Le cycle "Culture" de Iain Banks

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Matthieu
Messages : 182
Enregistré le : mar. nov. 11, 2008 8:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Matthieu » jeu. juin 23, 2011 10:52 am

Sand a écrit :y'a pas vraiment d'ordre...

L'homme des jeux est beaucoup plus accessible, en général une meilleure porte d'entrée à l'univers de la culture.
Il y a l'ordre d'écriture, en général dans un cycle il vaut mieux s'y tenir.

J'ai commencé par "L'homme des jeux" que j'ai adoré et qui reste mon préféré dans la série, étant moi-même un joueur de jeu.

J'ai lu "Une forme de guerre" ensuite, et je l'ai trouvé un peu faible (en comparaison, mais un Banks moyen reste un bon roman). Si je l'avais lu en premier je l'aurais plus apprécié, pour l'aspect de découverte de la Culture.

"L'usage des armes" est un chef d'oeuvre et le reste de la série vaut largement le coup d'être lue.
Bomba Kryptologiczna & Le Prix du Pardon
http://matthieu.walraet.net/nouvelles/

pyjama
Messages : 13
Enregistré le : sam. févr. 19, 2011 2:47 pm

Message par pyjama » jeu. juin 23, 2011 11:04 am

kether a écrit :Dans INVERSIONS, même le mercenaire, deWar, pourrait être un agent de la culture (cf l'histoire qu'il raconte au fils du régicide, avec les deux amis, l'un adepte de la force, l'autre plus pacifiste).
Quand j'avais lu Inversions, dans ma tête j'avais clairement considéré le docteur et le garde du corps comme étant des membres de la Culture... Je ne me souviens pas de tous les détails, mais il me semble qu'il y a pas mal d'indices plus ou moins subtils qui vont dans ce sens, non?
En tout cas, c'était une très chouette lecture. Même si un peu trop trashouille par moment. Banks a quand même tendance à être trash, et parfois sans que ca ne se justifie vraiment je trouve. Pour moi et ma sensibilité, c'est son principal défaut... Reste que j'aime beaucoup faire un tour dans la Culture !

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » jeu. juin 23, 2011 11:43 am

Sand a écrit :y'a pas vraiment d'ordre...

L'homme des jeux est beaucoup plus accessible, en général une meilleure porte d'entrée à l'univers de la culture.
+1
J'ai aussi commencé par "L'homme des jeux" et avec le recul, je trouve que c'est le livre idéal pour entrer dans le cycle.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1901
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. juin 23, 2011 1:31 pm

pyjama a écrit :Quand j'avais lu Inversions, dans ma tête j'avais clairement considéré le docteur et le garde du corps comme étant des membres de la Culture... Je ne me souviens pas de tous les détails, mais il me semble qu'il y a pas mal d'indices plus ou moins subtils qui vont dans ce sens, non ?
Non. L'un des personnages fait une allusion que peuvent interpréter les connaisseurs du cycle mais c'est tout. Ni plus ni moins qu'un clin d'oeil qu'il est difficile de ne pas supposer volontaire de la part de Banks.

Avatar du membre
kether
Messages : 42
Enregistré le : mar. févr. 20, 2007 9:31 am

Message par kether » jeu. juin 23, 2011 1:50 pm

Un peu plus que des allusions...

Je le mets en petit pour ne pas spoil.

Le docteur : le drone dissimulé dans la garde du poignard, les interventions du drone (lors de l'agression puis lors de la torture), les médicaments, ses connaissances médicales, la lumière verte qui vient exfiltrer le docteur.

Le mercenaire : son entraînement physique, son passé trés brumeux et même légendaire, le narrateur (domestique du docteur) fantasme même carrément le happy end avec Perrund. Son sens stratégique et ses techniques de sécurité, trés "commando" et son allégorie en forme de conte (hiliti et Sachoom) pouvant le figurer lui, partisan d'une action violente et sa collègue médecin, adepte d'une infiltration en douceur

pyjama
Messages : 13
Enregistré le : sam. févr. 19, 2011 2:47 pm

Message par pyjama » jeu. juin 23, 2011 2:11 pm

Effectivement, le docteur est clairement un membre de la Culture il me semble. On peut le supposer ne serait ce qu'à partir de sa connaissance beaucoup trop avancé de la médecine pour la société médiévale dans laquelle elle vit. Et en plus il y a les épisodes auxquels Kether fait allusion en tout petit. Je ne me souviens pas de tous (et je ne sais même pas si je les ai tous remarqués...) mais ils ne laissent pas beaucoup de doute.

C'est peut être un peu plus flou pour le garde du corps. Mais comme le docteur, il a quand même un comportement très particulier...

Reste que c'est vrai qu'un lecteur qui n'aurait jamais lu un bouquin de la Culture ne perdrait rien (ou pas grand chose) à l'histoire.

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1901
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. juin 23, 2011 3:57 pm

Vous m'avez pas convaincu. Sauf d'une chose, peut-être : que vous avez créé vous-mêmes ces passerelles que vous décrivez.
Dans le texte lui-même, rien ne rattache l'un ou l'autre des personnages à la Culture. Exceptée cette phrase dont je parlais, qui peut être interprétée comme une allusion à la Culture -- EDIT : par ceux qui la connaisse déjà.
J'ai presque envie de replonger dans le bouquin pour confirmer mais ça attendra que je termine La Parabole du semeur et Eclipse totale (parce que ceux-là ne sont pas de ceux qu'on repose).
A suivre (à moins qu'un lecteur tatillon -- et fou -- ne veuille indiquer dans ce fil les passages précis où Banks décrirait un drone ou tout autre chose qui rattacherait ce roman à la Culture de manière indiscutable).

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. juin 23, 2011 4:14 pm

Aldaran a écrit : A suivre (à moins qu'un lecteur tatillon -- et fou -- ne veuille indiquer dans ce fil les passages précis où Banks décrirait un drone ou tout autre chose qui rattacherait ce roman à la Culture de manière indiscutable).
Fin du roman :
"[...] the Doctor had been invited to dine with the vessel's captain that evening, but had sent a note declining the invitation, citing an indisposition due to special circumstances."
(Circonstances Spéciales)

Et sinon, suffit de demander à l'auteur : http://web.archive.org/web/200806052010 ... rview.html

"Inversions was an attempt to write a Culture novel that wasn't."

Voilà, voilà.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » jeu. juin 23, 2011 5:18 pm

CQFD.

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1901
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. juin 23, 2011 5:37 pm

Erion a écrit :Fin du roman :
"[...] the Doctor had been invited to dine with the vessel's captain that evening, but had sent a note declining the invitation, citing an indisposition due to special circumstances."
(Circonstances Spéciales)
Ben oui... La fameuse phrase qui permettrait de...
Les majuscules dans les parenthèses sont un ajout de toi ? Parce que sans les majuscules, ça reste un clin d'oeil à la Culture.
Et je baragouine trop pas bien l'anglais pour m'adresser directement à Banks.
Voilà, voilà.

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. juin 23, 2011 6:01 pm

Aldaran a écrit :
Erion a écrit :Fin du roman :
"[...] the Doctor had been invited to dine with the vessel's captain that evening, but had sent a note declining the invitation, citing an indisposition due to special circumstances."
(Circonstances Spéciales)
Ben oui... La fameuse phrase qui permettrait de...
Les majuscules dans les parenthèses sont un ajout de toi ? Parce que sans les majuscules, ça reste un clin d'oeil à la Culture.
Et je baragouine trop pas bien l'anglais pour m'adresser directement à Banks.
Voilà, voilà.
J'ai précisément traduit le terme important "Circonstances spéciales". Vu qu'il n'y a pas d'explication d'aucune sorte concernant la disparition de Vossil, elle ne peut venir que du fait de citer CS. D'autre part, dans l'interview que j'ai linkée, il dit bien qu'il a écrit un roman de la Culture qui n'en était pas un. Ce qui répond entièrement à ta question.

1) C'est un roman "de la Culture".

2) Ce n'est pas un roman "sur la Culture".

Banks a voulu parler d'un monde, de ses oppositions, pas de la Culture. C'est pour ça qu'il n'y a aucun élément explicite de plus que le terme de CS ou le missile-couteau.
En revanche, pour qui est intéressé par la Culture, le conte du garde du corps est la meilleure explication des principes de la Culture et de la difficulté d'intervenir ou pas. Ce conte n'a de sens que pris dans le contexte de la Culture (le garde du corps et Vossil ne sont pas des magiciens, mais ils ne sont pas natifs de ce monde sans être surnaturels).
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Fifokaswiti
Messages : 438
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2008 3:46 pm
Localisation : Dans le TGV Paris-Lyon (ou Lyon-Paris, ça dépend des jours.)

Message par Fifokaswiti » jeu. juin 23, 2011 6:05 pm

Oui, bah en clair, il a réussi ce qu'il voulait faire. Un roman que l'on peut rattacher à la Culture si on en a envie, ou pas.

JDB
Messages : 1541
Enregistré le : mer. mai 03, 2006 1:37 pm
Contact :

Message par JDB » jeu. juin 23, 2011 8:23 pm

Fifokaswiti a écrit :Oui, bah en clair, il a réussi ce qu'il voulait faire. Un roman que l'on peut rattacher à la Culture si on en a envie, ou pas.
Un roman de Schrödinger, quoi.
JDB
“Miss Judith Lee, vous êtes l’une des choses les plus étranges de ce monde très étrange.”

Avatar du membre
Jacques Ah !
Messages : 911
Enregistré le : mar. mars 23, 2010 10:42 am
Localisation : Choisy-le-Roi
Contact :

Message par Jacques Ah ! » dim. juin 26, 2011 10:27 am

Je ne fais pas vraiment attention aux références, mais dans le monde de folie dans lequel nous vivons, ce livre sur le jeu est intéressant. J'imagine Grugeh un peu comme le Gritche dans "Hyperion" ou comme Gollum lors des scène finales du "Seigneur des anneaux", il y a aussi un soupçon de Frank Miller dans ce personnage... mais c'est surtout le monde qui l'entoure qui est étrange et les répliques sont savoureuses à propos des tirages au sort truqués ("Bien oui, t'imaginais quoi ?")... Bonne journée. ludwig van. :wink:
Artiste polymorphe, écrivain et président d'un Groupe d'Entraide Mutuel : le Social Art Postal Club de Choisy-le-Roi. Site : http://jacquesabeasis.e-monsite.com ;

Avatar du membre
lutin
Messages : 19
Enregistré le : ven. sept. 23, 2011 7:42 pm

Message par lutin » ven. sept. 23, 2011 8:11 pm

J'ai lu "Une forme de guerre" ou du moins tenté de lire.... Mais, je n'ai pas accroché. Dire pourquoi est difficile, je n'ai pas réussit à m'immerger dans cet univers.
Cependant, vu la façon dont ce cycle est apprécié (et plus), je me demande si je ne vais retenter l'expérience.
Mais que lire ?

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »