Razzies 2011

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mar. janv. 25, 2011 2:54 pm

Florent a écrit :Il était de ceux qui ressemblaient à un génie. Moi, je ressemblais à un lave-vaisselle et ces mecs me faisaient toujours un peu chier. (Charles Bukowski, Hollywood)
Florent, ta signure est trop bien. Elle me fait penser à Jerry Stahl. ("Pour croire que la Fox est une usine à rêve, faut rêver de photocopieuses.")

scifictif
Messages : 72
Enregistré le : mer. juin 10, 2009 5:51 pm

Message par scifictif » mar. janv. 25, 2011 4:05 pm

Lensman a écrit :
Eons a écrit :
Lensman a écrit :
JDB a écrit :Par ailleurs, j'ai entendu sur France Inter il y a peu, dans la bouche d'un journaliste, l'expression "le tenir de la bouche du cheval", traduction littérale de l'anglais "straight from the horse's mouth" que, jusqu'ici, je me creusais la tête pour traduire.
Si long, le temps qui me sépare de la retraite...
JDB
Remarque, parfois, il y a des aller-retour comme ça entre l'anglais et le français... il y a peut-être une vieille expression française un peu oubliée où il est question des confidences du cheval...
Oncle Joe
straight from the horse's mouth = tenir de source sûre. :wink:
Je pensais que ça voulait dire exactement le contraire ! Il faut être particulièrement frappé pour faire confiance aux confidences d'un cheval !
Oncle Joe
Un rapport avec les Houyhnhnms de Swift dans Les voyages de Gulliver ?
Je ne suis pas sûr que le réel existe, mais c'est quand même le seul endroit où on peut se payer un bon steack.
(Woody Allen)

Avatar du membre
Mors Ultima Ratio
Messages : 817
Enregistré le : mar. juil. 27, 2010 11:52 am
Localisation : Rosny sous Bois

Re: Prix con

Message par Mors Ultima Ratio » mar. janv. 25, 2011 4:05 pm

ansset a écrit : Alors on va me dire : humour ! humour !

Il n'y a pas d'humour dans un crachat.
Cette phrase est très belle et ô combien juste. Cependant, ces prix m'ont donné envie de vérifier "l'ampleur des dégâts", en fait.
Je suis assez déçu d'une telle initiative pour tout dire. Ce mépris et cette mesquinerie sûrement confortée par l'impunité virtuelle ne sert qu'à blesser à mon sens, et surtout pas à motiver.


Et arrêtez avec Léa Silhol, vous allez l'invoquer!
"On dit que les oiseaux sont libres dans le ciel, mais la vraie liberté n'est-elle pas celle d'avoir un endroit où se poser ?"par Sanzo dans Saiyuki

Avatar du membre
ansset
Messages : 44
Enregistré le : lun. mai 31, 2010 8:06 am
Localisation : 49.5161022 4.3645362

Lourds

Message par ansset » mar. janv. 25, 2011 5:09 pm

Que l'on soit jury ou "injuriés",
Lourds, ils sont lourds

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » mar. janv. 25, 2011 7:49 pm

dracosolis a écrit :That's all je retourne au boulot.
Toi, travailler ? C'est de la SF ça ! :P :lol:
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. janv. 26, 2011 8:46 am

Enfin lu le véritable texte des Razzies, passé par un ami qui préfère conserver l'anonymat pour des raisons bien compréhensibles.
C'est lamentable: je me suis surpris à rigoler en lisant certaines expressions. Je crois que je suis irrécupérable...
Peut-être un poil plus méchant, un rien de supplément de mauvaise foi que la fournée précédente? Possible. Une ambiance de susceptibilité plus grande dans le "milieu", en ce moment ? sans doute. Mais bon, si je l'avais lu avant tout le monde, j'aurais dit : pas de quoi fouetter un troll. Cela montre la faiblesse de mon jugement en matière de psychologie des foules ET individuelle...
A part ça, la lecture de Bifrost est tout à fait indispensable non pas pour ces billevesées, mais au moins pour l'essai de Claude Ecken, Pour une approche quantique de la SF, dont on n'a pas fini de parler. Formidable !

Oncle Joe
Modifié en dernier par Lensman le mer. janv. 26, 2011 9:28 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Florent
Messages : 1855
Enregistré le : jeu. janv. 17, 2008 6:46 pm

Message par Florent » mer. janv. 26, 2011 9:24 am

Katioucha a écrit :
Florent a écrit :Il était de ceux qui ressemblaient à un génie. Moi, je ressemblais à un lave-vaisselle et ces mecs me faisaient toujours un peu chier. (Charles Bukowski, Hollywood)
Florent, ta signure est trop bien. Elle me fait penser à Jerry Stahl. ("Pour croire que la Fox est une usine à rêve, faut rêver de photocopieuses.")
En entier elle est encore mieux, mais je n'avais pas la place :

Je frappai à la porte.
Un type grand et élancé ouvrit. Tout en lui respirait l'artiste. On voyait qu'il était pour Créer, pour Créer de grandes choses, que rien ne le touchait jamais, pas même les petites misères comme les rages de dents, les doutes, les coups de malchance. Il était de ceux qui ressemblaient à un génie. Moi, je ressemblais à un lave-vaisselle et ces mecs me faisaient toujours un peu chier.
« J’ai un projet, devenir fou. »

Charles Bukowski

Avatar du membre
Florent
Messages : 1855
Enregistré le : jeu. janv. 17, 2008 6:46 pm

Re: Lourds

Message par Florent » mer. janv. 26, 2011 9:32 am

ansset a écrit :Que l'on soit jury ou "injuriés",
Lourds, ils sont lourds
C'est marrant il me fait penser à Houellebecq dans sa façon de parler, son expression faciale...
« J’ai un projet, devenir fou. »

Charles Bukowski

Gurzeh
Messages : 2
Enregistré le : mer. avr. 29, 2009 5:04 pm
Contact :

Marketing

Message par Gurzeh » mer. janv. 26, 2011 11:46 am

Petite réflexion : il me semble que ces Razzies sont aussi et peut-être surtout un instrument de marketing au service des jurés, avec un certain nombre d'objectifs, dont l'importance varie:
1) ils servent à vendre Bifrost, le numéro de début d'année contenant les Razzies étant d’ailleurs plus "sexy" commercialement parlant,
2) ils servent, sous une forme provocante, à véhiculer les idées des jurés, leurs goûts et leurs dégouts,
3) ils servent aussi, on l’oublie, d'autopromotion aux jurés (parlez de moi en mal ou bien, mais parlez de moi) Un effet de bord, c’est que cette publicité s’étend bien évidemment aux nominés, avec des effets difficilement mesurables.

Le buzz engendré et les différentes réactions ici ou là, dont ce texte est un exemple mineur, favorisent la réussite de ces trois objectifs.

Et de ce point de vue (le marketing), l’objectif des razzies est pleinement atteint, ce qui explique pourquoi l’exercice est renouvelé chaque année.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Re: Marketing

Message par Lensman » mer. janv. 26, 2011 11:58 am

Gurzeh a écrit :Petite réflexion : il me semble que ces Razzies sont aussi et peut-être surtout un instrument de marketing au service des jurés, avec un certain nombre d'objectifs, dont l'importance varie:
1) ils servent à vendre Bifrost, le numéro de début d'année contenant les Razzies étant d’ailleurs plus "sexy" commercialement parlant,
2) ils servent, sous une forme provocante, à véhiculer les idées des jurés, leurs goûts et leurs dégouts,
3) ils servent aussi, on l’oublie, d'autopromotion aux jurés (parlez de moi en mal ou bien, mais parlez de moi) Un effet de bord, c’est que cette publicité s’étend bien évidemment aux nominés, avec des effets difficilement mesurables.

Le buzz engendré et les différentes réactions ici ou là, dont ce texte est un exemple mineur, favorisent la réussite de ces trois objectifs.

Et de ce point de vue (le marketing), l’objectif des razzies est pleinement atteint, ce qui explique pourquoi l’exercice est renouvelé chaque année.
C'est évident. Je dirais même plus largement "faire parler de soi", ce qui inclut, entre autres, l'aspect "marketing". C'est le fameux "que l'on parle de moi en bien ou en mal, c'est sans importance, ce qui compte, c'est que l'on parle de moi"... Ce n'est pas si facile, d'ailleurs, ça rate beaucoup plus souvent que ça ne réussit... dans ce cas, au niveau microcosme (je suis contaminé par les analogies eckenniennes), c'est raisonnablement réussi...
Oncle Joe

Avatar du membre
Don Lorenjy
Messages : 1442
Enregistré le : jeu. mars 09, 2006 9:03 am
Contact :

Message par Don Lorenjy » mer. janv. 26, 2011 11:59 am

PPDA dans Le Monde a écrit :J'ai déjà vécu quelques curées dans ma vie. [...] J'ai aussi observé d'autres curées, qui, à première vue, ne me concernaient pas, mais qui touchaient à mon métier. Prises dans la lumière des phares, leurs victimes ne réagissent jamais bien. Du moins pas comme on croit qu'il le faudrait. Certains balaient la rumeur d'un mouvement négligent, quitte à passer pour désinvoltes. Chez d'autres, le gestre est théâtral, et on est alors arrogant. Chez d'autres encore, il est agacé, et l'on est accusé de perdre ses nerfs. Enfin, il y a le cas de ceux qui se défendent à coup de dossiers et d'explications, techniques, argumentées, mais que l'on juge vite empêtrées, répétitives, et donc irritantes. Bref, dans nos systèmes médiatiques modernes, il n'y a que des coupables idéaux, qui se défendent mal et qui doivent au mieux attendre que "ça passe", car tout passe, on le sait, même la boue.
La suite est plus convenue, mais cette introduction m'a parue assez adaptée aux clapotis de notre marigot.
Les marques Don Lorenjy et Don Lo sont retirées des rayons

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. janv. 26, 2011 12:05 pm

Don Lorenjy a écrit :
PPDA dans Le Monde a écrit :J'ai déjà vécu quelques curées dans ma vie. [...] J'ai aussi observé d'autres curées, qui, à première vue, ne me concernaient pas, mais qui touchaient à mon métier. Prises dans la lumière des phares, leurs victimes ne réagissent jamais bien. Du moins pas comme on croit qu'il le faudrait. Certains balaient la rumeur d'un mouvement négligent, quitte à passer pour désinvoltes. Chez d'autres, le gestre est théâtral, et on est alors arrogant. Chez d'autres encore, il est agacé, et l'on est accusé de perdre ses nerfs. Enfin, il y a le cas de ceux qui se défendent à coup de dossiers et d'explications, techniques, argumentées, mais que l'on juge vite empêtrées, répétitives, et donc irritantes. Bref, dans nos systèmes médiatiques modernes, il n'y a que des coupables idéaux, qui se défendent mal et qui doivent au mieux attendre que "ça passe", car tout passe, on le sait, même la boue.
La suite est plus convenue, mais cette introduction m'a parue assez adaptée aux clapotis de notre marigot.
Il faut admettre que ça sonne bien.... PPDA a dû faire appel à un bon nègre, ce coup-ci (réflexion type "Razzies"...)

Oncle Joe

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. janv. 26, 2011 12:21 pm

Don Lorenjy a écrit : aux clapotis de notre marigot.
C'est joli.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Re: Lourds

Message par bormandg » mer. janv. 26, 2011 1:01 pm

Florent a écrit :
ansset a écrit :Que l'on soit jury ou "injuriés",
Lourds, ils sont lourds
C'est marrant il me fait penser à Houellebecq dans sa façon de parler, son expression faciale...
Tu crois qu'il imite Houellebecq (parce que tout le monde sait que Houellebecq ne fait que des oeuvres originales)?
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

JDB
Messages : 1541
Enregistré le : mer. mai 03, 2006 1:37 pm
Contact :

Re: Marketing

Message par JDB » mer. janv. 26, 2011 1:19 pm

Gurzeh a écrit :Petite réflexion : il me semble que ces Razzies sont aussi et peut-être surtout un instrument de marketing au service des jurés, avec un certain nombre d'objectifs, dont l'importance varie:
1) ils servent à vendre Bifrost, le numéro de début d'année contenant les Razzies étant d’ailleurs plus "sexy" commercialement parlant,
2) ils servent, sous une forme provocante, à véhiculer les idées des jurés, leurs goûts et leurs dégouts,
3) ils servent aussi, on l’oublie, d'autopromotion aux jurés (parlez de moi en mal ou bien, mais parlez de moi) Un effet de bord, c’est que cette publicité s’étend bien évidemment aux nominés, avec des effets difficilement mesurables.

Le buzz engendré et les différentes réactions ici ou là, dont ce texte est un exemple mineur, favorisent la réussite de ces trois objectifs.

Et de ce point de vue (le marketing), l’objectif des razzies est pleinement atteint, ce qui explique pourquoi l’exercice est renouvelé chaque année.
Mais c'est l'évidence même ! Pourquoi croyez-vous que j'ai été ravi par le prix obtenu par Les Magiciens ?
Toute pub est bonne à prendre, et je ne remercierai jamais assez Nébal pour sa critique -- et aussi pour le prix, sans doute : vu qu'on trouve la même métaphore ou quasiment ("épais comme une feuille de papier OCB" chez l'un, "plus fins qu'une feuille OCB" chez les autres) dans le papier de Nébal et dans le compte rendu des razzies, je suppose qu'il y a eu des passerelles...
JDB
“Miss Judith Lee, vous êtes l’une des choses les plus étranges de ce monde très étrange.”

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »