Page 1 sur 1

Quels sont les livres INCONTOURNABLES de Philip Dick ?

Posté : ven. mars 09, 2018 9:31 pm
par Reith16
Bonjour,

J'ai découvert Ubik que j'ai adoré puis le maitre du haut château plus ardu mais tellement passionnant..quels sont les autres livres incontournables qu'il faut que je lise pour continuer ma découverte de Dick en plus de ces 2 premiers et des androides ?

Merci à vous

Posté : sam. mars 10, 2018 10:51 am
par Aldaran
Avec Ubik, mes préférés sont Dr Bloodmoney, Au bout du labyrinthe, Le Dieu venu du Centaure et Les Chaînes de l'avenir.
Mais le mieux est de les lire tous en prenant son temps. L'intégralité de ses nouvelles mérite également qu'on s'y attarde.

Posté : sam. mars 10, 2018 3:31 pm
par jerome
Oué, moi j'ai un faible pour la folie de Substance Mort... :)

Posté : sam. mars 10, 2018 4:10 pm
par Reith16
Avez vous lu le maître du haut château tous les deux ?

J adore l univers de Dick mais il a fallu que je fasse une pause entre les 2 bouquins 😊 on commence à douter un peu de tout, à être un peu paranoïaque 😁....

Posté : lun. mars 12, 2018 12:06 pm
par Fred Combo
Parmi les grands incontournables les plus souvent cités, j'aime particulièrement Glissement de temps sur Mars, Substance mort, SIVA (mais là faut s'accrocher...) et Les 3 stigmates de Palmer Eldricht.

Mais il y en a qui sont moins bien "notés" et que j'aime avec autant de ferveur que les "grands", surtout Les clans de la lune Alphane, Radio libre Albemuth et Mensonges et Cie (pour son côté foutraque et psychédélique... et aussi parce que presque personne ne l'aime !)

Posté : lun. mars 12, 2018 9:42 pm
par Reith16
Fred Combo a écrit :Parmi les grands incontournables les plus souvent cités, j'aime particulièrement Glissement de temps sur Mars, Substance mort, SIVA (mais là faut s'accrocher...)....
Pourquoi faut s accrocher :D?

Posté : mar. mars 13, 2018 9:38 am
par Fred Combo
Parce que SIVA est un peu différent, dans la forme, de ce qu'il a écrit dans les années soixante, c'est un peu une exploration mystique, le questionnement d'un homme perturbé, un romancier original qui cherche des réponses au sens de sa vie. C'est très humain, on sent l'être sensible derrière l'auteur, Dick prend vie de façon plus évidente dans ces textes et si on ne parvient pas à accepter ce partage, ce don authentique d'interrogations métaphysiques, on ne rentre pas dans le texte. C'est un peu comme une expérience initiatique !
Bien sûr, on peut voir ce type de préoccupations chez Dick dans des bouquins plus anciens, comme Bladerunner avec sa religion rédemptrice, le mercerisme, et tous les prophètes qui apparaissent dans ses histoires. Mais dans SIVA et la trilogie divine, tout ça prend un tour plus personnel, et même intime.
Si cette période dickienne te plait, tu es mûr.e pour L'exégèse !
:D

Posté : mar. mars 13, 2018 9:39 am
par jerome
Fred Combo a écrit :Parce que SIVA est un peu différent, dans la forme, de ce qu'il a écrit dans les années soixante, c'est un peu une exploration mystique, le questionnement d'un homme perturbé, un romancier original qui cherche des réponses au sens de sa vie. C'est très humain, on sent l'être sensible derrière l'auteur, Dick prend vie de façon plus évidente dans ces textes et si on ne parvient pas à accepter ce partage, ce don authentique d'interrogations métaphysiques, on ne rentre pas dans le texte. C'est un peu comme une expérience initiatique !
Bien sûr, on peut voir ce type de préoccupations chez Dick dans des bouquins plus anciens, comme Bladerunner avec sa religion rédemptrice, le mercerisme, et tous les prophètes qui apparaissent dans ses histoires. Mais dans SIVA et la trilogie divine, tout ça prend un tour plus personnel, et même intime.
Si cette période dickienne te plait, tu es mûr.e pour L'exégèse !
:D
Je me souviens bien de ma lecture. Derrière l'histoire, on sentait l'homme qui cherchait à comprendre ce qui lui était arrivé...