Plop de Rafael Pinedo

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Répondre
Avatar du membre
Razheem L'insensé
Messages : 191
Enregistré le : mar. août 22, 2006 11:58 am
Contact :

Plop de Rafael Pinedo

Message par Razheem L'insensé » mar. juil. 26, 2011 8:56 pm

Image

Résumé : Plop! C'est le bruit qu'il a fait en tombant dans la boue. Plop. C'est le nom dont on l'affublera désormais au sein de la tribu. Le Groupe qui l'accepte évolue dans un monde d'après : déchets, gravats, pluie incessante. Cette fin du monde a pour décor des immondices, pour habitants des humains en fuite permanente et soumis à une loi du plus fort exténuante. Mais Plop est différent, il va plus loin que les autres, il se hisse, sort du trou. C'est son histoire, affolante et inquiétante, que Rafael Pinedo, météorite des Lettres argentines, nous conte dans ce roman cru et sauvage, picaresque et futuriste. Mieux qu'une provocation, un livre impitoyable. Plop..

Paru chez l'Arbre Vengeur et à classer dans la SF tendance apocalypse, voici Plop de Rafael Pinedo. C'est simplement génial, d'une noirceur assumée et presque insoutenable (certaines scènes donnent envie de vomir, littéralement) et très intelligent. L'écriture est sèche, simple, directe, brutale. On évolue avec des personnages tous plus ignobles les uns que les autres, en suivant le parcours de Plop et sa transformation en un monstre à la mesure de son monde. L'auteur met l'homme face à sa bestialité primaire en insistant sur le besoin de diviniser de l'humanité, mais aussi son besoin de structure aussi absurde et cruelle soit-elle. C'est une sorte de croisement entre La Route de MacCarthy, Quinzinzinzilli de Messac et Les Aigles Puent de Volodine.

Je ne peux que vous le recommander très chaudement.
Modifié en dernier par Razheem L'insensé le jeu. juil. 28, 2011 2:55 pm, modifié 1 fois.
"J'ai creusé ma Tombe en ce Lieu , et c'est ici que je triompherai ou mourrai " Chapelain Grimaldus des Black Templars Lors de la bataille D'Helreasch.

http://fuckmeimfamousss.blogspot.fr/

Pete Bondurant
Messages : 231
Enregistré le : dim. nov. 23, 2008 5:47 pm

Re: Plop de Rafael Pinedo

Message par Pete Bondurant » jeu. juil. 28, 2011 2:24 pm

Razheem L'insensé a écrit :Je ne peux que vous le recommander très chaudement.
Pareil. Mais attention, c'est très, très glauque.
"Si l'avenir n'est pas votre destination, le moment est peut-être venu de débarquer" (R. Powers)

Avatar du membre
Patroth
Messages : 195
Enregistré le : ven. juil. 18, 2008 1:33 pm
Localisation : Antony 92

Message par Patroth » jeu. juil. 28, 2011 7:45 pm

Hop , dans ma liste.... et même commandé.... :D
L absence de preuves n est pas une preuve d absence

Avatar du membre
Patroth
Messages : 195
Enregistré le : ven. juil. 18, 2008 1:33 pm
Localisation : Antony 92

Message par Patroth » jeu. août 25, 2011 5:06 pm

J'ai rarement lu un livre aussi empli de désespoir !
Nous sommes, sans doute, sur terre, à une époque indéfinie, où ne subsiste rien de la nature. Juste de la boue, des ordure et des rivières mortellement radioactives. C'est plat à l'infini, c'est mortel, c'est juste l'enfer !
Et dans cette enfer on trouve quelques rares hommes et femmes regroupés en tribus et retournés à la sauvagerie la plus extrême. En fait ils ont perdu toutes traces d'humanité. Et l'on tue sans raison, on chasse le chat sauvage au prix de lourdes pertes, on copule au hasard, on sacrifie le faible, le blessé, le taré...

Merci à Razheem L'insensé pour cette formidable et noire lecture.... :wink:
L absence de preuves n est pas une preuve d absence

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. août 25, 2011 5:48 pm

Patroth a écrit :Jon chasse le chat sauvage au prix de lourdes pertes
... là, ça m'a fait rire...
Oncle Joe

Avatar du membre
Razheem L'insensé
Messages : 191
Enregistré le : mar. août 22, 2006 11:58 am
Contact :

Message par Razheem L'insensé » jeu. août 25, 2011 7:18 pm

Crois-moi, dans le livre, tu as tout sauf envie de rire. Et c'est peu de le dire.
"J'ai creusé ma Tombe en ce Lieu , et c'est ici que je triompherai ou mourrai " Chapelain Grimaldus des Black Templars Lors de la bataille D'Helreasch.

http://fuckmeimfamousss.blogspot.fr/

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. août 25, 2011 11:09 pm

Razheem L'insensé a écrit :Crois-moi, dans le livre, tu as tout sauf envie de rire. Et c'est peu de le dire.
Ca , c'est triste !
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » jeu. oct. 13, 2011 7:17 am


Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Thomas Geha » lun. déc. 05, 2011 2:27 pm

Je crois bien que c'est en SF mon bouquin préféré de l'année.
Là où Verlanger dans l'Autoroute Sauvage nous faisait suivre les pas d'un solitaire et nous faisait voir par le petit bout de la lorgnette la cruauté des "groupes", l'auteur de Plop prend l'angle inverse et se met à l'intérieur d'un groupe de survivants, plusieurs générations après la catastrophe. C’est cruel, très imagé, sans espoir, bref, intense. Une jolie claque, plus proche de Pelot que de Walter Miller !

Avatar du membre
Lune
Messages : 589
Enregistré le : lun. mars 30, 2009 1:10 pm
Localisation : A l'ombre du vent
Contact :

Message par Lune » mer. déc. 07, 2011 1:33 pm

Je l'ai lu hier soir, à cause de celui du dessus là, Thomas Geha :D

Alors comme Nébal, Plop.
Ce n'est pas parce que je dis n'importe quoi que j'ai tort.

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »