Qui est la meilleure auteur de science fiction et de fantasy

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14707
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Qui est la meilleure auteur de science fiction et de fantasy

Message par jerome » mer. avr. 22, 2009 8:34 am

Qui est la meilleure auteur de science fiction et de fantasy ? C'est la question posée à plusieurs écrivains par le site SF Signal.

Voici quelques-unes des réponses

Gene Wolfe
That's a good one - interesting and not terribly tough. Ursula K. Le Guin, Connie Willis, Kathe Koja, Kelly Link, Jane Yolen, Esther Friesner, Anne McCaffrey, Carol Emshwiller. These are in no particular order, just listed as they popped into my head; and I feel sure that there are some fine women writers out there whom I have never read.

Ian McDonald
I could give you some names of the best writers who are female, which is different from what you're asking. Having said that, this could be a short list because I'm not going to recommend anyone I haven't read, and, like a lot of SF writers, I find the field so huge and diverse at the moment that I can't read an overview. So you can rightly say, oh but what about her: profound, forthright, significant -- no doubt, but I haven't read her.

A true colossus -- perhaps not the first metaphor that springs to mind -- is Ursula Le Guin. No arguments here. She is the writer who has most influenced the way I write and consider the genre. Oddly, I find her at her weakest when she's most forthrightly polemic: The Word for World is Forest, Tehanu, The Telling, and strongest when she is deeply rooted in individuals in society. I read The Dispossesed when I was in my teens, and of course, at that age, it's going to fill you with idealism and pop-eyed at the possibilities of other political systems and ways of living. 'Happy times in the People's Republic of North Korea,' or words to that effect, one reviewer described it, which is funny but misses the point entirely. There can be joy in Pyongyang. I could rattle on for pages about her lived-in futures, the worlds that seemed more solid than the sociological experiments as which they may have been designed (more joy in Pyongyang, people will always work the system for their own ends) and I loved the whole concept of the Ekumen, in which interstellar transport and communications are easy enough to make the system work --just-- but slow enough to levy a high human cost. And of course, the deathless ansible.

Then there is Tiptree: strange how she's been reduced to just a label, not James Tiptree Jr. any more. Just Tiptree. Her stories are some of the greatest ever written in the genre, consistent, walloping and core material. In longer form she loses the ferocity of focus, that unblinking sniper-gaze, but in the shorts she's gang-busters.

Kate Wilhelm, the wonderful, wry intelligence fuelled by a deeply righteous anger. She's an incredible placer of words on a page. Her sentences are jewels. These are all venerable Begums.

Who do I read in the current generation? Justina Robson continues to surprise, delight and be nimble. Tricia Sullivan never fails to startle, she's one of the most individual writers in the field and every word seems to have come from another place entirely. One thing emerging here is how much more work a woman's voice has to do in this genre than a man's. Fantasy: the only writer I read at the moment is Kelly Link. At novel length: no. I've no interest in current Phat Phantasy, much less 'Urban Fantasy', which isn't for me at all at all; I'm more interested in the Fantastic than Fantasy. These are a few of my favourite writers in my small reading experience--and the best, I'm that vain about my taste-- who are women.

Lucius Shepard
I could list twenty or thirty names off the top of my head, but for the sake of economy I'll limit myself to four or five women writers whom I feel deserve wider attention.

Lisa Goldstein has been consistently under-appreciated. Her novel Tourists, for instance, is brilliant.

Gwynneth Jones writes astonishingly good science fiction that does not receive its due, at least not in the US.

Justina Robson and Steph Swainston are both remarkable fantasists with series books.

The Australian writer Kaaron Warren has an excellent first collection, The Glass Woman, and a novel that I'm looking forward to reading.
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Re: Qui est la meilleure auteur de science fiction et de fan

Message par marc » mer. avr. 22, 2009 11:53 am

jerome a écrit :Qui est la meilleure auteur de science fiction et de fantasy ? C'est la question posée à plusieurs écrivains par le site SF Signal.
C'est une question bateau. Quelles que soient leurs réponses, elles vont partir dans tous les sens. Même en demandant quel est le meilleur livre du moment en SF et fantasy, on aurait encore des réponses du même genre.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Re: Qui est la meilleure auteur de science fiction et de fan

Message par gutboy » mer. avr. 22, 2009 12:36 pm

marc a écrit : C'est une question bateau. Quelles que soient leurs réponses, elles vont partir dans tous les sens. Même en demandant quel est le meilleur livre du moment en SF et fantasy, on aurait encore des réponses du même genre.
+1. D'autant que les femmes n'ont aucun talent d'auteur. C'est connu.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » mer. avr. 22, 2009 1:54 pm

OK pour vos commentaires , n'empêche que j'aurais bien aimé voir figurer dans les auteurs citées Carolyn Janice Cherryh et Tanith Lee .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Lisore
Messages : 2078
Enregistré le : mer. oct. 08, 2008 9:26 am
Localisation : Loin de toute librairie digne de ce nom :(

Re: Qui est la meilleure auteur de science fiction et de fan

Message par Lisore » mer. avr. 22, 2009 2:07 pm

gutboy a écrit : D'autant que les femmes n'ont aucun talent d'auteur. C'est connu.
C'est vrai, elles ont du talent d'écrivain, rien à voir :lol:

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. avr. 22, 2009 7:55 pm

Hoêl a écrit :OK pour vos commentaires , n'empêche que j'aurais bien aimé voir figurer dans les auteurs citées Carolyn Janice Cherryh et Tanith Lee .
et Sheri S Tepper, Joan D Vinge, Chloe S Friedman, ... sans compter les auteurs françaises, argentines, ...
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » mer. avr. 22, 2009 8:30 pm

A quand la catégorie 'Meilleurs auteurs gauchers" ou "Meilleurs auteurs aux yeux bleus"?
Ca ne serait pas moins pertinent.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. avr. 22, 2009 9:09 pm

gutboy a écrit :A quand la catégorie 'Meilleurs auteurs gauchers" ou "Meilleurs auteurs aux yeux bleus"?
Ca ne serait pas moins pertinent.
On prétend que Silverberg, en lisant du Tiptree, aurait dit: "une chose est sûre, ça ne peut pas être écrit par un gaucher". Mais je ne trouve plus la référence...
Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. avr. 22, 2009 9:34 pm

Lensman a écrit :
gutboy a écrit :A quand la catégorie 'Meilleurs auteurs gauchers" ou "Meilleurs auteurs aux yeux bleus"?
Ca ne serait pas moins pertinent.
On prétend que Silverberg, en lisant du Tiptree, aurait dit: "une chose est sûre, ça ne peut pas être écrit par un gaucher". Mais je ne trouve plus la référence...
Oncle Joe
Tu es sûr qu'il n'a pas dit "cela ne peut pas être écrit par un martien vert à pois bleus", tant que tu y es? :twisted:
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
crazy guide
Messages : 1455
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 1:16 pm
Localisation : De moins en moins sur Terre
Contact :

Message par crazy guide » jeu. avr. 23, 2009 1:35 pm

Je vais faire mon Silverberg :
"Une chose est sure, de tous les livres que j'ai pu lire, aucun n'a été écrit par moi!"

Et sinon, pourquoi l'avis d'auteurs vaudrait plus que l'avis de lecteurs. c'est quoi cette manie de me..de de demander toujours à des gens connus (plus ou moins) ce qu'ils pensent de tout et n'importe quoi ?
- Mon général, que pensez-vous de la culture des rillettes en mongolie occidentale ?
- Monsieur Benoit 16, avez-vous dejà tester une guillotine ?
- Loana, savez-vous à quoi ressemble un neurone (même de loin)?
- Monsieur le Dalai-Lama, portez-vous des slips ou des caleçons?
- Madame Jolie, et plus si affinités?

J'ai de l'avenir dans le journalisme..........
Non?

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » jeu. avr. 23, 2009 1:56 pm

crazy guide a écrit : J'ai de l'avenir dans le journalisme..........
Non?
Non. Le vrai journaliste donne son propre avis personnel à lui, en le proposant comme la seule position possible, quand il pose une question.

- Mon général, ne pensez-vous pas que la culture des rillettes en mongolie occidentale est de qualité inférieure celle de Bretagne?
- Monsieur Benoit 16, ne pensez-vous pas que tester une guillotine vous apporterait une nouvelle vision de la condamnation à mort?
etc....

En revanche, s'adresser à un général en l'appelant "mon général" quand on est un civil est d'une grossière impolitesse que ces incultes de vrais journalistes ne manquent jamais. Donc de ce point de vue, tu te rapproches, effectivement.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » jeu. avr. 23, 2009 2:02 pm

gutboy a écrit :En revanche, s'adresser à un général en l'appelant "mon général" quand on est un civil est d'une grossière impolitesse...
Guttie chou, rassure-moi.
Tu n'aurais pas été honteusement réformé au lieu de servir courageusement notre brave patrie en lui consacrant quelques mois de ta fière jeunesse ?

Avatar du membre
crazy guide
Messages : 1455
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 1:16 pm
Localisation : De moins en moins sur Terre
Contact :

Message par crazy guide » jeu. avr. 23, 2009 3:34 pm

gutboy a écrit :
En revanche, s'adresser à un général en l'appelant "mon général" quand on est un civil est d'une grossière impolitesse que ces incultes de vrais journalistes ne manquent jamais. Donc de ce point de vue, tu te rapproches, effectivement.

Houra, enfin un truc que je réussi !

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » jeu. avr. 23, 2009 4:41 pm

MF a écrit :
gutboy a écrit :En revanche, s'adresser à un général en l'appelant "mon général" quand on est un civil est d'une grossière impolitesse...
Guttie chou, rassure-moi.
Tu n'aurais pas été honteusement réformé au lieu de servir courageusement notre brave patrie en lui consacrant quelques mois de ta fière jeunesse ?
Non. Un civil ne sert pas dans une unité sur laquelle un général est susceptible d'avoir autorité.
Quand j'étais troufion, j'appelais le général "mon général". Quand je n'étais plus troufion et jusqu'à ce jour, j'appelle le général "général".
C'est du même niveau de grossièreté que si quand tu t'adresses à une femme tu disais: "Bonjour la femme Martin", au lieu de "Bonjour madame Martin" (pas sur la forme, sur le fond).
C'est malpoli. Voilà tout. Mais bon, la majorité des gens gardent leurs gants pour se serrer la main, alors on s'en fout de la politesse, hein? C'est total hasbeen.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » jeu. avr. 23, 2009 5:10 pm

gutboy a écrit :Non. Un civil ne sert pas dans une unité sur laquelle un général est susceptible d'avoir autorité.
Quand j'étais troufion, j'appelais le général "mon général". Quand je n'étais plus troufion et jusqu'à ce jour, j'appelle le général "général".
C'est du même niveau de grossièreté que si quand tu t'adresses à une femme tu disais: "Bonjour la femme Martin", au lieu de "Bonjour madame Martin" (pas sur la forme, sur le fond).
C'est malpoli. Voilà tout. Mais bon, la majorité des gens gardent leurs gants pour se serrer la main, alors on s'en fout de la politesse, hein? C'est total hasbeen.
Je suis au regret de te détromper.
La politesse et la tradition veulent qu'un civil s'adressant à un officier de l'armée de terre (cela ne vaut pas pour la marine) lui dise "Mon", abréviatif de Monsieur.
Les femmes, encore elles, en sont dispensées.
L'usage du "Mon" ne s'applique pas lorsque l'officier est féminin.

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »