Les Virgin Megastore proches de la cessation de paiement

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14707
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Les Virgin Megastore proches de la cessation de paiement

Message par jerome » ven. janv. 04, 2013 11:14 am

La direction de Virgin Stores a convoqué lundi 7 janvier un comité d'entreprise extraordinaire « dont l'objet va porter sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l'entreprise », a précisé la porte parole de cette société
(...)
Le groupe Virgin Store, qui possède les 27 magasins Virgin Megastore de France, accumulerait 22 millions d'euros de dettes selon France Inter, et ne serait plus en situation de payer ses créanciers.


L'article
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » ven. janv. 04, 2013 12:11 pm

eh bé.
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Pontiac
Messages : 1705
Enregistré le : jeu. avr. 02, 2009 8:41 am
Localisation : Lyon

Message par Pontiac » ven. janv. 04, 2013 8:28 pm

C'était pas si mal, Virgin. Maintenant, il faut que les ex-clients se tournent vers les librairies indépendantes. Scylla à Paris, Trollune à Lyon, Omerveilles à Grenoble, Les Quatre Chemins à Lille, etc.
°°

Avatar du membre
Lisore
Messages : 2078
Enregistré le : mer. oct. 08, 2008 9:26 am
Localisation : Loin de toute librairie digne de ce nom :(

Message par Lisore » sam. janv. 05, 2013 10:51 am

Ils ne sont pas encore morts, hein.

S'ils se déclarent en cessation de paiement (ce qui est apparemment inéluctable), cela va ouvrir une procédure judiciaire, avec Juge commissaire, mandataire judiciaire et tout le toutim. Deux hypothèses (la procédure de sauvegarde me semble peu probable, donc je l'évacue, mais on ne sait jamais) :
- les finances du groupe sont préoccupantes, mais il y a quand même possibilité de tenter de sauver les meubles : on le place donc en redressement judiciaire, l'activité continue, mais encadrée par le mandataire, qui va y aller à la tronçonneuse pour essayer d'apurer les comptes et sauver la boite. Ce qui peut vouloir dire fermer plusieurs sites et liquider tous les actifs qui s'y rattachent pour sauver le reste, par exemple.
- les finances du groupe sont vraiment catastrophiques, au-delà de tout espoir (ou le redressement ne marche pas) et là, le juge ordonne la liquidation judiciaire de la boite, ce qui, vu sa taille, risque de prendre un certain temps.

Je leur souhaite un redressement plutôt qu'une liquidation.
Ce qui m'inquiète un peu, c'est que le Furet du Nord est une de leurs filiales, et ça serait vraiment dommage qu'il soit touché...
...!

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » sam. janv. 05, 2013 11:55 am

Un point soulevé par Pascal Godbillon, sur un autre forum, est celui des fournisseurs (et donc des distributeurs & éditeurs) qui ne seront en tout cas plus payé pour le moment (du moins sur leurs factures précédentes). Quand ça arrive sur une ou deux librairies, l'impact est mineur, sur autant de boutiques à la fois ça va commencer à se sentir un peu.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » sam. janv. 05, 2013 3:16 pm

Il reste les Gibert (il y a deux groupes différents, sans autre lien que le fait que, au départ, ça venait du même entrepreneur) à Paris, pourvu que ça dure...

Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. janv. 06, 2013 2:21 pm

Lensman a écrit :Il reste les Gibert (il y a deux groupes différents, sans autre lien que le fait que, au départ, ça venait du même entrepreneur) à Paris, pourvu que ça dure...

Oncle Joe
Non: il y a le groupe d'origine et le groupe créé par le fils non héritier (et mercanti, mais pas libraire). Ceci étant ces deux là sont sous perfusion depuis un certrain temps....
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. janv. 06, 2013 3:13 pm

bormandg a écrit : Non: il y a le groupe d'origine et le groupe créé par le fils non héritier (et mercanti, mais pas libraire). Ceci étant ces deux là sont sous perfusion depuis un certrain temps....
Aïe... c'est bizarre, car on a l'impression que c'est toujours plein de monde...

Oncle Joe

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » dim. janv. 06, 2013 5:18 pm

Ce n'est pas parce que l'on fait beaucoup de chiffre d'affaire que l'on est rentable pour autant. On peut même l'accroître tout en dégradant la rentabilité de l'entreprise.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
zordar
Messages : 47
Enregistré le : jeu. avr. 23, 2009 10:25 pm
Localisation : Aquilonia
Contact :

Message par zordar » dim. janv. 06, 2013 5:19 pm

En plus, le vendeur qui s'occupe de la section imaginaire est un passionné très compétent.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. janv. 06, 2013 5:29 pm

Herbefol a écrit :Ce n'est pas parce que l'on fait beaucoup de chiffre d'affaire que l'on est rentable pour autant. On peut même l'accroître tout en dégradant la rentabilité de l'entreprise.
C'est juste... d'un autre côté, j'idée est de gagner de l'argent en vendant des livres. Si, en en vendant effectivement, on perd de l'argent, il faut réfléchir un moment, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas...

Oncle Joe

Gérard Klein
Messages : 1595
Enregistré le : ven. oct. 06, 2006 6:06 pm
Localisation : En face de la Fac Jussieu

Message par Gérard Klein » dim. janv. 06, 2013 6:30 pm

Lensman a écrit :
Herbefol a écrit :Ce n'est pas parce que l'on fait beaucoup de chiffre d'affaire que l'on est rentable pour autant. On peut même l'accroître tout en dégradant la rentabilité de l'entreprise.
C'est juste... d'un autre côté, j'idée est de gagner de l'argent en vendant des livres. Si, en en vendant effectivement, on perd de l'argent, il faut réfléchir un moment, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas...

Oncle Joe
Moi, je croyais qu'en perdant sur chaque vente, on se rattrapait sur la quantité !!!!

Cela dit, les marges sur le livre ne sont pas compatibles avec des loyers élevés et des charges sociales et des impôts inadaptés dans une activité de services qui implique beaucoup d'emplois.
Charges que ne supportent évidemment pas les ventes par internet et demain le livre numérique.
Ces enseignes, comme beaucoup de petits libraires, se refaisaient une santé sur les best-sellers (livres et disques). Mais ceux-ci sont de plus en plus vendus dans les grandes surfaces alimentaires et sur le net.
Il ne leur reste donc que les ventes moyennes ou les ouvrages marginaux (et donc généralement les plus intéressants) qui ne se vendent que sur la longue période et impliquent des immobilisations insupportables.
Même raisonnement global sur les produits "techniques" qui ont fait jadis le succès de la FNAC et sont en train de la couler.

La Révolution est en marche.
Mon immortalité est provisoire.

Avatar du membre
ogechter
Messages : 134
Enregistré le : dim. févr. 20, 2011 11:44 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par ogechter » lun. janv. 07, 2013 1:48 pm

reste plus qu'à se dépêcher d'utiliser ses bons de réductions pendant qu'ils valent encore quelque chose.
O.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » lun. janv. 07, 2013 1:52 pm

ogechter a écrit :reste plus qu'à se dépêcher d'utiliser ses bons de réductions pendant qu'ils valent encore quelque chose.
O.
S'il s'agit d'en profiter pour acquérir avec réduction des livres qu'on aurait achetés de toute façon, oui; si c'est pour le plaisir de dépenser plus en utilisant les dits bons... au fou! :x
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
ogechter
Messages : 134
Enregistré le : dim. févr. 20, 2011 11:44 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par ogechter » lun. janv. 07, 2013 2:02 pm

rooooo Georges, c'est mal me connaître. Je lis tout ce que j'achète, un jour ou l'autre.
O.

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »