3615 Nos lifes à nous

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » sam. déc. 25, 2010 2:08 pm

Cachou a écrit :
Tétard a écrit : L'un des personnages principaux est une hippie sur le retour et toxico, qui subit le mépris appuyé de son amant, Jack Barron. Les pensées et sentiments méprisants de ce dernier sont suffisamment récurrents pour que l'on se demande s'ils campent seulement le personnage ou reflètent également les préjugés de l'auteur (n'ayant rien lu d'autre de l'auteur, je m'interroge toujours).
Tu as piqué ma curiosité à vif, "Jack Barron" sera le prochain livre du monsieur que je lirai.

Il y a aussi un personnage de femme (prostituée même) junkie dans ce livre tiens (le seul qui me courre sur le haricot pour l'instant, j'espère que son rôle sera assez incroyable pour justifier de devoir lire ses péripéties parce que là, pour l'instant...).
Dans Les miroirs de l'esprit, un type essaie de sortir sa compagne d'une sorte de secte. On parlera difficilement de misogynie, tout au moins, je n'ai rien ressentis de ce genre. Je pense plutôt que Spinrad aime camper des personnages à forte personnalité et qui, même s'ils peuvent être sympas par moment, ne sont pas des anges. A part ça, Spinrad connaît sans doute assez bien le monde "junkie", en tout cas, ça sonne "juste" pour moi... qui ignore complètement ce monde...

Oncle Joe

Avatar du membre
Cachou
Messages : 3625
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:59 am
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Cachou » sam. déc. 25, 2010 2:11 pm

"Substance mort" me semblait plus juste pour le coup parce qu'il donnait cette impression d'emprisonnement sans pour autant verser dans la descente aux enfers qui flirte avec l'absurde à laquelle ressemble l'histoire de la junkie ici... Du coup, je ne sais pas, ça ressemble plus à ce que j'aurais pu écrire sur le sujet, moi qui n'ai même jamais bu un verre d'alcool ou fumé une cigarette de ma vie (oui, je sais, je suis désespérément clean - terne, même, à la limite).

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » sam. déc. 25, 2010 3:25 pm

Je viens de voir Princesse Mononoké, c'était bô.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
Tétard
Messages : 541
Enregistré le : dim. mai 25, 2008 4:28 pm

Message par Tétard » sam. déc. 25, 2010 7:18 pm

Cachou a écrit :
Tétard a écrit : L'un des personnages principaux est une hippie sur le retour et toxico, qui subit le mépris appuyé de son amant, Jack Barron. Les pensées et sentiments méprisants de ce dernier sont suffisamment récurrents pour que l'on se demande s'ils campent seulement le personnage ou reflètent également les préjugés de l'auteur (n'ayant rien lu d'autre de l'auteur, je m'interroge toujours).
Tu as piqué ma curiosité à vif, "Jack Barron" sera le prochain livre du monsieur que je lirai.

Il y a aussi un personnage de femme (prostituée même) junkie dans ce livre tiens (le seul qui me courre sur le haricot pour l'instant, j'espère que son rôle sera assez incroyable pour justifier de devoir lire ses péripéties parce que là, pour l'instant...).
Si tu y trouves la même chose que moi, tu pourras nous en faire en florilège, comme C. Dufour avec Conan ici-même...
On offre de face la vérité à son égal : on la laisse entrevoir de profil à son maître.
(Chamfort, Eloge de La Fontaine)

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » sam. déc. 25, 2010 7:31 pm

Tétard a écrit :
Si tu y trouves la même chose que moi, tu pourras nous en faire en florilège, comme C. Dufour avec Conan ici-même...
Je sens qu'on va rigoler...
Oncle Joe

Avatar du membre
marypop
Messages : 1180
Enregistré le : jeu. nov. 06, 2008 9:07 pm
Localisation : Burdigala

Message par marypop » sam. déc. 25, 2010 10:30 pm

Moi j'ai pas été choquée du tout dans Jack Barron.

Il me semblait clair que le personnage n'est pas l'auteur.

En même temps, décrire un mec pété de pognon, imbus de sa personne, qui est un connard ... bon on lui ajoute un peu de mysoginie c'est dans le ton quoi.
si on commence à mélanger sf archaïque et proto-sf, personne ne s'y retrouvera plus.
Dieu.

Avatar du membre
Cachou
Messages : 3625
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:59 am
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Cachou » sam. déc. 25, 2010 10:46 pm

Tétard a écrit : Si tu y trouves la même chose que moi, tu pourras nous en faire en florilège, comme C. Dufour avec Conan ici-même...
Oh, il faut que je mette la main dessus! J'ai aussi fait un petit billet humoristique sur ce film (qui a été mal perçu d'ailleurs, et parce qu'apparemment le second degré passe très difficilement sur blog, et parce qu'on n'a apparemment pas le droit de toucher à Conan...).

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. déc. 26, 2010 10:28 am

Cachou a écrit : et parce qu'apparemment le second degré passe très difficilement sur blog, .
C'est un des rares endroits, d'ailleurs... le seconde degré est généralement très bien accepté partout ailleurs...
Oncle Joe

Avatar du membre
Cachou
Messages : 3625
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:59 am
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Cachou » dim. déc. 26, 2010 10:39 am

Aurais-je décelé un certain second degré visant à préciser qu'il ne passe pas ici non plus? ^_^

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. déc. 26, 2010 10:54 am

En fait, il y a aussi une subtile différence entre accepter le second degré parce qu'on le repère, et accepter le degré parce qu'on ne le repère pas... et il y a des variantes (on peut curieusement remplacer "accepter" par "ne pas accepter", et la phrase a toujours un sens intéressant).
Oncle Joe

Avatar du membre
Cachou
Messages : 3625
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:59 am
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Cachou » dim. déc. 26, 2010 11:02 am

Ouhlà, attention, ça commence à ressembler à de la métaphysique ça...

(là, le problème provenait du fait que je suis souvent "sérieuse" - dans une moindre mesure, mais bon - dans mes articles, mon article "déconnade" a été pris au premier degré (pourtant le fait que je mette des photos de filles nues dans Conan était un bon indice...))(moralité: je suis une fille sérieuse, personne ne peut croire que je puisse plaisanter)(ce qui la fout mal, parce qu'en fait, en "vrai", c'est l'inverse)

Autrement, suite aux beaux cadeaux reçus hier de mon Parrain Noël - qui a bien suivi ma liste (j'ai reçu "Cleer", "La course au Paradis", et en BD l'intégrale du "Combat ordinaire" et celle du "Chat du rabbin") -, je me suis mise à refeuilleter "Le chat du rabbin" de Sfar, et j'ai du mal à en décrocher. J'adore ces dialogues de réflexions sur la religion juive, qui est décidément plus intéressante que celle catholique dans sa manière d'appréhender les choses et le monde... Du coup, Spinrad traîne la patte (c'est dommage)(mais c'est la vie).

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. déc. 26, 2010 11:04 am

Superbe mise en abîme de Oggy et les cafards dans un épisode où les personnages sont projetés dans un pastiche de Bip Bip et le Coyote et de Elmer et Bugs Bunny)!
Oncle Joe
Modifié en dernier par Lensman le dim. déc. 26, 2010 1:16 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. déc. 26, 2010 12:53 pm

Cachou a écrit :J'adore ces dialogues de réflexions sur la religion juive, qui est décidément plus intéressante que celle catholique dans sa manière d'appréhender les choses et le monde... .
AMA, "la" religion juive est assez schizophrénique pour que le singulier soit impropre; entre la vision de Jacob-Israël qui se révolte contre une foi imposée et celle des pharisiens (version juive des islamistes) qui prônent l'obéissance à Dieu sans réflexion, il y a au moins deux "visions du monde" parfaitement contradictoires...
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Cachou
Messages : 3625
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 9:59 am
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Cachou » dim. déc. 26, 2010 1:06 pm

bormandg a écrit :
Cachou a écrit :J'adore ces dialogues de réflexions sur la religion juive, qui est décidément plus intéressante que celle catholique dans sa manière d'appréhender les choses et le monde... .
AMA, "la" religion juive est assez schizophrénique pour que le singulier soit impropre; entre la vision de Jacob-Israël qui se révolte contre une foi imposée et celle des pharisiens (version juive des islamistes) qui prônent l'obéissance à Dieu sans réflexion, il y a au moins deux "visions du monde" parfaitement contradictoires...
Je ne connais aucune de ces deux positions je dois dire. J'ai un ami juif qui m'avait expliqué plein de trucs sur sa religion (suite à une autre lecture de Sfar, d'ailleurs), et j'aimais bien le principe de ne pas accepter des dogmes mais de réfléchir au pourquoi du comment, de tout remettre en question et d'enseigner, surtout, toujours. C'est ce que je retrouve dans cette BD d'ailleurs. Comme l'explique le chat: "Le rabbin lui demande si un rabbin ne doit pas systématiquement accepter la contradiction de ses élèves, si ça n'est pas le principe même de l'enseignement talmudique". L'idée de ne pas accepter les choses telles quelles mais d'essayer de les comprendre pour les appliquer en sachant pourquoi me semble plus logique. Puis le côté un peu plus féministe de cette religion (si on ne considère pas les extrémistes), qui accepte l'avortement et place la vie de la femme avant celle de son fœtus, ainsi que d'autres choses, me choque moins que certains aspects de la religion chrétienne. Et j'aime bien le fait que des gens respectent leurs croyances sans la menace d'un enfer s'ils ne sont pas de bons croyants.
Tout est loin de me convaincre dans cette religion. Mais du peu que je sais des religions principales occidentales (celles bibliques et coraniques), c'est celle-là qui paraît la moins "dérangeante" à l'athée que je suis.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. déc. 26, 2010 1:23 pm

Cachou a écrit : Tout est loin de me convaincre dans cette religion. Mais du peu que je sais des religions principales occidentales (celles bibliques et coraniques), c'est celle-là qui paraît la moins "dérangeante" à l'athée que je suis.
Tu résumes ma propre position...
Disons que ce respect de la réflexion est effectivement assez rare dans la dogmatique monothéiste (SJNMT, on en trouve des traces dans la pensée des jésuites, opposée aux autres réflexions catholiques; peut-être dans certains courants protestants, mais je ne saurais en citer aucun qui ne mette l'accent sur l'obéissance à la Volonté divine; et ce que j'ai lu de l'histoire de la théologie musulmane semble indiquer que ce courant a été éliminé dans l'Islam au bout de deux siècles de discussions, et le nom même de la religion en témoigne)...
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »