Sylvain Fontaine – Poètes de l’Imaginaire – Terre de brume

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean


Soleil vert
Messages : 474
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 2:17 am

Message par Soleil vert » sam. juin 09, 2012 6:45 pm

Texte retravaillé

Avatar du membre
IFF
Messages : 66
Enregistré le : mar. déc. 01, 2009 12:38 am

Message par IFF » mer. juin 13, 2012 10:42 pm

L'atroce mème "imaginaire" au ciel des Idées ! Reviens Aristote ils sont devenus fous !

La photo des ravissants collants nippons, c'est de la poésie pure.

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » jeu. juin 14, 2012 8:51 am

IFF a écrit :L'atroce mème "imaginaire" au ciel des Idées ! Reviens Aristote ils sont devenus fous !
Tu tournerais pas à l'obsession, toi ? En tout cas change de disque, ça devient lourd.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
IFF
Messages : 66
Enregistré le : mar. déc. 01, 2009 12:38 am

Message par IFF » jeu. juin 14, 2012 5:20 pm

Pardonne-moi, vieux, j'ai l'oreille délicate et supporte mal de voir ce beau mot -- "imaginaire" -- mis à toutes les sauces, trifouillé et gribouillé avec une obsession pathologique par des personnes qui sont censées lire, voire écrire, et qui devraient être sensibles à l'usage qu'elles font des mots. Mais rassure-toi, vieux, ma croisade est terminée. Dorénavant tu ne liras plus "imaginaire" sans penser à notre petite discussion. Et à l'avenir, si tu t'adresses à moi, change de ton. On n'est pas dans ton troquet, ici, que je sache. Et puis ça me ferait plaisir.

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » jeu. juin 14, 2012 9:56 pm

Ouh j'ai peur !

Blague à part, et pour éviter tout de suite les empoignades stériles, c'est surtout le contexte présent de ta croisade, pour reprendre tes termes, qui m'a fait tiquer. L'anthologie Terre de Brume en a fait le fondement de son choix de textes. Pas d'antho par genre précis, non, une antho des poètes de l'imaginaire. Ce terme d'imaginaire accouche d'un résultat éditorial précis, plus riche qu'une antho spécifiquement SF, par exmeple ce n'est pas une étiquette pour faire cool et hipster. Donc je ne voix pas vraiment ce que veux dire "mettre le beau terme imaginaire à toutes les sauces" dans ce contexte. Il y a des moments ou contester l'emploi des termes, ça mène au point ou c'est la contestation qui ne veux plus rien dire.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
IFF
Messages : 66
Enregistré le : mar. déc. 01, 2009 12:38 am

Message par IFF » ven. juin 15, 2012 12:17 pm

Un dernier rappel d'évidences :

Utiliser "imaginaire" pour regrouper les trois genres "fantastique, fantasy, science-fiction" (sous-titre de l'anthologie) n'apporte aucune précision, je pense que c'est tout le contraire. Ses contours sont trop lâches pour circonscrire un territoire littéraire (il a été question ailleurs sur ce forum, à maintes reprises, de l'impasse au fond de laquelle nous conduit la tentative de définition fondée sur la dichotomie réel/imaginaire, donc je n'y reviens pas). Et souvent c'est une simple commodité éditoriale et commerciale bien utile pour cibler un public. Le retournement intéressant, c'est quand les lecteurs eux-mêmes en viennent à adopter la marque "imaginaire" et à se l'approprier. Hey, t'as vu moi je fais partie de la tribu des Imaginaires, et toi c'est quoi ta tribu ?

Je crois que tu serais bien embêtée si quelqu'un te demandait ce que tu entends exactement par "imaginaire". Parce que c'est un fourre-tout insondable.

("Que sais-je ?" L'Imaginaire, Jean-Jacques Wunenburger :
"Nous conviendrons donc d'appeler imaginaire un ensemble de productions, mentales ou matérialisées dans des œuvres, à base d'images visuelles (tableau, dessin, photographie) et langagières (métaphore, symbole, récit), formant des ensembles cohérents et dynamiques, qui relèvent d'une fonction symbolique au sens d'un emboîtement de sens propres et figurés."
L'imaginaire regrouperait
les conceptions préscientifiques, la science-fiction, les croyances religieuses, les productions artistiques qui inventent d'autres réalités (...), les fictions politiques, les stéréotypes et préjugés sociaux, etc.
Quel voisinage sympathique !

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » ven. juin 15, 2012 12:27 pm

IFF a écrit :
L'imaginaire regrouperait
les conceptions préscientifiques, la science-fiction, les croyances religieuses, les productions artistiques qui inventent d'autres réalités (...), les fictions politiques, les stéréotypes et préjugés sociaux, etc.
Quel voisinage sympathique !
Sans déconner ? C'est marqué textuellement dans le "Que sais-je ?"? Je cours acheter le volume ! Il me le faut pour ma collection de fous littéraires !

Oncle Joe

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » ven. juin 15, 2012 12:32 pm

Bon, en passant, je recommande vivement le travail de Sylvain Fontaine, qui me paraît de valeur (j'y apprends des choses, par exemple), même si on peut toujours discuter tel ou tel aspect de son approche (et on peut compter sur nous pour que l'on se gène pas, la preuve...).

Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » ven. juin 15, 2012 12:52 pm

Et même si le terme est employé de manière grotesque, fourre-tout et impropre à tout bout de champ et est 99 fois sur 10 hors de propos, particulièrement dans ce forum, je le crois néanmoins correct dans le cas présent, parce qu'il n'y a pas d'autre terme qui corresponde à peu près aux limites du travail de Sylvain. Alors moi aussi je réagis brutalement à chaque fois qu'on me parle de "littérature de l'imaginaire" (et plus ecore si c'est un partisan des littératures de réflexion qui le fait)... et je n'ai pas ressenti la moindre gène en voyant le titre de cette anthologie.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » ven. juin 15, 2012 1:42 pm

bormandg a écrit :Et même si le terme est employé de manière grotesque, fourre-tout et impropre à tout bout de champ et est 99 fois sur 10 hors de propos, particulièrement dans ce forum.
Dans CE forum !!! Alors là, je tombe des nues ! Il me semblait que, tout au contraire, le terme faisait l'objet d'un emploi souvent vivement discuté, critiqué ou au moins remis dans son contexte, dans CE forum !
Le terme serait MIEUX employé sur d'autres forums??? Lesquels??? (en mettant de côté, évidemment, les forums consacrés à des sujets qui ne nous concernent pas directement, comme les monnaies antiques, l'histoire de la Bourse, etc.)

Oncle Joe

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » ven. juin 15, 2012 2:02 pm

Je crois que tu serais bien embêtée si quelqu'un te demandait ce que tu entends exactement par "imaginaire". Parce que c'est un fourre-tout insondable.
bénon
je dirais voyons...
science fiction, fantastique fantasy ? :D
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » ven. juin 15, 2012 2:50 pm

dracosolis a écrit :
Je crois que tu serais bien embêtée si quelqu'un te demandait ce que tu entends exactement par "imaginaire". Parce que c'est un fourre-tout insondable.
bénon
je dirais voyons...
science fiction, fantastique fantasy ? :D
Ce qui est exactement la plus mauvaise manière d'utiliser le mot (et pour répondre à Joe, celle qui a cours sur ce forum et, hélas, un certain nombre d'autres).
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
IFF
Messages : 66
Enregistré le : mar. déc. 01, 2009 12:38 am

Message par IFF » ven. juin 15, 2012 2:55 pm

Lensman a écrit :
IFF a écrit :
L'imaginaire regrouperait
les conceptions préscientifiques, la science-fiction, les croyances religieuses, les productions artistiques qui inventent d'autres réalités (...), les fictions politiques, les stéréotypes et préjugés sociaux, etc.
Quel voisinage sympathique !
Sans déconner ? C'est marqué textuellement dans le "Que sais-je ?"? Je cours acheter le volume ! Il me le faut pour ma collection de fous littéraires !

Oncle Joe
C'est au début : Cliquez pour feuilleter

Avatar du membre
IFF
Messages : 66
Enregistré le : mar. déc. 01, 2009 12:38 am

Message par IFF » ven. juin 15, 2012 3:03 pm

Je viens de trouver ma réponse : l'imaginaire, c'est tout simplement un métalangage.

C'est pareil que "fourre-tout" mais ça fait plus riche :lol:

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »