Pourquoi et pour qui écrivez-vous ?

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Avatar du membre
Don Lorenjy
Messages : 1442
Enregistré le : jeu. mars 09, 2006 9:03 am
Contact :

Message par Don Lorenjy » mer. juin 02, 2010 1:11 pm

Sybille a écrit : A partir du moment où un auteur te dit qu'il écrit pour sa femme, qu'y a-t-il d'absurde à demander concrètement à quel âge il a commencé à écrire ?
Là, c'est la bonne question : à quel âge j'ai commencé à écrire (pour le plaisir de raconter des histoires, s'entend) ? La réponse est : à 32 ans (et 3 mois, c'était un jeudi).

Ce qui n'a hélas rien à voir avec l'âge auquel j'ai rencontré mon épouse. J'écris pour elle depuis 12 ans (et 3 semaines jeudi prochain), mais je n'ai heureusement pas fait que ça avec ou pour elle :wink:
Modifié en dernier par Don Lorenjy le mer. juin 02, 2010 2:25 pm, modifié 1 fois.
Les marques Don Lorenjy et Don Lo sont retirées des rayons

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » mer. juin 02, 2010 2:18 pm

(de mémoire)
"J'écris peut-être parce que j'ai peur de la mort. J'écris peut-être aussi parce que j'ai peur de la vie" (Antonio Tabucchi)
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

Avatar du membre
Le_navire
Messages : 2341
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 4:15 pm
Localisation : Au milieu.

Message par Le_navire » mer. juin 02, 2010 6:36 pm

Virprudens a écrit :(de mémoire)
"J'écris peut-être parce que j'ai peur de la mort. J'écris peut-être aussi parce que j'ai peur de la vie" (Antonio Tabucchi)
Toi, tu écris, épicétou. Vilain. (et si tu t'arrêtes, je serai là à te botter le derche, non mais.)
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"

DPoldonski
Messages : 283
Enregistré le : ven. févr. 27, 2009 4:48 pm
Localisation : Val d'oise

Re: Pourquoi et pour qui écrivez-vous ?

Message par DPoldonski » mer. juin 02, 2010 8:41 pm

Pour le facteur...
Non. Soyons sérieux.

Pour arriver à me prouver que j'en suis capable.

:P

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Re: Pourquoi et pour qui écrivez-vous ?

Message par bormandg » mer. juin 02, 2010 11:22 pm

DPoldonski a écrit : Pour arriver à me prouver que j'en suis capable.
:P
Je crois que c'est mon principal motif.
Et puis pour que les textes que j'ai envie de voir lire existent.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
LDavoust
Messages : 62
Enregistré le : mar. avr. 06, 2010 12:56 pm
Localisation : À la verticale d'Atlantis
Contact :

Message par LDavoust » jeu. juin 03, 2010 2:49 pm

Réponse bateau mais vraie: j'écris pour moi. Tout d'abord, j'essaie de proposer ce que, moi, j'aurais eu envie de lire. D'autre part, pour apprendre des choses sur la vie, l'univers et le reste: si je n'ai pas la sensation que l'écriture d'un texte va m'apporter quelque chose, je n'ai tout simplement pas envie.

Je suis donc d'autant plus bluffé et ému quand ça peut plaire à d'autres...! :)
"Comparé au métier d'écrivain, celui de joueur de courses est une occupation stable et sûre." - John Steinbeck
http://lioneldavoust.com

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » jeu. juin 03, 2010 2:53 pm

Pour la gloire, l'argent, la coco et les putes de luxe.

Bling, bling.

Mais ça marche pas vraiment. :(

Avatar du membre
Travis
Messages : 1841
Enregistré le : mar. déc. 16, 2008 9:11 am
Contact :

Message par Travis » jeu. juin 03, 2010 3:23 pm

Nébal a écrit :Pour la gloire, l'argent, la coco et les putes de luxe.

Bling, bling.

Mais ça marche pas vraiment. :(
Henry Nebal Werber tu verras ça marche bien.

Allez :arrow:

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » jeu. juin 03, 2010 4:47 pm

Pour moi, parceque toutes les histoires que j'ai dans la tête depuis qu'chuis p'tit ont besoin de sortir. Si un jour des éditeurs et des lecteurs s'y intéressent, why not.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
Goldeneyes
Messages : 274
Enregistré le : jeu. nov. 01, 2007 10:48 am

Message par Goldeneyes » jeu. juin 03, 2010 5:05 pm

Pourquoi ? Pour me muscler les doigts.

Avatar du membre
crazy guide
Messages : 1455
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 1:16 pm
Localisation : De moins en moins sur Terre
Contact :

Message par crazy guide » ven. juin 04, 2010 10:09 am

Nébal a écrit :Pour la gloire, l'argent, la coco et les putes de luxe.

Bling, bling.

Mais ça marche pas vraiment. :(
Une solution :
Ecris 100 fois moins bien, des choses 100 fois moins intelligentes et envoie le tout à des chanteurs de la star ac' en mal de textes de chanson....

Après tout ils ont la gloire, l'argent et les filles sont déguisées en ... (mais pas forcément de luxe). Et comme, en plus, ils nous cassent les noix ils devraient pouvoir faire quelque chose pour ta coco...

Avatar du membre
Romain d'Huissier
Messages : 85
Enregistré le : ven. juin 11, 2010 8:41 am
Localisation : Reims

Message par Romain d'Huissier » ven. juin 11, 2010 10:42 am

Etant avant tout auteur de jeu de rôle, j'écris avant tout pour un public ayant de grosses facultés de ré-appropriation (ce qui est l'essence même de ce loisir).
Ça nécessite réellement de se projeter dans ce que les lecteurs / joueurs peuvent attendre et c'est vraiment très différent de l'écriture romanesque - dont j'essaie de tâter mais pour laquelle je ne me sens pas à la hauteur. Il y a une notion utilitaire en fait : il faut se poser la question du "Qu'est ce qui va être utile, qui va servir durant les parties ?" Ca laisse hélas peu de place aux exercices stylistiques ou aux expérimentations mais j'aime à croire que c'est formateur - cela implique une certaine discipline, aller à l'essentiel, ne pas de perdre dans un désir de virtuosité littéraire, etc.

(j'espère pas être HS)

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »