L'automate de Nuremberg de Thomas Day

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Avatar du membre
julien.vdhg
Messages : 103
Enregistré le : dim. sept. 27, 2009 10:25 am
Localisation : Liège (Belgique)
Contact :

L'automate de Nuremberg de Thomas Day

Message par julien.vdhg » jeu. déc. 30, 2010 2:44 pm

Une petite chronique d'un court roman, ou une grande nouvelle, de Thomas Day. Un petit format à petit prix : 2 euros. Sympathique redécouverte de Thomas Day dont j'avais bien aimé la nouvelle dans l'anthologie "Retour sur l'horizon".

Cela se lit sur mon blog : ICI

Il s'agit aussi d'une première lecture pour un challenge "uchronies" lancée sur la blogosphère.
Blog "Naufragés Volontaires" ::: http://naufragesvolontaires.blogspot.com

Avatar du membre
Travis
Messages : 1841
Enregistré le : mar. déc. 16, 2008 9:11 am
Contact :

Message par Travis » jeu. déc. 30, 2010 3:08 pm

Une petite chronique d'un court roman, ou une grande nouvelle
On peut dire une novella.

Avatar du membre
julien.vdhg
Messages : 103
Enregistré le : dim. sept. 27, 2009 10:25 am
Localisation : Liège (Belgique)
Contact :

Message par julien.vdhg » jeu. déc. 30, 2010 5:52 pm

Mmmh oui, c'est juste très cher Travis
Blog "Naufragés Volontaires" ::: http://naufragesvolontaires.blogspot.com

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » jeu. déc. 30, 2010 6:34 pm

La différence est subtil, entre un court roman et une novella !
D'autant plus qu'aujourd'hui à moins de 200 pages on parle (exagérément) de novella
"Diamond Dog" (d'Alastair Reynolds) fait 160 pages - on a parlé de novella. Mais, jadis "Le disque rayé " de Kurt Steiner dans l'édition J'ai lu, faisait 156 pages, et on parlait de roman. D'ailleurs de nombreux romans n'atteignaient pas les 200 pages
Le (splendide) texte de Gilles est paru dans Bifrost, sous forme de novella - et dans Folio 2euro sous forme de court roman (j'ai lu la deuxième version)
Perso, je vois plutôt une parution en revue ou antho. comme une novella, alors que je vois une parution en volume seul, avec le titre sur la couverture comme un roman (même s'il s'agit du même texte) - c'est plus la façon dont c'est édité que la longueur qui importe.
Maintenant, peut-être que du point vu des auteurs - ils écrivent les textes différemment si c'est une novella - je ne sais pas !

Cela dit, on s'en fou un peu - Le texte de Thomas Day est magnifique - lisez le!

Avatar du membre
Bruno
Messages : 579
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 9:22 pm
Localisation : Vert Nouillet

Message par Bruno » jeu. déc. 30, 2010 6:42 pm

Papageno a écrit :La différence est subtil, entre un court roman et une novella !
Pas si subtile que ça si l'on en croit la Science Fiction Writers of America :
# Novel — 40,000 words or more
# Novella — 17,500–39,999 words
# Novelette — 7,500–17,499 words
# Short Story — 7,499 words or fewer

(OK, c'est pour les ricains, et c'est en mots)

Et puis de toute façon tu as raison, on s'en fout franchement pas mal.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. déc. 30, 2010 6:47 pm

Tout le monde s'en fout, et ça me fait bien plaisir. Comme ça, au Rosny, on continue à mettre seulement deux catégories définies à la louche et à la tête du client: roman et nouvelle.
J'avoue que je préfère ça!

Oncle Joe

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » jeu. déc. 30, 2010 7:00 pm

Bruno a écrit :
Papageno a écrit :La différence est subtile, entre un court roman et une novella !
Pas si subtile que ça si l'on en croit la Science Fiction Writers of America :
# Novel — 40,000 words or more
# Novella — 17,500–39,999 words
# Novelette — 7,500–17,499 words
# Short Story — 7,499 words or fewer

(OK, c'est pour les ricains, et c'est en mots)
Multiplier par 5,33 (mesures effectuées par moi-même sur plusieurs romans) pour avoir une bonne approximation du nombre de signes (en français, ce serait 6,33).

Soit en gros (et en arrondissant) :
Roman – 200 000 signes et plus
Novella – 90 000 à 199 999 signes
Novelette – 40 000 à 89 999 signes
Nouvelle – moins de 40 000 signes.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
julien.vdhg
Messages : 103
Enregistré le : dim. sept. 27, 2009 10:25 am
Localisation : Liège (Belgique)
Contact :

Message par julien.vdhg » ven. déc. 31, 2010 3:17 pm

Bon je reviens, je vais aller compter le nombre de caractère dans mon livre. Je vous dirai quoi l'année prochaine! :lol:
Blog "Naufragés Volontaires" ::: http://naufragesvolontaires.blogspot.com

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » ven. déc. 31, 2010 3:26 pm

julien.vdhg a écrit :Bon je reviens, je vais aller compter le nombre de caractère dans mon livre. Je vous dirai quoi l'année prochaine! :lol:
Tout traitement de texte te fournit directement l'info.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
julien.vdhg
Messages : 103
Enregistré le : dim. sept. 27, 2009 10:25 am
Localisation : Liège (Belgique)
Contact :

Message par julien.vdhg » ven. déc. 31, 2010 3:32 pm

Merci je suis au courant, mais le livre n'est pas en numérique
Blog "Naufragés Volontaires" ::: http://naufragesvolontaires.blogspot.com

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » ven. déc. 31, 2010 3:46 pm

Fait gaffe! Si tu arrive 199 999 signes et, zut de zut, tu as oublié de compter une virgule - Ta novella devient un roman !
C'est bien pour cela qu'un critère uniquement lié a la taille n'est pas vraiment pertinent.
Il faudrait plutôt faire comme a fait l'union astronomique internationale pour définir a partir de quelle taille, un corps céleste et une planète.
L'un des critères retenu est - "A fait le vide gravitationnel autour de lui" - ce n'est lié que de façon indirect à la taille.
Par analogie, ou pourrait dire qu'une Novella devient un Roman quand elle a fait "le vide textuel" autour d'elle - et de ce point de vue, la parution un volume seul et (a mon avis) un critère meilleur que le nombre de signe - c'est aussi lié de façon indirecte à la taille, et en plus cela permet de résoudre des incohérences du genre roman plus court qu'une novella !

Maintenant, je reconnais que tout cela, c'est un peu de la masturbation ;-)

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » ven. déc. 31, 2010 5:01 pm

Papageno a écrit :Par analogie, ou pourrait dire qu'une Novella devient un Roman quand elle a fait "le vide textuel" autour d'elle - et de ce point de vue, la parution un volume seul et (a mon avis) un critère meilleur que le nombre de signe - c'est aussi lié de façon indirecte à la taille, et en plus cela permet de résoudre des incohérences du genre roman plus court qu'une novella !
Pas valide : il existe des omnibus de plusieurs romans ainsi que des romans accompagnés de nouvelles. Et quand je dis "roman", il s'agit de textes largement au-dessus des 200 ksignes.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » ven. déc. 31, 2010 6:35 pm

La distinction en comptant les signes semble techniquement commode, mais appliquée rigoureusement, elle fonctionne mal dès qu'elle est appliquée "aux marges". Il faut alors faire appel à une autorité (l'auteur par exemple, mais on peut trouver quelqu'un d'autre) pour savoir si un texte relativement court en nombre de signes doit être considéré comme un roman, ou bien autre chose...
Oncle Joe

Avatar du membre
Jacques Ah !
Messages : 911
Enregistré le : mar. mars 23, 2010 10:42 am
Localisation : Choisy-le-Roi
Contact :

Message par Jacques Ah ! » jeu. janv. 06, 2011 10:52 am

Je souhaite bon courage à tous ceux qui veulent lire du Thomas Day, personnellement je bloque... Bonne année et bonne santé. A+. ludwig van. :oops:
Artiste polymorphe, écrivain et président d'un Groupe d'Entraide Mutuel : le Social Art Postal Club de Choisy-le-Roi. Site : http://jacquesabeasis.e-monsite.com ;

Avatar du membre
Patrice
Messages : 3535
Enregistré le : jeu. mai 04, 2006 10:26 am
Contact :

Message par Patrice » jeu. janv. 06, 2011 11:24 am

Salut,

Tu en as lu, au moins?

A+

Patrice

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »