Une interview de Roland C.Wagner

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14707
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Une interview de Roland C.Wagner

Message par jerome » mar. mai 02, 2017 3:07 pm

"ROLAND C. WAGNER« ROCK 'N' ROLL, PSYCHEDELISME ET SCIENCE-FICTION". C'est le titre d'une [url=https://.org/texte-103-roland-c-wagner-rock-n-roll-psychedelisme-et-science-fiction.html]interview[/url] de Roland par La spirale qui vient de la (re)mettre en ligne.

Une interview très politique qui date de la sortie de La Saison de la Sorcière.
"Pour conclure, est-ce que vous partagez l'intuition d'André Malraux sur « un 21ème siècle qui sera spirituel ou ne sera pas » ? Pour ce que j'en sais, nous avons déjà de très amusantes initiatives d'églises vampyriques aux USA et en Hollande, voire les fréquentations raëliennes de Michel Houellebecq ?

Pour répondre à une citation que l'on dit apocryphe, rien n'en vaut une autre dont j'ai oublié l'auteur et que je déforme certainement : « Quand on ne croit en rien, on se met à croire en n'importe quoi. » Quand on sait que Jimmy Guieu lui-même, dont la naïveté pouvait parfois être grande, après avoir fort brièvement fréquenté les Raëliens, s'en est soigneusement tenu à l'écart durant les dernières années de sa vie, l'attitude de Houellebecq n'en paraît que plus ridicule. Tout ça ne me paraît pas très sérieux."
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Soleil vert
Messages : 474
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 2:17 am

Message par Soleil vert » jeu. mai 11, 2017 10:17 am

Lien de l'interview
Sinon, il arrivait à Malraux, comme à n'importe qui, de dire n'importe quoi. :D

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14707
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » jeu. oct. 18, 2018 10:16 am

Voici un article sur Roland sur le site des Moutons électriques
Pour moi, Roland C. Wagner est l’égal de Stephen King. Je m’explique. Bon en fait je vais parler de trois auteurs, pardon je n’ai pas fait de plan et du coup il y a un peu arnaque sur l’introduction. King, il a été toute une palanquée de textes qui se répartissent harmonieusement sur un éventail allant de l’infecte purge au chef-d’œuvre. Mais ses récits se rangeant dans cette dernière catégorie ont tous un point commun : ils sont des témoignages de l’époque de King. Des histoires rendues efficaces parce qu’elles parlent des États-Unis tels que lui les as connus. Pour faire simple, prenez Ça et Le Fléau. Outre leur formidable idée fantastique, on voyage dans l’espace et le temps, on voit ce pays par les yeux de l’auteur, à une époque particulière. C’est un vrai travail historique et sociologique que d’explorer ce que pouvait être les enfants, les adultes, les classes moyennes voire pauvres du Maine dans les années 1960. Eh bien, Roland Wagner a la même démarche.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »