Un nouveau roman de Maurice G. Dantec

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean, sebastieng, Mathilde Marron

Répondre
Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » lun. juil. 09, 2007 9:45 am

En fait, logiquement, l'envoi d'épreuves à ce point amont de la sortie est assez peu courant. Généralement, c'est le fruit d'une relation de confiance avec l'éditeur, et ça sert surtout à prendre de l'avance. Le but étant de pouvoir publier sa critique le jour de la sortie du roman, et de faire "grave chaud sur l'actu".
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » lun. juil. 09, 2007 9:45 am

Bonjour! (je croyais avoir envoyé un message, qui s'est perdu dans la nature)

+1 aussi!
Qd on confie un texte à un critique, on prend un risque. On peut évidemment être mécontent de ce qu'il écrit, et évidemment le lui faire savoir.
Mais on ne peut pas le traiter comme un "associé" à une "entreprise" et donc lui faire des reproches comme s'il n'avait pas bien oeuvré à l'entreprise commune. C'est comme ça que je verrais les choses.
Par ailleurs, j'ai l'impression que l'on surestime fortment l'impacy de ce qui est dit sur le Net, où tout et n'importe quoi est mélangé à son contraire (y compris sur ActuSF... ne me vire pas, chef d'ActuSF!). Mais c'est une banalité que de dire ça...
Oncle Joe

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » lun. juil. 09, 2007 10:11 am

Oui et non... En fait Dantec, et David Kersan, se méfie (à juste titre concernant Dantec) des médias traditionnels. Résultat, une grosse part de leurs efforts de communication se font sur des supports généralement délaissés par des poids lourds de l'édition (ce qu'est MGD quoiqu'on en dise). Donc ce qui sort sur le net prend, pour lui, une importance un peu plus prépondérante que d'ordinaire.

En outre, évidemment Oncle Joe, je ne partage pas ton avis sur l'importance de ce qui sort sur le Net.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » lun. juil. 09, 2007 10:12 am

Lensman a écrit :Par ailleurs, j'ai l'impression que l'on surestime fortment l'impacy de ce qui est dit sur le Net, où tout et n'importe quoi est mélangé à son contraire (y compris sur ActuSF... ne me vire pas, chef d'ActuSF!). Mais c'est une banalité que de dire ça...
Oncle Joe
C'est l'évidence même: il y a bien plus de lecteurs que de forumeurs (Dieu merci). Plus d'abonnés aux revues papier que de forumeurs réguliers.
La partie la plus intéressante d'Actu SF, quand bien même on s'amuse bien sur le forum et on essaie parfois d'y dire des choses pas trop connes, reste quand même les critiques rédigées en bonne et due forme, quand il y a eu un vrai travail de réflexion critique et de rédaction. (quart d'heure cirage de pompes, savoure, Eric!)

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » lun. juil. 09, 2007 3:32 pm

Cela dépend tout de même de la qualité de ce qui est dit
La plupart des interventions sur un forum ne sont que des conversations et n’ont absolument pas prétention d’être autre chose. Quand, moi je donne un avis, ce n’est pas une critique, je ne suis pas capable d’écrire une critique, c’est un simple avis que ne va guère au-delà du j’aime, j’aime pas. Cela ne tire pas à conséquence et c’est seulement un bavardage entre passionnés.
Par contre quand c’est Eric ou Transhumain, (ou quelques autres). C’est tout de même d’un autre niveau, car eux savent écrire, Que l’on soit ou non d’accord avec ce qu’ils disent,. L’impact en est forcement plus grand. En un mot, pour faire une bonne critique, il faut le talent et le métier

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » lun. juil. 09, 2007 3:39 pm

Papageno a écrit :Cela dépend tout de même de la qualité de ce qui est dit
La plupart des interventions sur un forum ne sont que des conversations et n’ont absolument pas prétention d’être autre chose. Quand, moi je donne un avis, ce n’est pas une critique, je ne suis pas capable d’écrire une critique, c’est un simple avis que ne va guère au-delà du j’aime, j’aime pas. Cela ne tire pas à conséquence et c’est seulement un bavardage entre passionnés.
Par contre quand c’est Eric ou Transhumain, (ou quelques autres). C’est tout de même d’un autre niveau, car eux savent écrire, Que l’on soit ou non d’accord avec ce qu’ils disent,. L’impact en est forcement plus grand. En un mot, pour faire une bonne critique, il faut le talent et le métier
oui, sauf que pour acquérir le métier, il faut bien commencer un jour et se lancer dans le grand bain!!! et on est alors très vite étonné de voir l'écho qu'on peut rencontrer... Un cas tout con, le mien: le premier auteur qui m'a contacté suite à un de mes papiers que je lui avais consacré n'est autre qu'un certain... Maurice G. Dantec...

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » lun. juil. 09, 2007 4:04 pm

Ciboulette : J'aime bien.
Fédor : J'aime bien.
Ciboulette : On aime bien.
Fédor : Et on fait quoi maintenant qu'on aime bien?
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

Répondre

Retourner vers « Les événements salons/festivals/dédicaces »