Propulsion efficace

Discussions autour des sciences

Modérateurs : Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome, Magda Dorner, Bull

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » mer. avr. 08, 2009 7:17 pm

Eons a écrit :
orcusnf a écrit :il me semble que le moteur à ion est en développement, et qu'en plus, il consomme peu de carburant.
Il est même déjà opérationnel, utilisé par quelques sondes en route vers l'extérieur du système.
Effectivement il est déjà utilisé (voir lien)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_ionique
http://www.techno-science.net/?onglet=g ... ition=7810
Le plasma aussi d'ailleurs
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2341

Mais dès que les copains de Spock viendront visiter la Terre tout ça sera dépassé :)
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
orcusnf
Messages : 2406
Enregistré le : mer. mai 24, 2006 8:55 pm
Localisation : Stuttgart
Contact :

Message par orcusnf » mer. avr. 08, 2009 8:59 pm

marc a écrit :
Eons a écrit :
orcusnf a écrit :il me semble que le moteur à ion est en développement, et qu'en plus, il consomme peu de carburant.
Il est même déjà opérationnel, utilisé par quelques sondes en route vers l'extérieur du système.
Effectivement il est déjà utilisé (voir lien)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_ionique
http://www.techno-science.net/?onglet=g ... ition=7810
Le plasma aussi d'ailleurs
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2341

Mais dès que les copains de Spock viendront visiter la Terre tout ça sera dépassé :)
n'étant pas scientifique, j'ai préféré rester dans l'hypothétique, mais j'étais quasiment sur qu'il était appliqué dans les sondes, car le carburant prend peu de place, donc sonde plus facile à lancer, pour une vitesse équivalente je crois.
http://www.fantastinet.com l'actualité de la littérature de l'imaginaire

Avatar du membre
Roland C. Wagner
Messages : 3588
Enregistré le : jeu. mars 23, 2006 11:47 am

Message par Roland C. Wagner » mer. avr. 08, 2009 10:04 pm

Personne n'a évoqué le statoréacteur Bussard ?
« Regarde vers Lorient / Là tu trouveras la sagesse. » (Les Cravates à Pois)

الكاتب يكتب

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. avr. 08, 2009 10:17 pm

Roland C. Wagner a écrit :Personne n'a évoqué le statoréacteur Bussard ?
C'est à réaction aussi.
Et ça me fait aussi penser à ça (une chronique de Jacques Bergier):

"C’est également aux Éditions Plon que nous devons des remerciements au nom de nos auteurs pour "L’Espace sera-t-il vaincu ?" de Maurice Lenoir.
Cet ouvrage montre la possibilité de l’astronef, y compris de l’astronef interstellaire, plus rapide que la lumière. Certes il le montre au prix d’hypothèses audacieuses, mais il n’en apporte pas moins une justification aux romanciers des voyages interstellaires qui étaient, jusqu’à présent, obligés d’inventer des « hyperespaces » ou autres fictions mathématiques. Signalons cependant que l’idée de base de M. Lenoir, celle de l’utilisation de la poussière interstellaire comme masse de réaction pour une tuyère de Lorin-Leduc, a été exposée avant lui dans un conte de « science-fiction », Visitor’s Book, de K. Houston Brunner, paru dans le magazine anglais New Worlds. Ceci n’enlève rien au mérite de M. Lenoir, qui a eu la même idée et l’a développée d’excellente façon."

Comme chacun sait, K. Houston Brunner, c'est John Brunner. Le numéro de "New Worlds" est celui d'avril 1955, je crois.

Oncle Joe

Avatar du membre
Pontiac
Messages : 1706
Enregistré le : jeu. avr. 02, 2009 8:41 am
Localisation : Lyon

Message par Pontiac » jeu. avr. 09, 2009 11:27 am

J'ai aussi entendu parler de moteur à gluons...
°°

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. avr. 09, 2009 11:43 am

Pontiac a écrit :J'ai aussi entendu parler de moteur à gluons...
Ca ne sert à rien d'égrener les propulsions comme ça. Dans l'espace, n'importe quoi avec une vitesse d'éjection peut propulser n'importe quoi. Poul Anderson a bien utilisé des tonneaux de bière sous pression pour éviter une collision avec un astéroïde dans "The Makeshift Rocket" (1962).

Tout dépend de ce qu'on veut faire. On n'utilise pas le même moteur pour envoyer une sonde dans l'espace interstellaire que pour une mission Terre-Mars Aller-retour.

Enfin, ne jamais oublier la loi fondamentale de toute propulsion spatiale : "tout moteur intéressant est une arme de destruction massive". Du coup, ca limite fortement les possibilités pour les scientifiques.
Des listes de moteurs, y'en a des tas sur le net, en cherchant un peu. Mais si tu ne définis pas la mission pour le vaisseau/la sonde, ça ne sert à rien. Théoriquement, le moteur le plus performant, c'est un moteur à photon (parce que la vitesse d'éjection est celle de la lumière), mais l'énergie nécessaire pour qu'il fonctionne est démentielle. Pour obtenir UN newton de poussée, il faut 300 mégawatts.
Mais c'est un moteur envisageable.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » jeu. avr. 09, 2009 11:46 am

sur Téléchat ?

Image

JFS
Messages : 119
Enregistré le : lun. août 25, 2008 9:48 am
Contact :

Message par JFS » jeu. avr. 09, 2009 12:45 pm

Lensman a écrit :A bien y réfléchir, je ne vois que des moteurs à réaction (même la voile solaire, c'est des trucs qui tapent sur un machin).
De mémoire, il y a dans L'aube d'acier de Stross des techniques de propulsions basées sur une masse extrêmement dense (style un trou noir) transportée avec le vaisseau, suffisamment lourde pour "déformer" localement l'espace-temps afin de mettre le vaisseau en mouvement : il ne cesse de "tomber" dans le creux qu'il a formé devant lui. Je ne suis pas sûr d'avoir bien pigé tous les détails, mais, au moins, c'est un exemple de mise en mouvement sans utiliser le principe de la réaction.
Jean-François.

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » jeu. avr. 09, 2009 3:13 pm

JFS a écrit :
Lensman a écrit :A bien y réfléchir, je ne vois que des moteurs à réaction (même la voile solaire, c'est des trucs qui tapent sur un machin).
De mémoire, il y a dans L'aube d'acier de Stross des techniques de propulsions basées sur une masse extrêmement dense (style un trou noir) transportée avec le vaisseau, suffisamment lourde pour "déformer" localement l'espace-temps afin de mettre le vaisseau en mouvement : il ne cesse de "tomber" dans le creux qu'il a formé devant lui. Je ne suis pas sûr d'avoir bien pigé tous les détails, mais, au moins, c'est un exemple de mise en mouvement sans utiliser le principe de la réaction.
Mais qui est de même nature que la propulsion magnétique de Cyrano de Bergerac. :lol:
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » jeu. avr. 09, 2009 3:37 pm

JFS a écrit :
Lensman a écrit :A bien y réfléchir, je ne vois que des moteurs à réaction (même la voile solaire, c'est des trucs qui tapent sur un machin).
De mémoire, il y a dans L'aube d'acier de Stross des techniques de propulsions basées sur une masse extrêmement dense (style un trou noir) transportée avec le vaisseau, suffisamment lourde pour "déformer" localement l'espace-temps afin de mettre le vaisseau en mouvement : il ne cesse de "tomber" dans le creux qu'il a formé devant lui. Je ne suis pas sûr d'avoir bien pigé tous les détails, mais, au moins, c'est un exemple de mise en mouvement sans utiliser le principe de la réaction.
Jolie idée, mais est-ce que ça un sens en physique, telle qu'on la conçoit actuellement? De fait, si on trouve un moyen de fabriquer et de déplacer (!) des trous noirs, on doit être capable de faire un peu n'importe-quoi... Monsieur, vous êtes en pleine science-fiction!
Oncle Joe

Avatar du membre
Poum Poum Pouloum
Messages : 595
Enregistré le : jeu. mars 19, 2009 10:25 pm
Localisation : Lille

Message par Poum Poum Pouloum » lun. avr. 13, 2009 7:26 pm

Sinon il y a la métrique d'Alcubierre, proposé par Miguel Alcubierre en 1994 :

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tri ... Alcubierre

D'ailleurs, une étude récente s'inspire de l'idée d'Alcubierre pour créer un moteur à distorsion permettant le voyage supraluminique (mais sans violation de la relativité) :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5664

Mais il faudrait manipuler la onzième dimension de la théorie M pour distordre l'espace-temps (dans l'hypothèse où la théorie M est viable), ce qui est théoriquement possible apparement, mais irréalisable avec nos technologies.

Dommage.... :D

Fabien Lyraud
Messages : 2254
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » lun. avr. 13, 2009 7:30 pm

La solution c'est la téléportation.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Répondre

Retourner vers « Section 2 : Discussions »