La sortie officielle du Voyageur Solitaire

Les éditions Actusf, ce sont aussi des livres et des auteurs. Présentations.

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Nathalie

Répondre
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

La sortie officielle du Voyageur Solitaire

Message par jerome » jeu. mai 15, 2008 9:30 am

En ce jeudi matin, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer la parution prochaine du Voyageur Solitaire de Jean-Marc Ligny.

Et pour fêter sa sortie, pour toute commande reçue avant le 22 mai, le livre sera dédicacé par l’auteur !

Comment commander ? C'est par ici que ça se passe

Jean-Marc Ligny est une des plus belles voix de la science fiction en France. Conteur née et amoureux des étoiles, il vous propose à travers son cycle des Chroniques des Nouveaux Mondes des nouvelles qui vont vous emmener sur Terre ou aux confins de la galaxie. Des nouvelles qui vont vous transporter vers un ailleurs sans jamais oublier l’humain et nos préoccupations actuelles.

Jean-Marc Ligny a commencé à imaginer les Chroniques des Nouveaux Mondes il y a deux décennies. Depuis il ne cesse d’y revenir pour enrichir cet univers de science-fiction à travers des récits fabuleux et étonnants. Pour la première fois Actusf se propose de rééditer l’intégralité des nouvelles des Nouveaux Mondes en trois petits recueils dont voici le premier tome.

Le Voyageur Solitaire (Chroniques des Nouveaux Mondes -1) comprend quatre nouvelles devenues aujourd’hui introuvables. Voici le sommaire.
- Le Voyageur solitaire (in Le Voyageur solitaire n° 1817 (1991), Éd. Fleuve Noir, coll. « Anticipation ».)
- Le Traqueur d’extrêmes (in Fiction n° 310 (juillet 1980), sous le titre Recordman).
- Le Cas du chasseur (in Phénix n° 30 (mars 1992).)
- L’Astroport (in Le Voyageur solitaire n° 1817 (1991), Éd. Fleuve Noir, coll. « Anticipation ».)

Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mer. août 06, 2008 5:30 pm

Ayé, lu.

Bilan mitigé, mais je reste curieux et volontaire pour la suite.

Quelques ch'tites coquilles à tout hasard :

p. 38 :
Je prends soudain conscience de l'inertie de toute cette eau, de la pression qui me freine et mécrase.
=> "m'écrase".


p. 51 :
Réthorique ! s'emporte le procureur.
=> "Rhétorique".


p. 63 :
=> Il manque le tiret de césure à "coéquipière".


p. 69 :
Quant à Gantoong. il avait généralement trop de travail [...]
=> Le point après "Gantoong" devrait être remplacé par une virgule, je suppose. Quelques lignes plus bas, au passage, on trouve des guillemets ouverts en fin de ligne.


p. 78 :
[...] elle était morte, aussi morte que le zones noires dans l'Astroport.
=> "les".


p. 97 :
L'homme hésitait Ashash tendit la main vers lui.
=> Manque un point ou un truc du genre entre "hésitait" et "Ashash", je suppose.


p. 106 :
Réprimant un frisson. Fils passa au second disque [...]
=> Le point après "frisson" devrait être remplacé par une virgule, je suppose.


p. 106 encore :
Il se sentit lié à l'Astroport non plus comme un copain de jeu. mais comme un complice, un partenaire.
=> Le point après "jeu" devrait être remplacé par une virgule, je suppose.


p. 107 :
=> Heu, la toute dernière phrase me paraît incompréhensible... "remplacement" devrait peut-être être remplacé par "l'emplacement" ?

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6863
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » jeu. août 16, 2012 8:45 am

Epuisé depuis un moment, on vient de retrouver huit exemplaires du Voyageur solitaire. Cette fois, il semblerait que ça soit vraiment les derniers !

Et pour les indécis, sachez que le recueil est également disponible en numérique pour moins de 3 €.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6863
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » lun. déc. 03, 2012 11:13 am

Le Voyageur solitaire dans la Collection that Jack built :
Point commun de ces nouvelles : la solitude. Qu’elle soit voulue dans « Le voyageur solitaire », recherchée dans « Le traqueur d’extrêmes », caractéristique dans « Le cas du chasseur » ou subie dans « L’astroport ».
Après une intéressante préface sur l’origine et l’histoire des chroniques des nouveaux mondes, nous avons droit à un échantillon de l’impressionnante maîtrise de Jean-Marc Ligny. Un livre à la hauteur de mes espérances.

Répondre

Retourner vers « Les éditions Actusf »