Sortie aujourd'hui du Prestige

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14707
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Sortie aujourd'hui du Prestige

Message par jerome » mer. nov. 15, 2006 8:56 am

Le Prestige sort aujourd'hui chez nous. Quelqu'un va aller le voir ?

(je vous remets le site officiel http://theprestige.movies.go.com avec à voir le trailer...)

J'ai trouvé aussi sur Allociné les interviews des principaux
acteurs

et une revue de presse

Image
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Jed
Messages : 83
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 10:22 am
Localisation : Entre Bruxelles et Liège

Re: Sortie aujourd'hui du Prestige

Message par Jed » mer. nov. 15, 2006 9:55 am

jerome a écrit :Le Prestige sort aujourd'hui chez nous.
Chez nous il sort fin janvier. Le temps de le traduire en belge sans doute... Mais sinon, oui je pense bien aller le voir, d'autant que des potes non lecteurs de SF ont été assez emballé par la bande-annonce vue au ciné.

Avatar du membre
Mélanie
Messages : 1224
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 9:32 am
Localisation : Paris
Contact :

Message par Mélanie » mer. nov. 15, 2006 4:01 pm

Vu aujourd'hui. Expérience très bizarre pour moi, dans le sens où j'avais des attentes énormes et où je ne peux pas dissocier ce film du roman de Christopher Priest. Du coup, je n'ai pas pu l'apprécier pleinement sans passer mon temps à comparer. Ça m'a l'air d'être un très bon film, j'y ai pris beaucoup de plaisir en tout cas. Mais certains choix de Nolan m'ont fait tiquer. Il prend énormément de libertés avec le roman, ce qui ne m'a pas surprise (c'était sans doute inévitable). Certains changements sont bien vus, d 'autres plus discutables. Exit notamment le jeu sur les points de vues, les récits contradictoires des deux personnages. En revanche, le thème de l'obsession et du secret, et la façon dont ils déteignent sur la vie de l'illusionniste, est très habilement traitée.

Le début et la fin s'éloignent énormément de la lettre, tout en gardant globalement l'esprit. La partie centrale en revanche, sur Tesla et les différentes versions du tour de l'Homme Transporté, est beaucoup plus fidèle, et c'est d'ailleurs celle que j'ai préférée. Il y a des images superbes dans cette partie-là (dans le reste du film aussi d'ailleurs). Dans l'ensemble, c'est habilement construit, avec des acteurs excellents, des images marquantes, quelques séquences bluffantes. Je pense en particulier à la toute dernière scène, même si celle qui précède m'a vraiment fait tiquer, je la trouvais trop appuyée, limite hollywoodienne dans ses effets, alors qu'un peu plus de retenue l'aurait rendue très émouvante.

A part ça, je ne peux pas m'empêcher de trouver un peu triste de savoir que pour la plupart des gens, "Le Prestige" sera désormais un film avant d'être un livre. C'est la première fois que je pense vraiment à ça, en fait, à la façon dont une adaptation gomme en partie la voix et la personnalité de l'original. Nolan s'est montré assez respectueux, dans l'ensemble, mais il y a dans ce film autant de Nolan que de Priest, fatalement... J'espère que pas mal de gens auront la curiosité d'aller lire le roman. Les deux se complètent d'une manière intéressante, en y réfléchissant.

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » mer. nov. 15, 2006 8:49 pm

J'espère que pas mal de gens auront la curiosité d'aller lire le roman.
Je me trompe peut-être, mais je pense que c'est justement le film qui fera vendre le livre.
Le gros risque, c'est que ayant vu le film, certains spectateurs ignorant tous de la SF disent: c'est vraiment dommage, ce Priest, il n'est pas futé, il aurait quand même put faire UN LIVRE exactement comme le film! :-(

Avatar du membre
Mélanie
Messages : 1224
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 9:32 am
Localisation : Paris
Contact :

Message par Mélanie » mer. nov. 15, 2006 8:55 pm

Papageno a écrit :Je me trompe peut-être, mais je pense que c'est justement le film qui fera vendre le livre.
Je l'espère de tout coeur, reste à voir si ça va se vérifier.
En y réfléchissant, je me dis que les deux sont assez différents pour que quelqu'un qui ait vu le film d'abord se laisse prendre au jeu : le livre s'ouvre sur des personnages et une situation qui ne figurent pas dans le film. Donc, d'emblée, on ne peut pas s'attendre à retrouver dans ce roman la copie conforme du film. Et quand le récit de Borden entre en jeu, la structure est entièrement différente de celle adoptée par Nolan. Personnellement, si j'avais eu moins d'attentes et un rapport moins personnel à cette adaptation, j'aurais sans doute trouvé la comparaison fascinante. Le livre et le film sont les deux faces d'une même pièce, en quelque sorte.

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mer. nov. 15, 2006 11:25 pm

Le Cafard a mis en ligne une itw de Priest à propos du film. C'est
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » jeu. nov. 16, 2006 9:57 am

Mélanie a écrit :A part ça, je ne peux pas m'empêcher de trouver un peu triste de savoir que pour la plupart des gens, "Le Prestige" sera désormais un film avant d'être un livre.
Pense à tous les gens qui croient connaitre l'oeuvre de Jules Verne grace à 20000 lieues sous les mers avec kirk douglas sans en avoir lu une ligne.

Avatar du membre
Mélanie
Messages : 1224
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 9:32 am
Localisation : Paris
Contact :

Message par Mélanie » jeu. nov. 16, 2006 10:01 am

rmd a écrit :Pense à tous les gens qui croient connaitre l'oeuvre de Jules Verne grace à 20000 lieues sous les mers avec kirk douglas sans en avoir lu une ligne.
Ouais, je pense qu'on en a tous des exemples. Le plus frappant pour moi : je croyais connaître "Misery" de King parce que j'avais vu le film, j'ai compris mon erreur quand j'ai enfin ouvert le livre et pris une grosse claque, il y a quelques mois.

Ce qui m'inquiète plus dans le cas présent, c'est que Priest est quand même beaucoup moins connu que Jules Verne, donc pas mal de gens ne vont peut-être même pas percuter qu'il y avait un livre avant le film.

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » jeu. nov. 16, 2006 10:43 am

D'autant moins que les producteurs du film et Nolan ne se répendent pas vraiment à son sujet dans les médias.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » jeu. nov. 16, 2006 11:12 am

Mélanie a écrit :Ce qui m'inquiète plus dans le cas présent, c'est que Priest est quand même beaucoup moins connu que Jules Verne, donc pas mal de gens ne vont peut-être même pas percuter qu'il y avait un livre avant le film.
Bah, à l'époque ou j'ai bossé sur Jules pour noosfere, j'avais trouvé un forum américain ou des gens refusaient de croire que Verne était francais et pas américain!

Et puis le ciné a un aspect positif: dans les années 50, Verne était passé de mode et n'était plus publié en dehors des versions fortement coupées de la bibliothèque verte. il n'est pas impossible que les adaptations ciné dues à la fin des droits d'auteur soient à l'origine du regain d'interet des années 70.

On peut donc esperer que des adaptations ciné réussies soient une manière de faire survivre des oeuvres qui sinon tomberaient dans l'oubli en dehors d'une poignée de spécialistes.

Peut-etre que dans 50 ans Priest ne sera connu que grace à ce film.

Avatar du membre
Laurent Kloetzer
Messages : 49
Enregistré le : lun. sept. 18, 2006 3:54 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Laurent Kloetzer » jeu. nov. 16, 2006 11:42 am

Vu le film hier soir, et je suis tout à fait enthousiasmé. Bons acteurs, bonne mise en scène et surtout bonne histoire.
Je trouve notamment (en réponse à Mélanie) l'adaptation très bien faite puisque respectant tout à fait l'esprit du livre, tout en en faisant une histoire de cinéma.
Mélanie a écrit : Exit notamment le jeu sur les points de vues, les récits contradictoires des deux personnages.
Ce genre de truc littéraire, fascinant dans un roman, me paraissait difficile à faire passer (et encore, il s'y essaie). Je trouve que le scénariste a bien fait de se consacrer à la rivalité des deux personnages. Ces derniers sont remarquablement interprétés, avec une très grande force. Bowie fait un magnifique Tesla et les scènes chez lui font partie de mes favorites.
Bref, un très bon moment. Une adaptation élégante et pas putassière (il n'y a aucun effet hollywoodien facile, je trouve) d'un très bon roman. J'espère que ça va pouvoir bien contribuer à faire connaître cet excellent auteur qu'est Priest.

Avatar du membre
Mélanie
Messages : 1224
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 9:32 am
Localisation : Paris
Contact :

Message par Mélanie » jeu. nov. 16, 2006 11:49 am

Laurent Kloetzer a écrit :Ce genre de truc littéraire, fascinant dans un roman, me paraissait difficile à faire passer (et encore, il s'y essaie).
Oui, je suis bien d'accord là-dessus. C'était sans doute trop compliqué. Et c'est vrai qu'il y en a malgré tout quelques échos.
Laurent Kloetzer a écrit :Bref, un très bon moment. Une adaptation élégante et pas putassière (il n'y a aucun effet hollywoodien facile, je trouve) d'un très bon roman.
Il y a quand même un ou deux trucs qui m'ont fait tiquer, dans le sens où j'ai justement trouvé certains effets trop appuyés :
attention spoiler a écrit :Le rapport entre Borden et sa petite fille, un peu lourdingue et larmoyant dans certaines scènes, et la scène des révélations tout à la fin, un peu trop longue à mon goût, comme si Nolan ressentait le besoin d'expliquer lourdement, là où une approche un peu plus suggestive aurait pu donner quelque chose d'intéressant.
Mais sinon, je suis d'accord, Nolan a fait du très beau boulot.

Et c'est vrai qu'il y a des scènes et images marquantes dans la partie sur Tesla, il y en a que j'ai trouvées assez bluffantes.

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » jeu. nov. 16, 2006 12:15 pm

Mouais... je suis tout de même très dubitatif. D'une part je suis un fan du bouquin, et d'autre part, rien de ce que j'ai vu de Nolan jusqu'à present ne m'a réellement convaincu. Memento était mignonnet, Insomnia manquait de maîtrise et Batman Begins était carrément grotesque. Donc j'ai tout de même un peu peur.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Avatar du membre
Laurent Kloetzer
Messages : 49
Enregistré le : lun. sept. 18, 2006 3:54 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Laurent Kloetzer » jeu. nov. 16, 2006 12:26 pm

Mélanie a écrit :
Laurent Kloetzer a écrit :Ce genre de truc littéraire, fascinant dans un roman, me paraissait difficile à faire passer (et encore, il s'y essaie).
Oui, je suis bien d'accord là-dessus. C'était sans doute trop compliqué. Et c'est vrai qu'il y en a malgré tout quelques échos.
Pour moi, ce n'était juste pas approprié. Le cinéma et la littérature n'utilisent pas les mêmes outils, pas les mêmes effets. Il faut quand même quelques raisons pour qu'il soit encore intéressant d'écrire des livres ! :)
Mélanie a écrit : Il y a quand même un ou deux trucs qui m'ont fait tiquer, dans le sens où j'ai justement trouvé certains effets trop appuyés :
attention spoiler a écrit :Le rapport entre Borden et sa petite fille, un peu lourdingue et larmoyant dans certaines scènes, et la scène des révélations tout à la fin, un peu trop longue à mon goût, comme si Nolan ressentait le besoin d'expliquer lourdement, là où une approche un peu plus suggestive aurait pu donner quelque chose d'intéressant.
Je te suis sur ces deux remarques. Le film a des défauts, il est loin d'être parfait. Mais j'ai été emporté par la qualité de la narration et surtout par l'existence, la force des personnages. C'est surtout ça qui m'a séduit. J'ai adoré voir ces personnages vivants, réels...

Et puis il y a plein de trucs très bien faits. L'époque, par exemple, est très habilement rendue. On n'est pas dans un film en costume lourdingue...
Et, autre truc casse-gueule, les tours de magie sont très bien filmés, avec une vraie tension dramatique, malgré tout ce que ça pouvait avoir de ringard. Et ça, je trouve ça remarquable.

Avatar du membre
Mélanie
Messages : 1224
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 9:32 am
Localisation : Paris
Contact :

Message par Mélanie » jeu. nov. 16, 2006 12:32 pm

Laurent Kloetzer a écrit :Pour moi, ce n'était juste pas approprié. Le cinéma et la littérature n'utilisent pas les mêmes outils, pas les mêmes effets. Il faut quand même quelques raisons pour qu'il soit encore intéressant d'écrire des livres ! :)
C'est cool, on n'est pas encore au chômage alors. :wink:
Et, autre truc casse-gueule, les tours de magie sont très bien filmés, avec une vraie tension dramatique, malgré tout ce que ça pouvait avoir de ringard. Et ça, je trouve ça remarquable.
Ah ça oui... Ça m'a fait tout drôle de voir l'Homme Transporté en images.

Répondre

Retourner vers « Cinéma et séries »