Les gagnants du prix Locus 2008

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean, sebastieng, Mathilde Marron

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14707
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Les gagnants du prix Locus 2008

Message par jerome » dim. juin 22, 2008 6:56 am

Et voici les gagnants du prix Locus 2008 !

SF NOVEL
The Yiddish Policemen's Union, Michael Chabon (HarperCollins)

FANTASY NOVEL
Making Money, Terry Pratchett (Doubleday UK; HarperCollins)

YOUNG ADULT BOOK
Un Lun Dun, China Miéville (Ballantine Del Rey; Macmillan UK)

FIRST NOVEL
Heart-Shaped Box, Joe Hill (Morrow; Gollancz)

NOVELLA
"After the Siege", Cory Doctorow (The Infinite Matrix Jan 2007)

NOVELETTE
"The Witch's Headstone", Neil Gaiman (Wizards)

SHORT STORY
"A Small Room in Koboldtown", Michael Swanwick (Asimov's Apr/May 2007)

COLLECTION
The Winds of Marble Arch and Other Stories, Connie Willis (Subterranean)

ANTHOLOGY
The New Space Opera, Gardner Dozois & Jonathan Strahan, eds. (Eos)

NON-FICTION
Breakfast in the Ruins, Barry N. Malzberg (Baen)

ART BOOK
The Arrival, Shaun Tan (Lothian 2006; Scholastic)

EDITOR
Ellen Datlow

MAGAZINE
F&SF

PUBLISHER
Tor

ARTIST
Charles Vess
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Re: Les gagnants du prix Locus 2008

Message par bormandg » dim. juin 22, 2008 8:23 am

Jean-Claude Dunyach a écrit :
jerome a écrit :Et voici les gagnants du prix Locus 2008 !

ANTHOLOGY
The New Space Opera, Gardner Dozois & Jonathan Strahan, eds. (Eos)
A paraître chez Bragelonne SF en 2009 (elle est en cours de traduction). C'est une magnifique antho !

Je vous poutoune,
Apparemment, il y a de nouveau un édteur en France qui réagit à l'actualité (à l'actualté américaine, au moins)...
A part pour le format, Bragelonne semble acquérir les moyens de devenir l'éditeur français de SF n°1.
Il n'est heureusement pas près de rester le seul: Ailleurs et demain se défend bien, merci pour lui, malgré certaines couvertures d'une artiste qu'on apprécie plus ou moins négativement; L'Atalante et Mnémos défendent la SFF actuelle, si Génefort réactualise les classiques, et Eons défend bien toutes les SFs, que ce soit la SF française ancienne, la SF française actuelle, les SFs européennes... Et ceux que je ne cite pas prouvent aussi qu'il n'est pas nécessaire de publier sous l'étiquette littgen....
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 8:50 am

Et vous allez voir, on va encore trouver des gens qui se plaignent!
Oncle Joe

Avatar du membre
orcusnf
Messages : 2406
Enregistré le : mer. mai 24, 2006 8:55 pm
Localisation : Stuttgart
Contact :

Message par orcusnf » dim. juin 22, 2008 9:33 am

Lensman a écrit :Et vous allez voir, on va encore trouver des gens qui se plaignent!
Oncle Joe
ah ben ouais, on va refaire le débat sur le marketing de bragelonne !!

Ouais !!
http://www.fantastinet.com l'actualité de la littérature de l'imaginaire

Avatar du membre
Bruno
Messages : 579
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 9:22 pm
Localisation : Vert Nouillet

Re: Les gagnants du prix Locus 2008

Message par Bruno » dim. juin 22, 2008 10:01 am

Jean-Claude Dunyach a écrit :A paraître chez Bragelonne SF en 2009 (elle est en cours de traduction). C'est une magnifique antho !
Pour ceux intéressés, voici le sommaire piqué sur ISFDB :

* 1 • Introduction (The New Space Opera) • essay by Gardner Dozois and Jonathan Strahan
* 6 • Saving Tiamaat • shortstory by Gwyneth Jones
* 24 • Verthandi's Ring • shortstory by Ian McDonald
* 39 • Hatch • shortstory by Robert Reed
* 66 • Winning Peace • shortstory by Paul J. McAuley
* 88 • Glory • novelette by Greg Egan
* 112 • Maelstrom • novelette by Kage Baker
* 143 • Blessed by an Angel • shortstory by Peter F. Hamilton
* 158 • Who's Afraid of Wolf 359? • shortstory by Ken MacLeod
* 170 • The Valley of the Gardens • novelette by Tony Daniel
* 202 • Dividing the Sustain • novelette by James Patrick Kelly
* 234 • Minla's Flowers • novella by Alastair Reynolds
* 291 • Splinters of Glass • novelette by Mary Rosenblum
* 316 • Remembrance • shortstory by Stephen Baxter
* 334 • The Emperor and the Maula • novelette by Robert Silverberg
* 379 • The Worm Turns • shortstory by Gregory Benford
* 401 • Send Them Flowers • novelette by Walter Jon Williams
* 436 • Art of War • shortstory by Nancy Kress
* 454 • Muse of Fire • novella by Dan Simmons

Effectivement, manque pas grand monde dans la mouvance du nouveau Space Opera.

Jean-Claude, s'agit-il de nouvelles pouvant se lire indépendamment du reste de l'oeuvre de chacun de ces auteurs, notamment pour les Baxter, Reynolds, Hamilton... ? Parce que s'il faut se coltiner les 1500 pages ou plus de tous leurs cycles pour savourer la nouvelle... (soupir)

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » dim. juin 22, 2008 10:29 am

Ooaaaah! Rien les noms des auteurs , on en a l'eau a la bouche!

Avatar du membre
sandrine.f
Messages : 315
Enregistré le : mer. juil. 05, 2006 6:04 pm

Message par sandrine.f » dim. juin 22, 2008 11:15 am

Jean-Claude, s'agit-il de nouvelles pouvant se lire indépendamment du reste de l'oeuvre de chacun de ces auteurs, notamment pour les Baxter, Reynolds, Hamilton... ? Parce que s'il faut se coltiner les 1500 pages ou plus de tous leurs cycles pour savourer la nouvelle... (soupir)
je ne suis pas Jean-Claude, désolée mais j'ai lu le livre.

Sur le plan général de l'entreprise, j'ai déjà écrit :
the New Space Opera , une anthologie originale pilotée par Dozois et Strahan. un livre qui pose bien l'intéressante question de savoir comment réduire en nouvelles (18 pour 517 pages) un genre dont l'une des caractéristiques est justement la grande taille (longueur des livres mais aussi des perspectives). Comment l'espace nécessaire au déploiement des spécificités de ce sous-sous-genre (vistas immenses, lignes narratives enchevêtrées, personnages nombreux...) peut-il se concentrer au vingtième ou au centième ? La réponse est, à mon avis, qu'il ne le peut pas. Le texte de Egan est assez révélateur. Si les deux premières pages sont vertigineuses par les perspectives qu'elles évoquent, la suite est juste du "first contact" de base et pas véritablement du NSO.
Sur les textes appartenant à des séries, c'est la cas d'une partie : Reed, Egan, Reynolds (la série Merlin et pas Inhibitors), Baxter, mais, comme souvent, cela n'implique pas la lecture de la totalité, même si les résonances sont plus riches quand on connait le background ou la chronologie du cycle.

Image

(Eos, 2007, couverture de Stephan Martiniere)

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 12:17 pm

Sandrine.f:
Dommage ! Réduire à la taille de nouvelles ceux de ces pavés qui sont indigestes (chacun y mettra les titres de son choix) était une entreprise sympathique et utile!
Oncle Joe

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 3:12 pm

Jean-Claude;
Plus le temps passe, et plus ce qui me surprend, ce n'est pas que la SF un peu "difficile" peine à trouver son public aujourd'hui. C'est qu'elle ait réussi à le trouver à certaines époques...
Oncle Joe

Avatar du membre
Anne
Messages : 1218
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 4:18 pm

Message par Anne » dim. juin 22, 2008 7:11 pm

J'avance une idée développée avec mes élèves: nous vivons dans un roman d'anticipation des années 60/70.
La parano en plus. Le climat de trouille perpétuelle en plus.

A partir de là, quelle SF le présent réclame-t-il?

(De l'anticipation écologique, l'écologie étant le dernier grand domaine de prévention?)

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 7:47 pm

Jean-Claude:
Je suis ton raisonnement, mais tout de même, dans les années 70, on lisait Brunner et Jeury. C'était ça, l'avenir radieux recherché par les lecteurs?
Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. juin 22, 2008 8:19 pm

Lensman a écrit :Jean-Claude;
Plus le temps passe, et plus ce qui me surprend, ce n'est pas que la SF un peu "difficile" peine à trouver son public aujourd'hui. C'est qu'elle ait réussi à le trouver à certaines époques...
Oncle Joe
Je dirai aussi que, à l'époque où la SF "difficile" a trouvé un public, elle l'a trouvé chez des gens qui avaient abordé la SF par les récits "faciles" de l'"Âge d'or". aujourd'hui on prévient tout de suite les lecteurs potentiels que les récits "faciles" genre A. A. ne valent rien; on ne leur laisse pas le droit de commencer par les récits "faciles" et de ne découvrir la "vraie SF" qu'après.
C'est à peu près comme si on prétendait n'apprendre la course qu'aux enfants de 8 ans qui courent le 100m en moins de 10s, non? Et on s'étonne de ne pas avoir de lecteurs compétents à la naissance...
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Les événements salons/festivals/dédicaces »