Ca sert à quoi la VO ?

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » lun. déc. 31, 2007 4:19 pm

Tout ça me donne une autre idée : si on traduisais les chansons des chanteurs étrangers ? C'est vrai quoi, on comprend jamais les paroles. Et puis on s'en fiche de leur vraie voix, ce qui compte c'est la musique, non ?
A la vache, tu viens de m’achever en visant le cœur!
Car la je suis bien obligé de reconnaître que sur ce point tu a raison – même si je ne suis pas très sur que les situations soit parfaitement identique.
En tant qu’amateur d’opéra, je trouverai insupportable qu’un opéra soit chanté autrement que dans sa langue originale. (et pourtant cela c’est fait et se fait encore un peu) . Wagner en italien , Mozart en français, Carmen en Russe – et pire « La Traviata » en allemand. Bon d’accord, je me rends, c’est vrai, cela ne le fait pas, c’est insupportable.
Pour ma défense, je dirais que la Musique doit coller parfaitement au texte et aux rimes. Les respirations doivent être placées au bon endroits, les voyelles doivent êtres si possible identiques sur les mêmes notes, les mots doivent avoir la même longueur et sont choisis pour êtres chantés dans une langue précise . C’est encore plus difficile a traduire que de la poésie. Et puis un opéra, c’est aussi un peu de la culture du pays qui les a produits.

Avatar du membre
Jean
Messages : 546
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 4:57 pm
Localisation : Yvelines
Contact :

Message par Jean » lun. déc. 31, 2007 5:06 pm

Je sens que nous allons tourner en rond...

Je crois que Epikt a mis le doigt sur le vrai phénomène qui nous partagent - au moins moi de ceux qui apprécient la V.O. !
Quand je vais au cinéma ce n'est pas pour voir une oeuvre mais pour me divertir, au même titre qu'avec la télévision, c'est vrai (sauf que l'écran est plus grand). L'Art en règle général me fait bailler, tant cinématographique que musical, pictural, chorégraphique ou autre. Peut-être une forme élaborée de snobisme au second degré ?

En ce qui concerne en particulier l'anglais, j'en bouffe dix heures par jour - quand je ne l'écris pas. Alors pour me divertir, je veux pouvoir me reposer tranquillement.

Je ne nie pas qu'il y ait des films artistiques, géniaux, des chef-d'oeuvres etc... Ceux-là je ne vais pas les voir. Mais quand je vais regarder Rocky V ou Madagascar, flûte ! Pour le prix que je paye, je peux avoir le doublage...
C'est moins grave que si c'était pire ! (S.A.)

Avatar du membre
Bull
Messages : 1604
Enregistré le : mar. juil. 18, 2006 6:02 pm

Message par Bull » lun. déc. 31, 2007 8:11 pm

Je comprends vraiment ton sentiment Jean. Et je pourrai presque m'y identifier.
Mais si les excellents arguments et exemples de Nébal ne t'ont pas convaincu, c'est que oui, tu ne va au cinéma "que" pour voir Rocky V.
Malheureusement, il me semble que tu perds alors des heures entières de réelles détentes.
Car le champs existant entre limiter le cinéma à Stalone et des dessins animés et être du niveau pour "comprendre" le dessous de l'écran comme le fait un Epikt, est plus qu'immense.

A titre personnel, même les V.O qui ne respectent pas les langues des pays ou des époques m'indisposent, pouvant me "gâcher" le film lui même. Le général chinois qui donne ses ordres en anglais, ça tue un peu la crédibilité du récit. Même s'il a un accent asiatique...

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » mar. janv. 01, 2008 12:56 am

Bull a écrit :Le général chinois qui donne ses ordres en anglais, ça tue un peu la crédibilité du récit. Même s'il a un accent asiatique...
Lors du festival du film fantastique de Bruxelles j'ai eu l'occasion de voir quelques dizaines de films chinois avec 4 sous-titres : chinois, mandarin, cantonnais et anglais. C'est très bien d'entendre le général donner les ordres dans sa langue, mais c'est horrible de voir un film barbouillé par des sous-titres dans tous les sens (horizontaux et verticaux) :x
Les films chinois sont vraiment le mauvais exemple du sous-titrage.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

phung
Messages : 7
Enregistré le : sam. mai 26, 2007 11:34 am

Message par phung » mar. janv. 01, 2008 10:58 am

Bull a écrit : Car le champs existant entre limiter le cinéma à Stalone et des dessins animés et être du niveau pour "comprendre" le dessous de l'écran comme le fait un Epikt, est plus qu'immense.
Sans doute, mais chacun dispose de temps en quantité limitée, alors excuse les gens d'oser aller voir un film sans avoir préalablement passé leur doctorat en cinéma.

Avatar du membre
Gui
Messages : 333
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 9:40 pm
Localisation : Shikishima Industries
Contact :

Message par Gui » mar. janv. 01, 2008 2:08 pm

Papageno a écrit :Mélanie, Gui, Epikt, vous m’épatez, regarder un film sans rien comprendre de ce qui se dit, je ne pourrais jamais le faire. Voir des gens dialoguer, rire, se mettre en colère, sans rien comprendre du sens des dialogues, je trouve très fort et je ne vois personne faire ça dans mon modeste entourage qui ne regarde QUE des versions françaises même si ils savent pertinemment qu’elle dénature l’originale. Votre façon voir le Cinéma va très au delà de ce que je puis comprendre – Vous étés très impressionnant (presqu’a faire peur ;-) -
Si ça peut te rassurer, ce n'est pas systématique non plus, mais quand il n'y a ni VF ni sous-titres disponibles, difficile de faire autrement si on veut vraiment voir le film

D'un autre coté, ça permet aussi de réinterpréter l'oeuvre, de lui donner une signification que n'a pas forcément voulu le réalisateur : on peut considérer cette attitude de spectateur comme une sorte de réécriture du film, un détournement de son idée originale où le spectateur se réapproprie l'oeuvre d'une manière que le réalisateur ne peut pas prévoir à l'avance, sur laquelle il n'a pratiquement aucune influence

L'exercice ne manque pas d'intérêt, surtout quand par la suite on a la possibilité de comparer ses impressions premières à une version traduite :P
I've imagined many things... For example, what kind of dreams would you have in a spaceship flying at the speed of light...? With time drawn out infinitely, it might be a terrifying, unending dream...
Yukinobu Hoshino - 2001 Nights

Avatar du membre
Charlotte
Administrateur - Site Admin
Messages : 1518
Enregistré le : lun. janv. 23, 2006 2:28 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Charlotte » mar. janv. 01, 2008 4:44 pm

Eh bien je n'ai qu'un seul argument parce que mes neurones sont fatigués aujourd'hui et que je regarde certaines scènes de 300 en boucle depuis deux bonnes heures. "This is Spaaartaaa" ça en jette plus que "Nous sommes des Spartiates". L'anglais est plus laconique, et ça tape vraiment plus juste que la longue et ridicule traduction française. De plus, on perd l'effet miroir du coup de pied qui projette l'émissaire dans le puits.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mar. janv. 01, 2008 6:33 pm

Charlotte a écrit :Eh bien je n'ai qu'un seul argument parce que mes neurones sont fatigués aujourd'hui et que je regarde certaines scènes de 300 en boucle depuis deux bonnes heures. "This is Spaaartaaa" ça en jette plus que "Nous sommes des Spartiates". L'anglais est plus laconique, et ça tape vraiment plus juste que la longue et ridicule traduction française.
De fait, on ne peut même pas appeler ça une traduction, mais un pur remplacement.
« Tous pour Spaaaaaarte » ou approchant eût été de bien meilleur aloi.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
céline B
Messages : 779
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 11:08 pm

Message par céline B » mar. janv. 01, 2008 8:45 pm

vous avez tous les deux faux: en bonne traduction française, ca donne "c'est cela que spar-te" en découpant bien les deux dernières syllabes !! :lol:
I have a cunning plan
"Je me suis permis de féconder votre caviar" docteur Zoiberg - futurama
Venez découvrir mon univers: www.domaine-cypreyhall.com

Avatar du membre
Jean
Messages : 546
Enregistré le : dim. janv. 22, 2006 4:57 pm
Localisation : Yvelines
Contact :

Message par Jean » mar. janv. 01, 2008 8:49 pm

Ouais...

Ou en respectant au mieux le phrasé pour le doublage : Voici Spaaaarte !
C'est moins grave que si c'était pire ! (S.A.)

selene
Messages : 58
Enregistré le : mar. déc. 05, 2006 7:58 pm
Localisation : Lyon
Contact :

Message par selene » mar. janv. 01, 2008 11:09 pm

jlavadou a écrit :Oh p**** j'ai rarement lu autant de conneries !!!
J'avais pas le courage de le dire ;-)

En plus, ce que personne n'a dit jusque là, c'est que la VO sert énormément à apprendre les langues, donc une autre connerie c'est de dire que seulement ceux qui connaissent parfaitement la langue d'origine peuvent en profiter. J'ai appris plus d'anglais en regardant des films ou des séries en VO (et aussi en écoutant la musique, bien sûr) que pendant des années d'étude sur les bouquins. Et la raison principale pour laquelle, quand je suis débarquée en France, mon français était très pauvre, c'est justement qu'en Italie il y a très peu de films français en VO.

Last but not least, des fois ça permet d'économiser : la première saison de Farscape que j'ai en DVD, je l'ai achetée à Londres à un prix fou, et elle n'a même pas des soutitres en anglais. Ce qui est drôle, c'est qu'en fait Farscape est probablement la seule série qu'il vaudrait vraiment la peine de voir doublée, étant donné que, grace aux nano-traducteurs, les personnages parlent chacun sa langue, et les autres les comprennent dans la leur :lol:

selene
Messages : 58
Enregistré le : mar. déc. 05, 2006 7:58 pm
Localisation : Lyon
Contact :

Message par selene » mar. janv. 01, 2008 11:16 pm

Eons a écrit :
selene a écrit :Je n'ai pas l'impression que les allemands aient tiré une balle dans le pied de leur langue, en regardant uniquement des films en VO depuis qu'ils sont petits. En revanche, la plupart d'entre eux connaissent très bien l'anglais, et d'autres langues aussi.
Faut le dire vite ! :shock:
Moi qui fais souvent des salons outre-Rhin, je puis dire que plus de la moitié des visiteurs ne parlent rien d'autre que leur langue natale.
En gros, c'est comme en France...
C'est peut-être un problème des salons que tu fréquentes. Moi, je vois dans la rue : tu parles à un français, tu demandes s'il parle anglais, même quand la réponse est "oui" c'est un anglais approximatif. En Allemagne, tu t'arrêtes pour demander des renseignements, et tout le monde parle un très bon anglais.
Et puis, je vois mon milieu : les journalistes français (des gens qui s'occupent tous les jours d'actualité internationale) savent forcément lire l'anglais, mais quant à parler... :roll:
Les journalistes allemands, par contre, parlent presque tous un anglais excellent. En plus des autres langues, évidemment.

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » mer. janv. 02, 2008 6:30 am

En France, dans les milieux populaires, on ne parle aucune autre langue autre que le français (sauf si on a des origines étrangères) -
certes dans les nouvelles générations les langues (l'anglais surtout) - étant plus enseignées et les scolarités plus longues, cela va probablement en s'améliorant - mais en attendant !
J'ai fait mon petit compte sur 31 adultes de ma famille (milieu ouvrier pour la plupart) en divisant en trois groupe. c'est édifiant.
1) Capable de tenir un conversation en anglais - et de lire une oeuvre littéraire.
2) Capable seulement de déchiffrer un document technique - ou un texte très simple.
3) Ne comprend ni ne parle.
Résultat:
Premier groupe - une personne - l'épouse de mon frère - (Prof.)
Deuxième groupe - un personne (moi)
Troisième groupe - 29 personnes!
CQFD

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mer. janv. 02, 2008 8:51 am

selene a écrit :
Eons a écrit :
selene a écrit :Je n'ai pas l'impression que les allemands aient tiré une balle dans le pied de leur langue, en regardant uniquement des films en VO depuis qu'ils sont petits. En revanche, la plupart d'entre eux connaissent très bien l'anglais, et d'autres langues aussi.
Faut le dire vite ! :shock:
Moi qui fais souvent des salons outre-Rhin, je puis dire que plus de la moitié des visiteurs ne parlent rien d'autre que leur langue natale.
En gros, c'est comme en France...
C'est peut-être un problème des salons que tu fréquentes. Moi, je vois dans la rue : tu parles à un français, tu demandes s'il parle anglais, même quand la réponse est "oui" c'est un anglais approximatif. En Allemagne, tu t'arrêtes pour demander des renseignements, et tout le monde parle un très bon anglais.
Eh bien, tu as eu beaucoup de chance.
Moi, j'ai plusieurs fois eu à demander ma route en arrêtant des passants, jamais je ne suis tombé sur un qui parlait autre chose que l'allemand... sauf juste un fois un qui baragouinait quelques mots d'anglais, mais tellement mal qu'on a « pidginé » en anglo-allemand.
Et même sur les salons, plusieurs Allemands m'ont confirmé que beaucoup de leurs compatriotes ne connaissaient aucune autre langue que la leur.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » mer. janv. 02, 2008 9:26 am

En fait les pays qui parlent le mieux l'anglais se situent au nord de l'Europe. En France, en Italie ou en Allemagne, c'est principalement la langue nationale et rien d'autre. Le plus mauvais élève de l'Europe, c'est l'Italie. En Hollande c'est Néerlandais-Anglais, En Belgique Français-Néerlandais-Anglais. Avec tout de même une majorité de personnes qui sont unilingues.

Quand je demande mon chemin à Anvers, j'ai intérêt à parler néerlandais plutôt qu"anglais. Par contre si je le demande en anglais à Liège, il y a peu de chance qu'on me réponde, si ce n'est en français. A Bruxelles c'est différent car comme capitale multi-culturelle de l'Europe, l'anglais est bien présent après le français. A noter que 90% des Bruxellois sont francophones et seulement un quart d'entre eux parlent le néerlandais. Mais quand un étranger vient dans la capitale européenne, il a de fortes chances de recevoir des réponses à ses questions en anglais.

Ayant été consultant IT (comme business analyste) à la commission européenne pendant deux ans dans à la DG culture (à l'époque dirigée par un grec), j'ai constaté que les français et italiens parlaient très peu anglais, voir pas du tout pour certains. Par contre les autres ressortissants passaient facilement à l'anglais. La première langue qu'ils apprennent pour venir travailler à Bruxelles, c'est d'abord le français. La plupart des réunions sont donc faites en français ou en anglais.

On m'a toujours appris qu'un allemand parle d'autres langues, mais que quand on va chez lui pour vendre quelque chose, on a intérêt à connaitre sa langue. J'ai passé six mois en Allemagne, et je ne me souviens pas avoir rencontrer des personnes qui parlaient une autre langue que l'allemand.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Répondre

Retourner vers « Cinéma et séries »