Noitanigami - Vyncent Le Fouler

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
SFI
Messages : 1
Enregistré le : mar. févr. 08, 2011 12:10 am
Contact :

Noitanigami - Vyncent Le Fouler

Message par SFI » mar. févr. 08, 2011 12:14 am

Bonjour, bonsoir à tous !

Je vous présente le roman, NOITANIGAMI, écrit par Vyncent Le Fouler et publié chez SFI&Cie.

Il s'agit d'un roman de Fantasy, que l'on peut qualifier de "Fantasy Philosophique"
En effet, le livre repose sur une histoire comme tout roman, mais à travers les dialogues et pensées des personnages, des propos à caractères philosophiques sont transmis au lecteur. Les idées qui se dégagent du roman sont particulièrement intéressantes car elles sont aisément transposables dans le monde réel.

A noter que la philosophie dont est imprégné le roman ne se résume en aucun cas à des citations des philosophes passés. Il s'agit de réflexions personnelles de l'auteur.

Voici la première de couverture du roman ainsi que le résumé.

Première de couverture.


Résumé:

Dans ce livre, vous ne trouverez ni seigneur du mal, ni défenseur du bien. Vous suivrez Syrus, un jeune humain tourmenté par son obscur passé. Sorcier de génie, il s'ennuie dans sa Guilde et décide d'entreprendre un long périple afin de retrouver un lointain ancêtre et découvrir les secrets que renferme le monde.

NOITANIGAMI est un roman de Fantasy Philosophique destiné à toute personne qui se plaît à lire des histoires de magie et de sorciers. Mais ce roman n'est pas qu'une simple histoire, c'est aussi un ouvrage de pensées. Il a pour but de remettre à l'ordre du jour des questions universelles depuis longtemps oubliées : Qui suis-je ? Qu'est-ce qu'un être humain ? Et bien d'autres encore...


Un extrait est disponible sur le site officiel.

Si vous avez des questions n'hésitez pas !
Modifié en dernier par SFI le mar. févr. 08, 2011 11:21 pm, modifié 1 fois.
---------------------------
SFI

NOITANIGAMI, site officiel !
Notre page Facebook.

Kettch
Messages : 255
Enregistré le : lun. juin 16, 2008 1:59 pm
Localisation : Paris

Message par Kettch » mar. févr. 08, 2011 11:00 am

...
J'en voudrais même pas pour la litière du chat...
(Ouais, ce con a le derrière un peu sensible...)

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » mar. févr. 08, 2011 11:02 am

Tiens je me disais que c'était moins pire que d'autres aujourd'hui.

Mais faut dire que mon chat a la sale habitude de pisser où ça lui chante...

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. févr. 08, 2011 11:07 am

Ca a l'air bien profond.

Avatar du membre
Oph
Messages : 711
Enregistré le : jeu. déc. 16, 2010 3:50 pm
Contact :

Message par Oph » mar. févr. 08, 2011 11:20 am

Mais ce roman n'est pas qu'une simple histoire, c'est aussi un ouvrage de pensées. Il a pour but de remettre à l'ordre du jour des questions universelles depuis longtemps oubliées : Qui suis-je ? Qu'est-ce qu'un être humain ?
C'est sûr que la question de l'identité et de l'humanité, personne ne la pose en littératures de l'imaginaire, hein.
Vyncent Le Fouler, âgé de 18 ans
OK, d'accord, compris. Pas la peine d'aller plus loin.
"Oph n'est pas un lézard, mais elle présente d'autres atouts."
– Laurent Whale & Jean Millemann

eul' crédit photo !

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. févr. 08, 2011 11:25 am

Non mais c'est quoi cette discrimination anti-jeunes ?

Plus sérieusement, la galerie photos est touchante...

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mar. févr. 08, 2011 11:29 am

Faut avouer qu'il ne s'est pas trop "Fouler". :lol:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. févr. 08, 2011 11:31 am

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

(Rhaaaaaaa.)

Avatar du membre
Daelf
Messages : 1538
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 4:15 pm

Message par Daelf » mar. févr. 08, 2011 11:32 am

Vyncent...

*bug*
Anybody remotely interesting is mad in some way. (the 7th Doctor)
Blog HS après déménagement. En attendant, photos !

Avatar du membre
Travis
Messages : 1841
Enregistré le : mar. déc. 16, 2008 9:11 am
Contact :

Message par Travis » mar. févr. 08, 2011 11:33 am

Merci de ne pas trop tirer sur l'ambulance.

Avatar du membre
Daelf
Messages : 1538
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 4:15 pm

Message par Daelf » mar. févr. 08, 2011 11:34 am

J'ai prévu de dire des trucs objectifs en plus de deux mots, mais c'est un peu long donc ça viendra pas tout de suite.
Anybody remotely interesting is mad in some way. (the 7th Doctor)
Blog HS après déménagement. En attendant, photos !

Avatar du membre
Daelf
Messages : 1538
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 4:15 pm

Message par Daelf » mar. févr. 08, 2011 12:13 pm

Bon alors. Commençons par le positif, cher Vyncent :

- Tu as dix-huit ans. Tu peux, et tu vas, encore beaucoup évoluer avant de devenir un vrai adulte. Promis. On est tous ici d'accord pour dire que ce premier (?) texte est a priori (avec des indices très forts, quand même) vraiment pas génial, mais si tu persistes et que tu as vraiment envie de raconter des trucs, tu peux faire mieux. Si si.

Ensuite, l'ensemble titre-auteur :

- Avec un peu de chance, Vyncent-avec-un-i-grec n'est pas ton vrai prénom. Si oui, renseigne-toi, tu peux effacer cet affront que t'ont fait tes parents en se croyant originaux.
Si ton nom est Vincent-sans-i-grec : trouve un autre moyen d'être original, celui-là est usé jusqu'à la corde et fait plus ringard qu'autre chose.
Vraiment. (Et désolée si ça te vexe, mais c'est vrai.)

- Le titre. Et la désignation. "Fantasy philosophique", ça sonne peut-être bien, mais justement ça fait un chouïa prétentieux, voire ridicule venant d'un gamin (oui oui) de 18 ans (et je sais de quoi je cause ; j'ai dix ans de plus et je suis pas beaucoup plus adulte, alors hein pouêt.) On va y revenir.
Le soucis est dans le titre, quand même. Peut-être as-tu voulu souligner que le texte "ne se résume en aucun cas à des citations des philosophes passés", et mettre en avant tes "réflexions" personnelles", mais franchement. Entre nous. Quitte à faire un annagramme de "imagination" pour en faire un titre, ne pas se contenter de l'écrire à l'envers aurait fait preuve d'un peu plus... bah... d'imagination. (Bon sang, même à quatorze ans quand j'ai eu cette idée pour nommer une planète j'ai eu la décence de chercher plus compliqué.)
En plus : ça donne quelque chose de trop long, peu prononçable, et tellement difficile à retenir que même toi tu t'es planté en le recopiant au début de ton essage de présentation du texte.
Fail, donc. Ehoui.

Je reviens tout à l'heure pour l'extrait, parce que bon.
Modifié en dernier par Daelf le mar. févr. 08, 2011 3:02 pm, modifié 1 fois.
Anybody remotely interesting is mad in some way. (the 7th Doctor)
Blog HS après déménagement. En attendant, photos !

Avatar du membre
Transhumain
Messages : 1246
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 11:23 am
Contact :

Re: Noitanigami - Vyncent Le Fouler

Message par Transhumain » mar. févr. 08, 2011 12:28 pm

SFI a écrit :A noter que la philosophie dont est imprégné le roman ne se résume en aucun cas à des citations des philosophes passés. Il s'agit de réflexions personnelles de l'auteur. !
Ah, comme Amel Bent, alors.

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. févr. 08, 2011 12:31 pm

Laisse faire Daelf, elle s'y prend bien !

JDB
Messages : 1541
Enregistré le : mer. mai 03, 2006 1:37 pm
Contact :

Message par JDB » mar. févr. 08, 2011 1:33 pm

Cela me rappelle une petite histoire vécue que je m'en vais vous raconter.
Il y a bien longtemps de cela (je ne saurais dater l'incident avec précision, mais c'était sans doute dans les années 90), j'étais lecteur d'édition chez Albin Michel.
C'est moi qui lisais les livres relevant du fantastique (surtout) et de la science-fiction (un peu) que recevait cet éditeur. Dans leur immense majorité, il s'agissait de livres en langue anglaise et de fantastique (Albin Michel ne publiait pas de SF et renvoyait la quasi-totalité des ouvrages de ce genre sans les faire lire à quiconque). Je donnais mon avis sous forme écrite et, si suffisamment de lecteurs étaient pour une publication, celle-ci se faisait.
Un jour, on m'a fait lire un manuscrit de SF émanant d'un auteur français.
Et pas n'importe lequel.
D'après ce que l'on m'a dit, l'auteur était la fille, très jeune, d'un acteur français connu, qui tenait à faire publier son premier roman en affirmant que Walt Disney était d'ores et déjà intéressé par le scénario, que lui-même allait jouer dans le film et que ça allait faire un carton.
Alors, comme c'était moi le spécialiste de SF, on m'a fait lire la chose en me demandant de bien argumenter ma décision.
Je crois que je n'ai pas dépassé la page 50.
Le plus étonnant, c'est que ce roman ait été écrit par une fille : on y trouvait tous les clichés de la SF la plus machiste, avec marines de l'espace et tout le toutim. Du mauvais space opera régurgité avec maladresse.
Il est probable que d'autres lecteurs que moi ont donné leur avis, et que celui-ci était aussi défavorable.
A ma connaissance, l'ouvrage n'a été publié nulle part. Je viens de jeter un coup d'oeil sur le net : la fille de l'acteur connu travaille désormais avec lui (direction artistique et photographe attitré de ces spectacles).

Quel rapport avec le schmilblick ? Eh bien, quand on n'a pas de relations, on se publie soi-même.
Bon courage au nouvel auteur, car si l'expérience m'a appris une chose, c'est que la persévérance paie.
JDB

PS : Avec le recul, je me demande bien si l'auteur était bien celui qu'on m'avait décrit. Vu l'âge de l'acteur évoqué, sa fille devait être vraiment très jeune. Et le manuscrit faisait pas mal de pages.
“Miss Judith Lee, vous êtes l’une des choses les plus étranges de ce monde très étrange.”

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »