Les gagnants du prix Locus 2008

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean, sebastieng, Mathilde Marron

Avatar du membre
rore
Messages : 52
Enregistré le : jeu. mai 29, 2008 4:24 pm

Message par rore » dim. juin 22, 2008 9:13 pm

bormandg a écrit : Je dirai aussi que, à l'époque où la SF "difficile" a trouvé un public, elle l'a trouvé chez des gens qui avaient abordé la SF par les récits "faciles" de l'"Âge d'or". aujourd'hui on prévient tout de suite les lecteurs potentiels que les récits "faciles" genre A. A. ne valent rien; on ne leur laisse pas le droit de commencer par les récits "faciles" et de ne découvrir la "vraie SF" qu'après.
Il ne faut pas oublier que les lecteurs ne découvrent pas forcément tous la SF via des conseils de critiques un peu durs, mais aussi bêtement "par hasard", par curiosité, et un peu au pif.
je ne pense pas qu'il faille tout mettre sur le dos de ces "on" dont tu parles.
.aurore.

justine
Messages : 126
Enregistré le : lun. nov. 06, 2006 8:32 pm

Message par justine » dim. juin 22, 2008 9:17 pm

rore a écrit :Il ne faut pas oublier que les lecteurs ne découvrent pas forcément tous la SF via des conseils de critiques un peu durs
C'est même le contraire: la plupart des critiques de bouquins de SF paraissent dans des revues ou des sites spécialisés qui ne sont lu que par les amateurs.

Quelqu'un découvrant la SF va certainement lire un paquet de livres avant de tomber sur une critique de sid vicious.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. juin 22, 2008 9:21 pm

rore a écrit :
bormandg a écrit : Je dirai aussi que, à l'époque où la SF "difficile" a trouvé un public, elle l'a trouvé chez des gens qui avaient abordé la SF par les récits "faciles" de l'"Âge d'or". aujourd'hui on prévient tout de suite les lecteurs potentiels que les récits "faciles" genre A. A. ne valent rien; on ne leur laisse pas le droit de commencer par les récits "faciles" et de ne découvrir la "vraie SF" qu'après.
Il ne faut pas oublier que les lecteurs ne découvrent pas forcément tous la SF via des conseils de critiques un peu durs, mais aussi bêtement "par hasard", par curiosité, et un peu au pif.
je ne pense pas qu'il faille tout mettre sur le dos de ces "on" dont tu parles.
Tout, certainement pas; mais les jeunes qui découvrent la SF via A. A. ou (horrosco referens) les romans de la série Star wars ont une grosse surprise quand ils veulent discuter avec un "amateur de SF" reconnu par le fandom, et je pense que nombre d'entre eux renoncent à creuser quand ils se sont entendu dire que rien de ce qu'ils connaissent n'est de la "vraie" SF. Quelle proportion va être rejetée reste à savoir. Pas tous, bien sûr, mais un certain nombre quand même. 8)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 9:29 pm

Bormandg:
Il existe une quantité considérable de bouquins SF pour la jeunesse, dont certains excellents, qui sont très répandus partout (même dans les écoles), et constituent une excellente introduction littéraire pour les jeunes, à supposer qu'ils aient besoin d'introduction. Georges, nous ne sommes plus en 1960! regarde le rayon jeunesse chez les libraires...
Pour ne rien dire des autres supports (ciné, télé, BD, jeux...).
Après, ils peuvent lire des textes "plus difficiles", et ils accrocheront, ou non, ça, c'est une autre affaire.
Le problème n'est nullement dans le fait que c'est trop difficile parce qu'ils n'ont pas été préparés. Lis quelques bouquins jeunesse, tu verras...
Oncle Joe

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 9:36 pm

Bormandg:
Il existe une quantité considérable de bouquins SF pour la jeunesse, dont certains excellents, qui sont très répandus partout (même dans les écoles), et constituent une excellente introduction littéraire pour les jeunes, à supposer qu'ils aient besoin d'introduction. Georges, nous ne sommes plus en 1960! regarde le rayon jeunesse chez les libraires...
Pour ne rien dire des autres supports (ciné, télé, BD, jeux...).
Après, ils peuvent lire des textes "plus difficiles", et ils accrocheront, ou non, ça, c'est une autre affaire.
Le problème n'est nullement dans le fait que c'est trop difficile parce que les jeunes n'ont pas été préparés. Lis quelques bouquins jeunesse, tu verras...
Oncle Joe

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 9:37 pm

Heu... désolé pour la fausse manoeuvre...
Oncke Joe, au double cerveau déficient

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. juin 22, 2008 9:40 pm

Lensman a écrit :Bormandg:
Il existe une quantité considérable de bouquins SF pour la jeunesse, dont certains excellents, qui sont très répandus partout (même dans les écoles), et constituent une excellente introduction littéraire pour les jeunes, à supposer qu'ils aient besoin d'introduction. Georges, nous ne sommes plus en 1960! regarde le rayon jeunesse chez les libraires...
Pour ne rien dire des autres supports (ciné, télé, BD, jeux...).
Après, ils peuvent lire des textes "plus difficiles", et ils accrocheront, ou non, ça, c'est une autre affaire.
Le problème n'est nullement dans le fait que c'est trop difficile parce qu'ils n'ont pas été préparés. Lis quelques bouquins jeunesse, tu verras...
Oncle Joe
C'est exact. Cette pôrte d'entrée existe aussi et mène effectivement à la "bonne" SF; et, paradoxalement, les tirages des collections jeunesse sont très supérieurs à ceux des collections "adultes", non?
Alors ma remarque n'est pas L'EXPLICATION définitive absolue et incontestable (que je n'ai jamais cru posséder); juste un fil qui explique partiellement un aspect de la situation.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. juin 22, 2008 9:42 pm

Lensman a écrit :Heu... désolé pour la fausse manoeuvre...
Oncke Joe, au double cerveau déficient
Tu sais, Oncle Joe, il est possible à l'envoyeur d'effacer un message excédentaire en l'éditant (je crois, je l'ai fait sur d'autres forums) :P
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. juin 22, 2008 9:49 pm

Bormandg
Non seulement ton explication n'explique pas tout, mais j'aurais tendance à penser qu'elle n'explique pratiquement rien du tout, vu ce que j'ai fait remarquer sur la littérature jeunesse... Et il serait BEAUCOUP plus intéressant de réfléchir à d'autres explications, plus sutiles et peut-être plus compliquées, sans doute. Mais bon, ce n'est que mon avis.
Oncle Joe

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » lun. juin 23, 2008 7:06 am

bormandg a écrit :
Lensman a écrit :Heu... désolé pour la fausse manoeuvre...
Oncke Joe, au double cerveau déficient
Tu sais, Oncle Joe, il est possible à l'envoyeur d'effacer un message excédentaire en l'éditant (je crois, je l'ai fait sur d'autres forums) :P
Il est même possible de le supprimer tant qu'il est le dernier du fil. :wink:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » lun. juin 23, 2008 7:09 am

bormandg a écrit :Tout, certainement pas; mais les jeunes qui découvrent la SF via A. A. ou (horrosco referens) les romans de la série Star wars ont une grosse surprise quand ils veulent discuter avec un "amateur de SF" reconnu par le fandom, et je pense que nombre d'entre eux renoncent à creuser quand ils se sont entendu dire que rien de ce qu'ils connaissent n'est de la "vraie" SF. Quelle proportion va être rejetée reste à savoir. Pas tous, bien sûr, mais un certain nombre quand même. 8)
J'espère que ça ne traduit pas ton opinion, car le cycle des Yuuzhang Vong est globalement de la très bonne SF (bien meilleure que les "préquelles" issues de la nouvelle trilogie SW).
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
rore
Messages : 52
Enregistré le : jeu. mai 29, 2008 4:24 pm

Message par rore » lun. juin 23, 2008 8:36 am

bormandg a écrit :Tout, certainement pas; mais les jeunes qui découvrent la SF via A. A. ou (horrosco referens) les romans de la série Star wars ont une grosse surprise quand ils veulent discuter avec un "amateur de SF" reconnu par le fandom, et je pense que nombre d'entre eux renoncent à creuser quand ils se sont entendu dire que rien de ce qu'ils connaissent n'est de la "vraie" SF. Quelle proportion va être rejetée reste à savoir. Pas tous, bien sûr, mais un certain nombre quand même. 8)
Et quand bien même, quand tu dis qu'un certain nombre va être rejetée, si ces gens ont pris leur pied à lire des romans autrement critiqués, je pense qu'ils vont simplement continuer en ignorant les critiques, et non tout stopper d'un coup. (à moins d'être hyper-vexables, c'est possible aussi). Et peut-être que bien plus tard ils passeront sans s'en rendre compte à de la SF plus fine.
(Pour ma part, ça m'est arrivé de lire des trucs acidement critiqués par d'autre, en général je faisais celle qui n'a rien entendu - sauf si on me conseillait d'autres trucs dans la foulée, là j'allais discrètement emprunter ça à la bibli "pour voir". Vive la curiosité ! :D )

Sinon, j'ai connu des "amateurs de SF/F", mais eux c'était les films ... Les lasers qui volent et les haches qui tapent. Sinon, "fallé pa leur parlé 2 lire un truk", ce genre là , snif :( Ceux là plus un certains nombre de gens que lire barbait. Des fois je me demande si la fainéantise de certain n'est pas un peu la cause. :(
.aurore.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » lun. juin 23, 2008 9:27 am

Eons a écrit :
bormandg a écrit :Tout, certainement pas; mais les jeunes qui découvrent la SF via A. A. ou (horrosco referens) les romans de la série Star wars ont une grosse surprise quand ils veulent discuter avec un "amateur de SF" reconnu par le fandom, et je pense que nombre d'entre eux renoncent à creuser quand ils se sont entendu dire que rien de ce qu'ils connaissent n'est de la "vraie" SF. Quelle proportion va être rejetée reste à savoir. Pas tous, bien sûr, mais un certain nombre quand même. 8)
J'espère que ça ne traduit pas ton opinion, car le cycle des Yuuzhang Vong est globalement de la très bonne SF (bien meilleure que les "préquelles" issues de la nouvelle trilogie SW).
Je répète ce que j'entends; personnellement je ne lis pas parce que je n'aime pas, mais cela reste de la SF et, malgré tout, une des portes d'entrée qui peuvent mener à lire un jour la "SF d'élite" (Egan & Co). C'est vrai que "Autres mondes" et la nouvelle collection jeunesse sont une porte plus sélective et élégante; mais même Happy Roteur et Arthur et ses minimots peuvent attirer des lecteurs qu'il ne faudra pas insulter en critiquant trop vertement leurs lectures précédentes; y'a aussi Werber qui vulgarise la SF, et peut amener des lecteurs frais aux auteurs "élitistes". Oncle Joe parlait d'un progrès: il tient, entre autres raisons, à la convergence de ces sources.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » lun. juin 23, 2008 9:46 am

bormandg:
Justement, il ne faut pas s'inventer des problèmes qui n'existent pas et faire des reproches totalement farfelus à des groupes innofensifs. Les "portes d'entrée" de la SF sont multiples, les lecteurs potentiels ont un choix extrêmement vaste, qui va du bouquin pour gamin jusqu'à Egan ou Delany, et dans des collections de poche au prix abordable, sans parler des bibliothèques publiques et scolaires. A vrai dire, il n'y a jamais eu autant de "portes d'entrée" dans toute l'histoire de genre.
Par contre, on peut se demander pourquoi la SF un peu "intellectuelle" a moiins de succès que dans les années 70. Et c'est une question qui, elle, est intéressante, et à laquelle Jean-Claude Dunyach apporte un élément de réponse, qui ne me paraît pas satisfaisant.
Oncle Joe

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14707
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » jeu. juin 26, 2008 8:54 am

voici un lien avec quelques photos de la cérémonie des Locus.


et vous verrez, c'était plutôt détendu. Ils avaient tous des chemises colorées... Comme William Gibson.

Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Répondre

Retourner vers « Les événements salons/festivals/dédicaces »