Cloud Atlas

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Répondre
Avatar du membre
crazy guide
Messages : 1455
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 1:16 pm
Localisation : De moins en moins sur Terre
Contact :

Cloud Atlas

Message par crazy guide » lun. mars 18, 2013 1:51 pm

Vu ce film hier : impressionnant !
Comme je n'ai pas la fibre "critique de cinéma" et que je n'ai pas envie de raconter le film (en plus, je ne suis pas sûr d'y parvenir tellement il est riche) je dirais juste qu'il faut aller le voir. Surement un des meilleurs films de la galaxie SFFF de 2013.

Attention :
- comme ce n'est pas un film taillé pour le "grand public" il n'est pas forcément dispo dans toutes les salles.
- Il dure 2h45 (que je n'ai pas vu passer).
- Si vous n'êtes pas 100% fluent en anglais allez-y en Français sinon vous risquez de passer de nombreux passages à lire les sous-titres et c'est dommage.

Conclusion :
- Vivement la sortie en DVD que je puisse le revoir.

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » mer. mars 20, 2013 8:51 am

Je suis allé le voir lundi avec deux potes, j'ai adoré, et moi non plus je n'ai pas senti les 2h50 passer.
Les deux intrigues SF (vu qu'il s'agit six histoire entremêlées se passant du XIXème à un futur post-apo, si le film est difficile à résumer on peut au moins dire ça) sont d'excellent morceaux du genre (j'ai adoré la langue inventée du monde post-apo, c'est très rare de voir ça au ciné, et pour le coup je plaiderais plutôt pour la VOST, qui permet d'avoir deux langages pour le prix d'un -bon travail de traduction aussi).
Beaucoup de thèmes peu abordés dans le cinéma hollywoodiens : romance gay, mise en abyme de la musique classique (qui s'intéresse encore à ça chez les bouffeurs de pop-corn ?), dsytopie très noire (l'autre intrigue SF, qui lorgne vers Soleil Vert, film auquel il est d'ailleurs fait référence dans une autre intrigue).
J'aime aussi la variété de registre : les tribulations de l'éditeur dans l'intrigue contemporaine sont très drôle, bien loin du côté anxiogène d'autres intrigues !

Tout ça me donne envie de me pencher sur le romans de David Mitchell dont est tiré le roman.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

DPoldonski
Messages : 283
Enregistré le : ven. févr. 27, 2009 4:48 pm
Localisation : Val d'oise

Message par DPoldonski » mer. mars 20, 2013 9:40 am

Soslan a écrit : ...bien loin du côté anxiogène d'autres intrigues !
Vu également.
Cette nécessité d'accepter d'être un peu perdu au début à cause du mélange des histoires est intéressante et oblige le spectateur à être un peu plus actif que d'ordinaire.
Puis cela se met en place assez vite.
Le choix d'alternance des divers histoires (différent du roman construit ainsi de l'histoire la plus ancienne à la plus future : histoire1-début, h2-début, h3-début,h4-début,h5-début,histoire6-entière,histoire5-fin,h4-fin,h3-fin,h2-fin,h1-fin)

J'ai terminé le film avec 2 pensées antagonistes :
- l'impression d'avoir assisté à un film très ambitieux et sortant nettement du tout venant
- l'impression d'une certaine insatisfaction totale que j'ai mise sur le compte de l'aspect anxiogène assez permanent que j'ai ressenti pendant les 2h40 et qui n'est pas assez contrebalancé par des moments de relachement, on est dans un tragédie presque permanente avec une certaine angoisse qui nous tient tout du long (et le plaisir du cinéma ce n'est pas que cela).

Sur la cinquième histoire avec les clones, un petit bémol :
Le militaire qui se bat par 2 fois avec quelques armes contre une multitude de soldats de façon virtuose et en gagnant à chaque fois... et puis se fait trop facilement laminer au moment où dans l'histoire il doit mourir (les résistants derrières leurs murs de sacs, un peu à l'ancienne... un autre choix aurait pu être plus cohérent et fort dans la représentation de l'évènement). Dommage, car la plupart des séquences futuristes sont fabuleuses.

Sinon, peut-être le film (de SF ? en tout cas pour 2 segments) le plus ambitieux de ce début d'année.
A voir, absolument. Comme on dit.

AdHoc
Messages : 126
Enregistré le : ven. nov. 09, 2007 1:17 pm
Localisation : Entre le tunnel de Fourvière (Lyon) et le tunnel d’Ambanidia (Tana)

Message par AdHoc » mer. mars 20, 2013 2:18 pm

Le conseil le plus :roll: du mois
crazy guide a écrit :Si vous n'êtes pas 100% fluent en anglais allez-y en Français sinon vous risquez de passer de nombreux passages à lire les sous-titres et c'est dommage.
:?: :?: :?: :?:
:arrow: Il suffit d'être 50% fluent en lecture
Tu crois que la VO sous titrée est réservé à ceux qui parlent la langue? Il faut "juste" savoir lire (<> de déchiffrer). Bon, je reconnais que malheureusement ce n'est pas le cas de tout le monde.
Pour info, je me souviens des dialogues en français des films que je vois en VO et franchement, je plains ceux qui ne peuvent pas déguster la saveur des films en VO. Les 3/4 du jeu d'acteur sont sabrés, l’atmosphère n'a rien à voir. Le pire c'est avec les films asiatiques (surtout japonais) où le niveau social transparait dans la façon de parler (un patron ne parle pas comme un employé, ni une femme comme un homme, ni un client comme un vendeur).
Fais l'expérience avec les chaines de la TNT qui diffusent en multilingue en passant de la VF à la VO en cours de dialogue, tu verras ce que tu perds.

Sinon pour le film, j'ai été un peu déçu. L'ensemble n'est pas trop mal mais je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus fort. Finalement, je trouve que chaque histoire est assez pauvre individuellement, seul le zapping permanent leur donne un peu de relief.

Bref, le film qu'on peut ne pas voir (surtout que le printemps du ciné est fini => tarif plein bu

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1907
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » mer. mars 20, 2013 2:40 pm

Personne ne parle du point de convergence des six histoires ni de la conclusion, c'est normal ou c'est juste pour pas spoiler ?

Avatar du membre
crazy guide
Messages : 1455
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 1:16 pm
Localisation : De moins en moins sur Terre
Contact :

Message par crazy guide » mer. mars 20, 2013 9:46 pm

Aldaran a écrit :Personne ne parle du point de convergence des six histoires ni de la conclusion, c'est normal ou c'est juste pour pas spoiler ?
Il n'y a pas réellement de "point de convergence". Ce serait plutôt une "ligne de convergence" (pour rester dans la géométrie :) )

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » jeu. mars 21, 2013 7:28 am

AdHoc a écrit : :arrow: Il suffit d'être 50% fluent en lecture
Nan. Quand on lit les sous-titres on rate la moitié des images. Ce n'est donc qu'un pis-aller.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. mars 21, 2013 8:58 am

Eons a écrit :
AdHoc a écrit : :arrow: Il suffit d'être 50% fluent en lecture
Nan. Quand on lit les sous-titres on rate la moitié des images. Ce n'est donc qu'un pis-aller.
Ceci étant, même si on est 100% fluent in English, on rate quand même la moitié des images si le film est sous-titré. Et en plus on perd 100% de son attention à chaque fois qu'on remarque une faute de traduction.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » jeu. mars 21, 2013 11:04 am

bormandg a écrit :Et en plus on perd 100% de son attention à chaque fois qu'on remarque une faute de traduction.
Ce qui est hélas de plus en plus fréquent (la présence de fautes de toute sorte) !
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » jeu. mars 21, 2013 1:09 pm

bormandg a écrit :
Eons a écrit :
AdHoc a écrit : :arrow: Il suffit d'être 50% fluent en lecture
Nan. Quand on lit les sous-titres on rate la moitié des images. Ce n'est donc qu'un pis-aller.
Ceci étant, même si on est 100% fluent in English, on rate quand même la moitié des images si le film est sous-titré. Et en plus on perd 100% de son attention à chaque fois qu'on remarque une faute de traduction.
Hum...

Et en VF on perd : 50% de l'acting des comédiens originaux (dédicace à JCVD) et 50% des dialogues, traduits pour coller au mouvement des lèvres et non au texte....

Alors, à choisir...

Avatar du membre
crazy guide
Messages : 1455
Enregistré le : jeu. avr. 24, 2008 1:16 pm
Localisation : De moins en moins sur Terre
Contact :

Message par crazy guide » jeu. mars 21, 2013 1:30 pm

Houlà, le grand débat VO vs VF est reparti.
C'était pas mon propos.
Je voulais juste signaler que dans l'une des histoires les scénaristes ont inventé une nouvelle version de la langue. En VF ça donne un patois à peu près compréhensible. Si dans la VO c'est le même principe (genre utilisation d'un patois australien parlé au fond du bush) ben je préfère voir le film en français que passer mon temps à lire les sous-titres.
Sinon chacun fait comme il le sent.

Avatar du membre
Mors Ultima Ratio
Messages : 817
Enregistré le : mar. juil. 27, 2010 11:52 am
Localisation : Rosny sous Bois

Message par Mors Ultima Ratio » ven. mars 22, 2013 2:51 pm

Personnellement, je ne me suis pas trop ennuyé pendant ce film, mais j'ai quand même trouvé le temps long au bout de 2h. Les acteurs sont bons, mais j'ai quand même un gout d'inachevé dans la bouche qui flirte avec le "Ni fait, ni à faire, mais bien proposé".
"On dit que les oiseaux sont libres dans le ciel, mais la vraie liberté n'est-elle pas celle d'avoir un endroit où se poser ?"par Sanzo dans Saiyuki

AdHoc
Messages : 126
Enregistré le : ven. nov. 09, 2007 1:17 pm
Localisation : Entre le tunnel de Fourvière (Lyon) et le tunnel d’Ambanidia (Tana)

Message par AdHoc » ven. mars 22, 2013 3:39 pm

Aldaran a écrit :Personne ne parle du point de convergence des six histoires ni de la conclusion
Pour toi, quels sont ils?
Pour moi cela reste six histoires où un personnage "quelconque" se retrouve confronté à la tyrannie dont il finit par "triompher" avec de l'aide (même au delà de la mort) et en chemin il rencontre l'amour.
Mais je suis un béotien ...

Répondre

Retourner vers « Cinéma et séries »