Conseils pour un Américain francophile

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Sarmate
Messages : 118
Enregistré le : ven. juin 19, 2009 12:58 pm

Message par Sarmate » jeu. juil. 14, 2011 9:11 am

Hop, j'y vais de quelques conseils complémentaires, plutôt patrimoniaux.

Je commence par une rubrique un peu hors-sujet. jbusnengo parle de SF et de fantasy, mais je vais commencer par des conseils sur un genre voisin, qui a préparé en quelque sorte le terrain aux autres littératures de l'imaginaire : le fantastique. Au XIXe siècle et dans une certaine mesure au XXe siècle, la littérature française a produit beaucoup de littérature fantastique. Dans cette production, par curiosité, tu peux t'intéresser à quelques classiques :

Les contes fantastiques de Guy de Maupassant :
Le Horla et autres contes d'angoisse et Apparition et autres contes d'angoisse.
Maupassant, qui écrit dans une langue d'une grande clarté, est un des auteurs majeurs de la deuxième partie du XIXe siècle. Ses contes fantastiques sont des récits courts, fondés sur l'irruption de l'angoisse dans la réalité ordinaire. Le Horla est un grand classique étudié dans tous les collèges de France et de Navarre.
Dans la littérature fantastique du XXe siècle, Malpertuis (1943) de Jean Ray me paraît incontournable. C'est un roman gothique qui commence comme un classique fantastique (un vieil oncle, en mourant, lègue son immense demeure médiévale à ceux de ses héritiers qui s'y installeront), et qui évolue de façon originale vers un dénouement qui tend vers la fantasy.

Toujours dans le patrimoine français, mais en Science Fiction cette fois, on ne peut faire l'impasse sur l'œuvre de Jules Verne, auteur dont la production, pour l'essentiel, date de la deuxième moitié du XIXe siècle. Tous ses Voyages extraordinaires ne relèvent pas de la SF, mais certains sont des classiques du genre : Voyage au Centre de la Terre (1864), De la Terre à la Lune (1865), Vingt Mille Lieues sous les mers (1870).
A noter qu'un auteur de SF français contemporain s'est emparé du personnage de Jules Verne pour en faire le personnage d'une uchronie steampunk : La Lune seule le sait (2000) de Johan Heliot.

Dans le domaine de la fantasy, la production française a donné lieu à un certain nombre de réécritures du mythe arthurien. Deux romans que je conseille dans cette thématique :
L'Enchanteur (1984) de René Barjavel, jolie synthèse lyrique et romanesque du mythe.
Merlin (1989) de Michel Rio, court roman dense et sombre, qui raconte la vie d'un Merlin "historique" dans la Bretagne des Dark Ages.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. juil. 14, 2011 9:52 am

Je rappelle que, si on veut classifier la littérature de fiction non fallacieusement "réaliste", le fantastique est plus proche de la SF que ne l'est la fantasy puisqu'il envisage une "rupture dans le réel", inexpliquée dans le fantastique, partiellement expliquée de façon scientifique dans la SF (comparer différentes versions du Horla, dont celle qui vise à l'explication scientifique par un extra-terrestre, illustre bien cette proximité).
Sinon et même si cette vision patrimoniale est intéressante, je pense que jbusnego a déjà les références "classiques" et qu'un autre fil serait utile. Et, accessoirement, si je recommanderais Le Voyageur imprudent (dont je suppose qu'il fait également partie des références que jbusnego a déjà), j'ai exécré le pseudo-merlin de charpêntier fou de Barjavel (par contre j'irai voir si le Merlin de Michel Rio se compare à celui, très réussi, de Mary Stewart).
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Quels sont vos incontournables ? »