La science-fiction peut-elle être source d'Art ?

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
silramil
Messages : 1836
Enregistré le : sam. oct. 18, 2008 8:45 am

Message par silramil » jeu. févr. 21, 2013 5:44 pm

je suis assez d'accord, mais je voulais être consensuel... surprenant, non ?
Pour autant, une chanson comme space oddity, pour ne prendre qu'un exemple simple, me semble entrer dans la catégorie, "musique de science-fiction", - pas au sens où les sons seraient science-fictifs, mais parce qu'il y a évocation de choses qui n'ont de sens qu'en science-fiction (à l'époque).
Et quid de gens comme Kraftwerk?
Ce dont on ne peut parler, il faut le faire.

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1911
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. févr. 21, 2013 8:24 pm

silramil a écrit :je suis assez d'accord, mais je voulais être consensuel... surprenant, non ?
Pour autant, une chanson comme space oddity, pour ne prendre qu'un exemple simple, me semble entrer dans la catégorie, "musique de science-fiction", - pas au sens où les sons seraient science-fictifs, mais parce qu'il y a évocation de choses qui n'ont de sens qu'en science-fiction (à l'époque).
Et quid de gens comme Kraftwerk ?
Pour Space Odity, seul le texte en relève. Qu'ont les violons, la batterie et la guitare acoustique de SF ?
Pour Kraftwerk, c'est surtout l'association d'image des robots et une musique répétitive qui renvoie... à une culture SF d'images et de concepts qu'on a déjà (ou pas, mais les robots, comème, c'est assez connu, maintenant). L'écoute et l'iconographie du premier album de ce groupe, sauf erreur de ma part, ne joue pas sur cette image et a une dimension beaucoup plus humaine (ceux qui ne le connaissent pas et ont l'intention de le découvrir vont me maudire, après ça, mais j'assume pleinement).
Une musique SF prendrait des éléments connus (musicaux) et anticiperait. Ce que j'appelle la "fusion" est, toujours à mon sens, ce qui s'en rapprocherait le plus : un mélange de styles de musiques sans frontières et sans âge qui s'évertue de mêler le tout pour devenir quelque chose de différent. Mais, dès lors qu'on possède les références culturelles qui font reconnaître les emprunts à telle culture, à telle époque, l'aspect SF qu'on aurait pu y trouver "disparaît".
Ben oui, la musique, dirait Georges, c'est comme la SF, on peut pas arriver directement au douzième étage et décréter que...
Mais tout ça n'est que du ressenti, hein...
Et je peux toujours me tromper.

EDIT : A moins que, pour la fusion, ces mélanges et emprunts la rattache à l'utopie qui est assimilée à la SF... Mais là, les mouches vont gueuler.
Modifié en dernier par Aldaran le jeu. févr. 21, 2013 11:54 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. févr. 21, 2013 8:45 pm

Aldaran a écrit : Pour Kraftwerk, c'est surtout l'association d'image des robots et une musique répétitive qui renvoie... à une culture SF d'images et de concepts qu'on a déjà (ou pas, mais les robots, comème, c'est assez connu, maintenant). L'écoute et l'iconographie du premier album de ce groupe, sauf erreur de ma part, ne joue pas sur cette image et a une dimension beaucoup plus humaine (ceux qui ne le connaissent pas et ont l'intention de le découvrir vont me maudire, après ça, mais j'assume pleinement).
Il y a tout un aspect "futuriste" chez Kraftwerk, qui ressort des concepts de science-fiction. On peut très bien dire que la musique de Kraftwerk présente la même démarche qu'une oeuvre de science-fiction.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » jeu. févr. 21, 2013 9:31 pm

Erion a écrit :On peut très bien dire que la musique de Kraftwerk présente la même démarche qu'une oeuvre de science-fiction.
voire que c'est du proto-steampunk acoustique...


...je vous raconte pas la tronche des mouches...
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1911
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. févr. 21, 2013 9:52 pm

Erion a écrit :
Aldaran a écrit : Pour Kraftwerk, c'est surtout l'association d'image des robots et une musique répétitive qui renvoie... à une culture SF d'images et de concepts qu'on a déjà (ou pas, mais les robots, comème, c'est assez connu, maintenant). L'écoute et l'iconographie du premier album de ce groupe, sauf erreur de ma part, ne joue pas sur cette image et a une dimension beaucoup plus humaine (ceux qui ne le connaissent pas et ont l'intention de le découvrir vont me maudire, après ça, mais j'assume pleinement).
Il y a tout un aspect "futuriste" chez Kraftwerk, qui ressort des concepts de science-fiction. On peut très bien dire que la musique de Kraftwerk présente la même démarche qu'une oeuvre de science-fiction.
Ta réponse manque de détails pour qu'on puisse la comprendre :
Qu'est-ce qui donne cet aspect futuriste à la musique du groupe, selon toi ? En quoi la démarche est-elle la même que celle d'une œuvre de science-fiction ? Est-ce que dire "c'est de la musique de SF" en fait de la musique de SF ? Du coup, comment définirais-tu une musique de SF ?
On parle de musique, là. Un truc qui s'écoute, donc.

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. févr. 21, 2013 10:27 pm

Je dis futuriste, au sens du mouvement futuriste, comme exaltation des possibilités techniques de l'époque. "Voice of Energy" pourrait très bien s'insérer dans une telle démarche.

Et on peut citer les paroles de "The Robots" qui date de 1978 :

We're charging our battery
And now we're full of energy
We are the robots

We're functioning automatik
And we are dancing mechanik
We are the robots

Donc, sur le plan de la thématique et des paroles, on trouve déjà une démarche de science-fiction. Après, on peut aussi regarder du côté de la musique elle-même, dans son aspect expérimental.
Et ce que j'entends par science-fiction, c'est précisément d'extrapoler à partir d'une situation présente. Ca me paraît bien correspondre à ce que fait Kraftwerk, et précisément à partir de la technologie disponible.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. févr. 21, 2013 10:35 pm

Si ça, c'est pas de la musique de SF... elle n'existe pas
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1911
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. févr. 21, 2013 11:48 pm

Erion a écrit :Je dis futuriste, au sens du mouvement futuriste, comme exaltation des possibilités techniques de l'époque. "Voice of Energy" pourrait très bien s'insérer dans une telle démarche.

Et on peut citer les paroles de "The Robots" qui date de 1978 :

We're charging our battery
And now we're full of energy
We are the robots

We're functioning automatik
And we are dancing mechanik
We are the robots

Donc, sur le plan de la thématique et des paroles, on trouve déjà une démarche de science-fiction. Après, on peut aussi regarder du côté de la musique elle-même, dans son aspect expérimental.
Et ce que j'entends par science-fiction, c'est précisément d'extrapoler à partir d'une situation présente. Ca me paraît bien correspondre à ce que fait Kraftwerk, et précisément à partir de la technologie disponible.
Pas convaincu. Du tout.
Déjà, "thématique" et "paroles", j'évacue du plus général "musique de SF" (qui, pour moi, n'existe pas). Ce n'est déjà plus de la musique seule mais de la musique + [autre chose].
Pour l'aspect expérimental de la musique, il serait intéressant de creuser. En commençant par parler de toute la musique concrète qui cherchait bien avant Kraftwerk à "extrapoler" mais uniquement sur du son.
L'une des figures incontournables est Bernard Parmegiani (désolé pour la pauvritude des infos wikipédienne sur ce coup-là, faudra creuser ailleurs si ça vous intéresse). Ce gus travaillait avec des bandes et une paire de ciseaux, au départ (1961, officiellement). Là, oué, il y a anticipation. Mais seule l'oreille est sollicité, on peut donc parler de musique. Pas de textes ou d'images associés.
J'ai vu un jour sur un écran La Flûte enchantée dont la mise en scène avait été renouvelée avec des décors et des costumes très... futuristes. Est-ce que ça en fait de la musique de SF ? Non, c'était toujours La Flûte enchantée. Tonton pourrait confirmer s'il lâche Facebook deux secondes, l'opéra, c'est son domaine.
La musique et la SF sont mes deux passions. Qu'elles ne soient qu'associées dans certains cas ne me pose pas de problème et je jubile lorsque je vois des images de SF associées ou même des paroles ou parfois seulement des titres de disques. j'avais même entrepris une sorte de collecte de la chose il y a longtemps mais l'énormité de la tâche m'a fait abandonner tout espoir d'y parvenir un jour.
Cela dit, il ne faut, une fois de plus, pas tout mélanger. Il y a la musique et il y a la SF. Deux choses bien différentes même si on adore les deux.
Merde, une des mouches n'a pas tenu le coup, on me dit de cesser mes conneries...

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » ven. févr. 22, 2013 12:09 am

Aldaran a écrit :Pas convaincu. Du tout.
Déjà, "thématique" et "paroles", j'évacue du plus général "musique de SF" (qui, pour moi, n'existe pas). Ce n'est déjà plus de la musique seule mais de la musique + [autre chose].
Dans le cas de Kraftwerk, la voix est utilisé comme participant de la musique. Si tu enlèves "ohm sweet ohm" du morceau, il perd beaucoup de sa force. Est-ce que l'opéra cesse d'être de la musique s'il y a des paroles ?
Je peux comprendre que tu écarterais des chansons qui se contenteraient d'emprunter des thèmes SF (ainsi "monsieur l'ordinateur" de Dorothée, on va pas le ranger dans les musiques SF), mais dans de la musique où les paroles sont une part intégrante de la musique (dans la mesure où la voix est modulée, modifiée), je ne vois pas ce qui te gêne.

J'ai pensé aussi à la musique concrète, mais on pourrait disserter longtemps pour savoir si Pierre Henry a une démarche de SF ou juste quelqu'un qui expérimente. Le fait d'être expérimental, à mes yeux, n'est pas suffisant pour dire qu'il y a une démarche de SF. Si j'ai cité Kraftwerk, c'est qu'on a un groupe dont les albums et la musique forment un tout cohérent, lié à la technologie non seulement dans l'usage, mais dans la thématique.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » ven. févr. 22, 2013 8:20 am

Aldaran a écrit :Pas convaincu. Du tout.
Déjà, "thématique" et "paroles", j'évacue du plus général "musique de SF" (qui, pour moi, n'existe pas). Ce n'est déjà plus de la musique seule mais de la musique + [autre chose].
Là, on n'est pas d'accord. Les paroles, le chant, font partie de la musique, sans aucun doute. Rien qu'en terme de sonorité, ça a son importance (d'ailleurs, certains chantent en glossolalie plutôt que de juste faire "ah-aha-ah-aaaah-ah-ah").
L'affaire Herbefol
Au sommaire : La pointe d'argent de Cook, Black Man de Morgan, Navigator de Baxter, Cheval de Troie de Wells & The Labyrinth Index de Stross.

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » ven. févr. 22, 2013 8:51 am

pour qu'une musique ou un art pictural quelconque soit estampillé SF, il lui faudrait quoi comme qualités spécifiques qui diffèrent de la simple innovation minimale qu'on attend d'un artiste à l'autre ?


à moins que la réponse soit "je dis que ma musique est de la science fiction, parce que je le dis ?"
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » ven. févr. 22, 2013 9:09 am

De la musique SF devrait logiquement untiliser des instruments de musique SF. Mais alors que pour les images il suffit de dessiner les objets sans qu'ils aient besoin d'être réels, il faudrait pour le son employer effectivement les instruments, qui du coup deviennent réels et ne sont plus SF. :lol:

Il reste toutefois une issue : le synthétiseur. :wink:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » ven. févr. 22, 2013 10:07 am

dracosolis a écrit :pour qu'une musique ou un art pictural quelconque soit estampillé SF, il lui faudrait quoi comme qualités spécifiques qui diffèrent de la simple innovation minimale qu'on attend d'un artiste à l'autre ?
moi, m'dame ! moi, je sais m'dame !
il faut qu'il ait une relation à un régime ontologique matérialiste spéculatif...

... j'ai bon ?
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » ven. févr. 22, 2013 11:56 am

Ben , pour ma Pomme , il y a , en France , au moins Didier Cottier qui a toujours revendiqué sa volonté de relier art contemporain et S.F. .

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas et comme je ne sais toujours pas insérer d'images :
http://www.yozone.fr/spip.php?article1702
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
silramil
Messages : 1836
Enregistré le : sam. oct. 18, 2008 8:45 am

Message par silramil » ven. févr. 22, 2013 12:01 pm

MF a écrit :
dracosolis a écrit :pour qu'une musique ou un art pictural quelconque soit estampillé SF, il lui faudrait quoi comme qualités spécifiques qui diffèrent de la simple innovation minimale qu'on attend d'un artiste à l'autre ?
moi, m'dame ! moi, je sais m'dame !
il faut qu'il ait une relation à un régime ontologique matérialiste spéculatif...

... j'ai bon ?
+1
Ce dont on ne peut parler, il faut le faire.

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »