The Authority

Modérateurs : Estelle Hamelin, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Répondre
Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

The Authority

Message par Nébal » mar. juin 01, 2010 10:03 am

Il y a peu, Panini/Wildstorm a sorti sous le titre de The Authority, volume 1 les 12 premiers épisodes de la série, scénarisés par Warren Ellis et dessinés par Bryan Hitch.

Pour ma part, je ne connaissais jusque-là que les épisodes suivants, qui avaient déjà été réunis en TPB en français par la défunte collection Semic Books, et qui étaient scénarisés par Mark Millar et dessinés par Frank Quitely. Or ces épisodes-là, c'était que du bonheur. Un team comic subversif au possible, très gore, très trash, narrant les aventures d'une bande de super-héros anarchistes s'en prenant aux intérêts des grands de ce monde (qui n'appréciaient guère, évidemment).

A l'époque, si j'appréciais déjà Mark Millar - qui préparait là, en nettement plus trash, ce qu'il allait faire ensuite sur un mode plus discret avec les Ultimates chez Marvel -, je ne connaissais pas encore vraiment Warren Ellis.

Seulement, depuis, j'ai lu Transmetropolitan. Et du coup, j'ai supposé que Millar, quand il avait repris la série The Authority, n'avait fait que renchérir sur des thèmes déjà développés par Warren Ellis...

Sauf que non. Ce "volume 1", du coup, est à peu de choses près un comic book super-héroïque comme les autres, sans grand chose pour le distinguer.

Une cruelle déception en ce qui me concerne - et pour 30 € qui plus est. Aïe. Je ne peux que vous suggérer de faire l'impasse là-dessus.

Par contre, s'il devait présager d'un "volume 2" reprenant les épisodes de Millar, là, ce serait une toute autre histoire...

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » mar. juin 01, 2010 1:10 pm

Lu en VO alors je ne connais pas bien la chronologie des sorties en français, mais j'avais bien aimé aussi les premiers épisodes de The Authority scénarisés par Ellis. C'est bien Ellis, pas Ennis, hein?
Cette idée de poussér le superhéros jusqu'au bout: on est des surhommes alors imposons nos vues il n'y a rien pour nous en empêcher.
Le scénario oscille d'ailleurs toujours subtilement entre "nous luttons contre les dirigeants corrompus pour le bien de l'humanité" et "nous sommes des fascistes complets au dessus de toute autre considération que ce que nous jugeons utile, nous et personne d'autre".
La reprise par Millar m'a paru plus faible, effectivement utilisant des ressorts super classiques, pour ne pas dire clichés, et je me suis rapidement arrêté.

Nébal: tu DOIS lire Planetary.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. juin 01, 2010 2:56 pm

Cette fois, c'est bien Ellis, oui !
gutboy a écrit :
Le scénario oscille d'ailleurs toujours subtilement entre "nous luttons contre les dirigeants corrompus pour le bien de l'humanité" et "nous sommes des fascistes complets au dessus de toute autre considération que ce que nous jugeons utile, nous et personne d'autre".
Ben ça, pour moi, c'est justement les épisodes de Mark Millar, et je n'ai franchement pas ressenti ça dans les épisodes de Warren Ellis réunis dans ce volume...

Alors par contre, j'en avais lu quelques-uns après le run de Mark Millar (en l'occurrence The Authority t. 5 chez Semic Books), et là, effectivement, ça n'avait plus le moindre intérêt...
Nébal: tu DOIS lire Planetary.
Là, je veux bien te croire.

Avatar du membre
Razheem L'insensé
Messages : 191
Enregistré le : mar. août 22, 2006 11:58 am
Contact :

Message par Razheem L'insensé » dim. janv. 23, 2011 6:40 pm

Je viens de me faire les deux premiers tomes de Planetary que je vais critiquer pour Scifi-universe en attendant la réception du tome 3 en VO (il n'est plus dispo en français).

C'est juste terrible. Vraiment.
C'est genre du Warren Ellis du niveau de Transmetropolitan et qui me fait penser à la ligue de Moore (que je viens aussi de lire).
Donc Nébal, tu sais ce qu'il te reste à faire !
"J'ai creusé ma Tombe en ce Lieu , et c'est ici que je triompherai ou mourrai " Chapelain Grimaldus des Black Templars Lors de la bataille D'Helreasch.

http://fuckmeimfamousss.blogspot.fr/

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » dim. janv. 23, 2011 8:41 pm

On me l'a souvent dit, va vraiment falloir que je m'y mette...

Avatar du membre
Sylvaner
Messages : 642
Enregistré le : mer. janv. 28, 2009 10:15 pm
Localisation : Plein Centre

Message par Sylvaner » dim. avr. 03, 2011 10:37 pm

C'est amusant cette tendance des comics à tourner en boucle... comme des mythes constamment réécrits à partir des mêmes archétypes.

J'ai lu à peu près tout ce qui se trouve en français d'Authority, et le dilemme moral (on prend le pouvoir, on est de gauche, on est des gentils) est franchement inspiré, dans une version trash, de ce que Marvel avait fait il y a bien longtemps (années 80 ?) avec L'Escadron Suprême... une sorte de copié-collé de la JLA de DC comics qui assurerait le leadership mondial en créant une véritable utopie, seulement freinée parce qu'ils vont trop loin et commencent à contrôler les esprits...

Ironie, l'escadron suprême a connu une nouvelle version dans les années 2000 avec "Supreme Power", qui reprend les origines de ces personnages... en plus trash. Sauf que pendant ce temps-là, chez DC comics, on apprend que la vraie JLA (avec Batman, Superman et Cie) s'est finalement frottée... au contrôle mondial et à la manipulation mentale, ce qui rappelle furieusement le scénario - de l'Escadron Suprême, lui-même largement inspiré par la JLA si vous avez bien suivi !

Quant à Authority ? on assiste à un mix de tout ça, sauf que drogue, sexe, assassinat politique et génocides permettent de faire encore plus moderne. Ah, tiens, le dernier tome en français en librairie semble raconter l'arrivée de l'équipe dans un monde... où les superhéros n'existent pas, et ne sont que des personnages de comics ! Une idée originale ? presque... c'était le concept du monde d'origine de Superboy-Prime chez DC comics dans les années 80, un concept que justement, DC a ressorti... en 2009 !

L'industrie du comics, très en avance sur le développement durable : ils ont inventé le recyclage scénaristique à grande échelle !

(cela dit, je continue d'en lire... un bon scénariste, comme Ellis (ou Mark Waid dont le "Secret Identity" qui reprend l'histoire d'un superboy naissant dans le monde "réel") arrive souvent à faire du neuf avec du vieux de façon assez satisfaisante.
---
"Il aura fallu des millions d'années à l'espèce humaine pour descendre des arbres et seulement dix de plus pour se mettre en vitrine." R. Powers

Albéric
Messages : 80
Enregistré le : mar. août 28, 2012 12:28 pm

Message par Albéric » sam. sept. 01, 2012 2:22 pm

@ Sylvaner
Oui ce recyclage permanent, qui tu as si bien illustré/démontré, est un éternel recommencement.
Quand on a un peu roulé sa bosse, c'est assez lassant. Après les Âges d'Or, d'Argent, de Bronze et de Fer, on est passé au postmodernisme où on essaie de faire du neuf alors que les contraintes du genre réduit le champ des possibles.

Ceci étant dit j'avais bien aimé quand Authority affrontait le pire vilain de l'histoire du comic : le G8 défendu par un copier-coller des Avengers créé par un clone de Jack Kirby complètement ravagé.
(subtext marrant avec par exemple le goldenboy milliardaire Tony Stark remplacé par un working poor chicanos)
Après comme touts les comics ou presque, passé un cap ce n'est plus intéressant du tout.

Répondre

Retourner vers « Vos lectures BD  »