Une hyper mégalopole de plus de 42 millions d’habitants.

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1898
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » mar. juin 07, 2011 6:44 pm

Oph a écrit :Si on décode le Draco, ça laisse entendre qu'il n'y a pas besoin de chercher dans la littérature SF pour trouver un exemple concret de dystopie urbaine : Paris en est un.
Oué, j'avais plus ou moins deviné la direction de la remarque. Comme je parlais de cauchemars et que Paris n'est qu'un mauvais rêve, j'avais un doute.

Avatar du membre
Oph
Messages : 711
Enregistré le : jeu. déc. 16, 2010 3:50 pm
Contact :

Message par Oph » mar. juin 07, 2011 7:15 pm

Aldaran a écrit :
Oph a écrit :Si on décode le Draco, ça laisse entendre qu'il n'y a pas besoin de chercher dans la littérature SF pour trouver un exemple concret de dystopie urbaine : Paris en est un.
Oué, j'avais plus ou moins deviné la direction de la remarque. Comme je parlais de cauchemars et que Paris n'est qu'un mauvais rêve, j'avais un doute.
Je suis bien d'accord avec toi, d'ailleurs !
J'aime bien Paris. Mais pas trop souvent.
"Oph n'est pas un lézard, mais elle présente d'autres atouts."
– Laurent Whale & Jean Millemann

eul' crédit photo !

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. juin 07, 2011 9:05 pm

Bah, je dois être le seul, mais j'adore Paris!
Oncle Joe

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » mar. juin 07, 2011 9:31 pm

Lensman a écrit :Bah, je dois être le seul, mais j'adore Paris!
Oncle Joe
Tiens , je n'la connais pas Ris...
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. juin 08, 2011 3:31 pm

Lensman a écrit :Bah, je dois être le seul, mais j'adore Paris!
Oncle Joe
Tu n'es pas seul. Et si je pense à tous les non-parisiens qui voudraient le devenir....
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mer. juin 08, 2011 3:52 pm

bormandg a écrit :
Lensman a écrit :Bah, je dois être le seul, mais j'adore Paris!
Oncle Joe
Tu n'es pas seul. Et si je pense à tous les non-parisiens qui voudraient le devenir....
Moi, j'ai essayé (un an et demi quand même). Plus jamais !
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. juin 08, 2011 4:04 pm

Eons a écrit :
bormandg a écrit :
Lensman a écrit :Bah, je dois être le seul, mais j'adore Paris!
Oncle Joe
Tu n'es pas seul. Et si je pense à tous les non-parisiens qui voudraient le devenir....
Moi, j'ai essayé (un an et demi quand même). Plus jamais !
J'ai essayé (4 mois ont suffi pour garantir l'impossibilité) de devenir provincial.
Qui a écrit qu'il faut de tout pour faire un mone? 8)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Fredericque
Messages : 141
Enregistré le : sam. mai 31, 2008 2:58 am
Localisation : 2, rue Boutaric - appt.96
Contact :

Message par Fredericque » mer. juin 08, 2011 4:11 pm

bormandg a écrit :
Lensman a écrit :Bah, je dois être le seul, mais j'adore Paris!
Oncle Joe
Tu n'es pas seul. Et si je pense à tous les non-parisiens qui voudraient le devenir....
J'y ai été un an en 2001. Je n'avais pas besoin d'emprunter les transports en communs pour aller travailler et ce fut une des meilleurs années de ma vie.

Actuellement, j'y suis pour un stage depuis deux mois (encore un peu plus d'un mois à tirer). Je suis à l'extérieur de Paris et tous les matins, tous les soirs, alors que je suis pressée, écrabouillée, secouée, malmenée dans les RER et métros surpeuplés et que je dégouline de transpiration, ma plus grande envie est de me retrouver dans un petit village inconnu avec trois pèlerins, les sons léger de la nature, les bonnes odeurs de noisette de la végétation et une immensité désertique à perte de vue.

Tout est question de point de vue.
Site perso : www.farahdouibi.fr
Image

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mer. juin 08, 2011 4:50 pm

Fredericque a écrit :J'y ai été un an en 2001. Je n'avais pas besoin d'emprunter les transports en communs pour aller travailler et ce fut une des meilleurs années de ma vie.

Actuellement, j'y suis pour un stage depuis deux mois (encore un peu plus d'un mois à tirer). Je suis à l'extérieur de Paris et tous les matins, tous les soirs, alors que je suis pressée, écrabouillée, secouée, malmenée dans les RER et métros surpeuplés et que je dégouline de transpiration, ma plus grande envie est de me retrouver dans un petit village inconnu avec trois pèlerins, les sons léger de la nature, les bonnes odeurs de noisette de la végétation et une immensité désertique à perte de vue.

Tout est question de point de vue.
T’as tout compris. Moi aussi, ça a été relativement sympa les premeirs mois, tant que j'étais à 10 mn à pied de mon boulot.

Àprès 7 ans dans un trou (trop) perdu et 7 autres en métropole lilloise (mais en périphérie, plus calme), 22 ans que je suis dans un petit village presque comme tu le décris (mais les odeurs sont plus variées que ça :lol: ), et aucune intention d'en bouger (du moins domiciliairement). :D

Alors, une mégalopole de 42 millions d'habitants, très peu pour moi, sauf si elle s'étale sur 100 000 km² (au minimum). :mrgreen:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » mer. juin 08, 2011 5:35 pm

Lensman a écrit :Bah, je dois être le seul, mais j'adore Paris!
Oncle Joe
ne nous méprenons pas, j'adore Paris, enfin le Paris où je vis avec ses putes, ses dealers à la petite semaine, ses trafiquants en gros, ses ateliers clandestins, ses bars lounge, mon club de gym hypra snob, mon salon de thé encore plus snob, mon bar à métalleux, mes librairies diverses et variées, le multicolore permanent de mon quartier, sa vie fièvreuse entre le bobo et l'illégal, le mélange du genre et des genres, un endroit où rien n'est fermé, jamais, et où encore à cinq heures du mat, y'a moyen de manger des frites correctes, ou de décuver devant un thé vert bio.
Bon évidemment, y'a du bruit des gens qui braillent, s'engueulent, s'étreignent, s'amusent, et je peux tout vous dire des problèmes de couple de mes voisins d'en face...
mais je m'en fous j'aime mieux le bruit de la vie que celui des bagnoles
Mais ça c'est le mien, un quartier où certes doit bien vadrouiller un million de personnes par jour et qui reste néanmoins un village
(délicieuse conversation y'a dix minutes avec la péripatéticienne Fdesouche (mais pas d'esprit) d'en bas de chez moi déplorant la descente de flics précédente tombée sur ses consoeurs chinoises si mal loties, elles, selon la dame. à part ça elle m'a conseillé de lire Barjavel parce que sa fille le lit en première et que c'est vachement chouette et qu'elle le découvre et que ah bon c'est ça la sf. Videmment, elle, elle vit dans les tontons flingueurs donc elle a du mal à cibler les frontières des genres.Bref, Paris village même si un peu space des fois)
ah et je suis à un quart d'heure du boulot, et à une heure et demi d'aller prendre un pot chez des potes à Bruxelles à Lille ou à Lyon...
n'empêche que, c'est déjà limite dans certains coins, je ne veux pas imaginer vivre dans un truc plus grand...
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1898
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » mer. juin 08, 2011 5:44 pm

dracosolis a écrit :et qui reste néanmoins un village
Je pense exactement ça de certains coins de Paris (à certaines heures). Et après y avoir vécu 20 ans, je me dis : "autant en trouver un vrai, village". J'y gagnerai un coin de gazon et une chaise longue à poser à côté de ma PaL.

RAJOUT : Et puisqu'on parlait de fantasmes, l'un des miens serait de trouver un village comme celui que décrit Brunner dans Onde de choc.

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » mer. juin 08, 2011 5:51 pm

Aldaran a écrit :
dracosolis a écrit :et qui reste néanmoins un village
Je pense exactement ça de certains coins de Paris (à certaines heures). Et après y avoir vécu 20 ans, je me dis : "autant en trouver un vrai, village". J'y gagnerai un coin de gazon et une chaise longue à poser à côté de ma PaL.

RAJOUT : Et puisqu'on parlait de fantasmes, l'un des miens serait de trouver un village comme celui que décrit Brunner dans Onde de choc.
ben voilà, moi je suis repartie du coin de gazon ^^parce que le silence m'emmerdait
ajoutons qu'Oph décode assez bien le Draco, faut r'connaître^^
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mer. juin 08, 2011 6:02 pm

Aldaran a écrit :
dracosolis a écrit :et qui reste néanmoins un village
Je pense exactement ça de certains coins de Paris (à certaines heures). Et après y avoir vécu 20 ans, je me dis : "autant en trouver un vrai, village". J'y gagnerai un coin de gazon et une chaise longue à poser à côté de ma PaL.
Je préfère disposer d'un "village" parisien où on peut s'isoler le temps nécessaire loin des calamités urbaines, mais d'où on peut sortir pour retrouver les merveilles qui, au milieu de tous les cauchemars et merdes diverses, n'existent qu'à Paris. Tant qu'il en reste (de moins en moins et peut-être plus pour longtemps... mais comme je ne serai plus là pour subir ça)...
Parce que le "vrai" village, on y trouve le calme... et rien d'autre. Et si par malheur il y a ne serait-ce qu'un seul beauf à moins de 50 km, il est plus nuisible pour le village que les 3 millions de cons parisiens pour Paris.
Modifié en dernier par bormandg le mer. juin 08, 2011 6:05 pm, modifié 1 fois.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » mer. juin 08, 2011 6:05 pm

Aldaran a écrit :
dracosolis a écrit :et qui reste néanmoins un village
Je pense exactement ça de certains coins de Paris (à certaines heures). Et après y avoir vécu 20 ans, je me dis : "autant en trouver un vrai, village". J'y gagnerai un coin de gazon et une chaise longue à poser à côté de ma PaL.

RAJOUT : Et puisqu'on parlait de fantasmes, l'un des miens serait de trouver un village comme celui que décrit Brunner dans Onde de choc.
ah Précipice
oui
un de mes grands amours de jeunesse :D
et c'est pas un village, c'est une "Ville sage"
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » jeu. juin 09, 2011 5:42 am

bormandg a écrit :Parce que le "vrai" village, on y trouve le calme... et rien d'autre. Et si par malheur il y a ne serait-ce qu'un seul beauf à moins de 50 km, il est plus nuisible pour le village que les 3 millions de cons parisiens pour Paris.
C'est vrai qu'il y a village et village.

Le premier, j'étais à 4 km du commerce le plus proche, idem pour l'arrêt de bus, et à 30 km de la gare et de l'autoroute. Là, c'est le trou.

Actuellement, j'ai la plupart des commerces (dont une supérette) à moins de 800 m, un cabinet médical à 400 m, deux accès autoroutiers à 6 km et la gare TGV (ainsi que tous le reste – hypermarchéS, hôpital, fisc, tribunal, cinémas… – à 8 km. Plus un arrêt de bus à 20 m de ma grille. Et je peux être à Lille ou à Dunkerque en 25 mn, à Bruxelles en 1h, à Paris en 2h (via TGV), etc. Tout ça avec la campagne en direct dans 3 directions sur 4 (et dans la 4e, à 900 m de l'autre côté du village). En gros, les avantages cumulés de la ville et de la campagne. :D

Seule vraie carence : la Poste (bureau du village fermé il y a 10 ans et distribution dégradée depuis 2005 – mais la distribution est devenue foireuse même à Paris…).
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Répondre

Retourner vers « Prospective (et pour vous le futur c'est quoi ?) »