Autant vs au temps

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » jeu. juil. 16, 2009 1:56 pm

Alors là, j'en étais *sûre*. Ce sont les fameuses Précieuses, dites Ridicules, en leurs salons d'intellectuelles mal baisées, qui ont conduit à l'élaboration de l'orthographe française et paf ! On remet la couronne à Richelieu.
Fi donc.
Caution:Troll In Progress

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1903
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. juil. 16, 2009 2:57 pm

Daelf a écrit :
Aldaran a écrit :On s'en fout... mais pas trop quand même.
Paske si jkoze com sa tu conpren ossi mé c le mal.
Pas de ma faute si t'es mal comprenant, j'ai pourtant précisé "détail pointu". La pointitude du détail varie selon les personnes, mais "paske" au lieu de "parce que", c'est à peu près aussi pointu qu'une poutre.
Pax. Je ne t'attaque pas, je dis simplement que, personnellement, je ne m'en fous pas tant que ça.
À force de tolérer les pailles, on risque fort de bouffer de la poutre bien plus vite qu'on ne le pense. C'est vrai, une erreur d'accentuation n'est pas un drame, mais ceux qui la font
en font d'autres et usent des mêmes arguments ("on s'en fout puisque vous avez compris keske j'dis").
Stéphane : Je connaissais mdr et ptdr mais... tldr, c'est quoi ? :D

Avatar du membre
Le_navire
Messages : 2341
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 4:15 pm
Localisation : Au milieu.

Message par Le_navire » jeu. juil. 16, 2009 3:01 pm

Katioucha a écrit :Alors là, j'en étais *sûre*. Ce sont les fameuses Précieuses, dites Ridicules, en leurs salons d'intellectuelles mal baisées, qui ont conduit à l'élaboration de l'orthographe française et paf ! On remet la couronne à Richelieu.
Fi donc.
Caution:Troll In Progress
Si je ne m'abuse, c'est à la grammaire que s'attaquaient les dames, pas à l'orthographe... :wink:
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. juil. 16, 2009 3:04 pm

Cela dit , je m'interroge : y a-t-il une autre langue que le français qui soit légiférée ? Car il faut rappeler que les admissions de nouvelles orthographe paraissent au B.O.
Et puis , en dehors des prises de bec sur la justesse de telle ou telle expression , notre langue , avec toutes ses exceptions et ses contradictions , permet une expression de tout par tous avec moultes subtilités , et il me semble que la maîtriser et l'employer au mieux , cen'est pas faire preuve de cuistrerie ; après tout , si Beauverger ou Javorski ont trouvé tant d'échos chez nous , c'est aussi -pour ce qui me concerne , surtout- parce qu'ils ont fait preuve d'une remarquable maîtrise en la matière .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Daelf
Messages : 1538
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 4:15 pm

Message par Daelf » jeu. juil. 16, 2009 3:06 pm

Aldaran : Too long, didn't read (m'a fallu chercher)

Et le reste... rhâ, j'abandonne.

Ou plutôt non. Tu penses quoi de la règle d'accord du participe (et autres joyeusetés dont je sais plus le nom) avec le verbe avoir ? Parce que là, pour la peine, c'est une bourde de copiste grosse comme une maison (un coup on accorde, un coup oups, le verbe était après on l'a pas vu, pas grave ni vu ni connu on laisse pas accordé) qui est devenu une règle. Stricte et bien réelle, y'en a qui mordent pour la défendre (je les presque ai vus.) Pourtant ça reste encore lisible.

Alors oui, y'aura sûrement des évolutions de la langue dûes à des fautes ou à des "audaces" du langage de tous les jours, disons. Mais bizarrement j'ai l'impression qu'elles tiendront mieux et auront plus de sens que les "réformes officielles" (quelqu'un sait au juste où en est LA orthographe officielle, dans les détails ? Moi non, et vu quelques conneries que j'ai vu passer et aussitôt oubliées, je m'en fous.)
Anybody remotely interesting is mad in some way. (the 7th Doctor)
Blog HS après déménagement. En attendant, photos !

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1903
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. juil. 16, 2009 3:36 pm

Daelf a écrit :Tu penses quoi de la règle d'accord du participe (et autres joyeusetés dont je sais plus le nom) avec le verbe avoir ?
Quelle est excessivement chiante et que je me plante 5 fois sur 6. Ça me mine. :(

Avatar du membre
M le maudit
Messages : 465
Enregistré le : ven. nov. 21, 2008 3:29 pm
Localisation : Puteaux

Message par M le maudit » jeu. juil. 16, 2009 3:37 pm

Aldaran a écrit :
Daelf a écrit :Tu penses quoi de la règle d'accord du participe (et autres joyeusetés dont je sais plus le nom) avec le verbe avoir ?
Quelle est excessivement chiante et que je me plante 5 fois sur 6. Ça me mine. :(
+ 42
La meilleure preuve que l' homme n' est pas fait pour le travail, c' est que ça le fatigue... (Mark Twain)

Avatar du membre
Stéphane
Administrateur - Site Admin
Messages : 1889
Enregistré le : lun. déc. 17, 2007 1:58 pm
Contact :

Message par Stéphane » jeu. juil. 16, 2009 3:45 pm

Et encore, on ne parle pas des verbes pronominaux...

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. juil. 16, 2009 4:07 pm

La raison d'être principale de ces règles , c'est de distinguer ceux qui les maîtrisent ce ceux qui les ignorent ; Comme nous l'avons dit plus haut , l'histoire de notre langue est particulière et ses difficultés , parfois absurdes , sont innombrbles mais elles permettent , qu'on le veuille ou non , à certains de s'imposer , la majorité des Français (75 pour 100 dans un sondage d'il y aquelques années) estimant mal la parler et encore davantage mal l'écrire, il s'agit donc d'établir une aristocratie par le verbe . On dirait Les langages de Pao ! :lol:
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » jeu. juil. 16, 2009 4:11 pm

Aldaran a écrit :C'est vrai, une erreur d'accentuation n'est pas un drame, mais ceux qui la font en font d'autres et usent des mêmes arguments ("on s'en fout puisque vous avez compris keske j'dis").
Quand quelqu'un me rétorque ce genre d'argument, il est pour moi définitivement étiqueté non fréquentable. Motif : n'a aucun respect pour ses interlocuteurs.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » jeu. juil. 16, 2009 4:12 pm

Stéphane a écrit :Et encore, on ne parle pas des verbes pronominaux...
Les vrais ou les faux ? :wink:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

CitronMeringue

Message par CitronMeringue » jeu. juil. 16, 2009 4:14 pm

Moi, je l'aime bien cette aristocratie : c'est le seul domaine de ma p... de vie où je suis plus riche que les autres :twisted:

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. juil. 16, 2009 4:16 pm

J'aime bien le verbe se laver : Elle s'est lavée Elle s'est lavé les mains . C'est pas beau ça (nova)?!
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. juil. 16, 2009 4:22 pm

Hoêl a écrit :Cela dit , je m'interroge : y a-t-il une autre langue que le français qui soit légiférée ? Car il faut rappeler que les admissions de nouvelles orthographe paraissent au B.O.
Bah, tous les pays n'ont pas d'Académie française, mais des législations linguistiques existent ici et là.

En Allemagne : même si, par réaction contre le régime nazi, il n'y a pas de législation linguistique, il y a quand même eu une réforme en 1996, et il existe l'Institut für Deutsche Sprache (IDS). Le coup d'éclat de la réforme fut l'abandon du eszett (qui n'existait plus en Suisse depuis 1930) sauf quelques cas. Ayant fait de l'allemand, lire "dass" est un peu bizarre.

Dans beaucoup de pays, il y a des instituts. Par exemple l'institut de la langue tchèque, qui remonte au Bureau du dictionnaire de la langue tchèque. Dans tous les pays de l'est, la langue est un enjeu majeur, bien supérieur à ce qui se passe en France. Comme toutes ces langues ont été jadis dominées par l'allemand, il a fallu faire le tri et faire de l'épuration linguistique.

Et on n'oublie pas l"Académie de la langue hébraïque" qui crée les néologisme et normalise la langue, vue que c'est une langue très jeune.

Bref, pas d'exception française à ce niveau. Et beaucoup d'anglais d'Angleterre se lamentent de l'inexistence de tout mécanisme de défense de la langue, du fait de son internationalisation. Ce qui aboutit à une détérioration de la syntaxe (ce qui est beaucoup plus grave que les problèmes d'orthographe). Ce qui fait qu'un jour, les Américains devront apprendre l'anglais s'ils voyagent : http://www.wired.com/culture/culturerev ... 7/st_essay

Et ca date pas d'aujourd'hui. On se reportera à l'essai d'Orwell : http://www.resort.com/~prime8/Orwell/patee.html
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1903
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » jeu. juil. 16, 2009 4:23 pm

Eons a écrit :
Aldaran a écrit :C'est vrai, une erreur d'accentuation n'est pas un drame, mais ceux qui la font en font d'autres et usent des mêmes arguments ("on s'en fout puisque vous avez compris keske j'dis").
Quand quelqu'un me rétorque ce genre d'argument, il est pour moi définitivement étiqueté non fréquentable. Motif : n'a aucun respect pour ses interlocuteurs.
Tu parles de respect alors que tu es l'un des premiers à relever sans pincettes certaines fautes d'orthographe sur ce forum ? Allons...
Cela dit, que tu m'estimes "définitivement non fréquentable" ne serait pas loin de me réjouir.

Répondre

Retourner vers « Du fond de la salle (pour parler d'autre chose) »