faire publier son premier roman

Modérateurs : Estelle Hamelin, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Nathalie

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » mar. déc. 13, 2011 8:01 pm

Sybille a écrit :
Eons a écrit :
Thomas Geha a écrit :cher monsieur, déjà, qu'il y ait des cas où vous payez, je trouve ça extraordinaire :wink:
On a fait un paquet de chèques à des auteurs / traducteurs / illustrateurs cette année, mais on régularise les plus gros créanciers en priorité. :wink:
Normalement, ce n'est pas à TOUS les auteurs/traducteurs/illustrateurs qu'on est censé faire un chèque ? :shock:
Seulement à ceux qui menacent de t'envoyer des roumains te péter les rotules ou de faire appel à Dédé la chignole. :P
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » mar. déc. 13, 2011 10:46 pm

Eons a écrit :
Rachael a écrit :(50 % vs. 8% !)
Compare tout de même de qui est comparable. D'un côté, c'est 8% du prix de vente, de l'autre c'est 50% de la marge bénéficiaire. :wink:

Nous, on a des cas où on aurait préféré partager 50% de la marge que verser 10% du prix de vente.
Je n'ai rien demandé , j'ai encore moins menacé , j'ai été payé .
Y'a les délires et y'a les faits .
Oops , pardon Eon , j'ai pas répondu au bon post .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mer. déc. 14, 2011 6:55 am

Sybille a écrit :
Eons a écrit :
Thomas Geha a écrit :cher monsieur, déjà, qu'il y ait des cas où vous payez, je trouve ça extraordinaire :wink:
On a fait un paquet de chèques à des auteurs / traducteurs / illustrateurs cette année, mais on régularise les plus gros créanciers en priorité. :wink:
Normalement, ce n'est pas à TOUS les auteurs/traducteurs/illustrateurs qu'on est censé faire un chèque ? :shock:
Ouvre ton dico et regarde la définition du mot « priorité » avant de faire une remarque à côté de la plaque. :mrgreen:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

JMLofficier
Messages : 74
Enregistré le : ven. janv. 29, 2010 9:58 am

Message par JMLofficier » mer. déc. 14, 2011 9:45 am

Pour les gens qui se noient un peu dans les notions de %, notre systeme est assez simple:

Prenons un ouvrage de 300 pages vendu au public 20 euros.

A cause de l'impression à la demande, plus les frais de port de l'imprimeur à chez Philippe, et certains frais directs comme les commissions des banques, cet ouvrage en contrôle de gestion va nous coûter 8 euros (des fois un peu moins, mais on va dire 8 euros pour la conversation, c'est l'hypothèse maxi).

Si on vend ce livre à un particulier par VPC, on touche donc 20 euros moins 8 euros = 12 euros, et on reversera 6 euros à l'auteur.

Si on vend ce livre chez Gibert ou par la FNAC, on ne touche que 12 euros (40% de remise) moins 8 euros = 4 euros, et on reversera donc 2 euros à l'auteur, ce qui correspond aux fameux 10% du PVP mentionné par d'autres.

Conclusion: pour les ventes en librairie, l'auteur n'est donc pas particulièrement avantagé chez nous (sauf s'il touche 7% au lieu de 10% ailleurs); pour les ventes directes, par contre, là, oui, trois fois plus.

Comme l'auteur peut de plus acheter des livres chez nous en quantité illimitée (ce qui n'est pas le cas ailleurs) à la remise libraire, et les vendre lui-même, il peut donc, sur ces exemplaires là. gagner: 2 euros (reversés par nous) plus 8 euros (marge libraire) soit 10 euros par livre vendu!

Vendez 100 exemplaires de votre livre dans des salons, etc. = vous empocherez 1000 euros, probablement nets.

Voila, en toute transparence mercantile.

JMLofficier
Messages : 74
Enregistré le : ven. janv. 29, 2010 9:58 am

Message par JMLofficier » mer. déc. 14, 2011 9:57 am

Rachael a écrit :Pas sur tous les livres Thomas :wink: Et pour les autres, il suffit de voir le nombre de coquilles, par exemple.
De fait il y a un travail editorial sur TOUS les titres. Simplement, des fois, on laisse passer... On ne va pas avoir la prétention de faire re-écrire certains auteurs. Pour ce qu'on paye, on n'a pas le droit d'être dictatorial et d'imposer un trop gros travail, surtout à des auteurs confirmés. Donc des fois, on laisse tel quel, même si ça pourrait être (devrait être?) amélioré. L'un des principes de RB c'est de ne pas emm*** les auteurs. En tant qu'auteur moi-même, j'apprécie les directeurs de collection qui ne tripatouillent pas trop ma prose (à tort ou à raison).

Pour les coquilles, ça me fend le coeur (comme dirait Pagnol), mais depuis pratiquememt le tout début de RB, chaque livre est relu par (1) l'auteur (qui reçoit un BAT), (2) Philippe, (3) un correcteur (crédité en tant que "Conseiller à la rédaction" dans le livre), dont certains sont quasi-pros, et (4) moi. Et il reste toujours des coquilles!

En pratique, je ne vois pas vraiment qu'est-ce qu'on pourrait faire de plus pour améliorer ce système. Trouver des coquilles dans les bouquins des autres, y compris de très grands éditeurs parisiens, n'est qu'une maigre consolation.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. déc. 14, 2011 10:36 am

La difficulté, c'est que la relecture, c'est un métier... enfin, c'était un métier. Des personnes avec une orthographe excellente peuvent laisser passer plein de trucs en tant que relecteurs, parce qu'elles n'ont pas l'oeil...
Enfin, de toute façon, plus c'est relu, moins il reste de co(q)uilles, c'est sûr... Ce que l'on peut recommander, c'est que l'auteur relise son BAT, mais trouve aussi, personnellement, de son côté, un autre volontaire pour la relecture du BAT. Cela fait un filtre de plus (l'auteur est potentiellement un assez mauvais relecteur, car il lit souvent ce qu'il croit avoir écrit, et non pas ce qui est écrit...).

Oncle Joe

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mer. déc. 14, 2011 12:00 pm

JMLofficier a écrit :Pour les coquilles, ça me fend le coeur (comme dirait Pagnol), mais depuis pratiquememt le tout début de RB, chaque livre est relu par (1) l'auteur (qui reçoit un BAT), (2) Philippe, (3) un correcteur (crédité en tant que "Conseiller à la rédaction" dans le livre), dont certains sont quasi-pros, et (4) moi. Et il reste toujours des coquilles!
J'ai longtemps cru que RB n'avait pas de correcteurs tant on y trouve (allez, disons "trouvait", vu qu'il y a un moment que je n'ai pas mis le nez dans un titre RB) de coquilles (quelqu'un que je ne nommerai pas disait même que RB avait vraiment repris la maquette Fleuve Noir en tous points !), et le jour où un quidam s'est présenté à Épinal sur mon stand pour proposer ses services en disant qu'il était correcteur pour RB, j'ai eu du mal à empêcher ma mâchoire de se décrocher.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Thomas Geha » mer. déc. 14, 2011 1:20 pm

Eons a écrit :
JMLofficier a écrit :Pour les coquilles, ça me fend le coeur (comme dirait Pagnol), mais depuis pratiquememt le tout début de RB, chaque livre est relu par (1) l'auteur (qui reçoit un BAT), (2) Philippe, (3) un correcteur (crédité en tant que "Conseiller à la rédaction" dans le livre), dont certains sont quasi-pros, et (4) moi. Et il reste toujours des coquilles!
J'ai longtemps cru que RB n'avait pas de correcteurs tant on y trouve (allez, disons "trouvait", vu qu'il y a un moment que je n'ai pas mis le nez dans un titre RB) de coquilles (quelqu'un que je ne nommerai pas disait même que RB avait vraiment repris la maquette Fleuve Noir en tous points !), et le jour où un quidam s'est présenté à Épinal sur mon stand pour proposer ses services en disant qu'il était correcteur pour RB, j'ai eu du mal à empêcher ma mâchoire de se décrocher.

c'est vrai que chez Éons, ils font des beaux livres... vraiment parfaits...
Avec un dos solide, vraiment... une finition hors-de-pair, une mise en page merveilleuse, un papier agréable, des couvertures sublissimes au goût marqué pour l'harmonie des couleurs !
Noël approche, profitez-en ! Tous les libraires que je connais en conseillent et en vendent des palettes ! Ça les fait même pleurer de bonheur parce qu'ils y voient une solution à la crise.

Avatar du membre
Yvan
Messages : 77
Enregistré le : mar. févr. 24, 2009 9:57 pm

Message par Yvan » mer. déc. 14, 2011 1:41 pm

Sérieux, vous en avez jamais marre de vous tirer dans les pattes ?
Mon premier roman chez Rivière Blanche ->
http://www.actusf.com/forum/viewtopic.php?p=207732

Ma trilogie à compte d'auteur -> http://www.actusf.com/forum/viewtopic.php?t=6064

Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Thomas Geha » mer. déc. 14, 2011 1:49 pm

Yvan a écrit :Sérieux, vous en avez jamais marre de vous tirer dans les pattes ?
... dit le garçon qui est venu poser une question comparative sur le zizi de ses éditeurs potentiels...
fallait pas attendre la paix et l'harmonie.
:wink:

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. déc. 14, 2011 1:53 pm

Yvan a écrit :Sérieux, vous en avez jamais marre de vous tirer dans les pattes ?
Ah non, ça, ce sont juste des piques amicales, histoire de taquiner ! Tu verras, quand on parlera de... heu, non...

Oncle Joe

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. déc. 14, 2011 1:59 pm

Cela dit, il faut être juste: ni Jean-Marc L. , ni Philippe W., qui sont de furieux passionnés de SF/F, des connaisseurs compétants, et qui se dépensent sans compter (et je n'exagère pas), ne sont des... hum... passionnés d'orthographe.. d'où la nécessité d'ajouter un filtre de plus, si on peut, ça ne fait pas de mal... Et il faut aussi avouer qu'il y a maintenant moins de co(q)uilles dans les RB qu'au début de l'aventure.

Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. déc. 14, 2011 3:06 pm

Thomas Geha a écrit :
Eons a écrit :
JMLofficier a écrit :Pour les coquilles, ça me fend le coeur (comme dirait Pagnol), mais depuis pratiquememt le tout début de RB, chaque livre est relu par (1) l'auteur (qui reçoit un BAT), (2) Philippe, (3) un correcteur (crédité en tant que "Conseiller à la rédaction" dans le livre), dont certains sont quasi-pros, et (4) moi. Et il reste toujours des coquilles!
J'ai longtemps cru que RB n'avait pas de correcteurs tant on y trouve (allez, disons "trouvait", vu qu'il y a un moment que je n'ai pas mis le nez dans un titre RB) de coquilles (quelqu'un que je ne nommerai pas disait même que RB avait vraiment repris la maquette Fleuve Noir en tous points !), et le jour où un quidam s'est présenté à Épinal sur mon stand pour proposer ses services en disant qu'il était correcteur pour RB, j'ai eu du mal à empêcher ma mâchoire de se décrocher.

c'est vrai que chez Éons, ils font des beaux livres... vraiment parfaits...
Avec un dos solide, vraiment... une finition hors-de-pair, une mise en page merveilleuse, un papier agréable, des couvertures sublissimes au goût marqué pour l'harmonie des couleurs !
Noël approche, profitez-en ! Tous les libraires que je connais en conseillent et en vendent des palettes ! Ça les fait même pleurer de bonheur parce qu'ils y voient une solution à la crise.
Le principal problème d'Eons, légèrement moindre chez RB, reste la distribution. Mais ton ironie est malgré tout assez déplacée, parce que, sans que j'aie de reproche à faire non plus à RB sur ces plans, la couv, le dos, la mise en page ou le papier des livres Eons sont satisfaisants eux aussi.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Thomas Geha
Messages : 692
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 10:15 am
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Thomas Geha » mer. déc. 14, 2011 3:50 pm

bormandg a écrit :
Thomas Geha a écrit :
Eons a écrit :
JMLofficier a écrit :Pour les coquilles, ça me fend le coeur (comme dirait Pagnol), mais depuis pratiquememt le tout début de RB, chaque livre est relu par (1) l'auteur (qui reçoit un BAT), (2) Philippe, (3) un correcteur (crédité en tant que "Conseiller à la rédaction" dans le livre), dont certains sont quasi-pros, et (4) moi. Et il reste toujours des coquilles!
J'ai longtemps cru que RB n'avait pas de correcteurs tant on y trouve (allez, disons "trouvait", vu qu'il y a un moment que je n'ai pas mis le nez dans un titre RB) de coquilles (quelqu'un que je ne nommerai pas disait même que RB avait vraiment repris la maquette Fleuve Noir en tous points !), et le jour où un quidam s'est présenté à Épinal sur mon stand pour proposer ses services en disant qu'il était correcteur pour RB, j'ai eu du mal à empêcher ma mâchoire de se décrocher.

c'est vrai que chez Éons, ils font des beaux livres... vraiment parfaits...
Avec un dos solide, vraiment... une finition hors-de-pair, une mise en page merveilleuse, un papier agréable, des couvertures sublissimes au goût marqué pour l'harmonie des couleurs !
Noël approche, profitez-en ! Tous les libraires que je connais en conseillent et en vendent des palettes ! Ça les fait même pleurer de bonheur parce qu'ils y voient une solution à la crise.
Le principal problème d'Eons, légèrement moindre chez RB, reste la distribution. Mais ton ironie est malgré tout assez déplacée, parce que, sans que j'aie de reproche à faire non plus à RB sur ces plans, la couv, le dos, la mise en page ou le papier des livres Eons sont satisfaisants eux aussi.
dis ça aux quatre Eons que j'ai acheté et dont la couverture, après lecture du livre, n'est plus qu'un lointain souvenir... (tant mieux diront certains)

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. déc. 14, 2011 4:17 pm

Thomas Geha a écrit :
bormandg a écrit :
Thomas Geha a écrit :
Eons a écrit :
JMLofficier a écrit :Pour les coquilles, ça me fend le coeur (comme dirait Pagnol), mais depuis pratiquememt le tout début de RB, chaque livre est relu par (1) l'auteur (qui reçoit un BAT), (2) Philippe, (3) un correcteur (crédité en tant que "Conseiller à la rédaction" dans le livre), dont certains sont quasi-pros, et (4) moi. Et il reste toujours des coquilles!
J'ai longtemps cru que RB n'avait pas de correcteurs tant on y trouve (allez, disons "trouvait", vu qu'il y a un moment que je n'ai pas mis le nez dans un titre RB) de coquilles (quelqu'un que je ne nommerai pas disait même que RB avait vraiment repris la maquette Fleuve Noir en tous points !), et le jour où un quidam s'est présenté à Épinal sur mon stand pour proposer ses services en disant qu'il était correcteur pour RB, j'ai eu du mal à empêcher ma mâchoire de se décrocher.

c'est vrai que chez Éons, ils font des beaux livres... vraiment parfaits...
Avec un dos solide, vraiment... une finition hors-de-pair, une mise en page merveilleuse, un papier agréable, des couvertures sublissimes au goût marqué pour l'harmonie des couleurs !
Noël approche, profitez-en ! Tous les libraires que je connais en conseillent et en vendent des palettes ! Ça les fait même pleurer de bonheur parce qu'ils y voient une solution à la crise.
Le principal problème d'Eons, légèrement moindre chez RB, reste la distribution. Mais ton ironie est malgré tout assez déplacée, parce que, sans que j'aie de reproche à faire non plus à RB sur ces plans, la couv, le dos, la mise en page ou le papier des livres Eons sont satisfaisants eux aussi.
dis ça aux quatre Eons que j'ai acheté et dont la couverture, après lecture du livre, n'est plus qu'un lointain souvenir... (tant mieux diront certains)
Je suis sûr qu'une brute comparable à toi en ferait autant avec un RB; sauf s'il omet de le lire).
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Vos questions sur l'écriture et l'édition en général »