Série : Real Humans

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » sam. avr. 06, 2013 6:03 pm

J'ai aussi regardé les deux premiers épisodes sur Arte. Intéressant comme série, mais dommage qu'ils n'ont pas situé cette histoire dans un futur éloigné. Car c'est bel et bien le problème de cette série. L'époque ne colle pas avec la technologie. Ceci dit, le sujet principal à mainte fois été exploité, donc on ne peut pas dire que c'est original. Mais ça se regarde...
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » sam. avr. 06, 2013 7:44 pm

:lol:
c'est sûr que le port USB dans le futur éloigné ça aurait tout arrangé^^
je ne suis pas d'accord avec toi Marc, le monde parallèle était une idée (pas forcément une bonne, mais une idée) le problème c'est que ce monde est en carton, ses persos en balsa et la cohérence interne perpétuellement bouffée aux mites.
les déboires affectifs des uns et des autres (pauvrement affectifs) n'arrivent pas à me sauver la sauce, je suis pas assez affective comme garce pour réussir à ignorer que ça colle quand même pas^^
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Sylvain Fontaine
Messages : 11
Enregistré le : dim. sept. 02, 2012 11:11 am
Localisation : Fontainebleau
Contact :

Message par Sylvain Fontaine » sam. avr. 06, 2013 9:34 pm

dracosolis a écrit :et merde on a le droit de pas aimer un truc, de dire pourquoi, sans passer pour un connard élitiste qui prend tous les autres pour des cons.
Oui mais, il me semble qu'on est ici bien sévère avec cette série, parce que si les mêmes critères, c'est à dire cohérence, consistance, crédibilité, étaient appliqués avec la même rigueur à la littérature de SF, ce serait ravageur. Concernant les modifications sociétales, notamment, il y a de quoi rire, si on sait un peu d'Histoire, de Sociologie ou d'Economie. Je ne vois pas quel bouquin tiendrait le coup.

Mais enfin, c'est l'expérience de pensée qui compte. L'expérience du chat de Schrödinger est instructive ; je n'ai jamais entendu quelqu'un la contester au motif que la SPA la ferait interdire.

L'auteur de 100% humains s'est expliqué là-dessus (ce que je ne savais pas, merci L.Gidon, http://www.actusf.com/forum/viewtopic.p ... 912#218912). Il désirait mettre en scène la banalisation d'androïdes autonomes, toutes choses égales par ailleurs, comme on dit en Economie, c'est à dire en excluant les autres variables. Bon, si on accepte ces limites, l'expérience me semble réussie, et tellement rare au cinéma ou à la télévision.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » dim. avr. 07, 2013 8:55 am

Sylvain Fontaine a écrit :[Il désirait mettre en scène la banalisation d'androïdes autonomes, toutes choses égales par ailleurs, comme on dit en Economie, c'est à dire en excluant les autres variables. Bon, si on accepte ces limites, l'expérience me semble réussie, et tellement rare au cinéma ou à la télévision.
Le problème est que le "toutes choses égales par ailleurs" n'a aucune réalité.

Imaginez un peu si on voulait mettre en scène une société pourvue de voitures de 4 m de large au lieu de 2 « toutes choses égales par ailleurs » (donc avec les routes que nous connaissons). :lol:

On peut minimiser les "effets de bord", mais pas faire comme s'il n'y en avait aucun, c'est là l'erreur.

C'est comme un montage photo : faut au moins flouter les bords du collage si on ne veut pas que ça saute aux yeux comme un chat en colère.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » dim. avr. 07, 2013 9:39 am

A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » dim. avr. 07, 2013 12:54 pm

N'ayant pas vu le feuilleton, je me permets toutefois de rappeler que prévoir un avenir comportant des androïdes et imaginer un présent parallèle où ils existent sont deux spéculations différentes et qu'aucune remarque portant sur l'une des démarches ne saurait concerner l'autre.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » dim. avr. 07, 2013 8:27 pm

Sylvain Fontaine a écrit :
dracosolis a écrit :et merde on a le droit de pas aimer un truc, de dire pourquoi, sans passer pour un connard élitiste qui prend tous les autres pour des cons.
Oui mais, il me semble qu'on est ici bien sévère avec cette série, parce que si les mêmes critères, c'est à dire cohérence, consistance, crédibilité, étaient appliqués avec la même rigueur à la littérature de SF, ce serait ravageur. Concernant les modifications sociétales, notamment, il y a de quoi rire, si on sait un peu d'Histoire, de Sociologie ou d'Economie. Je ne vois pas quel bouquin tiendrait le coup.

Mais enfin, c'est l'expérience de pensée qui compte. L'expérience du chat de Schrödinger est instructive ; je n'ai jamais entendu quelqu'un la contester au motif que la SPA la ferait interdire.

L'auteur de 100% humains s'est expliqué là-dessus (ce que je ne savais pas, merci L.Gidon, http://www.actusf.com/forum/viewtopic.p ... 912#218912). Il désirait mettre en scène la banalisation d'androïdes autonomes, toutes choses égales par ailleurs, comme on dit en Economie, c'est à dire en excluant les autres variables. Bon, si on accepte ces limites, l'expérience me semble réussie, et tellement rare au cinéma ou à la télévision.
sauf qu'apparemment il ne met en scène que des conséquences psychologiques individuelles , quasiment (à la moitié de l'épisode 2^^) aucune sociologique, économique ou politique ( là c'est pas de "l'effet de bord" quand on prétend étudier le phénomène.)
et moi j'aime bien les gens mais le voyage simple autour de leur nombril ne m'intéresse que dans la mesure où on peut en tirer un vague propos transcendant la bluette.
là de propos nib, et je sais bien pourquoi j'ai pas regardé plus de deux épisodes de desperate housewives^^


quand au raisonnement suivant tenu par un robot : "on va pas essayer de discuter avec les humains c'est pas la peine, on va devenir plus nombreux et les écraser" comac direct par 4 robots sensément atypiques, il me semble d'un illogisme terrifiant pour des créatures programmées par un type qui est (à petites touches) présenté comme un brave type assez humaniste.
c'est juste le résultat de l'équation inconsciente suivante chez les réalisateurs :
création artificielle = Frankenstein
(on va pas aller jusqu'à Skynet vu que visiblement ils ont pas vu Terminator non plus)
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

L.Gidon
Messages : 33
Enregistré le : sam. août 20, 2011 9:05 am
Localisation : Annecy
Contact :

Message par L.Gidon » lun. avr. 08, 2013 6:59 am

kibu a écrit :Je n'ai rien dit...
Et je n'ai rien lu... pourtant c'est tentant.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » lun. avr. 08, 2013 8:35 am

Les prises USB non protégées (à la base de la nuque) qui n'empêche pas un hubot de se balader sous la pluie ou même de se jeter à l'eau (épisode 3), c'est pas mal non plus. :lol:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » lun. avr. 08, 2013 8:39 am

Sylvain Fontaine a écrit :Oui mais, il me semble qu'on est ici bien sévère avec cette série, parce que si les mêmes critères, c'est à dire cohérence, consistance, crédibilité, étaient appliqués avec la même rigueur à la littérature de SF, ce serait ravageur.
en général, ces critères sont appliqués avec la même rigueur
c'est d'ailleurs ce qui permet, en autres, d'identifier un auteur/réalisateur/scénariste de talent

sa capacité à ne pas confondre "monde de fiction" (cohérence interne) et "monde de référence" (crédibilité) pour reprendre des concepts vaguement ontologiques développés par ailleurs, par exemple par Sil'

et sa capacité à laisser les potentielles incohérences du "monde de fiction" hors du champ du récit, ou à tisser un tapis narratif dense sous lequel il balaiera habilement les contradictions, ou encore à éblouir le lecteur/spectateur pour qu'il ne les voit pas (théorie dite "Du Bruit Dans Star Wars", ou "Dans l'Espace Personne N'Entendra Vos Vaisseaux" ^^) pour ne citer que 3 artifices utilisés par les auteurs/réalisateurs/scénaristes...
Concernant les modifications sociétales, notamment, il y a de quoi rire, si on sait un peu d'Histoire, de Sociologie ou d'Economie. Je ne vois pas quel bouquin tiendrait le coup.
je n'ai pas connaissance que les auteurs de sf fassent profession de prospective

enfin, si, il y en a bien deux ou trois, mais on ne leur en veux pas...
Mais enfin, c'est l'expérience de pensée qui compte. L'expérience du chat de Schrödinger est instructive ; je n'ai jamais entendu quelqu'un la contester au motif que la SPA la ferait interdire.
et c'est bien normal : Schrödinger est président fondateur de la SPA dans une univers alternatif et lui aussi sait voir une défense pikachu quand il en croise une
L'auteur de 100% humains s'est expliqué là-dessus (ce que je ne savais pas, merci L.Gidon, http://www.actusf.com/forum/viewtopic.p ... 912#218912). Il désirait mettre en scène la banalisation d'androïdes autonomes, toutes choses égales par ailleurs, comme on dit en Economie, c'est à dire en excluant les autres variables.
alors, le toutes choses égales par ailleurs, ça a un nom (en économie comme ailleurs) : la reproductibilité

ça nécessite d'identifier le champ des variants et des invariants et d'assurer qu les paramètres d'influence restent dans des tolérances acceptables

je ne doute pas de la bonne volonté de l'auteur de 100% humains, mais les "expériences de pensée" qu'il tentent, au delà du fait qu'elles ont déjà été faites - et pour certaines épuisées- doivent-elles, au moins, être cohérentes entre elles
i.e. elles ne doivent pas conduire à ce que chacune génère des variations qui influencent, parfois au premier ordre, les résultats des autres
sinon, ça devient du gloubi-boulga : personnellement, j'aime bien, mais faut pas me le vendre pour du rôti de veau

pour donner deux exemple d'expérience de pensée reprise dans 100% humains, et à mon avis réussie, je conseille de lire Miroirs mutilés de Claude Ecken sur les relations personne âgée/androïde nurse ou Et quand je vous fais ça, vous sentez quelque chose ? de Robert Sheckley sur les robots domestiques utilisés comme sextoys
dans les 2 cas, l'auteur a justement su limiter le champ de l'expérience pour que les incohérences n'apparaissent pas
De toutes façons, la science-fiction c'est de la fantasy avec des boulons.
pendant que j'y pense, je considère que Pratchett écrit de la sf ; surtout dans les Annales du Disque-Monde
parce que je n'oublie pas que la 3ème loi de Clarke est réversible : « Toute magie suffisamment cohérente est indiscernable de la technologie. »
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » lun. avr. 08, 2013 11:54 am

MF a écrit :
De toutes façons, la science-fiction c'est de la fantasy avec des boulons.
pendant que j'y pense, je considère que Pratchett écrit de la sf ; surtout dans les Annales du Disque-Monde
parce que je n'oublie pas que la 3ème loi de Clarke est réversible : « Toute magie suffisamment cohérente est indiscernable de la technologie. »
[Mode: digression hors du sujet du fil] J'ai déjà explique qu'à mes yeux toute fantasy spéculative rentrait dans la speculative fiction, aussi appelée SF. Je veux bien y inclure Pratchett à côté d'Ursula Le Guin (Terremer) ou de C. S Friedman avec ses Magisters. [Mode digression off] 8)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » lun. avr. 08, 2013 5:17 pm

kibu a écrit :Je n'ai rien dit...
Ben mince , je ne l'avais pas vu passer celui-là !
Je le commande demain .
Merci Kibu !
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » lun. avr. 08, 2013 10:33 pm

Concernant les modifications sociétales, notamment, il y a de quoi rire, si on sait un peu d'Histoire, de Sociologie ou d'Economie. Je ne vois pas quel bouquin tiendrait le coup.
je n'ai pas connaissance que les auteurs de sf fassent profession de prospective

enfin, si, il y en a bien deux ou trois, mais on ne leur en veux pas...
obensi^^
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » lun. avr. 08, 2013 11:29 pm

dracosolis a écrit :
Concernant les modifications sociétales, notamment, il y a de quoi rire, si on sait un peu d'Histoire, de Sociologie ou d'Economie. Je ne vois pas quel bouquin tiendrait le coup.
je n'ai pas connaissance que les auteurs de sf fassent profession de prospective

enfin, si, il y en a bien deux ou trois, mais on ne leur en veux pas...
obensi^^
pfff... rumeurs et médisances ^^
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

DPoldonski
Messages : 283
Enregistré le : ven. févr. 27, 2009 4:48 pm
Localisation : Val d'oise

Message par DPoldonski » mar. avr. 09, 2013 8:33 am

Erion a écrit :Autrement dit, cette série, sur le plan de la science-fiction est très banale.
Vous laissant tous à votre triste réalité :cry: ... que je vous souhaite uchronique et sans... hubot.
Triste SF. Triste réalité... Vraiment représentatif ? :shock:
La critique est Thésée : blablabla-byrinte.

Répondre

Retourner vers « Cinéma et séries »