Prise de tête politique

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

manu
Messages : 635
Enregistré le : mer. févr. 18, 2009 5:39 pm

Message par manu » dim. août 08, 2010 12:43 pm

illégalement
:c'est la que se trace la frontiere pour la plupart des gens (et ayant vu les degats sur les terrains de sports de la ville alors qu'il y à un terrain amenagé ici ,j'en arrive a penser que c'est bien beau de reclamer , mais il faudrai aussi respecter un peu pour eviter les reactions instinctives).

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. août 08, 2010 12:49 pm

manu a écrit :
illégalement
:c'est la que se trace la frontiere pour la plupart des gens (et ayant vu les degats sur les terrains de sports de la ville alors qu'il y à un terrain amenagé ici ,j'en arrive a penser que c'est bien beau de reclamer , mais il faudrai aussi respecter un peu pour eviter les reactions instinctives).
Mon interrogation est sur la qualification de "politiquement correct", que je trouve partout sans jamais bien voir ce que cela veut dire, pas sur la validité en elle-même des décisions...
Oncle Joe

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » dim. août 08, 2010 12:59 pm

Lensman a écrit :
Nébal a écrit :On ne dit pas "idiot", on dit "politiquement correct".
Tiens, toujours cette expression qui m'intrigue...
Expulser les Roms des terrains où ils sont installés illégalement, c'est donc "politiquement correct" puisque, d'une part, c'est justifié et pratiqué par le gouvernement, et d'autre part, approuvé par l'opinion publique.
J'ai bien compris?
Le "politiquement incorrect", ce serait de dire qu'il ne faut pas le faire.
Oncle Joe
le politiquement correct se rapporte exclusivement au vocabulaire.

Ce qui peut passer pour offensant, ou dont on suppose que ce sera pris de façon offensante par le truc dont on parle (ce qui fait intervenir les clichés sur les stéréotypes, c'est assez casse-gueule), est remplacé par un autre mot.

Ce qui m'a amené à la découverte de ce néologisme complètement azimuté : quelqu'un qui parlait d'une femme de 75 ans dans un groupe de randonnée, mais refusait obstinément de la nommer "la mamie" ou "la vieille" ou "la personne âgée" ou "la retraitée".

non non non

c'était : "la personne ancienne"

Ridicule.

(et vachement plus vexant à mon sens, mais bon ^^)

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. août 08, 2010 1:08 pm

Sand a écrit :
c'était : "la personne ancienne"

Ridicule.
Je dirais plutôt que ça fait penser à une maladresse de traduction (comme si dans Lovecraft, on traduisait "the Old Ones" par "les Vieux"...)
Oncle Joe

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » dim. août 08, 2010 1:53 pm

je ne parle pas d'un livre, mais d'une conversation "normale"

manu
Messages : 635
Enregistré le : mer. févr. 18, 2009 5:39 pm

Message par manu » dim. août 08, 2010 2:31 pm

Mon interrogation est sur la qualification de "politiquement correct",
oups desolé ... ce qui m'interresserais , alors , ce serais aussi qui decide ce qui repond à cette "definition" ... comment on passe de "personne handicapée" à "personne à mobilité reduite" puis à "personne necessitant des prestations d'accueils spéciales" ...
quoique , pour les auteurs , ça peut permettre de remplir des pages rapides , vu l'inflation de termes pour designer la meme chose.

JDB
Messages : 1541
Enregistré le : mer. mai 03, 2006 1:37 pm
Contact :

Message par JDB » dim. août 08, 2010 2:45 pm

Il n'y a plus de pauvres vieux, mais de joyeux troisième-âgistes. Il n'y a plus de pauvres affamés sous-développés, mais de sémillants affamés en voie de développement. Il n'y a plus d'infirmes, mais de pimpants handicapés. Il n'y a plus de mongoliens mais de brillants trichromosomiques.
Françaises, Français, réjouissons-nous, nous vivons dans un siècle qui a résolu tous les vrais problèmes humains en appelant un chat un chien.
-- Pierre Desproges, Les Réquisitoires du Tribunal des flagrants délires (réquisitoire contre Renée Saint-Cyr, prononcé le 6 avril 1981*)
JDB
_______________________________________
* Comme quoi la tendance ne date pas d'hier

Cibylline

Message par Cibylline » dim. août 08, 2010 3:13 pm

Nébal a écrit :Le pire, dans cette histoire, c'est que je suis moi-même convaincu que ces facteurs biologiques n'ont qu'une importance minime comparée aux facteurs sociologiques et psychologiques. Je me fais l'avocat du diable, là. Ca m'apprendra, tiens...
Hum...
Bon, j'arrive comme un cheveu sur la soupe (parce qu'on m'a dit qu'il y avait un vol de troll, mais je ne l'ai pas trouvé) et, du coup, je tombe là-dessus et...

J'ai toujours défendu l'idée que la différence homme/femme ne jouait pas dans les arts, les sciences, la politique... mais, si on parle de criminalité, là, désolée, je ne peux pas suivre.
La testostérone (et d'autres trucs biologiques, hein) joue dès qu'on passe dans le cadre du pathologique. Parce que les sciences ou les arts, c'est pas des maladies. Mais la criminalité, la violence... c'est quand même tiré de nos instincts les plus bas et, là, désolée, mais on plonge dans nos hormones et nos neurones.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » dim. août 08, 2010 5:13 pm

La testostérone a bon dos. Parce que deux femmes qui se crêpent le chignon, c'est souvent plus violent qu'une bagarre entre deux hommes.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Daelf
Messages : 1539
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 4:15 pm

Message par Daelf » dim. août 08, 2010 5:22 pm

Cibylline a écrit :
Nébal a écrit :Le pire, dans cette histoire, c'est que je suis moi-même convaincu que ces facteurs biologiques n'ont qu'une importance minime comparée aux facteurs sociologiques et psychologiques. Je me fais l'avocat du diable, là. Ca m'apprendra, tiens...
Hum...
Bon, j'arrive comme un cheveu sur la soupe (parce qu'on m'a dit qu'il y avait un vol de troll, mais je ne l'ai pas trouvé) et, du coup, je tombe là-dessus et...

J'ai toujours défendu l'idée que la différence homme/femme ne jouait pas dans les arts, les sciences, la politique... mais, si on parle de criminalité, là, désolée, je ne peux pas suivre.
La testostérone (et d'autres trucs biologiques, hein) joue dès qu'on passe dans le cadre du pathologique. Parce que les sciences ou les arts, c'est pas des maladies. Mais la criminalité, la violence... c'est quand même tiré de nos instincts les plus bas et, là, désolée, mais on plonge dans nos hormones et nos neurones.
... et après tu te plains qu'on ne te trouve pas toujours cohérente :p
Anybody remotely interesting is mad in some way. (the 7th Doctor)
Blog HS après déménagement. En attendant, photos !

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. août 08, 2010 6:26 pm

Eons a écrit :La testostérone a bon dos. Parce que deux femmes qui se crêpent le chignon, c'est souvent plus violent qu'une bagarre entre deux hommes.
C'est l'impression que ça donne au cinéma, en tout cas...
Oncle Joe

Avatar du membre
Daelf
Messages : 1539
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 4:15 pm

Message par Daelf » dim. août 08, 2010 6:27 pm

Lensman a écrit :
Eons a écrit :La testostérone a bon dos. Parce que deux femmes qui se crêpent le chignon, c'est souvent plus violent qu'une bagarre entre deux hommes.
C'est l'impression que ça donne au cinéma, en tout cas...
Oncle Joe
Onc' Joe 1 - Eons 0
Anybody remotely interesting is mad in some way. (the 7th Doctor)
Blog HS après déménagement. En attendant, photos !

Cibylline

Message par Cibylline » dim. août 08, 2010 6:58 pm

Eons a écrit :La testostérone a bon dos. Parce que deux femmes qui se crêpent le chignon, c'est souvent plus violent qu'une bagarre entre deux hommes.
Ouah, c'est super scientifique, ça, comme idée.
- Maman, au secours, la dame, elle se crêpe le chignon !
- Pommes caramélisées et beurre salé ou Nutella-chantilly ?

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. août 08, 2010 7:00 pm

Cibylline a écrit :
Eons a écrit :La testostérone a bon dos. Parce que deux femmes qui se crêpent le chignon, c'est souvent plus violent qu'une bagarre entre deux hommes.
Ouah, c'est super scientifique, ça, comme idée.
- Maman, au secours, la dame, elle se crêpe le chignon !
- Pommes caramélisées et beurre salé ou Nutella-chantilly ?
Nutella-Chantilly pour moi!
Oncle Joe

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » dim. août 08, 2010 8:19 pm

Lensman a écrit :
Nébal a écrit :On ne dit pas "idiot", on dit "politiquement correct".
Tiens, toujours cette expression qui m'intrigue...
Expulser les Roms des terrains où ils sont installés illégalement, c'est donc "politiquement correct" puisque, d'une part, c'est justifié et pratiqué par le gouvernement, et d'autre part, approuvé par l'opinion publique.
J'ai bien compris?
Le "politiquement incorrect", ce serait de dire qu'il ne faut pas le faire.
Oncle Joe
Le contraire peut être beaucoup plus courant.
"Politiquement correct" détourné de son sens (qu'a rappelé Sand) est largement récupéré par lles mouvements les plus durs et notamment l'extrême-droite. En tout cas je me méfie énormément de ce terme qui, tout comme "bien-pensant" (mouarf) sers surtout à censurer les idées des autres.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »