Cygnis - Vincent Gessler

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

psykotik
Messages : 4
Enregistré le : mar. févr. 23, 2010 9:31 am

Cygnis - Vincent Gessler

Message par psykotik » lun. mars 22, 2010 10:44 pm

J'avais bien envie de lire un prochain Atalante qui sort cette semaine, et puis je suis tombé sur ça :

http://www.ikiru.ch/blog/2010/cygnis

extrait : Les histoires de malédictions et de fin du monde vous font rire aux éclats ? Moi aussi. Mais autrefois. Jadis, j’étais comme vous : déceler le signe de la fin des temps dans des chiffres, dans des... malformations infantiles me fendait le visage d’un sourire invraisemblable. Plus maintenant.

Ca fout carrément les jetons.

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Re: Cygnis - Vincent Gessler

Message par fabrice » mar. mars 23, 2010 10:09 am

psykotik a écrit : Ça fout carrément les jetons.
En effet.
Et tu en es content ?

psykotik
Messages : 4
Enregistré le : mar. févr. 23, 2010 9:31 am

Re: Cygnis - Vincent Gessler

Message par psykotik » mar. mars 23, 2010 10:32 am

fabrice a écrit :
psykotik a écrit : Ça fout carrément les jetons.
En effet.
Et tu en es content ?
Assez, oui.

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Re: Cygnis - Vincent Gessler

Message par rmd » mar. mars 23, 2010 11:17 am

Ca n'a pas grand rapport avec le contenu du livre. J'ai fini cygnis hier, c'est très bien. Du post-apo qui s'attache aux détails, dans un monde mystérieux, avec un style qui fait ralentir la lecture pour mieux l'apprécier.
Après des années de cérémonie du Thé, il n’y a rien de meilleur que de vomir de la Bière.

psykotik
Messages : 4
Enregistré le : mar. févr. 23, 2010 9:31 am

Re: Cygnis - Vincent Gessler

Message par psykotik » mar. mars 23, 2010 11:39 am

rmd a écrit : Ca n'a pas grand rapport avec le contenu du livre. J'ai fini cygnis hier, c'est très bien. Du post-apo qui s'attache aux détails, dans un monde mystérieux, avec un style qui fait ralentir la lecture pour mieux l'apprécier.
Ca n'a effectivement aucun rapport. Plutôt qu'écrire un message laudatif sur le plaisir que j'ai eu à le lire, j'ai choisi d'en faire un présentation plutôt décalée :)

Avatar du membre
marypop
Messages : 1180
Enregistré le : jeu. nov. 06, 2008 9:07 pm
Localisation : Burdigala

Re: Cygnis - Vincent Gessler

Message par marypop » dim. mars 28, 2010 6:09 pm

rmd a écrit : Ca n'a pas grand rapport avec le contenu du livre. J'ai fini cygnis hier, c'est très bien. Du post-apo qui s'attache aux détails, dans un monde mystérieux, avec un style qui fait ralentir la lecture pour mieux l'apprécier.
Pas chez moi !
Je l'ai dévoré, et j'ai vraiment apprécié le bouquin.

Une appréciation plus construite bientôt (je m'entraîne à faire du teaser) mais je n'ai nullement ralenti la lecture.
si on commence à mélanger sf archaïque et proto-sf, personne ne s'y retrouvera plus.
Dieu.

Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Cygnis - Vincent Gessler

Message par Thomas Geha » lun. mars 29, 2010 8:12 am

rmd a écrit :
Ca n'a pas grand rapport avec le contenu du livre. J'ai fini cygnis hier, c'est très bien. Du post-apo qui s'attache aux détails, dans un monde mystérieux, avec un style qui fait ralentir la lecture pour mieux l'apprécier.
Je n'en suis qu'à cinquante pages lues, mais j'ai pour l'instant le même ressenti !
Hâte de m'y replonger.

Avatar du membre
Stéphane
Administrateur - Site Admin
Messages : 1889
Enregistré le : lun. déc. 17, 2007 1:58 pm
Contact :

Message par Stéphane » mar. mars 30, 2010 2:28 pm

Au passage, l'illustration de couverture complète, publié par Johann Bodin sur son blog :

Image

Avatar du membre
Rachael
Messages : 106
Enregistré le : dim. mars 28, 2010 2:59 pm
Localisation : Chez Deckard

Message par Rachael » mar. mars 30, 2010 5:00 pm

Pour compléter le dernier message, la page Facebook du roman contient une petite galerie avec la couverture entière mais aussi quelques projets du tout début de la conception de la couverture, par Yoz également.

Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Thomas Geha » sam. avr. 10, 2010 5:56 am

J'ai fini Cygnis (mis en pause un moment).

J'avoue avoir eu du mal, tout de même, à continuer ma lecture arrivé à 100 pages environ du livre. Il s'agit d'une œuvre quasi "naturaliste" au style raffiné (avec quelques menus défauts), d'une lenteur extrême, limite ataraxique. Il ne se passe pour ainsi dire rien, on cherche l'histoire en vain, et cet immobilisme est particulièrement dérangeant et troublant.
C'est très curieux. Dans 100% des cas, j'aurais arrêté ma lecture, et jeté le bouquin de rage. Mais non, c'était sans compter sur l'exception. Cygnis quoi. La fin est particulièrement adroite. Un truc bizarre ce Cygnis. J'irais même pas le comparer à un autre post-apocalyptique, pourtant j'en ai lu quelques-uns.

Bref, Cygnis, c'est comme la Suisse (Pardon Vincent je m'adapte) : l'apparence est neutre, mais est truffée de faux-semblants :P

Et moi je ne sais toujours pas si j'ai aimé :wink:

(je crois qu'oui!)
(faut que ça décante)

VinX
Messages : 13
Enregistré le : lun. janv. 21, 2008 1:20 pm

Message par VinX » dim. avr. 11, 2010 4:42 am

Merci Xavier et RMD pour vos retours (merci quand même psykotik malgré la tournure maladroite de ta "surprise").
Au fond c'est vrai que c'est un récit assez lent, en tous cas au départ. Ta remarque sur le dénuement de l'histoire Xavier rejoint celle du blog Mes Imaginaires qui a fait une critique récemment. Peut-être est-ce lié aux attentes ou aux goûts ? Pour ma part j'ai voulu entrecroiser les histoires et en faire des récits d'errance chacun à leur manière, où les significations émergent par un jeu de métaphores distillées tout du long et qui contribuent autant que la narration à dire ce qu'il se passe. Je comprends très bien que cela ne soit pas pour tous les goûts et que cela puisse laisser une impression étrange :)
Ce sera intéressant de voir ce que MaryPop va en penser !
Bref, Cygnis, c'est comme la Suisse (Pardon Vincent je m'adapte) : l'apparence est neutre, mais est truffée de faux-semblants
C'est une remarque curieuse. "Neutre" ? Pour moi c'est synonyme de fade, insipide. C'est ce que tu as ressenti ?
"Tout a été dit. Sans doute. Si les mots n'avaient changé de sens ; et les sens, de mots." Jean Paulhan

Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Thomas Geha » dim. avr. 11, 2010 10:49 am

Cher Vinx,
VinX a écrit :Merci Xavier et RMD pour vos retours (merci quand même psykotik malgré la tournure maladroite de ta "surprise").
Au fond c'est vrai que c'est un récit assez lent, en tous cas au départ. Ta remarque sur le dénuement de l'histoire Xavier rejoint celle du blog Mes Imaginaires qui a fait une critique récemment. Peut-être est-ce lié aux attentes ou aux goûts ?
C'est effectivement un récit assez lent, dans la mesure où, à proprement parler, en tous cas dans le premier tiers du récit, il n'y a pas d'action réelle à part le mouvement restreint des personnages, qui se fait bien plus, d'ailleurs, à l'intérieur d'eux-mêmes que sur un plan purement géographique.
Ou alors tu t'attardes sur des éléments géographiques immédiats, notamment les objets, avec une vision que je trouve assez animiste...
Après, me concernant, je ne crois pas que ce soit lié à une attente particulière, je m'adapte en règle générale assez vite au rythme d'un roman (tel le caméléon gnagnagna^^), et j'apprécie tout style de rythme.

VinX a écrit :Pour ma part j'ai voulu entrecroiser les histoires et en faire des récits d'errance chacun à leur manière,
Voilà, que tu utilises le mot errance fait rejoindre la perception que j'en ai, et que je décris plus haut :wink:
VinX a écrit :où les significations émergent par un jeu de métaphores distillées tout du long et qui contribuent autant que la narration à dire ce qu'il se passe. Je comprends très bien que cela ne soit pas pour tous les goûts et que cela puisse laisser une impression étrange :)
Mais oui, le lecteur comprend parfaitement ce que tu as voulu faire.

VinX a écrit :
Bref, Cygnis, c'est comme la Suisse (Pardon Vincent je m'adapte) : l'apparence est neutre, mais est truffée de faux-semblants
C'est une remarque curieuse. "Neutre" ? Pour moi c'est synonyme de fade, insipide. C'est ce que tu as ressenti ?


Pas du tout, je trouve le style particulièrement raffiné, je l'ai dit, il est parfois très proche de la poésie en prose, ce n'est pas un reproche. Quand je parle de neutralité, je l'associe à "apparence" ; c'est une apparence qui cache, dans ses dimensions métaphoriques et rythmiques, toute la subtilité du récit, et aussi toute sa force.

Quand je dis que je ne sais pas si j'ai aimé, c'est aussi parce que Cygnis est le genre de texte qui laisse une impression totalement inhabituelle, en tous cas suffisamment pour laisser un temps de latence entre la lecture proprement dite et l'appréciation globale du récit. Même si toutes ces interrogations donnent déjà une bonne base pour un élément de réponse :wink:

Avatar du membre
Anne
Messages : 1218
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 4:18 pm

Message par Anne » dim. avr. 11, 2010 4:40 pm

J'en fais la critique pour Actusf tout à l'heure, après mon thé.
Donc, Vincent, si ça ne te dérange pas (on se tutoie, d'acc?) je ne lis pas ce que tu en dis.
Mais j'ai pas mal de remarques en tous genres.

(Message à Thomas Géha: oui, j'ai aimé, si tu te poses vraiment la question. Et oui, j'ai eu l'oeil rétréci sur certaines choses, évidemment...)

Avatar du membre
Anne
Messages : 1218
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 4:18 pm

Message par Anne » dim. avr. 11, 2010 4:58 pm

Thomas Geha a écrit :J'ai fini Cygnis (mis en pause un moment).

J'avoue avoir eu du mal, tout de même, à continuer ma lecture arrivé à 100 pages environ du livre. Il s'agit d'une œuvre quasi "naturaliste" au style raffiné (avec quelques menus défauts), d'une lenteur extrême, limite ataraxique. Il ne se passe pour ainsi dire rien, on cherche l'histoire en vain, et cet immobilisme est particulièrement dérangeant et troublant.
C'est très curieux. Dans 100% des cas, j'aurais arrêté ma lecture, et jeté le bouquin de rage. Mais non, c'était sans compter sur l'exception. Cygnis quoi. La fin est particulièrement adroite. Un truc bizarre ce Cygnis. J'irais même pas le comparer à un autre post-apocalyptique, pourtant j'en ai lu quelques-uns.

Bref, Cygnis, c'est comme la Suisse (Pardon Vincent je m'adapte) : l'apparence est neutre, mais est truffée de faux-semblants :P

Et moi je ne sais toujours pas si j'ai aimé :wink:

(je crois qu'oui!)
(faut que ça décante)
J'en ai pensé exactement le contraire!
:twisted:

Avatar du membre
Rachael
Messages : 106
Enregistré le : dim. mars 28, 2010 2:59 pm
Localisation : Chez Deckard

Message par Rachael » dim. avr. 11, 2010 5:41 pm

VinX a écrit :Ce sera intéressant de voir ce que MaryPop va en penser !
Pour l'instant, elle est occupée à organiser un casting de jeunes éphèbes semi-nus (pour la bonne cause, bien sûr) ! :mrgreen:
"If we cannot see things clearly we will at least see clearly what the obscurities are". - Tonton Sigmund

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »