La vérité sur le sport

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Répondre
Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

La vérité sur le sport

Message par Lensman » mer. avr. 04, 2012 6:35 am

Ce livre a l'air extrêmement intéressant.
Quelques titres fameux de SF nous reviennent tous à l'esprit...

Oncle Joe

http://www.editionsbdl.com/le-sport-con ... ciete.html

Alors que le monde capitaliste connaît la crise la plus profonde, la plus violente et la plus longue qu’il ait connu depuis les années 1930, le « sport » ne semble souffrir d’aucune récession financière, politique ou démographique, nous en voulons pour preuve les grandes compétitions internationales – Jeux olympiques de Londres et Championnat d’Europe de football – qui se dérouleront cette année. Organisé en institution centrale de la société capitaliste dominante, le sport ne paraît nullement souffrir du développement du chômage, de l’appauvrissement des populations, de l’attaque généralisée contre les services publics d’éducation, de santé, de transport, de l’énergie. Structuré en comités, fédérations ou ligues, le sport mondial est devenu le refuge idéologique de tous les courants politiques qui voient en lui fraternité, démocratie et mérite au point où l’état de crise justifie à lui seul l’organisation de ces compétitions sportives internationales.

Cet ouvrage désire démontrer qu’au travers d’une philosophie politique déterminée de la lutte de tous contre tous, de tous contre chacun, de chacun contre tous, et sous couvert de partage, le sport, symbole de la domination la plus outrancière, s’attaque à l’altérité, participant du conformisme humain (sexuel, technique, naissance de l’anthropofacture culturelle…). Il s’attaque également à l’espace vécu et au cadre de vie urbain et non urbain, à la possible existence d’une économie raisonnée, sous l’égide toujours croissante d’une propagande du mérite, du travail et de la productivité, à l’art et aux formes possibles de transcendances de la vie humaine. Le sport en tant qu’institution capitaliste dominante, colonise désormais la vie dans sa totalité.

Un ouvrage qui éclaire le lecteur sur le rôle de l’institution sportive dans l’émergence d’une philosophie de la domination au sein d’un capitalisme mondialisé en crise.

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » mer. avr. 04, 2012 7:13 am

Fait gaffe !
Si tu lis ce livre et si il tient les promesses de son titre, tu vas être catalogué comme dangereux Gaucho, voir comme un disciple de Staline, Pol pot et autres charmantes personnes. ;-)
Moi, on me l’a déjà fait !

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. avr. 04, 2012 7:59 am

Je ne savais pas que Staline condamnait le sport...

Oncle Joe

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » mer. avr. 04, 2012 8:48 am

Je ne savais pas que Staline condamnait le sport
...
Bien sur que non (et bien au contraire) !
Mais dans ce cas, la logique est l’ennemie, les viscères, la règle !

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mer. avr. 04, 2012 9:49 am

Halte à la viscère !
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. avr. 04, 2012 10:03 am

Eons a écrit :Halte à la viscère !
Absolument pas: http://hu-hu.facebook.com/events/395267413817204/
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »