La fin d'Ailleurs et Demain

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » dim. oct. 20, 2013 11:06 am

Gérard Klein a écrit :Adriana Lorusso chez Ad Astra, Edistat: 25 ventes depuis la sortie le 27 mai (le jour de mon anniversaire).

Allons, disons 30.

Et pour être honnête, je vais rompre un vœu solennel: ne jamais parler en mal d'un livre publié par un autre éditeur. Le Lorusso publié chez Brage, je l'ai trouvé illisible. Je n'ai pas pu aller au bout. Et à ce que j'ai entendu, je n'ai pas été le seul.

Vous voyez ce que vous me faites faire: rompre des vœux solennels…
tu aurais pu t'en passer du coup...^^

mais le lorusso a des qualités que tu aurais pu peut-être voir si tu avais fini,
cela dit, j'ai pour principe moi de tenir pour non avenu tout avis portant sur un livre non lu intégralement^^
il est bien possible aussi que Lorusso ait maléficié de certain distri un chouïa inconséquent dont ils sont nombreux à se plaindre alentour ainsi que tous les livres parus cette année-là chez ce même distri (sauf pour la boite d'edition mère qu'on trouvait partout)
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » dim. oct. 20, 2013 11:41 am

jeandive a écrit :clairement pour le bas present , avec internet en nouvelle donne et la baisse des lecteurs de toutes les litteratures en général
Personnellement, je n'ai pas connaissance d'une baisse du nombre de lecteurs de manière générale.
on ne lit plus , la sf ne marche pas mais werber exception complete ou bien ? et les series zombie et bitlit , elles marchent vraiment tres fort ou bien ?
Pour la bitlit c'est comme le reste : variable. Y a des trucs qui cartonnent, d'autres qui marchent moyennement et certains tellement pas qu'ils sont abandonnés en cours de route.
est-ce qu'un roman de sf " populaire" avec une campagne de pub , pour prendre 2 cas simples , a toute les chances de cartonner dans le contexte actuel ou meme là ce n'est pas gagné ?
Je pense que c'est prendre le problème dans le mauvais sens. On pourra faire du 4 par 3 dans le métro qu'on ne vendra pas plus de bouquins de SF. Le problème n'est pas la pub, le problème est de convaincre les gens de lire de la SF et contrairement à ce que pense certains, la pub ne suffit pas à convaincre les gens d'acheter un truc ou un autre.
De plus, faire un coup commercial (ou même deux ou trois) ne suffit pas à sortir le genre de l'ornière. Il n'y a qu'à voir ce que donne la série de fantasy de George Martin en ce moment. Il s'en est vendu de pleine palette depuis la diffusion de l'adaptation télévisée, mais je n'ai pas entendu dire par un quelconque éditeur que cela a eu un impact sur les ventes du reste de la fantasy en France, ni d'ailleurs sur le reste du catalogue de l'auteur. Gilles pourra nous dire si le bandeau "par l'auteur du Trône de Fer" a fait monter les ventes de Armageddon Rag (j'en doute un peu).

Pour moi, une partie de la solution consiste à évangéliser, ni plus, ni moins. Les lecteurs de SF doivent eux aussi participer à la résolution du problème et tenter de convaincre autour d'eux que non la SF ce n'est pas sale, débile, etc. Et que oui on peut en lire.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Fabien Lyraud
Messages : 2252
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » dim. oct. 20, 2013 11:46 am

Le problème c'est que la SF est au coeur de la culture populaire. Et qu'en littérature ça ne se vend pas. Il y a un vrai problème. Le dialogue entre littérature et autres média serait il rompu ? on est en droit de se poser la question.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » dim. oct. 20, 2013 11:49 am

Fabien Lyraud a écrit :Le problème c'est que la SF est au coeur de la culture populaire. Et qu'en littérature ça ne se vend pas. Il y a un vrai problème. Le dialogue entre littérature et autres média serait il rompu ? on est en droit de se poser la question.
La littérature populaire se vend bien, pas de soucis. C'est juste la SF/l'imaginaire qui ne s'en sort pas.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » dim. oct. 20, 2013 12:58 pm

XavierMauméjean a écrit :Gérard Klein a écrit : "Il y a des gens que je respecte pour ce qu'ils ont fait, pas des nyakistes, Altairac et ses bouquins, Alfu et ses éditions, Dumay et ses efforts, Girard et sa passion. Et d'autres, sans le moindre doute. Peut-être même les Bragelonnistes qui sont venus me demander des recettes, du temps qu'on était à peu près copains.
Mais les donneurs de leçons et autres nyakistes, j'avoue les mépriser. Le jour où ils se remueront un peu le cul ou ce qui leur en tient lieu, on en reparlera.
Mais ce n'est pas demain la veille."


Jeu, set et match.
Putain, c'est lourd !

On fait remarquer qu'il y a des trucs qui nous manquent dans l'édition actuelle et on se fait traîter de "nyakiste".

Merde, je respecte toutes les maisons d'éditions et le travail de leurs DL et autres. Je remarque des manquements qui me paraissent étranges, qu'on m'explique par des raisons économiques, que j'essaye de comprendre et de contrer. Où est-il mérité de se faire traiter de "nyakiste". Oui, je le prends pour moi, parce qu'à part Fabien Lyraud, je suis le seul à aller contre la parole de Dieu.

Faudrait ptet un peu descendre son cul du piédestal où on l'a monté hein, Dieu le Père ?

J'ai bien compris tes chiffres, merci.

Chaque fois qu'il y a un internaute qui te dit un truc qui ne te va pas, tu l'attaques bassement (remember Nebal ?). GD dit la même chose que toi sur les chiffres et l'édition en général, mais il le dit poliment, sans attaque aussi frontale qu'inutile sur l'homme.

Cette attitude de divinité supérieure me donne envie de vomir.

sarouken
Messages : 16
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:23 pm

Message par sarouken » dim. oct. 20, 2013 1:41 pm

GillesDumay a écrit :En fait, en me creusant la tête, j'arrive pas trop à voir où est le problème (pour le lecteur) : les très bons bouquins sortent, ça prend parfois du temps, mais ils sortent. Les auteurs français sont publiés, parfois dans d'excellentes conditions de diffusion, etc. Le genre est très riche, il n'y a jamais eu autant de bons bouquins (je vous parle pas de ma Pile à Lire qui doit être comme la vôtre). Chaque éditeur a ses "champions", Banks chez A&D, Shepard au Bélial', Priest chez moi...
Pas en phase avec l'époque. Ca serait sorti il y a 20 ans, on n'y verrait pas la différence.
Herbefol a écrit :Pour moi, une partie de la solution consiste à évangéliser, ni plus, ni moins. Les lecteurs de SF doivent eux aussi participer à la résolution du problème et tenter de convaincre autour d'eux que non la SF ce n'est pas sale, débile, etc. Et que oui on peut en lire.
Déjà essayé ici : http://jaimepaslasf.blogspot.fr/
Organisé par une assos qui s'occupe de polar (sans doute plus ouverte que les fans SF ?). Invités, Norbert Merjagnan, des gens de l'atalante, une organisatrice des utopiales. Début du débat : "le fandom est consanguin" WTF dans le public. Les 3/4 ne connaissent pas le terme fandom et n'est pas venu pour qu'on lui en parle. On fait remarquer le coté parfois vieillot et rebutant de la SF. Les invités répondent que cela fait partie de l'histoire de la SF et qu'il faut le voir comme de l'auto-dérision. Cela ne doit faire rire que les fans de SF, les autres ne le voient pas.

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » dim. oct. 20, 2013 1:46 pm

sarouken a écrit : On fait remarquer le coté parfois vieillot et rebutant de la SF. Les invités répondent que cela fait partie de l'histoire de la SF et qu'il faut le voir comme de l'auto-dérision. Cela ne doit faire rire que les fans de SF, les autres ne le voient pas.
:)

Si ce n'est pas flagrant que le monde de la sf refuse de se remettre en question et de s'ouvrir à d'autres publics !

Fabien Lyraud
Messages : 2252
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » dim. oct. 20, 2013 2:06 pm

Le public du polar peut être intéressant mais il se trouve qu'il y a des publics plus proches de nous : les gamers, les rôlistes ( chaque fois que je peux je transmet la bonne parole sur les forums rôlistes), les amateurs de manga et d'anime ( ça Olivier Paquet le dit depuis des années et personne ne l'écoute et pourtant il a raison), les amateurs de comics, et plus largement les publics geeks. Ce sont des gens qui connaissent la Sf par d'autres média et les faire passer à la littérature cela veut dire essayer de savoir quelle type de SF ils auraient envie de lire pour publier les bons romans passerelle.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Avatar du membre
MF
Messages : 4464
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » dim. oct. 20, 2013 2:07 pm

Jean-Claude Dunyach a écrit : La collection Bragelonne SF a essayé de publier des auteurs nouveaux et des auteurs femmes. Le public n'a pas suivi, les critiques non plus.
oh, un lien entre public et critique...
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » dim. oct. 20, 2013 2:08 pm

Herbefol a écrit :Pour moi, une partie de la solution consiste à évangéliser, ni plus, ni moins. Les lecteurs de SF doivent eux aussi participer à la résolution du problème et tenter de convaincre autour d'eux que non la SF ce n'est pas sale, débile, etc. Et que oui on peut en lire.
On est nombreux à être convaincus. Pour certains d'entre nous, cela se traduit sous forme de chroniques sur des sites ou des blogs.

Concernant la baisse du nombre de lecteurs, tout genres confondus, elle est surtout due à Internet qui est un dévoreur de temps. On pense passer 15 minutes pour trouver une info, et finalement on est resté deux heures scotchés sur son écran à regarder tout et rien. Temps perdu, qui aurait pu être utilisé pour lire un livre.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Fabien Lyraud
Messages : 2252
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » dim. oct. 20, 2013 2:19 pm

MF a écrit :
Jean-Claude Dunyach a écrit : La collection Bragelonne SF a essayé de publier des auteurs nouveaux et des auteurs femmes. Le public n'a pas suivi, les critiques non plus.
oh, un lien entre public et critique...
Le Bragelonne Bashing étant très répandu dans le milieu de la critique la chose ne me surprend guère.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Avatar du membre
MF
Messages : 4464
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » dim. oct. 20, 2013 2:43 pm

GillesDumay a écrit :En fait, en me creusant la tête, j'arrive pas trop à voir où est le problème (pour le lecteur) : les très bons bouquins sortent, ça prend parfois du temps, mais ils sortent. Les auteurs français sont publiés, parfois dans d'excellentes conditions de diffusion, etc. Le genre est très riche, il n'y a jamais eu autant de bons bouquins (je vous parle pas de ma Pile à Lire qui doit être comme la vôtre). Chaque éditeur a ses "champions", Banks chez A&D, Shepard au Bélial', Priest chez moi...
tout dépend de ce que tu mets derrière "lecteur"
pour un abonné à "la voix du microcosme" ou un membre de ce forum, comme tu l'indiques, il n'y a pas de problème : je n'ai pas le temps de lire tous les livres que vous éditez
pour les autres lecteurs, il n'y a pas de problème : la SF n'existe pas

et c'est là que l'on se met à regretter les inspis de Roland C. Wagner dans CB

les nouveaux lecteurs, ne faut-il pas les chercher ailleurs que dans les circuit "classiques" ? faut-il investir dans SYFY pour exiger une emission littéraire (1) ?

(1) oui, je sais, je nage en pleine science-fiction...
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

sarouken
Messages : 16
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:23 pm

Message par sarouken » dim. oct. 20, 2013 2:50 pm

Fabien Lyraud a écrit :Le public du polar peut être intéressant mais il se trouve qu'il y a des publics plus proches de nous : les gamers, les rôlistes ( chaque fois que je peux je transmet la bonne parole sur les forums rôlistes), les amateurs de manga et d'anime ( ça Olivier Paquet le dit depuis des années et personne ne l'écoute et pourtant il a raison), les amateurs de comics, et plus largement les publics geeks. Ce sont des gens qui connaissent la Sf par d'autres média et les faire passer à la littérature cela veut dire essayer de savoir quelle type de SF ils auraient envie de lire pour publier les bons romans passerelle.
Mais ces publics sont en phase avec leur époque. Si tu leur donnes de la SF, tu vas les plonger dans le passé. Suffit de comparer les illustrations de bouquins de SF avec ceux des jeux videos. Celles des JV font modernes, celles de SF non. Les illustrations de Manchu par exemple, ca donne un coté à la SF qui n'a pas bougé depuis la sortie de 2001, l'odyssée de l'espace. Celles de Corinne Billon chez la volte font moderne par contre.

GillesDumay
Messages : 654
Enregistré le : sam. oct. 03, 2009 8:30 pm

Message par GillesDumay » dim. oct. 20, 2013 3:24 pm

sarouken a écrit :Celles de Corinne Billon chez la volte font moderne par contre.
Tu as vu les ventes de La Volte (hors romans de Damasio et Le Déchronologue), qui pour le compte ne se sont pas vendus sur leurs couverture ?
Les couvertures c'est étrange, un McDonald à 29 euros illustré par Manchu se vend deux fois mieux qu'un McDonald à 25 euros (plus facile à lire) pas illustré par Manchu. La mise en place de La petite déesse (couverture de Manchu), des nouvelles !, est meilleure que celle des Insulaires, le nouveau roman de Christopher Priest après sept ans d'absence.
C'est un peu facile de dire "les couvertures, les couvertures", tout le monde a un avis différent sur les couvertures, y compris (surtout !) dans les maisons d'édition. J'essaye de faire des couvertures qui me plaisent et me semblent adaptées (alors que j'adore les trucs décalés), je ne place pas mon ambition plus loin, c'est déjà très très difficile comme ça.

GD

Avatar du membre
Patrice
Messages : 3535
Enregistré le : jeu. mai 04, 2006 10:26 am
Contact :

Message par Patrice » dim. oct. 20, 2013 3:30 pm

Salut,
Celles des JV font modernes
Elles sont stéréotypées à mort. Toujours les mêmes poses, mêmes, etc. Comme les affiches de film. Si c'est ça la modernité...

A+

Patrice

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »