Ronde de nuit donc...

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Répondre
Avatar du membre
blodhorn
Messages : 152
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 7:01 am
Localisation : toulouse
Contact :

Ronde de nuit donc...

Message par blodhorn » mer. mars 08, 2006 7:06 am

voilà, fini,
ben c'est bien mais l'histoire est classique et malheureusement sans réelle surprise.
L'intérêt scénaristique est plus à chercher du côté des personnages secondaire comme Vétérini qu'au sein de l'histoire de ce cher Vimaire.
La boucle temporelle, le méchant qui évolue parallèlement au héros, etc etc...
Terry Pratchett s'est pas trop foulé pour le coup et seul son humour et la narration ainsi que ce côté plus noir, plus violent ont donné un charme et un intérêt à ce livre.
ça n'engage que moi évidement...
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14721
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mer. mars 08, 2006 7:50 am

Ah je serais pas aussi dur que toi. J'ai beaucoup aimé Vimaire et ses doutes mais aussi son bon sens sur les barricades. Et puis tous ces personnages qu'on connait et qu'on redécouvre jeune (Chicar, Colon, Vétérini etc), c'est un vrai plaisir. Après oui, ce genre de scénario de boucle temporelle est assez classique. Mais que c'est bien fait ! Et j'ai été séduit par la noirceur du livre.

Peut-être quand même que le Vimaire jeune est un peu trop effacé dans le récit à la réflexion...
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

KezMafaele
Messages : 6
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 10:50 am
Localisation : Paris

Message par KezMafaele » mer. mars 08, 2006 12:22 pm

Fini Ronde de nuit moi aussi.

Je ne suis pas complètement d'accord avec toi non plus blodhorn. Je t'accorde volontiers que le thème de la boucle temporelle est archi-rebattu mais dire que le traitement de l'histoire est 'classique' et 'sans réelle surprise'... Classique ? Pratchett ?
Bien sûr, la force du bouquin vient de l'humour de l'auteur, de son sens si particulier de la narration et d'une manière générale de l'univers d'Ankh-Morpokh... Mais il me semble que c'est toujours le cas.

La technique Pratchett dans le disque-monde c'est souvent [mais pas toujours] de partir de thèmes classiques, d'un contexte bien connu, de les transposer dans son univers délirant et de tout dynamiter joyeusement.
L'originalité et le sel de ce volume sont ailleurs, dans la tonalité plus sombre, plus cynique... Dans le retour d'une des vedettes aussi (Vimaire) qu'on retrouve et qu'on explore davantage.

Bref, perso j'ai adoré cet opus même si je ne suis pas convaincu que ce soit le meilleurs à ce jour [quoique]. En tout cas, depuis le Cinquième Eléphant, on est dans une bonne phase du cycle.

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14721
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mer. mars 08, 2006 1:02 pm

KezMafaele a écrit :En tout cas, depuis le Cinquième Eléphant, on est dans une bonne phase du cycle.
c'est clair. Le cycle avait tendance à s'endormir un peu sur ses acquis mais là il redémarre assez bien je trouve !
Modifié en dernier par jerome le jeu. mars 09, 2006 7:15 pm, modifié 1 fois.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
céline B
Messages : 779
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 11:08 pm

Message par céline B » jeu. mars 09, 2006 9:57 am

Fini hier aussi: j'ai bien aimé le coté plus sombre de ce volume.
et le traitement du "si c'était à refaire" par Pratchett me satisfait.

Je m'attendais par contre à beaucoup plus de tentatives d'attaque de Carcer à l'encontre du jeune Vimaire.
Les détails sur la jeunesse de Vétérini apporte encore un nouvel éclairage au personnage.
je suis curieuse de voir si Pratchett va rester dans cet ligne d'écriture (désolé j'ai pas encore lu la critique de celui en vo sur le site )
I have a cunning plan
"Je me suis permis de féconder votre caviar" docteur Zoiberg - futurama
Venez découvrir mon univers: www.domaine-cypreyhall.com

Avatar du membre
blodhorn
Messages : 152
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 7:01 am
Localisation : toulouse
Contact :

Message par blodhorn » jeu. mars 09, 2006 2:12 pm

je suis dur parce que c'est un auteur que j'affectionne tout particulèrement et que je m'attendais à mieux même si cet opus surclasse bon nombres d'ouvrages fraichement publié.

les personnages sont attachants mais je suis d'accord pour dire uqe Carcer est sous employé...

Mais il est évident que je suis déjà en attente du prochain et que Terry reste une valeur sûre qualitativement parlant.
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Magda Dorner
Messages : 256
Enregistré le : mer. janv. 25, 2006 6:36 pm
Localisation : Paris

Message par Magda Dorner » jeu. mars 09, 2006 4:45 pm

blodhorn a écrit : les personnages sont attachants mais je suis d'accord pour dire uqe Carcer est sous employé...
Je pense que Carcer n'est pas ce qui intéresse Pratchett dans ce roman, et ce n'est pas plus mal. Et attachants, les personnages ? Je ne sais pas. Ils sont très réussis, c'est certain.
blodhorn a écrit : Mais il est évident que je suis déjà en attente du prochain et que Terry reste une valeur sûre qualitativement parlant.
Ben justement, les deux suivants sont moins bien (mais cela n'engage que moi). De toutes façons, les chroniques sont déjà sur le site pour les trois opus suivants...

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14721
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » jeu. mars 09, 2006 7:19 pm

Magda Dorner a écrit :Je pense que Carcer n'est pas ce qui intéresse Pratchett dans ce roman, et ce n'est pas plus mal
+ 1

Ce qui l'intéresse c'est Vimaire et son regard sur le passé et sur sa jeunesse. C'est un peu un fantasme finalement que Pratchett a mis en scène. Il revient pour revivre des événements de sa jeunesse mais avec un autre point de vue...
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Magda Dorner
Messages : 256
Enregistré le : mer. janv. 25, 2006 6:36 pm
Localisation : Paris

Message par Magda Dorner » ven. mars 10, 2006 4:50 pm

Je ne sais pas. C'est peut être aussi pour lui l'occasion de donner la vedette au pessimisme qui transparait dans pas mal de ses oeuvres (cf. Les Petits Dieux, ou les sorcières). Car finalement, on sait que les événements ne conduisent qu'à une amélioration toute relative du destin des peuples (le règne "éclairé" de Vetinari venant nettement plus tard).

Avatar du membre
blodhorn
Messages : 152
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 7:01 am
Localisation : toulouse
Contact :

Message par blodhorn » sam. mars 11, 2006 2:28 pm

ce qui justifie le statut quo quentretiennent les guildes et apportent encore plus de crédibilité à l'univers que l'auteur ne cesse de développer
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »