"Saisons funestes" de Glen COCK

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Répondre
Avatar du membre
blodhorn
Messages : 152
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 7:01 am
Localisation : toulouse
Contact :

"Saisons funestes" de Glen COCK

Message par blodhorn » lun. avr. 17, 2006 8:22 pm

après "la pointe d'argent", oeuvre sympathique au demeurant ayant pour finalité d'en finir avec certains des personnages de la trilogie du nord, place à cet opus.

Alors voilà, c'est encore l'épisode de Dejabore qui nous est relaté et cet fois du point de vue de Murgen, le porte étendart. N'ayant pas l'ironie mordante de Toubib, n'ayant pas la froideur de Madame, ce tome s'avère décevant car il n'apporte rien, l'histoire avance peu (je n'ai peut être pas encore pu percevoir l'impact qu'aura ce tome)

Bref, après 6 tomes excellents, celui m'a laissé de marbre, même s'il est plein de bonnes idées. Snif :(
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Avatar du membre
Aikau le bô
Messages : 187
Enregistré le : ven. avr. 28, 2006 12:28 pm
Localisation : Lausanne

Message par Aikau le bô » mar. mai 02, 2006 10:36 am

Après avoir discuté avec plusieurs autres personnes ayant lu cet opus, il s'avère que tu n'est pas le seul à ne pas avoir apprécié ce tome.
Personnellement, je ne l'ai pas trouvé aussi peu réussi que cela.En effet, même si les aller-retour temporels sont un peu fatigants et que le style de Murgen soit de loin le moins intéressant de la saga, l'auteur a sut remarquablement bien rendre l'enfer de cette ville, la peur, le froid, la faim, etc...
A ce propos, je dois dire que mes épisodes favorit de la Compagnie Noire se déroulent presque toujours en ville...Suis-je donc partial.. :D ?

Aikau le bô
Si la science est l'unique aspect déterminant de la SF, et que la psychologie est une science, alors Madame Bovary est de la SF

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »