Le salon du livre jeunesse à Montreuil

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean, sebastieng, Mathilde Marron

Répondre
Nathalie
Messages : 24
Enregistré le : lun. janv. 23, 2006 7:43 am

Le salon du livre jeunesse à Montreuil

Message par Nathalie » mer. nov. 28, 2007 2:23 pm

Il débute aujourd'hui et se poursuit jusqu'au 3 décembre. Le Royaume-Uni est à l'honneur ainsi que le jeu.

Pour tous les détails, c'est sur le site
http://www.salon-livre-presse-jeunesse.net

Bientôt sur ActuSF les photos de l'inauguration.

Avatar du membre
Le_navire
Messages : 2341
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 4:15 pm
Localisation : Au milieu.

Message par Le_navire » jeu. nov. 29, 2007 11:46 am

J'y serai, pour ceux que ça intéresse, du samedi matin au lundi soir, avec comme point d'ancrage le stand des copains du Diable Vauvert (pas de stand cette année pour le Navire, mais sans aucun doute l'année prochaine)...
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » jeu. nov. 29, 2007 8:52 pm

J'y serai aussi.
Demain, à partir de 15h, pour causer de Camelot en salle de débat puis signer des bouquins. S'ensuivra un débat-fleuve, en compagnie d'autres auteurs, de 17h30 à 20h, à La Fabrique - niveau -1.
Samedi (15h) chez Albin Michel avec La Malédiction d'Old Haven (bouquin sélectionné dans le cadre de l'animation juke box littéraire, et sur le stand du Seuil ensuite.
Lundi matin chez Albin encore (10h), puis Mango (14h).

Avatar du membre
Le_navire
Messages : 2341
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 4:15 pm
Localisation : Au milieu.

Message par Le_navire » ven. nov. 30, 2007 10:41 am

chouette.
Je te verrai sur tes deux jambes, et tu pourras me dire à quel point tu me detestes, et je pourrais te faire mes yeux de chat potté. :P
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » ven. nov. 30, 2007 10:57 am

Oui sauf que ça ne prend pas avec moi. Je...

Image

Bon, d'accord.

Chris ***
Messages : 13
Enregistré le : mar. nov. 06, 2007 9:52 pm
Localisation : Région parisienne

Message par Chris *** » mer. déc. 05, 2007 12:28 pm

Petit retour sur le débat "Succès foudroyant de la fantasy : le retour du conte de fées" qui a eu lieu lundi au salon du livre jeunesse de Montreuil
Avec :
Barbara Bessat-Lelarge, librairie Le Merle moqueur, Marion Mazauric, éditions Au diable Vauvert, et Alain Nevant, éditions Bragelonne.

Le débat s'annonçait ainsi :
Harry Potter, "Rouge Sang", "Le Seigneur des Anneaux", "Stardust", pourquoi est-ce la littérature fantastique qui forme aujourd'hui les imaginaires adolescents et pourquoi plaît-elle autant ? Comment, à partir des cultures populaires de la SF et du fantastique, ces nouvelles mythologies ont-elles ressurgi et supplanté le patrimoine traditionnel pour devenir les contes de fées d'aujourd'hui?

Le succès de la fantasy est attribué à plusieurs causes :
- avant, il n'y avait pas grand choix, aujourd'hui si !
- pouvoir s'évader du monde réel par une littérature non-mimétique mais qui traite tout de même de problèmes actuels, et de cheminements initiatiques personnels et ça, ça parle aux ados
- les valeurs bien/mal, la distinction claire entre gentils/méchants convient aux ados, leur permet de retrouver des repères plus stables
- la fantasy reflète le monde moderne (selon Marion Mazauric) ce à quoi Alain Nevant répond qu'elle ne le reflète plutôt pas trop, sauf pour quelques auteurs comme Neil Gaiman d'ailleurs publié au diable Vauvert.
- des livres comme Harry Potter abordent le quotidien des ados et critiquent les institutions (école) d'une façon qui leur ressemble
- la génération actuelle a grandi avec Stars Wars, les mangas, une culture SF/Fantasy cinéma...
- la fantasy est plus moderne que le conte qui est dépassé, parfois aussi violent voire plus que la fantasy
- de nombreuses oeuvres peuvent être proposées aux adultes comme aux ados, d'où parfois des choix complexes à faire. En librairie, Barbara Bessat-Lelarge effectue des "doubles piles" et présentent les mêmes romans en secteur jeunesse et adultes.

La fantasy a encore mauvaise presse auprès des parents et des institutions, car perçue de leur part comme de la "mauvaise" littérature, mal écrite et violente.

Marion Mazauric conclut en citant la postface d'Aragon du "Monde réel" où il écrit que l'avenir de la littérature passera par les littératures de l'imaginaire.

Voila pour ce petit retour un peu succinct (le débat a duré 3/4 d'h, mais mon stylo m'a lâché au tout début...)
Quelques petites remarques :
les intervenants ont abordé le sujet par le biais de leur histoire à la fois personnelle et professionnelle, ce qui peut paraître anecdotique mais qui a permis de bien poser le sujet et à apporté un côté plutôt vivant et sympa au débat
le sujet fantasy/conte semble assez à la mode, mais en même temps tourne court assez vite, du fait de la méconnaissance du sujet de la part de la plupart des intervenants SF.
Ce jour là, le public était composé d'une majorité de bibliothécaires jeunesse, et si l'ensemble des remarques que j'ai entendues à la sortie étaient plutôt positives, le ressenti sur la partie fantasy/conte était assez mitigé.
Et aussi, la salle était bien trop petite pour le nombre de personnes qui se sont présentées à l'entrée !

Répondre

Retourner vers « Les événements salons/festivals/dédicaces »