La couverture de Grendel

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Sneed
Messages : 104
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 5:06 pm
Contact :

Message par Sneed » jeu. juin 03, 2010 4:19 am

kibu a écrit :Il me semble que Jeffrey Ford en dit grand bien. Et comme je suis fan (de l'auteur et du mythe), je lis les yeux fermé (pas facile, je le reconnais).
Il a même écrit la préface du Fantasy Masterworks.
Et a été élève de Gardner, lequel l'a publié pour la première fois dans sa revue (me souviens plus du nom)

Sneed

arsenie
Messages : 738
Enregistré le : mar. nov. 24, 2009 11:18 pm

Message par arsenie » jeu. juin 03, 2010 7:55 am

Il me semble que - sur le forum, mon attention a déjà été attirée par ce livre.
Je ne connais rien au mythe du grendel ... me souviens plus trop : ptêt que le "gritche" de Simmons en découle?
donc, à priori, un achat pour moi! 8)
Mais... :oops: je lui trouve un je ne sais quoi de pathétique et de désespéré, au mon-monstre !
("orbites tombantes" :roll: "papattes implorantes" :roll: )
et mon imagination - vraiment déplorable - rajoute une bulle ...
- " T'ain de m., Mémène, t'as encore bouffé l'dentifrice! " :arrow:

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. juin 03, 2010 8:00 am

XavierMauméjean a écrit :
Hoêl a écrit :et puis , Grendel , la nouvelle de Gaiman avec Ombre a clos le sujet pour moi .
C'est bon de rire, parfois...
Ben quoi ? "Le monarque dans la vallée" , dans Des choses fragiles .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Patrice
Messages : 3535
Enregistré le : jeu. mai 04, 2006 10:26 am
Contact :

Message par Patrice » jeu. juin 03, 2010 8:05 am

Salut,

Oui, mais on pourrait aussi dire, dans ce cas, qu'un obscur poète anglo-saxon du Xe siècle avait déjà définitivement clos le sujet...

A+

Patrice

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. juin 03, 2010 8:13 am

Bon , ok , j'argumente , Grendel , il y a une part non négligeable d'horreur dans le thème-même , or c'est un genre dont je ne suis pas friand (euphémisme) . Lorsque j'ai lu la nouvelle de Gaiman , je ne me doutais pas que je l'y retrouverais et m'en serais bien passé . Alors , je ne vais surement pas m'intéresser à un bouquin dont c'est le thème principal .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » jeu. juin 03, 2010 8:40 am

Ta première phrase laissait penser que Gaiman avait traité le sujet de manière définitive.
Après des années de cérémonie du Thé, il n’y a rien de meilleur que de vomir de la Bière.

Avatar du membre
Le_navire
Messages : 2341
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 4:15 pm
Localisation : Au milieu.

Message par Le_navire » jeu. juin 03, 2010 8:56 am

rmd a écrit :Ta première phrase laissait penser que Gaiman avait traité le sujet de manière définitive.
Hum, voilà. D'où.
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"

XavierMauméjean
Messages : 332
Enregistré le : jeu. févr. 11, 2010 9:44 pm

Message par XavierMauméjean » jeu. juin 03, 2010 11:00 am

Le_navire a écrit :
rmd a écrit :Ta première phrase laissait penser que Gaiman avait traité le sujet de manière définitive.
Hum, voilà. D'où.
Eh oui, tout simplement...

Algernon
Messages : 247
Enregistré le : ven. avr. 09, 2010 12:06 pm

Message par Algernon » ven. juin 04, 2010 2:00 pm


arsenie
Messages : 738
Enregistré le : mar. nov. 24, 2009 11:18 pm

Message par arsenie » ven. juin 04, 2010 2:24 pm

waouh!
c'est génial d'avoir les étapes de la création - surtout animées en surimpression... ça -euh- impressionne vraiment!
Bravo

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » ven. juin 04, 2010 2:35 pm

Sur le travail créatif d'un peintre , si tu ne connais pas , il ya un chef-d'oeuvre absolu , c'est Le mystère Picasso de Clouzot , on n'y voit jamais l'artiste ni la brosse , le pinceau ou le couteau , seulement la peinture qui se dépose sur la surface . J'aimais déjà bien des toiles du Pablo mais là , je suis resté scotché devant sa facilité , sa maîtrise et l'extraordinaire variété de ce qu'il produisait .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » ven. juin 04, 2010 11:02 pm

Hoêl a écrit :Bon , ok , j'argumente , Grendel , il y a une part non négligeable d'horreur dans le thème-même , or c'est un genre dont je ne suis pas friand (euphémisme) . Lorsque j'ai lu la nouvelle de Gaiman , je ne me doutais pas que je l'y retrouverais et m'en serais bien passé . Alors , je ne vais surement pas m'intéresser à un bouquin dont c'est le thème principal .
"Horreur" n'est probablement pas le terme adéquat pour une légende de personnage, monstrueux et horrible, certainement, un mythe. Parce que le but du mythe n'est pas de jouer sur le sentiment d'horreur; en plus, dans le mythe, Grendel est d'abord l'objet de la victoire de Beowulf, et non le sujet de l'histoire.
Sinon, pour autant que je m'en souvienne, le roman de Gardner ne vise pas du tout à faire ressentir de l'horreur pour Grendel. Plutôt pour Beowulf, à la limite...
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »