Disctrict 9

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » lun. sept. 28, 2009 8:05 pm

Soslan a écrit :
Aldaran a écrit :
Soslan a écrit :En cette période où le grand Hollywood sombre dans le formatage le plus complet, voilà que le salut du ciné de genre se profile en Afrique du Sud. Rien que pour ça je dis chapeau.
C'est pas néo-zélandais ? On m'aurait menti ? :?
Si autant, pour moi. J'ai suivi bêtement une sorte de légende urbaine répandue dans mon entourage
Tu es pardonné : le réal est Sud-Africain. Seul le producteur est Néo-Zélandais. Et comme on a dit qu'on s'en tapait de PJ ...
(et en plus y'en a qui ont osé le comparer à Uwe Boll. Pfff... PJ, le mec qui a réalisé ça)
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » lun. sept. 28, 2009 8:58 pm

Virprudens a écrit : Tu es pardonné : le réal est Sud-Africain. Seul le producteur est Néo-Zélandais. Et comme on a dit qu'on s'en tapait de PJ ...
ça)
Mince, ca en fiche un coup au débusqueur de légendes urbaines que je suis à mes heures perdues.
Comme disais Tonton Joe à propos du mythe de la reine de Saba, sur un autre fil : "ce n'est pas un pur produit de l'imagination, ça n'a donc plus aucun interêt" :cry: .

(oui, je suis vraiment compliqué, mon rêve tiers-mondiste est vrai, de quoi qu'je chouine encore ?)
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Fabien Lyraud
Messages : 2252
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » dim. oct. 11, 2009 2:29 pm

Vu hier soir. Bon film. La fin ouverte laisse présager une suite. Et ça risque de chauffer sérieusement pour la MNU.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » dim. oct. 11, 2009 7:09 pm

Fabien Lyraud a écrit :Vu hier soir. Bon film. La fin ouverte laisse présager une suite. Et ça risque de chauffer sérieusement pour la MNU.
Hum... je n'ai pas la même impression. Et si c'est le cas, ça risque de faire bizarre: on rebasculerait dans un truc purement "aventure", alors que ce qui fait, me semble-t-il, une grande partie du charme du film, c'est cette vision "SF" de problèmes éthiques contemporains (apartheid, réfugiés, etc). Mais sait-on jamais? si le réalisateur parvient à rester provocateur... je me méfie tout de même...
Oncle Joe

Avatar du membre
Lune
Messages : 589
Enregistré le : lun. mars 30, 2009 1:10 pm
Localisation : A l'ombre du vent
Contact :

Message par Lune » lun. oct. 12, 2009 1:58 pm

Je l'ai vu hier soir ! J'ai beaucoup aimé, un bon scénario, accompagné de réflexions sur des problèmes de notre temps (apartheid, clandestins parqués dans des camps, droits de l'homme...)

Et je n'imagine pas de suite. Je ne pense pas que ce soit prévu, du moins je n'espère pas, car ça le transformerait en blockbuster alors qu'il y a vraiment un message.
Ce n'est pas parce que je dis n'importe quoi que j'ai tort.

GillesDumay
Messages : 654
Enregistré le : sam. oct. 03, 2009 8:30 pm

Message par GillesDumay » lun. oct. 12, 2009 2:35 pm

Lune a écrit : ...un bon scénario...
Je trouve qu'il tient pas la route ce scénario ; ils arrivent, ils sont affamés, malades, un bout de leur engin tombe, et vingt ans plus tard avec trois gouttes de liquide ça repart. Le carburant adn-extraterrestre-mutagène ça fait pirouette scénaristique (imaginez des voitures qui marchent aux fluides corporels humains ; il y en a plusieurs de possible, faites votre choix).

En fait c'est un bluff, les effets spéciaux, la violence (que j'ai trouvé répétitive et très FPS), ainsi que l'ambigüité des passages racistes sont là pour masquer un scénar "qui fuit" comme une barque trouée.

L'énergie, l'humour (trop fort le coup de la levrette) et l'audace visuelle de l'ensemble font passer la couleuvre.

J'étais déçu en sortant du cinéma, mais comme j'ai encore le film bien à l'esprit dix jours plus tard, c'est qu'il y a quand même quelque chose de très fort là-dedans.

GD

Ps : "Catfood ! Catfood !"

Avatar du membre
Bull
Messages : 1604
Enregistré le : mar. juil. 18, 2006 6:02 pm

Message par Bull » lun. oct. 12, 2009 2:51 pm

GillesDumay a écrit :
Lune a écrit : ...un bon scénario...
Je trouve qu'il tient pas la route ce scénario ; ils arrivent, ils sont affamés, malades, un bout de leur engin tombe, et vingt ans plus tard avec trois gouttes de liquide ça repart. Le carburant adn-extraterrestre-mutagène ça fait pirouette scénaristique
Pas d'accord.
C'est la base même de l'intrigue et du scénario.

Personnellement, je peux critiquer des failles dans un scénario, mais pas son essence même.

Pareil dans un livre.


Ce serait critiquer un livre de space-opéra par exemple car les vaisseaux arrivent à aller plus vite que la lumière.


Comme tu le soulignes dans la suite de ton message, je l'ai vu il y a un bout de temps maintenant, et je m'en rappelle comme si je l'avais vu hier.

Les films de SF qui me laissent cette impression se comptent sur les doigts de la main.




Un film majeur pour notre genre, amha bien sûr, voilà comment je le vois maintenant.

Nicky
Messages : 545
Enregistré le : mar. sept. 16, 2008 8:14 pm

Message par Nicky » lun. oct. 12, 2009 3:13 pm

Je pense comme Dumay : le mutagène-plutonium ressemble plus à un artefact magique à double emploi (sans raison jamais donnée), et j'ai pensé la même chose pour les armes "à reconnaissance ADN" (ce qui sous entendrait que les aliens se battent contre des espèces aliens autres ?) qui, bien qu'étant le fond du film, sont un fond assez bancal.

Le côté humain du film, par contre, était quand même assez bien fichu. C'est l'aspect SF qui pèche.
Tous avec moi pour fonder le fan club de Kevin J Anderson et du communisme, le meilleur auteur de SF de tous les temps et le meilleur système social jamais appliqué de tous les temps ! \o/

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » lun. oct. 12, 2009 11:29 pm

Lensman a écrit :
Fabien Lyraud a écrit :Vu hier soir. Bon film. La fin ouverte laisse présager une suite. Et ça risque de chauffer sérieusement pour la MNU.
Hum... je n'ai pas la même impression. Et si c'est le cas, ça risque de faire bizarre: on rebasculerait dans un truc purement "aventure", alors que ce qui fait, me semble-t-il, une grande partie du charme du film, c'est cette vision "SF" de problèmes éthiques contemporains (apartheid, réfugiés, etc). Mais sait-on jamais? si le réalisateur parvient à rester provocateur... je me méfie tout de même...
Oncle Joe
Je n'ai pas envie de suite pour une riason bien simple : le film se finit sur un mystère intiguant et c'est bien mieux ainsi. Ca en jetterait, un film qui balance un mystére à la tronche du spectateur moyen et le laisserait se debrouiller avec ça
Et aussi cet aspect "aventure vs problème ethiques contemporains" auquel je n'avais pas de prime abord pensé.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » lun. oct. 12, 2009 11:31 pm

Nicky a écrit :Je pense comme Dumay : le mutagène-plutonium ressemble plus à un artefact magique à double emploi (sans raison jamais donnée), et j'ai pensé la même chose pour les armes "à reconnaissance ADN" (ce qui sous entendrait que les aliens se battent contre des espèces aliens autres ?) qui, bien qu'étant le fond du film, sont un fond assez bancal.

Le côté humain du film, par contre, était quand même assez bien fichu. C'est l'aspect SF qui pèche.
La essèfe qui ressemble à de la magie, j'adore ça(du Stefan Wul ou du comic Marvel grand époque, quoi... ou des oeuvres plus littéraires comme Simak ou Stanislas Lem, mais la comparaison est plus hardie). Donc ce n'est pas rédhibitoire pour moi.

Ceci dit, +10 000 sur le côté humain du film.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. oct. 13, 2009 8:00 am

GillesDumay a écrit :
Lune a écrit : ...un bon scénario...
Je trouve qu'il tient pas la route ce scénario ; ils arrivent, ils sont affamés, malades, un bout de leur engin tombe, et vingt ans plus tard avec trois gouttes de liquide ça repart. Le carburant adn-extraterrestre-mutagène ça fait pirouette scénaristique (imaginez des voitures qui marchent aux fluides corporels humains ; il y en a plusieurs de possible, faites votre choix).

En fait c'est un bluff, les effets spéciaux, la violence (que j'ai trouvé répétitive et très FPS), ainsi que l'ambigüité des passages racistes sont là pour masquer un scénar "qui fuit" comme une barque trouée.

L'énergie, l'humour (trop fort le coup de la levrette) et l'audace visuelle de l'ensemble font passer la couleuvre.

J'étais déçu en sortant du cinéma, mais comme j'ai encore le film bien à l'esprit dix jours plus tard, c'est qu'il y a quand même quelque chose de très fort là-dedans.

GD

Ps : "Catfood ! Catfood !"
A vrai dire, la SF est difficile à traiter au ciné, on a l'habitude. Le film aurait mieux fonctionné à quelques conditions: supprimer l'effet anthropomorphique avec le fils extraterrestre (ça, c'est vraiment ridicule, la VRAIE faiblesse vraiment gênante du film, les autres le sont moins), insister davantage sur le caractère incompréhensible, pour nous, de leur fonctionnement et de leur structure sociale: ils ont une technologie très développée, mais ils ne savent pas qu'en faire (ou ne l'utilise pas comme nous, humains, on le ferait), peut-être à cause de raisons d'effondrement social à un degré et pour des raison que nous ne comprenons pas( il faudrait que ce soit mis davantage en avant): ce sont des extraterrestre, pas seulement des hommes avec une carapace de crevette... Pareil pour la technologie extraterrestre: il fallait la rendre plus mystérieuse encore, et rendre la quête du carburant plus incompréhensible: c'est une technologie que nous ne comprenons pas (le coup des armes liées à la biologie est très bon, il fallait le forcer davantage, l'idée que le héros, à partir du moment où il est "assez" devenu alien, devient capable de s'en servir de plus en plus efficacement, est bonne). Nul besoin de comparer à de la magie, au contraire, il aurait fallu insister sur ce caractère anormalement singulier, en faire une des énigmes de l'histoire.
Je trouve le vaisseau très réussi mais, en réalité, il aurait fallu une esthétique plus bizarre, plus déroutante. Là, elle fait un peu trop technologie vue par nous, ce qui fait qu'on a tendance à lui appliquer nos critères.
C'était possible, mais le réalisateur a dû reculer devant ces difficultés, ou ça ne l'a pas trop intéressé, et il s'est dit que la parabole sur l'apartheid/racisme/réfugiés, etc était suffisante, et que trop compliquer aurait brouillé son message (c'est un film à message, en partie...)
On sent, par ci par là, une hésitation: à quoi sert ce trop long (je dis trop long, je ne dit pas qu'il ne fallait pas en mettre) combat avec le waldo? c'est ridicule aussi. Le caractère ridicule de la scène "finale" avec le mercenaire est vraiment pénible, à moins qu'il y ait une volonté satirique, mais pas réussie, à mon sens, à cet endroit.
Mais allez tous voir le film, hein!
Oncle Joe
PS: plus j'y pense, plus c'est: pitié, pas de suite!

Répondre

Retourner vers « Cinéma et séries »