Quel police et quel format de page pour écrire ?

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean, Nathalie

Vinze
Messages : 270
Enregistré le : jeu. juil. 23, 2009 10:49 am
Contact :

Message par Vinze » lun. nov. 12, 2012 10:49 pm

Eons a écrit :
Oph a écrit :Alt+0151
C'est la seule recette fiable à 100% pour obtenir un cadratin élevé au grain, quels que soient le nom et la version de ton traitement de texte.

Et pour info, oui, je fais vraiment comme ça, je tape Alt+0151 800 fois par roman.
Alt+0151, c'est uniquement pour Windaube. :wink:
Sous Linux, quel que soit le traitement de texte, tout ça est beaucoup plus simple (même les cas où le texteur, comme LibreOffice, ne se charge pas automatiquement de la conversion) :
– tiret cadratin : AltGr+maj+4
– tiret semi-cadratin : AltGr+maj+5
– espace insécable : AltGr+espace
– « = AltGr+w
– » = AltGr+x
– “ = AltGr+maj+w
– ” = AltGr+maj+x
– œ = "touche windows"+o+e
– © = "touche windows"+o+c
– apostrophe (la vraie, pas la chiure de mouche) : AltGr+g
– etc. (des séquences mnémotechniques, il y en a des centaines de disponibles)
("touche windows", on l'appelle en fait "touche compose", faut bien qu'elle serve à quelque chose… :lol: )

Et pour mémoire, tant Word que LibreOffice convertissent automatiquement le " en guillemet ouvrant ou fermant… à condition d'avoir coché la case pour ça dans les paramètres (taper 800 fois Alt+0151 est donc totalement inutile). :lol:
En même temps il faut parler de la même chose :) parce que faire Alt+0151 pour les guillemets ça risque de poser un gros problème... alors que Alt+0171 et Alt+0187 peuvent faire l'office (qu'il soit libre, open ou de microsoft).
Vinze 101010
In theory there's no difference between theory and practice, but in practice there is.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mar. nov. 13, 2012 5:46 am

Vinze a écrit :En même temps il faut parler de la même chose :) parce que faire Alt+0151 pour les guillemets ça risque de poser un gros problème... alors que Alt+0171 et Alt+0187 peuvent faire l'office (qu'il soit libre, open ou de microsoft).
C'est un cas… dratin, en effet ! :lol:

Mais les Alt+… sont des spécificités Windaube. Sous Linux, on a bien un "Ctrl+Maj+U+code hexadécimal" pour saisir n'importe quel caractère unicode (avec l'avantage que la valeur tapée s'affiche à l'écran – et permet de corriger une faute de frappe pendant – pour n'être remplacée par le caractère qu'après validation), mais le clavier offre tellement de facilités que c'en est quasiment inusité. AltGr+maj+4 pour —, AltGr+w pour «, AltGr+x pour », c'est tellement plus simple (et rapidement aussi automatique que AltGr+0 pour @) que de se rappeler des nombres.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Petit Bouddha
Messages : 12
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 5:08 pm

Message par Petit Bouddha » mar. janv. 22, 2013 1:35 am

Bonjour à tous !

Je n'ai vu aucun topic de présentation donc je me permets d'intervenir ici, étant donné que j'ai quelques questions concernant l'écriture et sa mise en forme.

Tout d'abord, je considère ce forum comme l'un des plus aboutis en terme de communauté active autour de l'écriture et de l'édition donc je suis ravi de vous rejoindre. :wink:

En deux mots sur moi (ou un peu plus, j'en ai bien peur) : j'ai toujours aimé les mots et la langue de Molière. Plus jeune, le français était la matière où j'excellais le plus et au fil du temps, je me suis rendu compte que j'écrivais de plus en plus, en particulier dans mes échanges sur internet, que ce soit dans mes correspondances ou avec mes proches. J'utilise d'ailleurs les expressions "écrire un pavé" ou plus souvent "pondre un roman" depuis des années ! Je découvrais alors qu'écrire était pour moi la manière la plus juste de communiquer, en tout cas la plus fidèle à mes pensées ou à mes sentiments tels qu'ils pouvaient être.
Petit à petit, je me suis découvert perfectionniste jusqu'à systématiquement me relire et me corriger, même dans un tchat... :roll:
Enfin, j'ai commencé à écrire sur moi, sur ma vie puis en parallèle tout récemment, j'ai commencé des histoires et j'y prend goût. Je continue aujourd'hui.

Bref, j'avais donc quelques petites questions à propos de la mise en forme d'un manuscrit. J'ai bien lu toutes les réponses de ce topic mais parfois, je lis tout l'inverse sur d'autres sites donc bien que je comprenne que chaque éditeur a ses préférences, il est toujours bon de voir quels critères se dégagent en majorité.

En ce qui concerne le logiciel pour écrire, personnellement j'utilise OpenOffice 3.4. L'utilisez-vous aussi ? Il n'a d'après moi pas à rougir face à Word.

J'ai beaucoup lu que la police à utiliser en priorité absolue était Time New Roman alors qu'ici, vous la déconseillez plutôt. Étrange. Je lui préfère Georgia, la différence est minime mais je me sens plus à l'aise avec celle-ci. Est-ce vraiment un souci pour un éditeur ?
Vous me direz (et vous aurez raison) que rien n'est plus simple de changer la police à la fin de notre œuvre. On est d'accord...
Je n'ai pas encore saisi la différence des polices avec ou sans Serif mais je vais me renseigner de ce pas, Wikipédia est mon ami.

Là ou tout le monde semble d'accord, c'est sur la taille de la police. J'écris en 12 donc c'est parfait.
Oui ce n'est pas une question et alors ? :roll:

Pour l'interligne, j'écris aussi en 1.5 même si j'ai aussi lu que beaucoup conseillent d'écrire en simple. Quoi qu'il en soit, je me dis qu'un éditeur qui accepte un manuscrit en simple acceptera d'autant plus un manuscrit en 1.5 non ? L'inverse, beaucoup moins.

Personne n'a parlé des marges en revanche. Je ne sais pas du tout quoi faire : dois-je laisser les marges par défaut ou avez-vous une taille de référence pour chacune d'entre elles ?
J'ai souvent lu que la marge de droite devait être un peu plus large pour laisser la place aux annotations de l'éditeur, ce qui me semble judicieux, vous le confirmez ?
Je me pose la même question pour les marges supérieures et inférieures donc pour résumer : quelles dimensions choisir pour les marges ?

Enfin, conseillez-vous d'indiquer le numéro de page ? Cela me parait évident mais dans ce cas, vous le mettez en bas au centre ou plutôt à droite ?

J'aurai sans doute d'autres questions au fur et à mesure que j'avance (toutes aussi chiantes voire stupides, évidemment) mais merci de vos conseils par avance ! :)

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mar. janv. 22, 2013 9:53 am

Petit Bouddha a écrit :Bonjour à tous !

Je n'ai vu aucun topic de présentation
Il est là, petit scarabée :Faisons connaissance tous ensemble
Petit Bouddha a écrit :donc je me permets d'intervenir ici, étant donné que j'ai quelques questions concernant l'écriture et sa mise en forme.

(…) En ce qui concerne le logiciel pour écrire, personnellement j'utilise OpenOffice 3.4. L'utilisez-vous aussi ? Il n'a d'après moi pas à rougir face à Word.
Perso, LibreOffice 3.5 (et bientôt 4), depuis OO 2.1, ça fait plus d'un lustre.
Non seulemlent il n'a pas à rougir face à Word, mais c'est Word qui ferait bien de se cacher, LO lui est largement supérieur. :wink:
Petit Bouddha a écrit :J'ai beaucoup lu que la police à utiliser en priorité absolue était Time New Roman alors qu'ici, vous la déconseillez plutôt. Étrange. Je lui préfère Georgia, la différence est minime mais je me sens plus à l'aise avec celle-ci. Est-ce vraiment un souci pour un éditeur ?
Vous me direz (et vous aurez raison) que rien n'est plus simple de changer la police à la fin de notre œuvre. On est d'accord...
Je préfère Georgia aussi (c'est d'ailleurs la police des livres que nous publions), mais ce qu'il y a, c'est que la majorité des gens utilisent les polices "par défaut" (à la fois par ignorance et par fanéantise), soit Times New Roman, Arial et Courrier New.
Petit Bouddha a écrit :Je n'ai pas encore saisi la différence des polices avec ou sans Serif mais je vais me renseigner de ce pas, Wikipédia est mon ami.
C'(est la présence ou non d'empattements.
Petit Bouddha a écrit :Pour l'interligne, j'écris aussi en 1.5 même si j'ai aussi lu que beaucoup conseillent d'écrire en simple. Quoi qu'il en soit, je me dis qu'un éditeur qui accepte un manuscrit en simple acceptera d'autant plus un manuscrit en 1.5 non ? L'inverse, beaucoup moins.
L'interlignage 1.5 est utile sur papier, pas en numérique.
Petit Bouddha a écrit :Personne n'a parlé des marges en revanche. Je ne sais pas du tout quoi faire : dois-je laisser les marges par défaut ou avez-vous une taille de référence pour chacune d'entre elles ?
J'ai souvent lu que la marge de droite devait être un peu plus large pour laisser la place aux annotations de l'éditeur, ce qui me semble judicieux, vous le confirmez ?
Je me pose la même question pour les marges supérieures et inférieures donc pour résumer : quelles dimensions choisir pour les marges ?
Là encore, problème uniquement papier, les contraintes étant d'avoir un équivalent 1500 signes par page (25 lignes de 60 signes, héritage de la machine à écrire) afin de permettre le comptage du volume. À oublier avec les formats numériques (perso, je reformate tous les textes que je lis en Georgia 12 simple interligne sur A4 avec 2 cm de marge tout autour).
Petit Bouddha a écrit :Enfin, conseillez-vous d'indiquer le numéro de page ? Cela me parait évident mais dans ce cas, vous le mettez en bas au centre ou plutôt à droite ?
Encore une fois, utile seulement pour le papier (au cas où le lecteur ferait tomber la liasse à terre).
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Petit Bouddha
Messages : 12
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 5:08 pm

Message par Petit Bouddha » mar. janv. 22, 2013 3:25 pm

Eons a écrit :Il est là, petit scarabée :Faisons connaissance tous ensemble
Ah désolé, il était bien caché ! ^^
Eons a écrit :Perso, LibreOffice 3.5 (et bientôt 4), depuis OO 2.1, ça fait plus d'un lustre.
Non seulemlent il n'a pas à rougir face à Word, mais c'est Word qui ferait bien de se cacher, LO lui est largement supérieur. :wink:
Tiens je ne connaissais pas LibreOffice, je viens de me renseigner et j'apprends à l'instant même qu'il est un dérivé de la suite Open car les marins ont quitté le navire pour aller vers ce nouveau projet. Comment cela a-t-il pu m'échapper ? :twisted:
Mieux vaut se diriger vers LibreOffice qui évolue plus vite et dans le même esprit qu'OpenOffice si je comprends bien. Bon et bien c'est parti !

Pour le reste, étant donné que j'écris sur PC (comme la plupart des gens), tu me conseilles donc de rester en interligne simple, mettre 2 cm de marge autour du texte et de numéroter mes pages uniquement si ça me fait plaisir, c'est bien ça ?
L'histoire de laisser une marge à droite un peu plus large n'est donc pas quelque chose que tu conseilles ?

Merci pour ta réponse, en fait j'aimerais avoir mes propres repères pour l'avenir, comme ça je ne me poserai plus ce genre de questions techniques et j'irai à l'essentiel. :P

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mar. janv. 22, 2013 5:31 pm

Petit Bouddha a écrit :
Eons a écrit :Il est là, petit scarabée :Faisons connaissance tous ensemble
Ah désolé, il était bien caché ! ^^
Eons a écrit :Perso, LibreOffice 3.5 (et bientôt 4), depuis OO 2.1, ça fait plus d'un lustre.
Non seulemlent il n'a pas à rougir face à Word, mais c'est Word qui ferait bien de se cacher, LO lui est largement supérieur. :wink:
Tiens je ne connaissais pas LibreOffice, je viens de me renseigner et j'apprends à l'instant même qu'il est un dérivé de la suite Open car les marins ont quitté le navire pour aller vers ce nouveau projet. Comment cela a-t-il pu m'échapper ? :twisted:
Mieux vaut se diriger vers LibreOffice qui évolue plus vite et dans le même esprit qu'OpenOffice si je comprends bien. Bon et bien c'est parti !
:D
Petit Bouddha a écrit :Pour le reste, étant donné que j'écris sur PC (comme la plupart des gens), tu me conseilles donc de rester en interligne simple, mettre 2 cm de marge autour du texte et de numéroter mes pages uniquement si ça me fait plaisir, c'est bien ça ?
L'histoire de laisser une marge à droite un peu plus large n'est donc pas quelque chose que tu conseilles ?
Tant que ce n'est pas pour transmettre sous forme papier, aucune importance, quand on lit un fichier on n'a pas besoin des marges pour mettre des annotations. Bref, tu fais comme tu le sens. :wink:
Petit Bouddha a écrit :Merci pour ta réponse, en fait j'aimerais avoir mes propres repères pour l'avenir, comme ça je ne me poserai plus ce genre de questions techniques et j'irai à l'essentiel. :P
De rien. Mais évidemment, d'autres lecteurs chez d'autres éditeurs peuvent avoir des avis différents.

Perso, ce qui m'agace le plus, ce sont :
1. les "auteurs" qui se servent d'un texteur comme d'une antique machine à écrire (espacements à gauche pour faire le retrait de début de paragraphe, pur centrer ou pour cadrer à droite, lignes blanches à répétition pour les sauts de page, etc.
2. ceux qui, à l'inverse, font de la fantaisie partout au détriment de la lisibilité, ignorants visiblement le sens du mlot "sobriété".
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Petit Bouddha
Messages : 12
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 5:08 pm

Message par Petit Bouddha » mar. janv. 22, 2013 5:53 pm

Eons a écrit :
Perso, ce qui m'agace le plus, ce sont :
1. les "auteurs" qui se servent d'un texteur comme d'une antique machine à écrire (espacements à gauche pour faire le retrait de début de paragraphe, pur centrer ou pour cadrer à droite, lignes blanches à répétition pour les sauts de page, etc.
2. ceux qui, à l'inverse, font de la fantaisie partout au détriment de la lisibilité, ignorants visiblement le sens du mlot "sobriété".
Tiens justement, je me demandais aussi s'il fallait faire cet espacement à gauche en début de paragraphe (à titre d'exemple), il y a d'ailleurs tout un tas de détails de ce genre mais si je te suis, inutile de se prendre la tête pour tout ça, l'éditeur s'en occupera si le texte lui plaît après tout.
Maintenant ce que je ne voudrais pas, c'est que l'éditeur refuse de lire le manuscrit si d'emblée, il juge ce dernier médiocre dans sa forme car il pensera alors que l'auteur n'a fait aucun effort... ^^

Heliot
Messages : 140
Enregistré le : mer. mars 12, 2008 3:18 pm

Message par Heliot » mar. janv. 22, 2013 8:14 pm

Oui, ne te casse pas trop la tête sur ces questions de pure forme ! Au final, c'est le récit qui emportera ou pas l'adhésion de l'éditeur. Propose-lui une mise en forme simple et agréable, comme tu aimerais toi-même en recevoir une pour lire le texte le plus à l'aise possible. Le reste n'a guère d'importance...

Petit Bouddha
Messages : 12
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 5:08 pm

Message par Petit Bouddha » mar. janv. 22, 2013 8:29 pm

Merci à vous deux ! :wink:

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » mar. janv. 22, 2013 9:01 pm

Petit Bouddha a écrit :
Eons a écrit :
Perso, ce qui m'agace le plus, ce sont :
1. les "auteurs" qui se servent d'un texteur comme d'une antique machine à écrire (espacements à gauche pour faire le retrait de début de paragraphe, pur centrer ou pour cadrer à droite, lignes blanches à répétition pour les sauts de page, etc.
2. ceux qui, à l'inverse, font de la fantaisie partout au détriment de la lisibilité, ignorants visiblement le sens du mlot "sobriété".
Tiens justement, je me demandais aussi s'il fallait faire cet espacement à gauche en début de paragraphe (à titre d'exemple), il y a d'ailleurs tout un tas de détails de ce genre mais si je te suis, inutile de se prendre la tête pour tout ça, l'éditeur s'en occupera si le texte lui plaît après tout.
Maintenant ce que je ne voudrais pas, c'est que l'éditeur refuse de lire le manuscrit si d'emblée, il juge ce dernier médiocre dans sa forme car il pensera alors que l'auteur n'a fait aucun effort... ^^
Personnellement je préfère les textes avec alinea et j'en mets dans la mise en page finale du fanzine.

Je pense que ce que veut dire Eons, dans ce cas, c'est qu'on fait un alinea avec la tabulation (éventuellement) ou en indiquant dans le format de paragraphe qu'il y a un retrait positif en début de paragraphe (mieux), ou même avec un modèle (perso, j'ai trop de mal avec ça - mais bon je ne suis pas douée dans ces trucs-là et c'est bien pour ça que ce n'est pas moi la maquettiste)

On n'appuie pas 5 fois sur la barre d'espace... (mais le nombre de manuscrits qu'on reçoit avec ça... et c'est chiiiiaaaannnnt à remettre en forme correcte !)

Petit Bouddha
Messages : 12
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 5:08 pm

Message par Petit Bouddha » mar. janv. 22, 2013 9:35 pm

Un alinéa pour chaque début de paragraphe/chapitre et un saut de ligne entre les paragraphes ?

Tiens d'ailleurs, faut-il que je me préoccupe du découpage des chapitres (en indiquant le numéro du chapitre, en sautant une page etc.) ou est-ce que je peux me contenter d'écrire tout d'une traite ? Est-ce l'éditeur qui s'occupe de cela par la suite ?

Bon promis, j'arrête avec mes questions après ça. :arrow:

PS : je viens de tester la touche tab et ça me donne un saut de douze cases. Donc manuellement, ça me fait douze fois la touche espace ha ha. Il y a un nombre de cases approprié pour cette touche ?

Avatar du membre
Oph
Messages : 711
Enregistré le : jeu. déc. 16, 2010 3:50 pm
Contact :

Message par Oph » mar. janv. 22, 2013 10:33 pm

Petit Bouddha a écrit : Tiens d'ailleurs, faut-il que je me préoccupe du découpage des chapitres (en indiquant le numéro du chapitre, en sautant une page etc.) ou est-ce que je peux me contenter d'écrire tout d'une traite ? Est-ce l'éditeur qui s'occupe de cela par la suite ?
Oui, c'est l'éditeur, et il t'écrit ton texte, aussi. :lol:

Plus sérieusement, le découpage (ou non) en chapitres relève du texte lui-même et non pas des "détails de mise en page". Donc c'est à l'auteur de le gérer, même si le travail éditorial peut mener à revenir dessus;
"Oph n'est pas un lézard, mais elle présente d'autres atouts."
– Laurent Whale & Jean Millemann

eul' crédit photo !

Petit Bouddha
Messages : 12
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 5:08 pm

Message par Petit Bouddha » mar. janv. 22, 2013 11:47 pm

Oph a écrit : Oui, c'est l'éditeur, et il t'écrit ton texte, aussi. :lol:
J'avoue, c'était tentant. J'ai pensé la même chose en plus... :mrgreen:
Oph a écrit :Plus sérieusement, le découpage (ou non) en chapitres relève du texte lui-même et non pas des "détails de mise en page". Donc c'est à l'auteur de le gérer, même si le travail éditorial peut mener à revenir dessus;
Je demandais ça car je n'ai pas encore pris l'habitude de faire des chapitres, j'écrivais tout à la suite jusqu'ici.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. janv. 23, 2013 9:29 am

Petit Bouddha a écrit :
Oph a écrit :Plus sérieusement, le découpage (ou non) en chapitres relève du texte lui-même et non pas des "détails de mise en page". Donc c'est à l'auteur de le gérer, même si le travail éditorial peut mener à revenir dessus;
Je demandais ça car je n'ai pas encore pris l'habitude de faire des chapitres, j'écrivais tout à la suite jusqu'ici.
Les romans sans chapitres, c'est souvent du type "expérience littéraire" et dur à lire.
Si les chapitres ne sont pas forcément nécessaires dans un texte court (conte ou nouvelle), ils sont, en général, indispensables à partir du moment où le roman comporte des scènes successives, distinctes, des étapes.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » mer. janv. 23, 2013 1:27 pm

On dira ça à Pratchett et aux autres qui ne font pas de chapitres

(en revanche faut "aérer son texte", bien évidemment, et distinguer les scènes successives)

Répondre

Retourner vers « Vos questions sur l'écriture et l'édition en général »