Terre sans mal de Martin Lessard

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Avatar du membre
Cachou
Messages : 3625
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:59 am
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Cachou » dim. janv. 16, 2011 8:33 pm

GillesDumay a écrit : Maintenant, ce n'est pas un pion poussé en avant en préparation d'une attaque brutale (je ne suis pas assez subtil). Je pense juste que c'est un bon point d'entrée pour lire de la SF, dans le sens : un roman lisible par tous (à l'exception des fans hardcore de SF qui ne sont pas aussi nombreux qu'ils le voudraient), contemporain, qui présente un futur où la plupart des problèmes, notamment environnementaux, ont été réglés.
Ah, zut, chuis déçue, j'espérais qu'il y avait une sorte de conspiration entre éditeurs de SF pour convertir les masses werbériennes... :(

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. janv. 16, 2011 8:34 pm

Ah, j'allais oublier pourquoi je suis revenu sur ce fil: j'ai entamé Terre sans mal; lu la première partie et les premiers chapitres de la seconde. Je ne me risquerai pas à une opinion sur la première partie avant d'avoir lu ce qu'elle est supposée introduire; pour l'instant je la vois seulement comme une évocation farfelue de communautés précolombiennes desquelles on ne sait quasiment rien en réalité. Les premiers chapitres de la seconde sont, visiblement, du KSR allégé, lisible par un non amateur de KSR... La suite demain, quand j'en aurai lu plus. 8)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. janv. 16, 2011 8:38 pm

GillesDumay a écrit :
Cet optimisme évoque Asimov, et à part Robert J. Sawyer (que je n'arrive pas à lire), il n'y a quasiment plus d'auteurs qui ont cette approche de la science-fiction.

GD
L'impression que tu te trompes, sur ce point. Pas les noms sous le clavier, mais je crois pouvoir en trouver un certain nombre.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

GillesDumay
Messages : 654
Enregistré le : sam. oct. 03, 2009 8:30 pm

Message par GillesDumay » dim. janv. 16, 2011 8:39 pm

bormandg a écrit : AMA, tu mélanges la SF ouverte, celle qui est accessible au public non prévenu, et que tu décris ci-dessus, avec la SF édulcorée et dénuée des exigences fondamentales d'un Werber, d'un Chattam, d'un Crichton, d'un Georges Lucas.
Je mélange si je veux.

Plus sérieusement, oui c'est de la SF "accessible à un public non prévenu", mais écrite par un fan de SF qui connaît bien le genre et lui rend hommage.
Le sujet principal de ce livre c'est la (géo)politique, pas les extraterrestres (qu'on ne verra jamais). Et c'est précisément cela qui m'a intéressé.

GD

GillesDumay
Messages : 654
Enregistré le : sam. oct. 03, 2009 8:30 pm

Message par GillesDumay » dim. janv. 16, 2011 8:41 pm

bormandg a écrit :
GillesDumay a écrit :
Cet optimisme évoque Asimov, et à part Robert J. Sawyer (que je n'arrive pas à lire), il n'y a quasiment plus d'auteurs qui ont cette approche de la science-fiction.

GD
L'impression que tu te trompes, sur ce point. Pas les noms sous le clavier, mais je crois pouvoir en trouver un certain nombre.
Le simple fait que tu aies besoin de chercher montre à quel point je me trompe... pas tant que ça.

GD

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. janv. 16, 2011 8:41 pm

GillesDumay a écrit :
Cet optimisme évoque Asimov, et à part Robert J. Sawyer (que je n'arrive pas à lire), il n'y a quasiment plus d'auteurs qui ont cette approche de la science-fiction.

GD
Sawyer, je n'arrive pas à le lire non plus, je n'en ai pas lu assez pour juger du caractère optimiste de son oeuvre (Rolback m'a puissamment ennuyé, et je n'ai pas pu finir le premier de la trilogie en cours chez A&D). Cela dit, tout ennuyeux qu'il soit (à mes yeux), je ne comparerais pas Sawyer, qui a de vraies idées, à ce Lessard (qui ne peut que s'améliorer formidablement!)
Pour Asimov, dans les Fondation (série assez connue), on assiste tout de même à l'effondrement successif d'empires entiers. Alors, l'optimise à 500 ans d'échéance, moi je veux bien...
Oncle Joe

GillesDumay
Messages : 654
Enregistré le : sam. oct. 03, 2009 8:30 pm

Message par GillesDumay » dim. janv. 16, 2011 8:45 pm

Mais Asimov (ou ses personnages) a toujours une solution (99% du temps pacifiste qui plus est), c'est en ça qu'il est optimiste.
La SF actuelle est bien souvent sans solution.

GD

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. janv. 16, 2011 8:45 pm

GillesDumay a écrit : Le sujet principal de ce livre c'est la (géo)politique,
GD
C'est là où j'ai cru un moment que c'était une parodie...
Oncle Joe

Avatar du membre
JCdeNantes
Messages : 19
Enregistré le : dim. déc. 05, 2010 6:48 pm
Localisation : Nantes

Message par JCdeNantes » dim. janv. 16, 2011 8:49 pm

Ce bouquin m'intéressait depuis son annonce, de la SF francophone, il ne s'en publie pas des masses. Un premier roman de surcroit.
Hors Lunes d'encre, à mon humble avis, Terre sans mal atteint tout de même le standard de la collection, mais à sa façon je dirais, en fonction du public cible. Une histoire menée tambour battant, sorte de coup de pied au cul à l'inertie civique du citoyen raconté au travers les yeux d'une dizaine de personnages qui s'activent autour d'une crise extraterrestre mondiale. Belle construction, belle écriture, je ne sais pas à quoi les autres s'attendaient, moi je suis très satisfait de mon achat.

Avatar du membre
Cachou
Messages : 3625
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:59 am
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Cachou » dim. janv. 16, 2011 8:50 pm

Lensman a écrit :
GillesDumay a écrit :
Cet optimisme évoque Asimov, et à part Robert J. Sawyer (que je n'arrive pas à lire), il n'y a quasiment plus d'auteurs qui ont cette approche de la science-fiction.

GD
Sawyer, je n'arrive pas à le lire non plus, je n'en ai pas lu assez pour juger du caractère optimiste de son oeuvre (Rolback m'a puissamment ennuyé, et je n'ai pas pu finir le premier de la trilogie en cours chez A&D). Cela dit, tout ennuyeux qu'il soit (à mes yeux), je ne comparerais pas Sawyer, qui a de vraies idées, à ce Lessard (qui ne peut que s'améliorer formidablement!)
Pour Asimov, dans les Fondation (série assez connue), on assiste tout de même à l'effondrement successif d'empires entiers. Alors, l'optimise à 500 ans d'échéance, moi je veux bien...
Oncle Joe
Faut lire les bons. Sa trilogie "Hominids" est intéressante et "Calculating God" m'avait vraiment marquée à l'époque. "L'expérience terminale" ne m'a pas plus plu que ça mais "Mutation" m'avait séduite comme premier livre lu du monsieur, présentant une "solution" à une maladie dégénérative des nerfs (ça m'a interpelé parce que je l'ai lu peu de temps après qu'on découvre le parkinson de ma grand-mère si je me souviens bien). J'en ai lu encore un autre sur un voyage dans l'espace dont le titre m'échappe mais dont le discours sur l'immortalité m'avait vraiment parlé.
Et, effectivement, le monsieur a bien la SF optimiste, ce qui m'avait plu, et proposait souvent des idées constructives, contrairement à ces auteurs qui crachent juste dans la soupe en disant que de toute manière, le monde il est foutu, alors...
Par contre, je n'ai pas lu ceux que tu mentionnes (j'ai "Rollback" en anglais dans ma bibli, mais je ne sais pas pourquoi, ma période Sawyer s'est éteinte il y a 5 ans, faudrait peut-être que je retente le coup un de ces jours, j'ai beaucoup aimé les idées de cet auteur à l'époque).

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. janv. 16, 2011 8:52 pm

Et bien, ça fait un client satisfait!
Pour ce qui est de la "belle écriture", décidément, quand je prétends que personne n'arrive à s'accorder pour savoir de quoi on parle, je crois que je suis encore en dessous de la vérité...
Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. janv. 16, 2011 8:52 pm

GillesDumay a écrit :
bormandg a écrit : AMA, tu mélanges la SF ouverte, celle qui est accessible au public non prévenu, et que tu décris ci-dessus, avec la SF édulcorée et dénuée des exigences fondamentales d'un Werber, d'un Chattam, d'un Crichton, d'un Georges Lucas.
Je mélange si je veux.

Plus sérieusement, oui c'est de la SF "accessible à un public non prévenu", mais écrite par un fan de SF qui connaît bien le genre et lui rend hommage.

GD
On verra si ça marche. Il y a déjà eu au moins un échec, JM Truong. Et, d'une certaine façon, celui de BW qui aurait bien voulu jouer ce rôle d'intermédiaire et de passeur.
Ah, j'ai vu un certain nombre de livres publiés avec ce même respect de la SF et qui auraient mérité d'être reconnus aussi bien par les lecteurs de SF que par ceux de littgen, et qui, sauf erreur, n'ont atteint ni l'une ni l'autre cible. je pense entre autres à Technosmose, de Mathieu Térence (Gallimard), mais je pourrais en retrouver d'autres dans mes archives. Donc si je retrouve la même chose dans terre sans mal, je serai content. Et désolé s'il ne marche pas.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. janv. 16, 2011 9:00 pm

Cachou a écrit :
Faut lire les bons. Sa trilogie "Hominids" est intéressante et "Calculating God" m'avait vraiment marquée à l'époque. "L'expérience terminale" ne m'a pas plus plu que ça mais "Mutation" m'avait séduite comme premier livre lu du monsieur, présentant une "solution" à une maladie dégénérative des nerfs (ça m'a interpelé parce que je l'ai lu peu de temps après qu'on découvre le parkinson de ma grand-mère si je me souviens bien). J'en ai lu encore un autre sur un voyage dans l'espace dont le titre m'échappe mais dont le discours sur l'immortalité m'avait vraiment parlé.
Et, effectivement, le monsieur a bien la SF optimiste, ce qui m'avait plu, et proposait souvent des idées constructives, contrairement à ces auteurs qui crachent juste dans la soupe en disant que de toute manière, le monde il est foutu, alors...
Par contre, je n'ai pas lu ceux que tu mentionnes (j'ai "Rollback" en anglais dans ma bibli, mais je ne sais pas pourquoi, ma période Sawyer s'est éteinte il y a 5 ans, faudrait peut-être que je retente le coup un de ces jours, j'ai beaucoup aimé les idées de cet auteur à l'époque).
J'avais lu L'expérience terminale (en J'ai Lu), dont je n'ai gardé aucun souvenir. Mes deux dernières tentatives m'ont coupé toute envie de lire autre chose d'ici, disons, une douzaine d'années...
Mais je n'ai absolument rien contre les livres optimistes (enfin, que l'on me présente comme optimiste, plutôt)! J'aime beaucoup des trucs comme Révolte sur la lune d'Heinlein. Je parlerais cependant de "volontarisme" plutôt que d'"optimisme". Et j'aime bien la trilogie martienne de KSR (enfin, surtout le premier volume...).
Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. janv. 16, 2011 9:04 pm

Lensman a écrit : Mais je n'ai absolument rien contre les livres optimistes (enfin, que l'on me présente comme optimiste, plutôt)! J'aime beaucoup des trucs comme Révolte sur la lune d'Heinlein. Je parlerai cependant de "volontarisme" plutôt que d'"optimisme". Et j'aime bien la trilogie martienne de KSR (enfin, surtout le premier volume...).
Oncle Joe
Puisque Gilles exige des noms et maintenant que tu as cité Heinlein, je citerai certains de ses successeurs, comme Niven (bon, d'accord, pas du tout du même bord politique, mais pour ce qui est du volontarisme, il est là), Spider Robinson, Ben Bova, qui se réclament tous trois de RAH....
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. janv. 16, 2011 9:06 pm

bormandg a écrit : Il y a déjà eu au moins un échec, JM Truong. .
Dommage, c'était pas mal du tout, selon mon goût.
Mais j'avoue être du plus grand scepticisme quant à cette théorie du "passage".
On verra, en effet (en étant optimiste, bien sûr...)
Oncle Joe

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »