Prise de tête politique

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Avatar du membre
Florent
Messages : 1855
Enregistré le : jeu. janv. 17, 2008 6:46 pm

Message par Florent » mar. août 10, 2010 5:26 pm

La différence, c'est que l'argument de départ sous-entend que ces 5 mesures stygmatisent les Roms en particulier, pour attiser la haine des gens contre eux. Donc je cite les 5 mesures, pour montrer qu'elles concernent d'abord les gens du voyage, français ou étranger, et qu'elles ne se concentrent pas spécialement sur les Roms.
Ensuite, tu nous fais le truc à l'envers pour nous expliquer que, les Roms étant des gens du voyage, les 5 mesures les concernent quand même. Bon, d'accord, certes. Mais ça n'était pas l'argument de départ auquel je répondais, insinuant qu'il s'agissait de 5 mesures anti-Roms ciblées sur cette catégorie distincte de gens du voyage (tu as remarqué ? Je suis capable de répondre sans glisser de petites phrases "gnagnagna" méprisantes).

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » mar. août 10, 2010 5:29 pm

Nébal a écrit :Tiens, j'arrive peut-être après la bataille, mais je viens de tomber sur cette dépêche "vive la France" :
AFP a écrit :La France tentera "d'apporter des réponses, de montrer que des lois ont été votées" et surtout qu'"elle a une approche différente des minorités qu'aux Etats-Unis ou en Inde, du fait du principe de l'égalité de tous devant la loi" que représente la laïcité, a expliqué à l'AFP une source diplomatique.
Alors, soit la "source diplomatique" en question était bourrée, soit le journaliste de l'AFP n'a rien compris au film.

Remarque, il y a ça aussi :
AFP a écrit :PARIS, 10 août 2010 (AFP)

Le secrétaire national de l'UMP aux fédérations et aux nouveaux adhérents, Damien Meslot, a assuré mardi que le parti de la majorité avait gagné plus de 15.000 adhérents entre le 23 juillet et le 9 août, une hausse qu'il attribue au soutien "au discours sécuritaire" de Nicolas Sarkozy.

"Depuis le discours de Nicolas Sarkozy sur la sécurité à Grenoble (le 30 juillet, ndr), le nombre d'adhésions à l'UMP explose", affirme Damien Meslot, député du Territoire-de-Belfort, dans un communiqué.

Contacté par l'AFP, le secrétaire national a expliqué qu'au 23 juillet dernier, le parti comptait 194.905 adhérents à jour de cotisations, contre 200.936 un an avant. "Au pointage du 9 août" 2010, soit lundi, "nous en sommes à 210.465, contre 207.073 un an auparavant", a-t-il affirmé.

"Cette forte hausse traduit le fort soutien populaire au discours du président de la République en matière de sécurité", assure Damien Meslot.
Et ils en sont fiers...
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. août 10, 2010 5:30 pm

Youpi...

(Sinon, oué, la phrase que tu as encadrée est chelou...)

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » mar. août 10, 2010 5:32 pm

Florent a écrit :[
Ben oui mais si tu veux, notre péché originel, c'est que depuis le début j'essaye d'expliquer un système, de prendre du recul, et que certains sont tellement obsédés par Sarko qu'ils sont persuadés que j'essaye de justifier sa politique.
Sauf que tu ne prends pas du recul. Tu justifies l'action de Sarkozy.

Tu veux tellement être à ce point au-delà de ces bobos qui critiquent Sarko, que tu pars du principe que toute critique idéologique est mauvaise, sale, caca.

Sauf que non, comme Sarko n'a qu'une position idéologique, et n'agit pas, il est totalement légitime de critiquer son idéologie et de le critiquer sur un plan idéologique.

Ta manière d'avoir du recul, c'est du mauvais relativisme. Tu ne te rends même pas compte que tu pars du principe que Sarko a raison de faire ce qu'il fait.

Tu voudrais qu'on ait une critique fait contre fait, de la politique de Sarko, sauf que c'est impossible, ça ne marche pas. C'est une démarche d'intellectuel bobo, aussi.

En résumé, tu es aussi intello bobo que ceux que tu dénonces et que tu critiques. Donc, c'est pas la peine de vouloir faire le donneur de leçons à ceux qui ont une critique idéologique, tu es pareil. Pire, tu es même capable de justifier les discours de Sarkozy comme étant légitimes.

Je ne crois pas à une dérive fasciste, je n'utilise jamais ce mot, je ne cites jamais Orwell et 1984 à la moindre occasion, et contrairement à certains, je ne vois pas du nazisme partout, mais je suis parfaitement en mesure de te dire que ce gouvernement actuel, ce pouvoir actuel, a entrepris une politique qui, s'il n'est pas arrêté, conduit à la guerre civile.
Pour qu'une personne qu'on ne peut pas accuser d'extrémisme fanatique comme Rocard le dise, c'est que quand même, la situation est grave.
Alors, excuse-moi de te le dire, ta manière de vouloir relativiser et prendre du recul, je trouve ça particulièrement vulgaire (j'ai d'autres mots en tête, mais ça serait censuré).
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » mar. août 10, 2010 5:34 pm

Nébal a écrit :Youpi...
One more time
AFP a écrit :PARIS, 10 août 2010 (AFP)

La vice-présidente du FN Marine Le Pen et le député UMP Lionnel Luca se sont indignés mardi, dans deux communiqués distincts, de l'incarcération d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison, à Nissan-lez-Ensérune (Hérault).

L'homme a été mis en examen pour tentatives d'homicides volontaires et incarcéré vendredi. Son avocat a fait appel, en faisant valoir que son client avait déjà été cambriolé et avait paniqué devant les deux cambrioleuses présumées.



- Tout en estimant que les faits sont "dramatiques" et que la justice "doit naturellement rechercher les fautes pénales", Marine Le Pen juge que l'incarcération du vieil homme "apparaît totalement abusive lorsqu'on sait que dans la France de Nicolas Sarkozy, les multirécidivistes, violeurs ou criminels professionnels, sont systématiquement laissés en liberté quelques minutes après leurs forfaits".

"Cette incarcération est d'autant plus injuste que ces gestes d'autodéfense, aussi regrettables soient-ils, ne sont que le signe du sentiment d'extrême abandon des honnêtes gens face à l'exaspérante inertie des pouvoirs publics qui garantit aux délinquants une insupportable impunité", ajoute-t-elle.

Se revendiquant de "la majorité silencieuse qui en a assez de subir", elle demande la remise en liberté du septuagénaire.



- "Rien ne justifie cette mise en détention", écrit le député UMP des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca. "Que fallait-il faire? Se laisser dépouiller? Se laisser torturer éventuellement, comme on a pu le voir dans de trop nombreuses affaires récentes?". Pour lui, cette incarcération, "c'est vraiment légitimer la délinquance et non plus défendre les citoyens".

Lionnel Luca fait partie de la Droite populaire, collectif de 35 députés UMP créé en juillet qui défend une "droite de conviction".
Y'a plus qu'à prévoir un amendement NRA dans la prochaine loi sur la sécurité.
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. août 10, 2010 5:36 pm

Ah oui, bien...

Avatar du membre
Gregory Drake
Messages : 121
Enregistré le : ven. oct. 17, 2008 11:52 pm

Message par Gregory Drake » mar. août 10, 2010 5:38 pm

MF a écrit : La vice-présidente du FN Marine Le Pen et le député UMP Lionnel Luca se sont indignés mardi, dans deux communiqués distincts, de l'incarcération d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison, à Nissan-lez-Ensérune (Hérault).

Il aurait au moins pu leur proposer un thé et des petits gateaux, aux deux donzelles....

Avatar du membre
Florent
Messages : 1855
Enregistré le : jeu. janv. 17, 2008 6:46 pm

Message par Florent » mar. août 10, 2010 5:39 pm

Erion a écrit :Ben oui mais si tu veux, notre péché originel, c'est que depuis le début j'essaye d'expliquer un système, de prendre du recul, etc.
Bon ben d'accord, si ça peux te faire plaisir : je suis un bobo qui justifie l'action de Sarkozy :mrgreen: (oui j'en ris, parce que bon à un moment...)

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » mar. août 10, 2010 5:45 pm

Gregory Drake a écrit :
MF a écrit : La vice-présidente du FN Marine Le Pen et le député UMP Lionnel Luca se sont indignés mardi, dans deux communiqués distincts, de l'incarcération d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison, à Nissan-lez-Ensérune (Hérault).
Il aurait au moins pu leur proposer un thé et des petits gateaux, aux deux donzelles....
Imagine qu'elle soient mineures ; c'était un coup à se retrouver au trou...
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
Gregory Drake
Messages : 121
Enregistré le : ven. oct. 17, 2008 11:52 pm

Message par Gregory Drake » mar. août 10, 2010 5:50 pm

MF a écrit :
Gregory Drake a écrit :
MF a écrit : La vice-présidente du FN Marine Le Pen et le député UMP Lionnel Luca se sont indignés mardi, dans deux communiqués distincts, de l'incarcération d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison, à Nissan-lez-Ensérune (Hérault).
Il aurait au moins pu leur proposer un thé et des petits gateaux, aux deux donzelles....
Imagine qu'elle soient mineures ; c'était un coup à se retrouver au trou...
A moins d'avoir un grand jardin :twisted:

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. août 10, 2010 5:59 pm

Ca laisse des marques...
:arrow:

Avatar du membre
Jean-Claude Dunyach
Messages : 641
Enregistré le : mar. juin 24, 2008 6:08 am

Message par Jean-Claude Dunyach » mar. août 10, 2010 6:35 pm

AFP a écrit :PARIS, 10 août 2010 (AFP)

La vice-présidente du FN Marine Le Pen et le député UMP Lionnel Luca se sont indignés mardi, dans deux communiqués distincts, de l'incarcération d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison, à Nissan-lez-Ensérune (Hérault).

L'homme a été mis en examen pour tentatives d'homicides volontaires et incarcéré vendredi. Son avocat a fait appel, en faisant valoir que son client avait déjà été cambriolé et avait paniqué devant les deux cambrioleuses présumées.



- Tout en estimant que les faits sont "dramatiques" et que la justice "doit naturellement rechercher les fautes pénales", Marine Le Pen juge que l'incarcération du vieil homme "apparaît totalement abusive lorsqu'on sait que dans la France de Nicolas Sarkozy, les multirécidivistes, violeurs ou criminels professionnels, sont systématiquement laissés en liberté quelques minutes après leurs forfaits".

"Cette incarcération est d'autant plus injuste que ces gestes d'autodéfense, aussi regrettables soient-ils, ne sont que le signe du sentiment d'extrême abandon des honnêtes gens face à l'exaspérante inertie des pouvoirs publics qui garantit aux délinquants une insupportable impunité", ajoute-t-elle.

Se revendiquant de "la majorité silencieuse qui en a assez de subir", elle demande la remise en liberté du septuagénaire.



- "Rien ne justifie cette mise en détention", écrit le député UMP des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca. "Que fallait-il faire? Se laisser dépouiller? Se laisser torturer éventuellement, comme on a pu le voir dans de trop nombreuses affaires récentes?". Pour lui, cette incarcération, "c'est vraiment légitimer la délinquance et non plus défendre les citoyens".

Lionnel Luca fait partie de la Droite populaire, collectif de 35 députés UMP créé en juillet qui défend une "droite de conviction".
Je trouve absolument fascinant la manière dont cette dépêche est rédigée. En particulier la phrase "d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison".

L'information est totalement insuffisante pour se faire une idée réelle de la situation. En effet, vu comme c'est formulé, il pouvait s'agir:

- de deux voisines venues lui apporter une tarte aux pommes et ayant profité de ce qu'il avait laissé la porte ouverte pour la déposer directement dans sa cuisine
- de deux inconnues armées ayant fracturé sa porte, que le septuagénaire a surprises en train d'emporter sa télévision et qui l'ont menacé de leur arme. Ces deux personnes ayant déjà un casier judiciaire pour des faits similaires.

Ces deux exemples extrêmes servent uniquement à illustrer mon propos - j'ignore ce qu'il en est en réalité.

Les déclarations grandiloquentes des uns et des autres nécessiteraient, pour être bien comprises, un peu plus de contexte, vous ne trouvez pas ? Ou du moins des faits en nombre suffisants pour éviter les a priori, les présupposés et les approximations. Mais l'AFP détaille à plaisir les indignations des uns et des autres, mais pas les faits réels à l'origine desdites indignations. On nous demande de nous faire notre propre idée non pas à partir des faits eux-mêmes, mais à partir des réactions à des faits que nous ne connaissons pas. Du coup, on sait que "l'extrême-droite a dit quelque chose" associée à "un collectif UMP" qui est du même avis. On ne sait pas ce qu'il en est.
Ça, ça me gêne vraiment. Parce que les discussions de comptoir qui peuvent suivre cette dépêche ne pourront qu'exacerber le clivage gauche-droite, en dialogue de sourds. Olivier a raison de souligner que le gouvernement actuel nous rapproche inexorablement de la guerre civile. Le problème, c'est que ça devient une espèce d'élan général, toutes tendances confondues. J'entends dire autour de moi "nous avons besoin d'une révolution" comme on disait autrefois "il leur faudrait une bonne guerre". C'est oublier un peu vite qu'une mauvaise paix vaut toujours mieux qu'on bon conflit...
Je vous poutoune,
Je compte pour 1. Comme chacun de vous...
http://www.dunyach.fr/

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » mar. août 10, 2010 7:20 pm

Jean-Claude Dunyach a écrit :
AFP a écrit :PARIS, 10 août 2010 (AFP)

La vice-présidente du FN Marine Le Pen et le député UMP Lionnel Luca se sont indignés mardi, dans deux communiqués distincts, de l'incarcération d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison, à Nissan-lez-Ensérune (Hérault).

L'homme a été mis en examen pour tentatives d'homicides volontaires et incarcéré vendredi. Son avocat a fait appel, en faisant valoir que son client avait déjà été cambriolé et avait paniqué devant les deux cambrioleuses présumées.



- Tout en estimant que les faits sont "dramatiques" et que la justice "doit naturellement rechercher les fautes pénales", Marine Le Pen juge que l'incarcération du vieil homme "apparaît totalement abusive lorsqu'on sait que dans la France de Nicolas Sarkozy, les multirécidivistes, violeurs ou criminels professionnels, sont systématiquement laissés en liberté quelques minutes après leurs forfaits".

"Cette incarcération est d'autant plus injuste que ces gestes d'autodéfense, aussi regrettables soient-ils, ne sont que le signe du sentiment d'extrême abandon des honnêtes gens face à l'exaspérante inertie des pouvoirs publics qui garantit aux délinquants une insupportable impunité", ajoute-t-elle.

Se revendiquant de "la majorité silencieuse qui en a assez de subir", elle demande la remise en liberté du septuagénaire.



- "Rien ne justifie cette mise en détention", écrit le député UMP des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca. "Que fallait-il faire? Se laisser dépouiller? Se laisser torturer éventuellement, comme on a pu le voir dans de trop nombreuses affaires récentes?". Pour lui, cette incarcération, "c'est vraiment légitimer la délinquance et non plus défendre les citoyens".

Lionnel Luca fait partie de la Droite populaire, collectif de 35 députés UMP créé en juillet qui défend une "droite de conviction".
Je trouve absolument fascinant la manière dont cette dépêche est rédigée. En particulier la phrase "d'un septuagénaire qui avait tiré jeudi sur deux jeunes femmes après les avoir surprises dans sa maison".

L'information est totalement insuffisante pour se faire une idée réelle de la situation. En effet, vu comme c'est formulé, il pouvait s'agir:

- de deux voisines venues lui apporter une tarte aux pommes et ayant profité de ce qu'il avait laissé la porte ouverte pour la déposer directement dans sa cuisine
- de deux inconnues armées ayant fracturé sa porte, que le septuagénaire a surprises en train d'emporter sa télévision et qui l'ont menacé de leur arme. Ces deux personnes ayant déjà un casier judiciaire pour des faits similaires.

Ces deux exemples extrêmes servent uniquement à illustrer mon propos - j'ignore ce qu'il en est en réalité.

Les déclarations grandiloquentes des uns et des autres nécessiteraient, pour être bien comprises, un peu plus de contexte, vous ne trouvez pas ? Ou du moins des faits en nombre suffisants pour éviter les a priori, les présupposés et les approximations. Mais l'AFP détaille à plaisir les indignations des uns et des autres, mais pas les faits réels à l'origine desdites indignations. On nous demande de nous faire notre propre idée non pas à partir des faits eux-mêmes, mais à partir des réactions à des faits que nous ne connaissons pas. Du coup, on sait que "l'extrême-droite a dit quelque chose" associée à "un collectif UMP" qui est du même avis. On ne sait pas ce qu'il en est.
Ça, ça me gêne vraiment. Parce que les discussions de comptoir qui peuvent suivre cette dépêche ne pourront qu'exacerber le clivage gauche-droite, en dialogue de sourds. Olivier a raison de souligner que le gouvernement actuel nous rapproche inexorablement de la guerre civile. Le problème, c'est que ça devient une espèce d'élan général, toutes tendances confondues. J'entends dire autour de moi "nous avons besoin d'une révolution" comme on disait autrefois "il leur faudrait une bonne guerre". C'est oublier un peu vite qu'une mauvaise paix vaut toujours mieux qu'on bon conflit...
Je vous poutoune,
'tain , Jean-Claude , c'est pourtant clair , on est sur un forum dont le sujet principal est "les littératures de l'imaginaire"... partant de là , comme tu viens de le montrer , pourquoi ne pas broder ?
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. août 10, 2010 7:25 pm

Jean-Claude Dunyach a écrit : Le problème, c'est que ça devient une espèce d'élan général, toutes tendances confondues. J'entends dire autour de moi "nous avons besoin d'une révolution" comme on disait autrefois "il leur faudrait une bonne guerre". C'est oublier un peu vite qu'une mauvaise paix vaut toujours mieux qu'on bon conflit...
Je vous poutoune,
tu as raison...
D'ailleurs, dans ce genre de situation, heureusement qu'il y a le Président de la République, dans notre système, pour prendre de la distance et calmer les partis. Le nôtre va sûrement... ah, mais zut de zut! le nôtre, c'est celui qui jette de l'huile sur le feu!
Le monde à l'envers, quoi...
Oncle Joe

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. août 10, 2010 7:26 pm

Jean-Claude Dunyach a écrit : Le problème, c'est que ça devient une espèce d'élan général, toutes tendances confondues. J'entends dire autour de moi "nous avons besoin d'une révolution" comme on disait autrefois "il leur faudrait une bonne guerre". C'est oublier un peu vite qu'une mauvaise paix vaut toujours mieux qu'on bon conflit...
Je vous poutoune,
tu as raison...
D'ailleurs, dans ce genre de situation, heureusement qu'il y a le Président de la République, dans notre système, pour prendre de la distance et calmer les partis. Le nôtre va sûrement... ah, mais zut de zut! le nôtre, c'est celui qui jette de l'huile sur le feu!
C'est ballot, hein?
Oncle Joe

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »