La SF, c'est nul (à la vente et en général)

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Répondre
Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

La SF, c'est nul (à la vente et en général)

Message par Lensman » jeu. juil. 14, 2011 9:51 am

Notre ami Sylvie Allouche a passé sur SFinfo une info dont elle s'excuse, because le retard. C'est dommage, en effet, on aurait pu y aller avec des tomates pourries ou des lance-flammes, selon les goût de chacuns:

Séminaire "Expériences de pensée au siècle des Lumières"

Jeudi 9 juin
19h-21h (salle Halbwachs)
*Matthieu BENNET*
(Doctorant Paris I)

/La place de l'expérience de pensée dans les tentatives pour définir la
science-fiction/


La science-fiction est un genre littéraire populaire et au sujet duquel
les jugements des élites intellectuelles sont plus que mitigés. Plutôt
que de se plaindre de ce rejet, il faut reconnaître, d'une part, la
nullité générale de ce qui se vend sous le nom de SF. Mais il faut,
d'autre part, prendre la mesure de la vocation philosophique de ce
genre, vocation qui nous semble tenir à sa parenté avec la pratique de
l'expérience de pensée.

Peut-on définir la science-fiction comme un genre littéraire prédisposé
à l'expérience de pensée, et ce faisant à la philosophie ? Pour répondre
à cette question, il faudra d'abord se demander dans quelle mesure
l'expérience de pensée peut avoir une valeur philosophique : fortement
répandue dans tous les cercles philosophiques européens du XVIIIe, elle
est aujourd'hui aussi souvent utilisée dans certains cercles (plutôt
d'inspiration analytique) qu'ignorée voire décriée chez d'autres. Alors
que chez les premiers, on s'interroge, à la suite de Hume, sur le
rapport entre concevabilité et possibilité, chez les seconds, il n'est
pas rare de railler le recours à l'expérience de pensée comme de la
simple "science-fiction".


Il s'agira à la fois de proposer une réponse à la question de l'utilité
philosophique de l'expérience de pensée, et à celle de la valeur
philosophique de la science-fiction. Assurément, l'ambivalence de la
notion d'expérience de pensée nous semble rappeler la tension qui a été
voulue lors de l'invention du terme de "science-fiction".


Tout ceci a l'air plein de notions intéressantes, comme celles de "nullité" et d'"utilité philosophique" (cette dernière me fascine particulièrement). Dommage !

Bon, je déconne, j'ai bien compris que c'est de l'humour provoc !

Oncle Joe

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » jeu. juil. 14, 2011 11:45 am

Le mec s'appelle Bennet !

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. juil. 14, 2011 11:56 am

Le retour du fil M... le maudit ?
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

JDB
Messages : 1541
Enregistré le : mer. mai 03, 2006 1:37 pm
Contact :

Message par JDB » jeu. juil. 14, 2011 12:55 pm

Vu le CV de Matthieu Bennet. Il s'intéresse effectivement à la métaphysique.
Mais en explorant son site perso, on découvre qu'il est en train de lire du van Vogt ET Le Codex du Sinaï ("ça commence bien", précise-t-il).
Alors respect.
JDB
“Miss Judith Lee, vous êtes l’une des choses les plus étranges de ce monde très étrange.”

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. juil. 14, 2011 1:06 pm

Comme quoi... en cherchant un peu dans les librairies, il a trouvé des choses qui n'étaient pas si nulles...
Oncle Joe

Avatar du membre
Roland C. Wagner
Messages : 3588
Enregistré le : jeu. mars 23, 2006 11:47 am

Message par Roland C. Wagner » jeu. juil. 14, 2011 1:22 pm

J'ai survolé les lectures du monsieur. Ben pas de problème, cette histoire de nullité, c'est juste un mème.
« Regarde vers Lorient / Là tu trouveras la sagesse. » (Les Cravates à Pois)

الكاتب يكتب

Avatar du membre
Patrice
Messages : 3535
Enregistré le : jeu. mai 04, 2006 10:26 am
Contact :

Message par Patrice » jeu. juil. 14, 2011 3:51 pm

Salut,

Ce qu'il dit de Stapledon est juste stupéfiant:
Au final, il est impressionnant de lire un esprit formé à la philosophie, visiblement si impliqué dans une écriture de fiction, et pourtant aussi dénué d'ambition en matière littéraire. J'avoue être assez fasciné par cette forme de nullité (au sens strict : degré zéro), et très curieux de lire Starmaker.
A+

Patrice

Simon
Messages : 372
Enregistré le : mar. févr. 20, 2007 3:38 pm

Message par Simon » jeu. juil. 14, 2011 3:56 pm

Je pensais pas qu'on pouvait trouver des trolls rien que dans la présentation d'un séminaire.

Avatar du membre
Roland C. Wagner
Messages : 3588
Enregistré le : jeu. mars 23, 2006 11:47 am

Message par Roland C. Wagner » jeu. juil. 14, 2011 4:07 pm

Patrice a écrit :Salut,

Ce qu'il dit de Stapledon est juste stupéfiant:
Au final, il est impressionnant de lire un esprit formé à la philosophie, visiblement si impliqué dans une écriture de fiction, et pourtant aussi dénué d'ambition en matière littéraire. J'avoue être assez fasciné par cette forme de nullité (au sens strict : degré zéro), et très curieux de lire Starmaker.
A+

Patrice
:shock:

Stapledon dénué d'ambition en matière littéraire ?…

:shock:
« Regarde vers Lorient / Là tu trouveras la sagesse. » (Les Cravates à Pois)

الكاتب يكتب

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. juil. 14, 2011 4:30 pm

Roland C. Wagner a écrit :
:shock:

Stapledon dénué d'ambition en matière littéraire ?…

:shock:
bien écrit/mal écrit, critère absolu/relatif, machin tout ça.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Dorky
Messages : 16
Enregistré le : mer. juin 15, 2011 3:34 pm

Message par Dorky » jeu. juil. 14, 2011 5:03 pm

ouais de la branlette quoi.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. juil. 14, 2011 5:14 pm

Patrice a écrit :Salut,

Ce qu'il dit de Stapledon est juste stupéfiant:
Au final, il est impressionnant de lire un esprit formé à la philosophie, visiblement si impliqué dans une écriture de fiction, et pourtant aussi dénué d'ambition en matière littéraire. J'avoue être assez fasciné par cette forme de nullité (au sens strict : degré zéro), et très curieux de lire Starmaker.
A+

Patrice
C'est effarant. D'où sort le texte de présentation? Tu as un lien ? (pas du Farcebook, je n'en suis pas...)

Oncle Joe

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. juil. 14, 2011 6:49 pm

Patrice a écrit :Salut,

Ce qu'il dit de Stapledon est juste stupéfiant:
Au final, il est impressionnant de lire un esprit formé à la philosophie, visiblement si impliqué dans une écriture de fiction, et pourtant aussi dénué d'ambition en matière littéraire. J'avoue être assez fasciné par cette forme de nullité (au sens strict : degré zéro), et très curieux de lire Starmaker.
A+

Patrice
... j'ai trouvé le site:

http://matthieuben.net/lectures/lecture2010.xml

Tout de même, on voit à quelle catastrophe mènent ces notions d'"ambition littéraire", de "littérature avec un grand L", de "bien écrit", etc., utilisées par des personnes, pas forcément idiotes (c'est un docteur en philosophie !!!), mais qui tiennent de toute force à faire croire qu'elles savent repérer ce qu'est de la "vraie" littérature...

Oncle Joe

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » jeu. juil. 14, 2011 6:52 pm

8) apparemment, celui-là est surtout occupé à repérer de la fausse Littérature...
vaste programme :twisted:
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » jeu. juil. 14, 2011 7:08 pm

Et un Docteur en philo est-il apte à juger des études littéraires, tout est là.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »