Des nouvelles d'Orson Scott Card

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14737
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Des nouvelles d'Orson Scott Card

Message par jerome » mer. juil. 11, 2007 3:37 pm

Orson Scott Card est en interview chez nos confrères d'Elbakin.

Il évoque justement ses projets cinémas et se lance dans une belle charge contre Hollywood :

"
Depuis Le Seigneur des Anneaux par Peter Jackson et autres films, la fantasy semble être bien vue à Hollywood. De nombreux projets sont sur les rails. Qu’en pensez-vous en ce qui concerne Alvin et Ender's Game ?

Card : Malheureusement, Hollywood ne comprend rien à la littérature. Peter Jackson n’a rien compris au Le Seigneur des Anneaux, sinon il n’aurait pas fait toutes les erreurs qu’il a faites – comme enlever la libération de la Comté, ou tenter d’augmenter des enjeux pour Aragorn en ajoutant une importance ridicule au personnage d’Arwen. Les changements imbéciles de Peter Jackson sont dans la droite ligne des non-sens que l’on apprend dans les écoles de cinéma et que les studios ont appris à imiter sans aucune compréhension du fait qu’en classe, on enseigne des formules, et que ces formules ne fonctionnent simplement pas lorsqu’il s’agit de grande littérature.
Alors, lorsque je vois de grands romans tels que ceux de Robin Hobb, George Martin, Bruce Fergusson, Neil Gaiman, Patrick Rothfuss et Susanna Clarke, je ne peux imaginer qu’Hollywood en fasse autre chose que les détruire.
Si la série des Alvin est jamais adaptée, ce sera d’une manière fidèle, pas en suivant les scènes des romans, mais en comprenant les événements qui sont décrits. Cela ne se pourra que si j’ai le contrôle total. Personne ne me donnera jamais un tel contrôle, et j’espère donc que les livres ne seront jamais adaptés.
D’un autre côté Ender's Game sera très certainement adapté – parce que j’ai écrit un script très proche de ce qu’il faut.
"

Le reste est à cette adresse ci : http://www.elbakin.net/fantasy/news/Un- ... Scott-Card
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » mer. juil. 11, 2007 3:47 pm

Ouh là ! En voilà de la belle attaque d'un amateur envers des professionels!
Que M. Card continue donc a faire ce qu'il sait faire (des livres) et qu'il laisse à Hollywood le soin de faire des films. On sait ce que ça donne des écrivains qui passent au ciné, qu'ils deviennent scénaristes (Grangé par exemple) ou réalisateurs (S. King avec Maximum Overdrive, ou B. Werber - wah-ah-ah!!!)
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » mer. juil. 11, 2007 3:53 pm

Jérôme, je compte sur TOUTE l'équipe d'Actu SF au grand complet (je veux un papier de fond de toi, d'Eric, et une chronique people cool de miss Volper) pour faire tout le pataquès possible quand sortira le nanar du 21ème siècle: Babylon AD, de ce cher Kassovitz (on peut voir le trailer sur youtube ou dailymotion, et ça donne pas envie).
M'est avis que MgD n'a pas assez fait son Orson Scott Card, sur ce coup-là... (l'intrigue de Babylon Babies a l'air tellement massacrée dans le scénario du film qu'on se demande même pourquoi les producteurs se sont fait chier à racheter les droits... au lieu d'écrire l'histoire en changeant les noms, on n'aurait pas vu de quel livre ça venait.)
Paske quand même, Babylon AD, quoi... De la bouse haut de gamme!!!

Avatar du membre
orcusnf
Messages : 2406
Enregistré le : mer. mai 24, 2006 8:55 pm
Localisation : Stuttgart
Contact :

Message par orcusnf » mer. juil. 11, 2007 4:04 pm

Mon dieu, j'espère que Roland ne passera pas ici, sinon il va commencer à vitupérer contre OSC qui, nous le savons tous, n'est qu'un amateur. Il a du style, il aime cracher dans la soupe, mais ce n'est qu'un amateur.

ok, je sors.
http://www.fantastinet.com l'actualité de la littérature de l'imaginaire

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » mer. juil. 11, 2007 6:20 pm

Tss, Roland a écrit un très intéressant texte sur une oeuvre de Card:

http://www.noosfere.com/heberg/rcw/arti ... aiseur.htm
Après des années de cérémonie du Thé, il n’y a rien de meilleur que de vomir de la Bière.

Avatar du membre
blodhorn
Messages : 152
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 7:01 am
Localisation : toulouse
Contact :

Message par blodhorn » ven. juil. 13, 2007 6:13 am

toujours aussi con le mormon à voir les truc à l'enJackson n'a pas ruiné le SDA mais en a sauvé la substantifique moelle et si c'est l'importance de la bonnasse tyler qui lui pose un problème, c'est qu'il doit avoir de sérieux troubles sexuels
curieux de savoir de ce qu'il va penser du Bilbot vu par Sam "Evil Dead" Raimi

quant à l'adaptation de Dantec, c'est ce dernier en personne qui a exigé Kasowitcz comme réalisateur (pour Vin Diesel j'en sais rien) et ma foi, Sirène rouge puait pas tant que ça alors peut être qu'on aura une jolie surprise
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » ven. juil. 13, 2007 8:25 am

blodhorn a écrit :toujours aussi con le mormon à voir les truc à l'enJackson n'a pas ruiné le SDA mais en a sauvé la substantifique moelle et si c'est l'importance de la bonnasse tyler qui lui pose un problème, c'est qu'il doit avoir de sérieux troubles sexuels
curieux de savoir de ce qu'il va penser du Bilbot vu par Sam "Evil Dead" Raimi

quant à l'adaptation de Dantec, c'est ce dernier en personne qui a exigé Kasowitcz comme réalisateur (pour Vin Diesel j'en sais rien) et ma foi, Sirène rouge puait pas tant que ça alors peut être qu'on aura une jolie surprise
Allez voir le trailer, j'vous dis... :wink: Vous allez vite comprendre...
Sinon, étant un peu au courant des péripéties (hilarantes) de la rencontre entre Dantec et Kassovitz, si jamais le premier a désigné le second, ça m'étonnerait fort qu'il ne regrette pas à présent sa décision...

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » ven. juil. 13, 2007 9:09 am

Au moins, on va rire!

Pour Card, il faudrait que j'essaie de m'y remettre. Je n'ai jamais accroché avec cet auteur.
Oncle Joe

dann
Messages : 2
Enregistré le : ven. juil. 13, 2007 11:51 am

Message par dann » ven. juil. 13, 2007 12:37 pm

blodhorn a écrit :toujours aussi con le mormon à voir les truc à l'enJackson n'a pas ruiné le SDA mais en a sauvé la substantifique moelle et si c'est l'importance de la bonnasse tyler qui lui pose un problème, c'est qu'il doit avoir de sérieux troubles sexuels
Merci d'illustrer à ce point les propos de Card, on voit ainsi à quel point le spectateur (et donc Hollywood) se moque de respecter l'ambition littéraire pourvu que leur bout devienne tout dur, les uns pour la divine Tyler et les autres pour les quelques millions supplémentaires que sa présence va générer.
Sans être indifférent à "la bonnasse Tyler", il est navrant de constater la place qu'elle occuppe dans les films, dans la mesure où la relation Arwen/Aragorn reste très suggestive chez Tolkien (1er chapitre du livre II, juste avant le conseil d'Elrond):
"Pourquoi n'étiez-vous pas au festin? La Dame Arwen était présente.
[...]
- Je sais, dit-il. Mais il me faut souvent écarter les réjouissances."
C'est la seule allusion de leur amour avant le mariage à la fin du livre. Et il y a une raison à cela. Il s'agit d'une lutte manichéenne entre le Bien et le Mal. L'amour en tant que passion (même filiale) n'y a pas de place car elle écarte l'homme de ses devoirs, or c'est bien de devoir dont il s'agit pour la communauté de l'anneau. Seule la fraternité est essentielle, elle soude et n'empêche pas l'esprit de sacrifice.
Bref, je n'insiste pas, d'autant que je ne suis pas tout à fait en désaccord pour ce qui concerne la "substantifique moelle" du SDA, il en a sauvé l'essentiel et c'est déjà beaucoup! Mais enfin, supprimer Bombadil pour laisser place à Arwen (même si ce n'est pas bien sûr la raison de cette abscence)...

Olivier T
Messages : 131
Enregistré le : ven. juil. 06, 2007 2:58 pm
Localisation : Mars say yes !

Message par Olivier T » ven. juil. 13, 2007 1:27 pm

dann a écrit : Merci d'illustrer à ce point les propos de Card, on voit ainsi à quel point le spectateur (et donc Hollywood) se moque de respecter l'ambition littéraire pourvu que leur bout devienne tout dur, les uns pour la divine Tyler et les autres pour les quelques millions supplémentaires que sa présence va générer.

1) Le spectateur n'est pas forcément Hollywoodisé.

2) Si on est lucide on admet qu'une adaptation et forcément une trahison. Chacun pourra y aller de sa petite musique (avec ou sans rime), donner les meilleurs arguments pour dire des conneries et des arguments mal défendus pour soulever (ou tenter de) le bon sens.

En définitive, seul Tolkien pourrait dire si l'oeuvre est fidèle ou pas... il est mort ? Zut c'est foutu... le reste c'est de la prose. Ensuite chacun se fait son idée. Je trouve les propos d'Orson (j'ai lu plusieurs de ses livres, je vais donc l'appeler par son prénom) débiles. Ca m'engage que moi !



PS: Je peux frémir lorsque j'entend la divine Tyler parler en elfique sans avoir le bout tout dur. Je suis un gentleman moi Môsieur !!!

dann
Messages : 2
Enregistré le : ven. juil. 13, 2007 11:51 am

Message par dann » ven. juil. 13, 2007 4:03 pm

Olivier T a écrit :
dann a écrit : Merci d'illustrer à ce point les propos de Card, on voit ainsi à quel point le spectateur (et donc Hollywood) se moque de respecter l'ambition littéraire pourvu que leur bout devienne tout dur, les uns pour la divine Tyler et les autres pour les quelques millions supplémentaires que sa présence va générer.

1) Le spectateur n'est pas forcément Hollywoodisé.

2) Si on est lucide on admet qu'une adaptation et forcément une trahison. Chacun pourra y aller de sa petite musique (avec ou sans rime), donner les meilleurs arguments pour dire des conneries et des arguments mal défendus pour soulever (ou tenter de) le bon sens.

En définitive, seul Tolkien pourrait dire si l'oeuvre est fidèle ou pas... il est mort ? Zut c'est foutu... le reste c'est de la prose. Ensuite chacun se fait son idée. Je trouve les propos d'Orson (j'ai lu plusieurs de ses livres, je vais donc l'appeler par son prénom) débiles. Ca m'engage que moi !



PS: Je peux frémir lorsque j'entend la divine Tyler parler en elfique sans avoir le bout tout dur. Je suis un gentleman moi Môsieur !!!
Des propos justes qui honorent son auteur.

"1) Le spectateur n'est pas forcément Hollywoodisé."

oui, fort heureusement, mais tel n'était pas mon propos (je m'exprime parfois mal).

"2) Si on est lucide on admet qu'une adaptation et forcément une trahison. Chacun pourra y aller de sa petite musique (avec ou sans rime), donner les meilleurs arguments pour dire des conneries et des arguments mal défendus pour soulever (ou tenter de) le bon sens. "

Absolument d'accord.

"Je trouve les propos d'Orson (j'ai lu plusieurs de ses livres, je vais donc l'appeler par son prénom) débiles. Ca m'engage que moi !"

Débile, le mot est un peu fort pour un homme de cette intelligence (qu'on apprécie son oeuvre ou pas); ce sont simplement les propos d'un auteur qui ne mesure pas tout à fait les exigences d'une production cinématographique de cette envergure (ou qui s'en moque).
Cependant, il dresse en filigrane un constat qui est une évidence: les chefs d'oeuvre de science-fiction se comptent sur les doigts de la main sur le grand écran (c'est bien dommage!), bien loin d'égaler la richesse de la littérature dans ce domaine (et là je ne parle de Card, lol). Simplement le cinéma a les défauts de ses qualités: il met en image, et par là il dénature l'objectif littéraire, dont l'appel à l'imaginaire n'est vraiment que le premier niveau de lecture, celui auquel s'arrête trop souvent Hollywood, ceci expliquant sans doute cela...

Quant à l'avis de Tolkien sur la question, la remarque n'a pas de sens dans la mesure où un auteur n'est que le dépositaire d'une oeuvre et en aucun cas il n'est maître des interprétations de ses lecteurs (avisés ou pas d'ailleurs) qui font vivre le livre.
Pour ce qui est des cinéastes, il feraient bien justement de faire vivre l'oeuvre en s'appuyant sur quelques uns de ces aspects essentiels, autrement dit "faire voir" une oeuvre (en l'éclairant et non pas seulement en la mettant en image).
Mais voilà que j'essaie d'employer "les meilleurs arguments pour dire des conneries"...

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » ven. juil. 13, 2007 6:09 pm

De toute manière, le cinéma c'est le mal.
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » ven. juil. 13, 2007 11:09 pm

Ouais, et pis c'est de droite !

Bon, Ok, je sors.

Mais avant, je voulais juste dire qu'on reconnaît bien dans les propos de Card toute sa modestie, sa simplicité et cette humilité naturelle qu'il dégage à chacune de ses interventions.

Quant à Kassovitz, un jour ou l'autre, il faudra se rendre compte qu'il est une cinéaste de merde. Tout juste un honnête faiseur, sans personnalité, et sans grand talent.

Par contre, c'est un excellent acteur. Dommage qu'il refuse de l'admettre.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »