Baromètre SOFIA/SNE/SGDL sur les usages du livre numérique

Modérateurs : Estelle Hamelin, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Nathalie

Avatar du membre
Jean-Claude Dunyach
Messages : 640
Enregistré le : mar. juin 24, 2008 6:08 am

Baromètre SOFIA/SNE/SGDL sur les usages du livre numérique

Message par Jean-Claude Dunyach » sam. mars 17, 2012 8:15 am

Les résultats du premier Baromètre SOFIA/SNE/SGDL sur les usages du livre numérique en France ont été communiqués, lors d'une présentation au Salon du livre de Paris, le vendredi 16 mars.

Ce baromètre semestriel a pour objectif d'observer les évolutions des usages du livre numérique, licites ou illicites, au regard notamment de ceux du livre imprimé. Auteurs et éditeurs, associés au sein de la SOFIA, souhaitent qu’il devienne ainsi un baromètre de référence pour le secteur du livre.

Cette enquête a été menée par OpinionWay, auprès d'un premier échantillon de 2014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et d’un second de 505 utilisateurs de livres numériques ; elle a été réalisée entre le 20 février et le 4 mars 2012.

Les résultats de ce premier baromètre apportent un nouvel éclairage sur les profils, les pratiques, les motivations et les intentions des lecteurs de livres numériques.

Parmi les enseignements de ce baromètre, on peut retenir les points suivants :

1. Si 5% de la population française âgée de 18 ans et plus déclarent avoir déjà lu, en partie ou en totalité, un livre numérique et si 5% envisagent de le faire, 90% des personnes interrogées n’envisagent pas de lire des livres numériques.
2. La majorité des lecteurs de livres numériques sont déjà de gros lecteurs de livres imprimés, l’émergence du livre numérique semblant à ce stade induire de nouvelles pratiques plutôt que de nouveaux lecteurs.
3. Depuis qu’elles lisent des livres numériques, les personnes interrogées déclarent globalement lire plus de livres qu’avant mais dépenser moins qu’avant pour leur acquisition.
4. Les principaux supports de lecture de livres numériques sont la liseuse et la tablette numérique. La possession de ces équipements est un facteur déterminant pour l’usage de livres numériques.
5. 74% de lecteurs de livres numériques ont déjà acheté au moins un livre numérique. Toutefois, près de la moitié des lecteurs de livres numériques les acquièrent principalement à titre gratuit.
6. 1 lecteur de livres numériques sur 5 déclare avoir déjà eu recours à une offre illégale de livres numériques, soit 1% de la population française.
7. Le paiement à l’acte est le mode d’acquisition plébiscité par les lecteurs de livres numériques (67%), devançant nettement le prêt numérique ou l’abonnement.
8. Pour les lecteurs de livres numériques, la facilité de stockage, la mobilité et le prix sont les trois principaux arguments avancés en faveur du livre numérique, tandis que le confort de lecture, la variété du choix et le plaisir d’offrir constituent les atouts majeurs du livre imprimé.
9. A l’avenir, 44% des lecteurs de livres numériques prévoient d’accroître leurs usages légaux de livres numériques et 43% de les maintenir au même niveau.
10. Les trois quarts des lecteurs de livres numériques envisagent une stabilité ou une augmentation de leur usage du livre imprimé dans les années à venir.

En conclusion de ce premier baromètre, dont les résultats devront être confirmés au fil des prochaines éditions, la SOFIA, le SNE et la SGDL constatent un usage encore timide du livre numérique, majoritairement licite. Ces résultats traduisent également un fort attachement des lecteurs au livre imprimé, sans intention marquée de basculer massivement vers le numérique. Il apparaît, cependant, que la lecture de livres numériques constitue plutôt une pratique de lecture additionnelle à celle du livre imprimé, même si des indices de substitution se font jour en termes de pratiques d’achat.


L’étude est consultable en ligne sur :
www.la-sofia.org la Société Française des Intérêts des Auteurs de l’écrit (SOFIA)
www.sne.fr le Syndicat national de l’édition (SNE)
www.sgdl.org la Société des Gens de Lettres (SGDL)

À propos de la SOFIA
La SOFIA, Société Française des Intérêts des Auteurs de l’écrit, est une société civile de perception et de répartition de droits, administrée à parité par les auteurs et les éditeurs dans le domaine exclusif du Livre. Elle perçoit et répartit le droit de prêt en bibliothèque, ainsi que la part du livre de la rémunération pour copie privée numérique.
www.la-sofia.org

À propos du SNE
Avec plus de 580 adhérents, le Syndicat national de l’édition (SNE), organisation professionnelle des entreprises d’édition, représente les intérêts des éditeurs de livres publiés à compte d’éditeur. Le SNE défend le droit d’auteur, la liberté de publication, le principe du prix unique du livre, la diversité culturelle; il contribue à la promotion du livre et de la lecture.
www.sne.fr

À propos de la SGDL
La Société des Gens de Lettres (SGDL) est une institution privée indépendante qui défend le droit d'auteur et s'adresse à tous les auteurs de l'écrit. Association à but non lucratif, décrétée d’utilité publique, elle représente aujourd’hui 6000 auteurs.
www.sgdl.org
Je compte pour 1. Comme chacun de vous...
http://www.dunyach.fr/

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Re: Baromètre SOFIA/SNE/SGDL sur les usages du livre numériq

Message par Eons » sam. mars 17, 2012 9:25 am

Jean-Claude Dunyach a écrit :le confort de lecture, la variété du choix et le plaisir d’offrir constituent les atouts majeurs du livre imprimé.
Ceux qui citent le confort de lecture comme avantage du papier n'ont jamais utilisé ni liseuse ni tablette.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » sam. mars 17, 2012 10:32 am

Ben si.
ça existe.
Mais je reconnais que c'est totalement subjectif.
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » sam. mars 17, 2012 12:03 pm

Je m'y suis mis il y a peu, avec d'un côté le livre (de poche) de 800 pages, et de l'autre l'ePub sur liseuse 7". Je n'ai trouvé que des avantages à la liseuse (en fait une tablette, mais un modèle petit et bon marché) :
- plus légère que le livre papier ;
- pas besoin de tenir le livre ouvert, moins de fatigue manuelle ;
- un simple geste d'un doigt de la main qui tient la liseuse pour tourner les pages, bien plus aisé que tourner des pages papier ;
- avec l'écran lcd, pas besoin d'éclairage extérieur, très pratique le soir avant de dormir ;
- mémorisation automatique de la page en cours ;
- possibilité de mettre des marque-page ou des annotations sans abîmer le livre ;
- copie de sauvegarde, donc aucun risque de perte/destruction du bouquin ;
- en choisissant bien ses éditeurs (ceux qui vendent des e-books à des prix de numérique ET soignent la qualité du fichier), économie substantielle sur le budget lecture (d'où amortissement rapide de la liseuse ou tablette).

Et enfin (bon, ça c'est plus personnel), pouvoir corriger les coquilles relevées afin d'avoir un bouquin irréprochable.

Bon, faut pas utiliser un logiciel de lecture pourri, évidemment… Sur ce plan, Aldiko s'en tire plutôt pas mal.

Et question autonomie, ma petite tablette pas chère (moins de 90 €) offre 20 h de lecture.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » sam. mars 17, 2012 12:15 pm

8) oui mais c'est sans compter les réflexes de vieux croutons qui disent non d'office sans essayer façon les deux affreux du muppet show
évidemment je comprends Eons que ce genre de gâtisme te soit complétement étranger :twisted:
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1898
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » sam. mars 17, 2012 12:18 pm

Cela dit, pour offrir, un fichier à moins de gueule qu'un grand format avec une couv' de Manchu qui déchire sa race...

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » sam. mars 17, 2012 12:28 pm

Aldaran a écrit :Cela dit, pour offrir, un fichier à moins de gueule qu'un grand format avec une couv' de Manchu qui déchire sa race...
Mais quand tu offres, ce n'est normalement pas toi qui lis.

Et offrir une liseuse avec des livres dedans, c'est pas mal non plus. :wink:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » sam. mars 17, 2012 12:31 pm

dracosolis a écrit :8) oui mais c'est sans compter les réflexes de vieux croutons qui disent non d'office sans essayer façon les deux affreux du muppet show
évidemment je comprends Eons que ce genre de gâtisme te soit complétement étranger :twisted:
Pourquoi un souriard ironique ? De fait, j'ai pour habitude de tester avant de rejeter.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » sam. mars 17, 2012 12:46 pm

^^ CQFD
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » sam. mars 17, 2012 12:48 pm

Eons a écrit :De fait, j'ai pour habitude de tester avant de rejeter.
Perso, je n'oserai pas prétendre avoir cette habitude; quand j'en ai l'occasion, je teste, mais pas si je pats avec un avis a priori ou un nombre excessif d'avis négatifs entendus. Je n'oserais donc pas prétendre avoir l'habitude de tester, puisque les cas où je le fais ne sont pas assez majoritaires. Et mes tests de liseuse se limitent, pour l'instant, à avoir regardé d'autres les utiliser.
J'ajoute que quand je teste j'ai déjà plutôt tendance à approuver qu'à rejeter...
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » sam. mars 17, 2012 1:38 pm

Tout dépend dans quelle pile est la chose à tester, en fait.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » sam. mars 17, 2012 2:03 pm

ah voilà
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Simon
Messages : 372
Enregistré le : mar. févr. 20, 2007 3:38 pm

Message par Simon » sam. mars 17, 2012 2:17 pm

Eons a écrit :Je m'y suis mis il y a peu, avec d'un côté le livre (de poche) de 800 pages, et de l'autre l'ePub sur liseuse 7". Je n'ai trouvé que des avantages à la liseuse (en fait une tablette, mais un modèle petit et bon marché) :
- plus légère que le livre papier ;
- pas besoin de tenir le livre ouvert, moins de fatigue manuelle ;
- un simple geste d'un doigt de la main qui tient la liseuse pour tourner les pages, bien plus aisé que tourner des pages papier ;
- avec l'écran lcd, pas besoin d'éclairage extérieur, très pratique le soir avant de dormir ;
- mémorisation automatique de la page en cours ;
- possibilité de mettre des marque-page ou des annotations sans abîmer le livre ;
- copie de sauvegarde, donc aucun risque de perte/destruction du bouquin ;
- en choisissant bien ses éditeurs (ceux qui vendent des e-books à des prix de numérique ET soignent la qualité du fichier), économie substantielle sur le budget lecture (d'où amortissement rapide de la liseuse ou tablette).

Et enfin (bon, ça c'est plus personnel), pouvoir corriger les coquilles relevées afin d'avoir un bouquin irréprochable.

Bon, faut pas utiliser un logiciel de lecture pourri, évidemment… Sur ce plan, Aldiko s'en tire plutôt pas mal.

Et question autonomie, ma petite tablette pas chère (moins de 90 €) offre 20 h de lecture.
Et tu n'as pas mal aux yeux ? :shock:

Si tu parlais d'une liseuse et pas d'une tablette d'entrée de gamme, j'approuverais mais question confort à choisir entre un écran lcd et un livre papier je me jette sur le livre.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » sam. mars 17, 2012 3:07 pm

bormandg a écrit :
Eons a écrit :De fait, j'ai pour habitude de tester avant de rejeter.
Perso, je n'oserai pas prétendre avoir cette habitude; quand j'en ai l'occasion, je teste, mais pas si je pats avec un avis a priori ou un nombre excessif d'avis négatifs entendus.
J'ai dit « habitude », pas « systématique ». Il y a en effet des cas où, comme toi, un grand nombre d'avis négatifs peut tenir lieu de test.
Simon a écrit :Et tu n'as pas mal aux yeux ? :shock:

Si tu parlais d'une liseuse et pas d'une tablette d'entrée de gamme, j'approuverais mais question confort à choisir entre un écran lcd et un livre papier je me jette sur le livre.
Tu sais,

1. la luminosité, ça se règle (et mise assez basse, c'est même moins fatigant qu'un livre papier éclairé par une lampe de chevet).
2. comme pour la TV, je laisse une lampe de chevet allumée.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Simon
Messages : 372
Enregistré le : mar. févr. 20, 2007 3:38 pm

Message par Simon » sam. mars 17, 2012 3:19 pm

Hum ayant comparé entre ma tablette et ma liseuse, y a pas photo. Sur le moment on se dit bah non ça va, mais à la longue, surtout pour de la lecture ça te nique bien. :)

Répondre

Retourner vers « Vos questions sur l'écriture et l'édition en général »