[Ciné] Albator

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
thomasday
Messages : 486
Enregistré le : mar. févr. 24, 2009 1:44 pm
Localisation : Extrême-sud de la Picardie (près de la crème)

Message par thomasday » jeu. nov. 14, 2013 10:31 am

Erion a écrit :En réalité, on s'en cogne un peu des incohérences. On veut juste des mouvements de cape, des bruits de botte, et des filles aux cheveux longs.
Ca manque peut-être de mouvements de cape, encore que... mais tout le reste y est !

TD

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. nov. 14, 2013 11:00 am

silramil a écrit : Il y a là quelque chose de pervers, qui avance masqué et ne dit pas son nom.
[HS]Voila une phrase que je trouve incohérente, lourde et inacceptable. Outre le fait que je ne vois pas du tout pourquoi un dessin animé aurait moins droit à des acteurs qu'un roman ou une bande dessinée, que l'emploi du mot pervers me paraît la pire des perversions possibles, suivie d'un pur pléonasme... [/HS]
Et, de plus, si je n'ai pas rêvé le film est en motion capture, pas en acteurs réels.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
silramil
Messages : 1836
Enregistré le : sam. oct. 18, 2008 8:45 am

Message par silramil » jeu. nov. 14, 2013 11:07 am

Nyark.

Image
Ce dont on ne peut parler, il faut le faire.

Répondre

Retourner vers « Cinéma et séries »