La Volte débarque sur le Forum Actusf !

Du 24 au 26 mars, Actusf invite La Volte sur le forum pour répondre à toutes vos questions.

Modérateurs : Charlotte, Eric, jerome

Verrouillé
stephanie Apa
Messages : 5
Enregistré le : jeu. mars 25, 2010 12:41 am

Message par stephanie Apa » jeu. mars 25, 2010 1:59 am


Mathias n'a pas de point de rupture ! Il grogne, dit "j'ai envie" ou "bon allez maintenant on bosse", n'est jamais content, possède un taux de prix(GPI)/nombre de livres édités extraordinaire, grogne encore un peu pour le plaisir de grogner et nous les Voltés on est tous sous antidépresseur !
C'est pas façile tous les jours...[/quote]


En plus, il nous oblige aussi à faire des gateaux. Voyez le genre

sTeF

Message par sTeF » jeu. mars 25, 2010 2:15 am

Le Fan a écrit :
Question à Mathias, quel serait ton "point de rupture" ?
Mathias n'a pas de point de rupture ! Il grogne, dit "j'ai envie" ou "bon allez maintenant on bosse", n'est jamais content, possède un taux de prix(GPI)/nombre de livres édités extraordinaire, grogne encore un peu pour le plaisir de grogner et nous les Voltés on est tous sous antidépresseur !
C'est pas façile tous les jours...
Des fois aussi, il chipote ce qu'il y a dans son assiette, soupire, regarde à gauche, à droite, écoute distraitement les conversations... Puis tombe le verdict, sans appel : "je manque d'objectifs", ronchonne le Mathias.
Et là, à cet instant précis, les Voltés qui ont assisté à la scène savent que le capitaine Echenay attend un nouveau défi 8)

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » jeu. mars 25, 2010 10:44 am

Nometon a écrit : Hélas, nous n'avons pas mis de mouches intelligentes et rapporteuses à l'intérieur des galettes. Ce serait intéressant d'avoir des retours à ce sujet, sur le fil.
Le CD de Hint dans La Cité Nymphale m'a mis une claque monumentale.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » jeu. mars 25, 2010 11:01 am

CorBillArt a écrit :Bonsoir à toutes et tous

Je suis Corinne Billon.
En ce qui me concerne je prends part depuis 2005 à l'aventure "voltée" en réalisant diverses couvertures (Beauverger, Noon...)

Merci pour l'invitation sur ce forum,
je serai ravie de répondre aux questions que vous voudrez bien me poser pendant ces trois jours ! :)
Hello. J'aime beaucoup ton boulot sur les couv. Très différentes entre Noon et Beauverger (pour ceux que j'ai), elles donnent à l'oeuvre des deux auteurs un personnalité cohérente au sein de la Volte. Elles sont amha assez exceptionnelles du point de vue visuel, notamment dans le monde du livre de SF, disons d'imaginaire qui est paradoxalement en grande majorité pas du tout imaginatif, mais sort plutot rarement des clichés.
Cette grande phrase pour demander comment sont décidées-définies les illustrations de couv? Comme pour le reste, c'est un travail collectif auteur-éditeur-graphiste-illustratrice?

Je trouve personnellement la couv. du Déchronologue un tantinet moins osée que les autres, davantage "là où on l'attendait". Une perception personnelle ou un choix délibéré pour essayer de toucher un public plus large que d'habitude?
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

math
Messages : 22
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:09 pm
Localisation : la Volte

couve

Message par math » jeu. mars 25, 2010 11:10 am

gutboy a écrit :

Je trouve personnellement la couv. du Déchronologue un tantinet moins osée que les autres, davantage "là où on l'attendait". Une perception personnelle ou un choix délibéré pour essayer de toucher un public plus large que d'habitude?

Oui exactement, sans déparer avec l'ensemble, pour toucher un public plus large. :twisted:

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Re: couve

Message par gutboy » jeu. mars 25, 2010 11:21 am

math a écrit : Oui exactement, sans déparer avec l'ensemble, pour toucher un public plus large. :twisted:
Je ne vois pas comment éviter la question suiavante: et ça marche?
(personnellement je l'espère, Le Déchronologue est le meilleur bouquin que j'ai lu en 2009)

Ah, et: tu es vachement matinal!
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » jeu. mars 25, 2010 12:01 pm

CorBillArt a écrit :Bonsoir à toutes et tous

Je suis Corinne Billon.
En ce qui me concerne je prends part depuis 2005 à l'aventure "voltée" en réalisant diverses couvertures (Beauverger, Noon...)

Merci pour l'invitation sur ce forum,
je serai ravie de répondre aux questions que vous voudrez bien me poser pendant ces trois jours ! :)
Hello Corinne,

je vais te poser la question bateau qu'on pose toujours aux illustrateurs, mais tant pis:

comment sélectionnes-tu les infos à partir desquelles tu imagines les couvertures?
Tu essaies de restituer une ambiance, un concept, un fragment du roman, une image telle qu'elle te serait apparue pendant lecture?... autre chose? Peux-tu nous expliquer la "genèse" de ces illustrations?

Stéphane avait dit, dans une conversation, que les couvertures des reprises poche de la trilogie du Chromozone étaient un exercice difficile: il faut faire autre chose que ce qu'on estimait être le mieux pour le livre (à savoir: les couvertures des grands formats)...
Comment as-tu fait?

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » jeu. mars 25, 2010 12:11 pm

sinabani a écrit :Salut la Volte !

J'aime beaucoup ce que vous faites, je découvre de bons bouquins, des auteurs de talent, des styles et des états d'espris différents ... Merci

Question subsidiaire : à quand le prochain livre de Damasio ? :)

[Message des admininstrateurs :Merci de poster dans cette seule section et de ne pas ouvrir de fil annexe.]

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » jeu. mars 25, 2010 12:13 pm

Bon, comme les réponses des Voltés sur la ligne éditoriale convergent immanquablement vers "les goûts de Mathias", je pense qu'on peut poser une question sur ceux-ci.

Mathias, quels sont tes oeuvres préférées en SF, fantasy...? en littérature tout court?
Tu as fait allusion plusieurs fois à l'aspect éminemment "littéraire" de ce que vous publiez à la Volte. Mais c'est quoi, "littéraire"? Une question de tension narrative particulière? Le goût de la belle phrase? L'invention verbale? L'attention portée à la langue? La recherche d'in-ouï, littéralement?

Est-ce que ce créneau "littéraire" te semble trancher par rapport au reste de la production SF et fantasy actuelle?

(la question est ouverte à tous les Voltés, en fait...)

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » jeu. mars 25, 2010 12:18 pm

A propos de l'anthologie sur la schizophrénie:

- mais pourquoi? pourquoi...?

- comment l'idée est-elle apparue? En quoi cette thématique à la fois très vaste et très ciblée correspond-elle à la Volte, à sa ligne éditoriale?

- à quoi va ressembler ce "bal des schizos"? Un ensemble de libres variations sur un thème, une réflexion collective? autre chose?

oman
Messages : 25
Enregistré le : ven. mars 17, 2006 10:07 am

Re: le développement de la Volte

Message par oman » jeu. mars 25, 2010 12:42 pm

math a écrit :Bref cette ambition, voire prétention, c'est de publier des romans et nouvelles forts, importants, le sillon, si sillon il doit y avoir, se fera avec le temps. Je ne suis peut-être pas très clair, il y a tellement de choses à dire sur le sujet du développement, de la croissance, du stade supérieur. Disons qu'à choisir, je préfère que chaque livre, soit un événement en soi, plutôt que faire connaître la Volte.
Et puis, parfois oui, nous faisons mal, ou bien je ne relance pas des journalistes, je n'envoie pas les services de presse parce que j'oublie, ou je n'ai pas le temps matériel d'aller à la Poste. Il y a plein de contraintes à être petits.
Ce qui vous permet de choisir ce que vous aimez, c'est ça ?
Nometon a écrit :Nous avons eu une belle et brève expérience avec Philippe Curval. Jacques Barbéri n'est pas vraiment, lui non plus, un inconnu ! Deux auteurs vraiment très, très modernes.
Toujours, il y a cette envie de trouver des tendances, de dénicher du neuf, du vivant, tout ce qui résonne et souvent (pas nécessairement), ce sont des auteurs émergents qui portent cela. Mais, mon sentiment, c'est que, auteur nouveau ou pas, c'est le texte, le récit, qui nous passionne. Qu'une plume installée, aimée, encensée offre un roman détonant, (sur)prenant, quelque chose qui tranche ou je ne sais pas moi, quelque chose qui fume, quelle que soit la manière (punk, déjantée, classique - c'est très moderne, le classicisme !) et j'imagine que La Volte pourrait prendre et publier.
Bon cela dit, on l'aura compris : l'homme à surprendre, c'est Mathias.
Non, non, Jacques Barbéri et Philippe Curval ne sont pas des inconnus. Mais je pensais plutôt à Alain Damasio et Stéphane Beauverger qui n'étaient pas très connus du grand public et qui ont "explosé" à la Volte. GPI pour la horde et le déchronologue, quand même !

Mais si je te suis bien, quelqu'un qui, exemple tout à fait au hasard, enverrait un manuscit par la poste pourrait très bien être publié à la Volte, même s'il n'a jamais publié avant ^^ ?

Ma dernière question: est-ce que le nom de la Volte a un rapport avec la Volte d'Alain Damasio (la zone du dehors 2 dans une autre maison d'édition) ?

Merci pour vos réponses.

Pascal
Messages : 739
Enregistré le : lun. oct. 16, 2006 9:54 am

Message par Pascal » jeu. mars 25, 2010 1:11 pm

systar a écrit :Stéphane avait dit, dans une conversation, que les couvertures des reprises poche de la trilogie du Chromozone étaient un exercice difficile: il faut faire autre chose que ce qu'on estimait être le mieux pour le livre (à savoir: les couvertures des grands formats)...
Comment as-tu fait?
La pauvre, la pauvre, la pauvre... Allez, Corinne, lâche-toi !

Julien
Messages : 5
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 2:42 pm
Localisation : Hérault
Contact :

Re: le développement de la Volte

Message par Julien » jeu. mars 25, 2010 1:11 pm

Etes-vous présents à certains salons ? Et plus précisément, serez vous présents à la Comédie du Livre 2010 de Montpellier ?

Nometon
Messages : 48
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 9:58 am
Localisation : Nantes
Contact :

Re: le développement de la Volte

Message par Nometon » jeu. mars 25, 2010 1:13 pm

oman a écrit :[Mais si je te suis bien, quelqu'un qui, exemple tout à fait au hasard, enverrait un manuscit par la poste pourrait très bien être publié à la Volte, même s'il n'a jamais publié avant ^^ ?
Argh ! Je ne vois vraiment pas à quoi tu peux faire allusion. :wink:
Sur le principe, à l'évidence, oui ! D'ailleurs, comment pourrait-on ne pas en avoir le désir ? Tout se complique dans les faits et les gestes, comme nous l'avons déjà avoué plus haut. Nous manquons à peu près de tout (temps et lecteurs) pour nous donner la chance d'une telle découverte. Elle n'est pas impossible (il est rare, lorsque nous nous retrouvons chez Mathias, que chacun de nous ne parte sans quelques manuscrits sous la main), mais improbable et nous le savons et nous le déplorons. Une chose à faire évoluer, sûrement.
oman a écrit :Ma dernière question: est-ce que le nom de la Volte a un rapport avec la Volte d'Alain Damasio (la zone du dehors 2 dans une autre maison d'édition) ?
Oui. La première parution de La Zone du Dehors précède la création de La Volte. L'inspiration est directe.

Autre écho. Le personnage de Caracole, dans La Horde du Contrevent, est par son nom, une évocation du thème. En équitation, une "caracole" est une "succession de voltes ou de demi-voltes exécutée par un cheval". Enfin, je dis ça... c'est une remarque toute personnelle. Je n'en ai pas parlé avec Alain. Mais la correspondance est frappante
Norbert M.

Nometon
Messages : 48
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 9:58 am
Localisation : Nantes
Contact :

Message par Nometon » jeu. mars 25, 2010 1:17 pm

sinabani a écrit :Question subsidiaire : à quand le prochain livre de Damasio ? :)
Alain Damasio se joindra au fil de cette discussion demain matin (aux environs de 9h-12h). Lui seul peut répondre à cette question.
Norbert M.

Verrouillé

Retourner vers « La Volte »