Derniers livres lus

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Avatar du membre
Seb
Messages : 422
Enregistré le : jeu. juil. 06, 2006 12:53 pm
Contact :

Message par Seb » lun. déc. 01, 2008 10:14 pm

Hélas, la suite Code Source, est loin d'être à la hauteur de ce premier tome.
C''est le moins qu'on puisse dire. Déjà qu' Identification des schémas était bâclé...

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mar. déc. 02, 2008 12:02 am

Non.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Avatar du membre
Jeoseungsaja
Messages : 227
Enregistré le : mer. juil. 30, 2008 10:19 am
Localisation : Neverland
Contact :

Message par Jeoseungsaja » mar. déc. 02, 2008 12:14 am

Un livre de sociologie pourris, pour un TD pourris, dans le cadre d'un travail pourris, pour réussir des études pourries, afin de rendre ma vie un peu plus pourrie... ça me semble clair.
Image
La gravité est le bonheur des imbéciles
Montesquieu

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. déc. 02, 2008 12:21 am

Identification des schémas n'était certainement pas bâclé.

...

Mais je crois lui avoir préféré Code source, roman injustement dénigré en ce qui me concerne.

Je me sens seul. :(

Avatar du membre
Transhumain
Messages : 1246
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 11:23 am
Contact :

Message par Transhumain » mar. déc. 02, 2008 9:36 am

Nébal a écrit :Identification des schémas n'était certainement pas bâclé.
Mais je crois lui avoir préféré Code source, roman injustement dénigré en ce qui me concerne.(
Vu le pseudo (je suppose) du traducteur (Alain Smissi), qui rappelle étrangement celui des réalisateurs hollywoodiens tellement conscients d'avoir réalisé un navet qu'ils refusent de les signer de leur nom (Alan Smithee, "the alias men"), on peut se demander si la traduction de Code Source, elle, ne l'est pas, bâclée...

Avatar du membre
Fred Combo
Messages : 785
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:16 am

Message par Fred Combo » mar. déc. 02, 2008 9:46 am

Lune et l'autre de John Kessel. M'enfin, seulement la longue nouvelle "histoires d'hommes", en vrai...
Pas vraiment aussi obsolète et rétrograde que l'écrit Arkady Knight dans sa critique, mais pas un chef d'oeuvre non plus... Mais c'est vrai que dans le genre, j'aurais aussi aimé une attaque "plus frontale". Pour un récit sur les relations hommes-femmes, ça manque un peu de punch... On a l'impression qu'il a eu peur de ne pas avoir l'air politiquement correct, comme on dit... Comme si l'auteur était lui-même sous l'emprise des femelles et qu'il n'osait pas s'en défaire tout à fait... Pas eu envie de lire les autres nouvelles du recueil, du coup...
Je pense que j'ai pu apprécier cette nouvelle parce que je viens de terminer "révolte sur la lune" de Heinlein. Le John Kessel fait alors un peu figure d'annexe...
Si tu ne fais pas une histoire de ta vie, un jour tu seras dans l'histoire de quelqu'un d'autre.
Sir Terry Pratchett

Avatar du membre
Seb
Messages : 422
Enregistré le : jeu. juil. 06, 2006 12:53 pm
Contact :

Message par Seb » mar. déc. 02, 2008 10:33 am

Identification des schémas n'était certainement pas bâclé.
Désole Nébal mais la fin d'Identification des schémas est vraiment, et je n'ai pas d'autres mots, niaisou à souhait. Je n'ai pas trouvé dans les idées développées (influence du marketing notamment) la même "puissance" que l'on trouvait dans Tomorrow's parties, où le personnage de Colin Laney était, en outre, bien plus intéressant que Cayce, trop fadasse à mon goût. Et comme j'adore Gibson et que je sais qu'il vaut bien mieux que ça, je ne peux que conclure à un bâclage. Code Source ne fait d'ailleurs que confirmer que Mr Neuromancien commence à manquer un peu de coffre.

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » mar. déc. 02, 2008 5:55 pm

Lune et l'autre de John Kessel. M'enfin, seulement la longue nouvelle "histoires d'hommes", en vrai...
Pas vraiment aussi obsolète et rétrograde que l'écrit Arkady Knight dans sa critique, mais pas un chef d'oeuvre non plus... Mais c'est vrai que dans le genre, j'aurais aussi aimé une attaque "plus frontale". Pour un récit sur les relations hommes-femmes, ça manque un peu de punch... On a l'impression qu'il a eu peur de ne pas avoir l'air politiquement correct, comme on dit... Comme si l'auteur était lui-même sous l'emprise des femelles et qu'il n'osait pas s'en défaire tout à fait... Pas eu envie de lire les autres nouvelles du recueil, du coup...
Je pense que j'ai pu apprécier cette nouvelle parce que je viens de terminer "révolte sur la lune" de Heinlein. Le John Kessel fait alors un peu figure d'annexe...
Il ne te reste plus qu'à lire Gens de la Lune de John Varley et là, franchement, ça fait du bien !
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. déc. 02, 2008 9:25 pm


Avatar du membre
Fred Combo
Messages : 785
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:16 am

Message par Fred Combo » mer. déc. 03, 2008 9:28 am

kibu a écrit :
Lune et l'autre de John Kessel. M'enfin, seulement la longue nouvelle "histoires d'hommes", en vrai...
Pas vraiment aussi obsolète et rétrograde que l'écrit Arkady Knight dans sa critique, mais pas un chef d'oeuvre non plus... Mais c'est vrai que dans le genre, j'aurais aussi aimé une attaque "plus frontale". Pour un récit sur les relations hommes-femmes, ça manque un peu de punch... On a l'impression qu'il a eu peur de ne pas avoir l'air politiquement correct, comme on dit... Comme si l'auteur était lui-même sous l'emprise des femelles et qu'il n'osait pas s'en défaire tout à fait... Pas eu envie de lire les autres nouvelles du recueil, du coup...
Je pense que j'ai pu apprécier cette nouvelle parce que je viens de terminer "révolte sur la lune" de Heinlein. Le John Kessel fait alors un peu figure d'annexe...
Il ne te reste plus qu'à lire Gens de la Lune de John Varley et là, franchement, ça fait du bien !
C'est dans mes projets.
De Varley je n'ai lu que les nouvelles (superbes) des vieux Présence du Futur et le canal ophite (moyen...)
Si tu ne fais pas une histoire de ta vie, un jour tu seras dans l'histoire de quelqu'un d'autre.
Sir Terry Pratchett

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mer. déc. 03, 2008 10:44 am


Avatar du membre
Jeoseungsaja
Messages : 227
Enregistré le : mer. juil. 30, 2008 10:19 am
Localisation : Neverland
Contact :

Message par Jeoseungsaja » mer. déc. 03, 2008 1:06 pm

Oui, je sais.
Alors pourquoi, POURQUOI ?!

J'ai fini "Ce Cher Dexter"
Une très impressionnante plongée dans les méandres de l'humour noir et du malsain, le scénario est impeccable, et même si cela manque parfois d'un peu de profondeur, le livre est empreint d'une lucidité et d'un cynisme très sympathiques.
Image
La gravité est le bonheur des imbéciles
Montesquieu

Avatar du membre
Ganesha
Messages : 23
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 5:53 pm

Message par Ganesha » jeu. déc. 04, 2008 1:49 pm

La Marche mystérieuse de Robert McCammon.
Jeoseungsaja a écrit :J'ai fini "Ce Cher Dexter"
Une très impressionnante plongée dans les méandres de l'humour noir et du malsain, le scénario est impeccable, et même si cela manque parfois d'un peu de profondeur, le livre est empreint d'une lucidité et d'un cynisme très sympathiques.
Je viens justement de terminer la première saison de la série TV et me suis empressé de commander le livre.

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » jeu. déc. 04, 2008 2:11 pm

Le titre français c'est "ce cher Dexter" ?

Ben ils se sont pas foulés...

je reconnais que "darkly dreaming Dexter" (dans le roman, on a la phrase complète : who is darkly dreaming Dexter ?) c'est pas traduisible directement, m'enfin quand même...

Avatar du membre
Ganesha
Messages : 23
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 5:53 pm

Message par Ganesha » jeu. déc. 04, 2008 2:23 pm

Et le deuxième tome Dearly Devoted Dexter est devenu Le Passager noir en grand format avant d'être rebaptisé Dexter revient ! en poche.

Verrouillé

Retourner vers « Vos dernières lectures »