Captain America

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Répondre
Avatar du membre
Aikau le bô
Messages : 187
Enregistré le : ven. avr. 28, 2006 12:28 pm
Localisation : Lausanne

Captain America

Message par Aikau le bô » jeu. sept. 01, 2011 12:02 pm

Captain America

Ou comment réussir l’impossible adaptation du super-héros donnant envie d’être un super vilain, rien que pour lui faire du mal, beaucoup, beaucoup, de mal…

Le pitch ? Durant la seconde guerre mondiale, un gringalet courageux devient super fort (et… c’est tout ? Mais… genre fort comme déplacer des montagnes ? Non, non, juste fort comme soulever une moto, ce genre de conneries, quoi…). Après, il y a un méchant nazi. Et puis, le méchant nazi perd. Voilà.

Un scénario bien pourri, donnant des convulsions rectales au bout de 30 secondes ? Oui… MAIS ! Là où c’est fort, c’est que ce super-héros patriotique à vomir a justement été créé… pour des raisons patriotiques en 1940 pour galvaniser le peuple américain. Or, il se trouve que les scénaristes de ce nouveau – énième – film de super-héros ont eu la bonne idée de ridiculiser cet archétype en le prenant pour ce qu’il est : un bouffon vendant des bons du trésor américain pour l’effort de guerre (superbe costume en coton et majorettes inclus dans le prix, hilarant). Et ça, bon sang, c’était vraiment drôle !

Alors bon, ok, passés ces aspects, on reste dans un classique du genre, tant au niveau de la réalisation – correcte – que des acteurs – corrects. Mais franchement, le film est si outrageusement pulp, dans le bon sens du terme, que tout patriote et brave qu’il est, Captain América reste toujours amusant et second degré, à la manière (un peu, faut pas exagérer, mais bon, j’fais c’que j’veux, d’abord ! ) d’un Indiana Jones, d’un Hellboy, ou d’un Inglorious Bastards (pour les nazis). Ok, c’est pas ce niveau, mais disons que ça essaye au moins, ce qui n’est pas si mal…

Bref, un chouette film pulp popcorn, à regarder pour ce qu’il est
Si la science est l'unique aspect déterminant de la SF, et que la psychologie est une science, alors Madame Bovary est de la SF

Avatar du membre
Mors Ultima Ratio
Messages : 817
Enregistré le : mar. juil. 27, 2010 11:52 am
Localisation : Rosny sous Bois

Message par Mors Ultima Ratio » ven. sept. 02, 2011 9:08 am

Moi je me suis emmerdé comme c'est pas permis et j'ai eu l'impression de me faire voler mon argent, alors que j'ai la carte UGC. Les acteurs sont bons, Crane Rouge est génial, les effets sont bons, les décors sont bons, mais il ne se passe rien et les scènes d'action sont poussives au possible. Quand à l'Hydra, elle ressemble plus à la secte du Mandarom, qu'à une armée de fanatique. Ce n'est même pas un bon nanard. Après, ça reste toujours plus distrayant que le dernier "Planète des Singes" ou "Melancolia". Ha non, en fait.
"On dit que les oiseaux sont libres dans le ciel, mais la vraie liberté n'est-elle pas celle d'avoir un endroit où se poser ?"par Sanzo dans Saiyuki

Répondre

Retourner vers « Cinéma et séries »