BLACK COAT PRESS exporte les français

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. janv. 28, 2010 9:45 pm

Jeffx a écrit :
bormandg a écrit :
Jeffx a écrit : Je me demande vraiment si il n'y a pas eu un gap de trop et s'ils pourront revenir en arrière...
C'est effectivement tout le problème d'une évolution par "gaps" et destruction des préalables à la place d'une évolution qui se veut accumulative de nouveaux acquis sans rejets des anciens. :P
Un de trop? Ou tout le système qui est vicié? :twisted:
Tu ne lâches pas tes principes.
Je n'ai pas la réponse.
Mais nos parents (en gros) ont connu les années 50, et l'accélération technologique a eu lieu depuis les années 80.
Entre un enfant né aujourd'hui et un enfant né il y a 30 ans, les écarts sont énormes en terme de société.
Alors qu'entre un enfant né en 1850 et un enfant né en 1940 je pense que les différences étaient bien plus faibles.

Nous pouvons facilement concevoir un monde comme celui décrit dans la SF pendant les années 50.
On peut aussi facilement comprendre que les nouvelles parlaient beaucoup de la guerre, des russes et des bombes atomiques, avec des visions de fin du monde.

Mais les enfants nés dans les années 1990 !
Pour eux la guerre froide ne veut rien dire, la chute du mur de Berlin ils ne connaissent pas. La guerre c'est leur arrières grands parents, pour ceux qui sont encore en vie qui pourraient leur en parler.
Le monde sans mobile, sans internet, sans avions, sans machines à laver, ils ne peuvent peut être pas facilement le concevoir. Comme la tv en noir et blanc sans télécommande et avec juste 1 à 3 chaines !

Mais je ne suis pas sûr que l'on puisse dire que le système est vicié, c'est juste qu'il s'est accéléré tellement qu'on peut maintenant parler de gaps, ce qui n'était pas le cas pour ceux qui sont nés avant 1975/1980...
Mais le fait que les enfants ne PEUVENT pas concevoir le monde d'avant eux n'est pas SEULEMENT dû à l'accélération; il est dû à un mode de pensée actuel qui NIE l'existence de ce qui n'est pas issu de l'esprit de l'individu qui y fait face, à un mode d'enseignement qui, contrairement à la méthode ancienne, ne cherche plus à construire à partir des acquis des générations précédentes pour permettre au nouvel apprenant de s'inscrire dans la continuité, mais prétend construire exclusivement à partir de ce dont le jeune a pris conscience par lui-même, par nécessité ou hasard. L'accélération (pas si énorme que ça) de l'évolution technique sert de camouflage à ce changement majeur (et, AMA, voué à la catastrophe) des règles de la succession des générations, aujourd'hui dans le saut périlleux permanent plutôt que da,ns la marche continue.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Jean-Claude Dunyach
Messages : 641
Enregistré le : mar. juin 24, 2008 6:08 am

Message par Jean-Claude Dunyach » jeu. janv. 28, 2010 10:00 pm

jeandive a écrit : en tout cas , chapeau bas a JM lofficier , un sacré bonhomme qd on voit son parcours , son amour de la chose et tout le boulot qu'il abat !
Ce n'est pas moi qui dirai le contraire ! Grâce à lui, j'ai deux bouquins publié en anglais, j'ai acquis une visibilité réelle en anglo-saxonie et je peux communiquer plus facilement avec divers éditeurs non anglophones mais lisant l'anglais (et bien sûr pas le français). Ce qui est vraiment utile, croyez-moi.
C'est vraiment du "labor of love", et ça mérite qu'on lui dise merci.
Je compte pour 1. Comme chacun de vous...
http://www.dunyach.fr/

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. janv. 28, 2010 10:04 pm

Jean-Claude Dunyach a écrit :
jeandive a écrit : en tout cas , chapeau bas a JM lofficier , un sacré bonhomme qd on voit son parcours , son amour de la chose et tout le boulot qu'il abat !
Ce n'est pas moi qui dirai le contraire ! Grâce à lui, j'ai deux bouquins publié en anglais, j'ai acquis une visibilité réelle en anglo-saxonie et je peux communiquer plus facilement avec divers éditeurs non anglophones mais lisant l'anglais (et bien sûr pas le français). Ce qui est vraiment utile, croyez-moi.
C'est vraiment du "labor of love", et ça mérite qu'on lui dise merci.
+42!
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. janv. 28, 2010 10:04 pm

Jean-Claude Dunyach a écrit :
jeandive a écrit : en tout cas , chapeau bas a JM lofficier , un sacré bonhomme qd on voit son parcours , son amour de la chose et tout le boulot qu'il abat !
Ce n'est pas moi qui dirai le contraire ! Grâce à lui, j'ai deux bouquins publié en anglais, j'ai acquis une visibilité réelle en anglo-saxonie et je peux communiquer plus facilement avec divers éditeurs non anglophones mais lisant l'anglais (et bien sûr pas le français). Ce qui est vraiment utile, croyez-moi.
C'est vraiment du "labor of love", et ça mérite qu'on lui dise merci.
Je crois que Brian Stableford, qui est un de ses esclaves (et il aime ça…) , peut être remercié aussi!
Oncle Joe

Jeffx
Messages : 49
Enregistré le : ven. sept. 11, 2009 12:36 pm

Message par Jeffx » jeu. janv. 28, 2010 10:26 pm

bormandg a écrit : Mais le fait que les enfants ne PEUVENT pas concevoir le monde d'avant eux n'est pas SEULEMENT dû à l'accélération; il est dû à un mode de pensée actuel qui NIE l'existence de ce qui n'est pas issu de l'esprit de l'individu qui y fait face, à un mode d'enseignement qui, contrairement à la méthode ancienne, ne cherche plus à construire à partir des acquis des générations précédentes pour permettre au nouvel apprenant de s'inscrire dans la continuité, mais prétend construire exclusivement à partir de ce dont le jeune a pris conscience par lui-même, par nécessité ou hasard. L'accélération (pas si énorme que ça) de l'évolution technique sert de camouflage à ce changement majeur (et, AMA, voué à la catastrophe) des règles de la succession des générations, aujourd'hui dans le saut périlleux permanent plutôt que da,ns la marche continue.
Je ne peux pas rentrer dans ce débat car je ne connais pas les méthodes éducatives mes enfants étant encore à l'école primaire.
Personnellement, de formation scientifique, je n'ai pas ressenti ce dont tu parles, mais je commence peut être à me faire vieux.
Il me semble quand même que l'enseignement de la physique est sensé se baser sur l'expérience, pour que les enfants prennent conscience des réalités de cette discipline.

Quels sont les acquis des générations précédentes dont tu parles ?


Sinon, sur Brian Stableford, ça serait bien si on le remerciait en traduisant ses bouquins en français, parce qu'il y a une vraie lacune sur le sujet.
J'ai même une série de lui, en poche, de la fantasy, qui n'a jamais été finie.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. janv. 28, 2010 10:35 pm

Sinon, sur Brian Stableford, ça serait bien si on le remerciait en traduisant ses bouquins en français, parce qu'il y a une vraie lacune sur le sujet.
Avant qu'Eons ne réagisse: http://www.eons.fr/main.php?lang=fr&rub ... r&fichea=2
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. janv. 28, 2010 10:48 pm

Jeffx a écrit :[
Quels sont les acquis des générations précédentes dont tu parles ?
.
La totalité des connaissances et des acquis techniques, sociaux, artistiques, culturels...
Nous vivons dans un monde où rien de ce qui existe ne vient ni de la nature, ni d'un prétendu dieu créateur et distributeur, mais bien exclusivement du travail des 800 (évaluation rapide sur la base de 15000 ans) générations humaines qui ont façonné la planète et les paysages, les modes de production, les créations dont nous avons besoin. Si on trouve des choses dans les supermarchés, c'est grâce à ces 15000 ans de création humaine et aux x générations qu'elles représentent. On apprend aujourd'hui aux jeunes exclusivement à aller prendre les choses dans les supermarchés comme si elles y venaient spontanément et qu'il n'y avait plus qu'à discuter de qui a le droit d'en profiter une fois qu'elles sont là.
Et, de même, dans l'enseignement, on veut (c'est la doctrine officielle) uniquement donner à l'enfant la maîtrise des capacités qu'il aurait en lui venues de nulle part, innées, et non lui apprendre à se construire à l'aide des outils mis au point en 15000 ans par les générations précédentes.
C'est de nouveau le même principe: construire une maison en commençant par le toit et les étages suprieurs. :twisted:
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Jeffx
Messages : 49
Enregistré le : ven. sept. 11, 2009 12:36 pm

Message par Jeffx » ven. janv. 29, 2010 9:25 am

bormandg, sur les principes éducatifs, je suis d'accord avec toi, encore qu'on puisse faire de la physique ou des maths sans connaitre Aristote.

Mais je ne suis pas d'accord quand tu appliques ce principe à un style littéraire, comme la SF en ce qui nous concerne.
On peut apprécier la SF sans avoir lu HG Wells et autres.
Leur connaissance peut t'aporter un plus mais comme je le disais avant, chaque livre est autoporteur et peut se suffire à lui même.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » ven. janv. 29, 2010 9:56 am

rmd a écrit :
Eons a écrit :J'ai toujours une règle à calcul dans le tiroir de mon bureau. Et si je ne m'en sers pas, c'est :
1) J'obtiens une plus grande précision avec la calculette de Linux.

2) Quand je n'ai pas besoin d'une grande précision, j'ai plus vite fait de calculer de tête (ce qui ma faisait bien rigoler à l'université quand je donnais la réponse alors que les autres étaient encore ne train de manipuler leurs règles).
3) t'es un grand malade mais y'a des limites.

4) t'as perdu la clé du tiroir
Et ça t'avance à quoi, de débiter de telles inepties ? Si au moins c'était drôle...
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

JMLofficier
Messages : 74
Enregistré le : ven. janv. 29, 2010 9:58 am

Message par JMLofficier » ven. janv. 29, 2010 10:24 am

Tout d'abord, je remercie tous ceux qui ont eu des mots gentils pour moi, et surtout pour Brian Stableford, qui le mérite tout particulièrement.

(Nicolas Cluzeau vient de traduire l'une de ses uchronies littéraires, L'OMBRE DE FRANKENSTEIN, qui sortira chez Rivière Blanche en juin.)

En ce qui concerne notre programme de publication de FSF aux USA, je me permets de préciser qu'en aucun cas ces livres ne sont offerts juste comme ça; au contraire chaque volume contient tout un appareil critique, notes, introductions, historique, etc, qui présentent l'auteur et replacent l'oeuvre dans un contexte très précis.

Cela est très important.

Il s'agit donc avant tout d'un travail historique, voire académique, pour présenter l'histoire de la FSF (mais aussi du Fantastique et du Policier) au lecteur anglo-saxon.

Pour ceux que cela intéresse, voici à ce jour les titres parus ou à paraître courant 2010 en SF et Fantastique, dans l'ordre chronologique (n'oubliez pas que certains textes classiques, Cyrano de Bergerac, Jules Verne, Le Horla de Maupassant, Barjavel, par exemple existent déjà en traduction; donc la liste ci-dessous n'est pas exhaustive mais comble des trous):

Louis-Sébastien Mercier - Nouvelles de la Lune (1768)
Nicolas-Edmé Restif de la Bretonne - Les Posthumes (1788)
Charles Nodier - Hurlubleu (1833)
Félix Bodin - Le Roman de l'Avenir (1834)
C.I. Defontenay - Star ou Psi de Cassiopée (1854)
Henri de Parville - Un Habitant de la Planète Mars (1865)
Albert Robida - Voyages très extraordinaires de Saturnin Farandoul (1879)
Didier de Chousy - Ignis (1883)
Guy de Maupassant - L'Homme de Mars (1887)
Villiers de l'Isle-Adam - Contes Cruels (1890)
J.H. Rosny Aîné - Les Xipehuz (1887); Nymphée (1893) Un Autre Monde (1895) Les Profondeurs de Kyamo (1896); La Contrée Prodigieuse des Caverne (1896); La Mort de la Terre (1910); La Force Mystérieuse (1913); L'Enigme de Givreuse (1917); La Jeune Vampire (1920); Hareton Ironcastle (1922); Les Navigateurs de l'Infini (1925); Les Compagnons de l'Univers (1934); La Sauvage Aventure (1935) Dans le Monde des Variants (1939)
Georges Le Faure & Henri de Graffigny - Les Aventures Extraordinaires d'un Savant Russe (1888-96)
Gustave Le Rouge - Le Prisonnier de la Planète Mars, La Guerre des Vampires [The Vampires of Mars] (1908-09)
Albert Robida - L'horloge des siècles (1902)
Arnould Galopin - Docteur Omega (1906)
Jules Lermina - Mystère-Ville (1905), To-Ho le Tueur d'Or (1906), L'Effroyable Aventure (1910)
Charles Derennes - Le peuple du Pole (1907)
Sar Dubnotal contre Jack L'Eventreur (1909)
Maurice Renard - Le Docteur Lerne (1908); Un Hommme chez les microbes (1908); Le Peril Bleu (1911); L' Homme Truqué (1921); Le Maître de la Lumière (1933)
Jean de La Hire - Le Mystere des XV (1911); Lucifer (1921)
Gaston de Pawlowski - Voyage au pays de la quatrième dimension (1912)
André Mas - Les Allemands sur Vénus (1913)
Henri Falk - Le Maître des Trois Etats (1917); L'Age de Plomb (1918)
Octave Joncquel & Théo Varlet - Les Titans du ciel; L'agonie de la Terre (1921-22)
Harry Dickson (3 aventures)
Guy d'Armen - La Cité de l'Or et de la Lèpre (1928)
Paul Féval, Fils - Félifax (1929)
Henri Duvernois - L'Homme qui s'est Retrouvé (1936)
Jacques Spitz - L'Expérience du Dr. Mops (1939); L'Oeil du Purgatoire (1945)
Kurt Steiner - Ortog (1960, 69)
Richard Bessiere - Les Sept Anneaux de Rhéa (1962); Les Jardins de l'Apocalypse (1963)
André Caroff -Mme Atomos (1964-70)
G.-J. Arnaud - La Compagnie des Glaces (1980)
P.-J. Hérault - La Fresqie (1980)
Jean-Claude Dunyach - The Night Orchid (1999); Les Voleurs de Silence (2000)
Xavier Mauméjean - La Ligue des Heros ] (2002)

En outre, nous sommes en train d'étudier la réédition de traductions préexistantes mais épuisées, et des négociations sont en cours pour:
Stefan Wul - OMS en série [Fantastic Planet] (1957); Le Temple du Passé [The Temple of the Past] (1958)
Nathalie Henneberg - Les Dieux Verts [The Green Gods] (1961)
Gérard Klein - Les Tueurs de Temps [The Mote In Time's Eye] (1965); Les Seigneurs de la Guerre [The Overlords Of War] (1971)
Michel Jeury - Le Temps Incertain [Chronolysis] (1973)

J'invite les lecteurs à voir notre catalogue ci-dessous pour plus de détails:

http://www.blackcoatpress.com/catalog.htm

JM Lofficier

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » ven. janv. 29, 2010 10:47 am

Eons a écrit :Et ça t'avance à quoi, de débiter de telles inepties ? Si au moins c'était drôle...
ah, si au moins c'était de l'auto-critique !

Avatar du membre
Roland C. Wagner
Messages : 3588
Enregistré le : jeu. mars 23, 2006 11:47 am

Message par Roland C. Wagner » ven. janv. 29, 2010 12:13 pm

Jeffx a écrit :Mais les enfants nés dans les années 1990 !
Pour eux la guerre froide ne veut rien dire, la chute du mur de Berlin ils ne connaissent pas. La guerre c'est leur arrières grands parents, pour ceux qui sont encore en vie qui pourraient leur en parler.
Il ne faudrait pas généraliser, non plus. Il y a des parents qui font leur boulot au lieu de se reposer entièrement sur le système scolaire. Et il y a des gamins qui sont pourvus d'un cerveau en état de marche et savent trouver l'information.

Attendons donc que la génération qui a "toujours" connu Internet sorte de l'adolescence. Je parie que ça va être intéressant, à en juger par les specimens que je connais.
« Regarde vers Lorient / Là tu trouveras la sagesse. » (Les Cravates à Pois)

الكاتب يكتب

Xavier Mauméjean
Messages : 240
Enregistré le : mer. nov. 14, 2007 10:59 pm

Message par Xavier Mauméjean » ven. janv. 29, 2010 1:13 pm

Roland C. Wagner a écrit :
Jeffx a écrit :Mais les enfants nés dans les années 1990 !
Pour eux la guerre froide ne veut rien dire, la chute du mur de Berlin ils ne connaissent pas. La guerre c'est leur arrières grands parents, pour ceux qui sont encore en vie qui pourraient leur en parler.
Il ne faudrait pas généraliser, non plus. Il y a des parents qui font leur boulot au lieu de se reposer entièrement sur le système scolaire. Et il y a des gamins qui sont pourvus d'un cerveau en état de marche et savent trouver l'information.

Attendons donc que la génération qui a "toujours" connu Internet sorte de l'adolescence. Je parie que ça va être intéressant, à en juger par les specimens que je connais.
Jeu, set et match.

Jeffx
Messages : 49
Enregistré le : ven. sept. 11, 2009 12:36 pm

Message par Jeffx » ven. janv. 29, 2010 1:25 pm

Roland C. Wagner a écrit :
Jeffx a écrit :Mais les enfants nés dans les années 1990 !
Pour eux la guerre froide ne veut rien dire, la chute du mur de Berlin ils ne connaissent pas. La guerre c'est leur arrières grands parents, pour ceux qui sont encore en vie qui pourraient leur en parler.
Il ne faudrait pas généraliser, non plus. Il y a des parents qui font leur boulot au lieu de se reposer entièrement sur le système scolaire. Et il y a des gamins qui sont pourvus d'un cerveau en état de marche et savent trouver l'information.

Attendons donc que la génération qui a "toujours" connu Internet sorte de l'adolescence. Je parie que ça va être intéressant, à en juger par les specimens que je connais.
Je suis bien d'accord avec toi, mais ça ne change rien au fait qu'il auront une vision différente de la SF écrite il y a près de 50/60 ans.
D'autant qu'aujourd'hui il y a une vraie littérature pour les enfants/ados, ce qui était moins le cas il y a encore 10/15 ans.

Je pense donc que les enfants d'aujourd'hui liront bien plus de SF (et de Fantasy) que "nous" (en fait je l'espère aussi), mais aussi qu'il auront un regard plus critique.
Et je pense que certains auteurs "classiques" vont prendre un gros coup de vieux, c'est juste ça le sens de mes propos.

Maintenant, Dick restera Dick et il sera toujours lu car ses thématiques sont universelles, pour la plupart...

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » ven. janv. 29, 2010 1:58 pm

Je suis assez d'accord , la dernière fiche de lecture que j'ai donnée à mes 4èmes était un bouquin de S.F. ou de Fantasy , j'en avais extrait une cinquantaine de mes bibliothèques et , d'après un bref résumé de ma part , ils en ont chacun choisi un . Les deux auteurs "classiques qui trouvent encore grâce à leurs yeux sont Sturgeon et Silverberg (pour ce dernier , les livres étaient L'homme dans le labyrinthe et Les ailes de la nuit ).
Mais c'est Gemmell qui l'emporte haut la main , déjà 3 gamins m'en ont demandé d'autres .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Répondre

Retourner vers « Les infos sur la Science Fiction, la Fantasy et le fantastique en général »