Une église pour les athées de Londres

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Avatar du membre
Lisore
Messages : 2078
Enregistré le : mer. oct. 08, 2008 9:26 am
Localisation : Loin de toute librairie digne de ce nom :(

Message par Lisore » jeu. janv. 10, 2013 4:12 pm

manu a écrit :et sacrifice de proprietaires de clebards qui laissent leur esclace ch... sur les trottoirs ? au moins le droit de leur peter les genoux ?
ça doit pouvoir s'arranger, oui.

Tonton, pas touche aux chats !
...!

Avatar du membre
Pontiac
Messages : 1711
Enregistré le : jeu. avr. 02, 2009 8:41 am
Localisation : Lyon

Message par Pontiac » jeu. janv. 10, 2013 4:17 pm

Lisore a écrit :
manu a écrit :et sacrifice de proprietaires de clebards qui laissent leur esclace ch... sur les trottoirs ? au moins le droit de leur peter les genoux ?
ça doit pouvoir s'arranger, oui.

Tonton, pas touche aux chats !
Moi aussi, je suis d'accord.
°°

Avatar du membre
Sylvaner
Messages : 642
Enregistré le : mer. janv. 28, 2009 10:15 pm
Localisation : Plein Centre

Message par Sylvaner » jeu. janv. 10, 2013 5:24 pm

Le concept d'église athée me semble plus intéressant que l'exemple présenté ici...

Question que je me suis souvent posé, quand on enterre un athée, qui parle ? le curé, parce qu'il faut bien que quelqu'un se dévoue ? (comme souvent, j'ai pu remarquer - et puis le bouffeur de curetons allongé ne risque plus de faire le mariole) Ou alors tout le monde, en même temps, dans un triste bordel ?

Sinon, ma chienne d'à-peine trois mois ouvre les portes, déverrouille une barrière de sécurité qui a résisté à des enfants jusqu'à 3 ans, fait le tour de la maison jusqu'à la bonne porte quand elle entend le bruit du sac de croquettes. Enfoncés, les chats... bon, en même temps, elle fait encore pipi partout... c'est un chien quoi.
---
"Il aura fallu des millions d'années à l'espèce humaine pour descendre des arbres et seulement dix de plus pour se mettre en vitrine." R. Powers

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. janv. 10, 2013 5:46 pm

Sylvaner a écrit :Le concept d'église athée me semble plus intéressant que l'exemple présenté ici...

Question que je me suis souvent posé, quand on enterre un athée, qui parle ? le curé, parce qu'il faut bien que quelqu'un se dévoue ? (comme souvent, j'ai pu remarquer - et puis le bouffeur de curetons allongé ne risque plus de faire le mariole) Ou alors tout le monde, en même temps, dans un triste bordel ?
Heu... de ce que j'ai vu, ce sont souvent des amis qui disent un petit mot.
Par ailleurs, il serait bon de rappeler la distinction entre "ne pas croire en un dieu ou des dieux" et "croire qu'il n'y a pas de dieux" (ce qui n'est pas prouvable, et je m'en fiche, d'ailleurs, de le prouver ). Perso, je suis de la première catégorie.
J'ai l'impression que le terme "athée" est surtout compris dans la seconde acception, ce qui me dérange toujours un peu. Je n'ai rien contre les dieux imaginés, je n'y peux rien...

Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. janv. 10, 2013 7:17 pm

Il y a longtemps que j'ai adopté une position "spinozienne" sur un éventuel Créateur: s'Il existe, il est incompréhensible et ne s'intéresse pas à nous, pourquoi nous casserions-nous la tête à l'adorer?
Par contre j'insupporte tous ceux qui prétendent avoir une Révélation, et qui imaginent des rites d'adoration, que ce soit pour un prétendu Dieu ou pour des Puissances variées. Et toutes les Eglises et leurs curés-prêtres divers. Quand bien même ce serait au nom de l'Athéïsme divinisé...
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. janv. 10, 2013 7:20 pm

Sylvaner a écrit :Le concept d'église athée me semble plus intéressant que l'exemple présenté ici...

Question que je me suis souvent posé, quand on enterre un athée, qui parle ? le curé, parce qu'il faut bien que quelqu'un se dévoue ? (comme souvent, j'ai pu remarquer - et puis le bouffeur de curetons allongé ne risque plus de faire le mariole) Ou alors tout le monde, en même temps, dans un triste bordel ?
Le seul bordel que je connaisse c'est celui du curé. Parce que les enterrements ou les crémations laiques, c'est tous ceux qui le désirent, mais sans la moindre trace de bordel.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » jeu. janv. 10, 2013 7:45 pm

du coup le concept "enterrement au bordel" pointe
je déteste pas
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » ven. janv. 11, 2013 7:21 am

Sylvaner a écrit :Sinon, ma chienne d'à-peine trois mois ouvre les portes, déverrouille une barrière de sécurité qui a résisté à des enfants jusqu'à 3 ans, fait le tour de la maison jusqu'à la bonne porte quand elle entend le bruit du sac de croquettes. Enfoncés, les chats... bon, en même temps, elle fait encore pipi partout... c'est un chien quoi.
Un jack russel, non ? Ce sont les seuls chiens que je connaisse capables de rivaliser avec les chats.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » ven. janv. 11, 2013 7:22 am

Lensman a écrit :Par ailleurs, il serait bon de rappeler la distinction entre "ne pas croire en un dieu ou des dieux" et "croire qu'il n'y a pas de dieux" (ce qui n'est pas prouvable, et je m'en fiche, d'ailleurs, de le prouver ). Perso, je suis de la première catégorie.
J'ai l'impression que le terme "athée" est surtout compris dans la seconde acception, ce qui me dérange toujours un peu. Je n'ai rien contre les dieux imaginés, je n'y peux rien...
C'est la distinction entre agnostique (dont je suis aussi) et athée. :wink:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » ven. janv. 11, 2013 9:06 am

les agnostiques estiment que le divin n'est pas accessible à l'esprit humain. Croire ou non en des dieux n'est pas la question. l'interprétation humaine est forcément faussée. Donc autant faire sa vie sans se la compliquer à respecter des supposées volontés dont au fond on ne sait rien. (a-gnostique = sans gnose = sans Vérité Révélée, en gros)

les deux définitions données désignent bien des athées (sans-dieu) mais la seconde est privilégiée par les croyants pour pouvoir dire "vous voyez, vous ne valez pas mieux que nous"

C'est Mémé Ciredutemps qui correspond à la première définition : elle sait bien que les dieux existent, elle en a même rencontrés. Mais croire en eux reviendrait à croire en une table ou en une théière.

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » ven. janv. 11, 2013 9:41 am

perso je crois à ma cafetière nespresso
et c'est cool
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Lisore
Messages : 2078
Enregistré le : mer. oct. 08, 2008 9:26 am
Localisation : Loin de toute librairie digne de ce nom :(

Message par Lisore » ven. janv. 11, 2013 9:56 am

Pour ma part, je crois qu'il va neiger dans pas longtemps. Et cette utilisation du verbe croire me suffit largement.
Sand a écrit :Mais croire en eux reviendrait à croire en une table ou en une théière.
J'avais oublié de la noter celle-là. Erreur réparée.
...!

Avatar du membre
Sylvaner
Messages : 642
Enregistré le : mer. janv. 28, 2009 10:15 pm
Localisation : Plein Centre

Message par Sylvaner » ven. janv. 11, 2013 9:57 am

bormandg a écrit :
Sylvaner a écrit :Le concept d'église athée me semble plus intéressant que l'exemple présenté ici...

Question que je me suis souvent posé, quand on enterre un athée, qui parle ? le curé, parce qu'il faut bien que quelqu'un se dévoue ? (comme souvent, j'ai pu remarquer - et puis le bouffeur de curetons allongé ne risque plus de faire le mariole) Ou alors tout le monde, en même temps, dans un triste bordel ?
Le seul bordel que je connaisse c'est celui du curé. Parce que les enterrements ou les crémations laiques, c'est tous ceux qui le désirent, mais sans la moindre trace de bordel.
L'expression "triste bordel" venait juste en contrepoint du lieu commun "dans un joyeux bordel" - sans vouloir constituer un jugement de valeur. Mais bon, j'suis pas écrivain...

Reste que j'ai surtout vu partir des athées "convertis", et que l'environnement familial vaguement catho reprends apparemment le dessus dans bien des cas. La crainte de tomber dans le sketch d'Elie Seimoun, sans doute.

Enfin j'arrête de plomber l'ambiance, et je pense aussi aux Brel et aux Brassens, qui tapaient sur l'église mais ne pouvaient s'empêcher de réclamer des messes - en latin, sinon ça nous emm...
---
"Il aura fallu des millions d'années à l'espèce humaine pour descendre des arbres et seulement dix de plus pour se mettre en vitrine." R. Powers

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » ven. janv. 11, 2013 10:08 am

Il n'y a pas très longtemps, j'ai vu enterrer un vieil anar, résistant, brigades internationales (bref le package complet) religieusement par le fils conformiste.
Et il a fallu retenir le maire (socialiste) d'aller faire le discours à l'église...
de justesse.
(mais bon, devant la mort, le pari de Pascal revient en force, faut pas trop s'inquiéter non ple)
(juste rappeler -- ou apprendre -- à nos élus glébeux ce que signifie le mot laïcité)
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » ven. janv. 11, 2013 10:11 am

La mort résout tous les problèmes d'enterrement.

Oncle Joe

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »