La Volte débarque sur le Forum Actusf !

Du 24 au 26 mars, Actusf invite La Volte sur le forum pour répondre à toutes vos questions.

Modérateurs : Charlotte, Eric, jerome

Verrouillé
CorBillArt
Messages : 4
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:06 pm
Contact :

Message par CorBillArt » jeu. mars 25, 2010 1:19 pm

gutboy a écrit : Hello. J'aime beaucoup ton boulot sur les couv. Très différentes entre Noon et Beauverger (pour ceux que j'ai), elles donnent à l'oeuvre des deux auteurs un personnalité cohérente au sein de la Volte.
Merci merci ! :oops:
Pour ce qui est du "cahier des charges" concernant les couv, c'est tout à fait fluctuant selon chaque projet, avec l'avantage non négligeable, propre à la Volte de me donner une marge de manoeuvre très large!
Pour la trilogie Chromozone par exemple, on va dire que j'ai eu carte blanche pour proposer ce que je souhaitais ; à partir de ces proposition il y a eu bien entendu discussions collégiales, suivie parfois de quelques modifs (sur la gamme colorée par exemple) mais finalement assez peu.
Je crois même que pour la cité Nymphale la première mouture a été la dernière ^^

Pour les Noon, Stéphanie la DA avait déjà l'idée d'avoir une couleur forte par opus (nous avons d'ailleurs beaucoup disserté autour du "rose Malabar" ou du "bleu écharpe" ^^)
Après tout s'est mis en place au cours de discussions collectives en effet, avec différents essais tournant la plupart du temps autour du choix de l'objet mis en scène.
On a du d'ailleurs arriver à 7 ou 8 versions différentes pour Nymphormation (ça reste un record ^^)

Sinon, le mandat autour de la couv du Déchronologue a été effectivement de s'inscrire dans la continuité de "l'imagerie voltée" tout en entrant dans quelque chose de plus figuratif...

Fichtre je suis un peu longue sur cette réponse (je ferai plus efficace par la suite j'espère ^^)

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » jeu. mars 25, 2010 1:26 pm

Ah oui, tiens, les anthos !
(et, au passage, bonjour les Voltés - c'est rigolo, vous êtes plus nombreux à répondre que nous à poser des questions, j'aime bien)

Systar pose plein de questions au sujet de celle sur la schizophrénie (et mon petit doigt me dit qu'il a déjà les réponses, mais bon, ça mets 2 euros dans le juke-box, c'est fun) et c'est vrai qu'on aimerait en savoir plus. Est-ce qu'on aura des vrais bouts de vraie schizophrénie dedans, ou la version édulcorée hollywoodienne avec dédoublement de perso et vilaine maman ?

J'ai une question sur l'autre antho, celle pour la LDH, laquelle fut (et c'est remarquable) ouverte aux wannabes :
Auriez-vous une réponse amusante afin d'expliquer pourquoi :
1) mister A.D n'est pas soumis à l'appel à texte, et voit son texte accepté d'office, même si c'est du caca ?
2) mister Thomas Day est soumis à appel à texte, l'envoie à la bourre (il l'avoue dans ces pages), et reçoit sa réponse avant tous les wannabes ?

(Vous noterez évidemment qu'un peu de mauvaise foi et de mauvais esprit s'est glissé dans mon post)

Je vous aime.
Bises.
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

Avatar du membre
Le_navire
Messages : 2341
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 4:15 pm
Localisation : Au milieu.

Re: le développement de la Volte

Message par Le_navire » jeu. mars 25, 2010 1:31 pm

Julien a écrit :Etes-vous présents à certains salons ? Et plus précisément, serez vous présents à la Comédie du Livre 2010 de Montpellier ?
Juste sur cette question je peux préciser : y aura-t-il des auteurs Voltés à la Comédie ? (Julien, la Comédie est un salon de libraires, les éditeurs n'y sont pas présent physiquement, sauf bien sûr s'ils ont des poulains à accompagner...)
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"

Avatar du membre
marypop
Messages : 1180
Enregistré le : jeu. nov. 06, 2008 9:07 pm
Localisation : Burdigala

Message par marypop » jeu. mars 25, 2010 1:34 pm

Une question qui n'a pas encore été posée me semble-t-il.

Quelle est votre position sur le e-book ?
si on commence à mélanger sf archaïque et proto-sf, personne ne s'y retrouvera plus.
Dieu.

Avatar du membre
MF
Messages : 4466
Enregistré le : jeu. déc. 28, 2006 3:36 pm
Localisation : cactus-blockhaus

Message par MF » jeu. mars 25, 2010 1:38 pm

Salut à tous.

Je ne sais pas si cette question a déjà été posée, et comme je suis une grosse feignasse, je n'ai pas le courage de me retaper tout le thread.

Il me semble que les inédits publiés par vos soins le sont 3 ou 4 ans après en poche chez l'excellent (pas taper) Folio-SF. Dans l'attente de ce délai, je suis fort marri de ne pouvoir faire emplette de ces œuvres, mon budget et mes rayonnages n'étant pas extensibles.

Envisagez-vous donc des publications électroniques en parallèle aux publications papier ?

[edit]Marypop, t'arrête de me copier par anticipation ! [/edit]
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

CorBillArt
Messages : 4
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:06 pm
Contact :

Message par CorBillArt » jeu. mars 25, 2010 2:03 pm

systar a écrit :
Hello Corinne,

je vais te poser la question bateau qu'on pose toujours aux illustrateurs, mais tant pis:

comment sélectionnes-tu les infos à partir desquelles tu imagines les couvertures?
Tu essaies de restituer une ambiance, un concept, un fragment du roman, une image telle qu'elle te serait apparue pendant lecture?... autre chose? Peux-tu nous expliquer la "genèse" de ces illustrations?

Stéphane avait dit, dans une conversation, que les couvertures des reprises poche de la trilogie du Chromozone étaient un exercice difficile: il faut faire autre chose que ce qu'on estimait être le mieux pour le livre (à savoir: les couvertures des grands formats)...
Comment as-tu fait?
Hello Systar,

Pour te répondre en ce qui concerne la mise en image d'une couverture, c'est fort ardu car je n'ai pas de "recette imparable" (j'espère n'en avoir jamais d'ailleurs ^^)

La plupart du temps c'est la lecture du texte qui me donne des pistes, me laisse une image marquante en tête ou plus souvent un ensemble d'idées fortes à "restituer". J'essaie juste de ne pas simplement me focaliser sur une séquence particulière afin d'éviter un côté trop "illustratif" et anecdotique qui me semble toujours réducteur.
Après il faut faire le tri et c'est là qu'intervient l'intérêt de la discussion avec d'autres voltés !

Dans le cas de la trilogie par exemple, sans avoir d'idée précise quant au résultat final, je savais vouloir rester dans quelque chose "d'abstrait", dans une série de 3 images qui se répondraient, sans pour autant se "suivre", et pourraient évoquer une sensation de perte de repères et de sensation d'échelle
(je suis une grande fan des images satellites ou microscopiques, quand on ne sait plus ce que l'on a sous les yeux - immense ? petit ? ^^)
Aussi mettre en image l'idée "d'éléments organiques"

Pour ce qui est du passage en Poche, c'est vrai que l'exercice est totalement différent.
Le cahier des charges demandait quelque chose de plus illustratif, ce qui n'est pas forcément ma façon préférée de travailler.
De plus en commençant le travail sur Chromozone, je ne savais pas si on me demanderait de réaliser les 2 couvertures suivantes (ni même si celle-ci conviendrait et serait acceptée d'ailleurs ^^). Il était donc difficile de travailler sur un ensemble cohérent, et d'essayer de mettre en place l'idée d'une "série d'images qui se répondent et forment un tout".

Mais voilà, il faut savoir s'adapter aux contraintes et ça reste toujours un exercice enrichissant ! (n'est-ce pas Pascal ^^)
Modifié en dernier par CorBillArt le jeu. mars 25, 2010 2:10 pm, modifié 1 fois.

math
Messages : 22
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:09 pm
Localisation : la Volte

e book

Message par math » jeu. mars 25, 2010 2:06 pm

marypop a écrit :Une question qui n'a pas encore été posée me semble-t-il.

Quelle est votre position sur le e-book ?
En tant qu'éditeur, cela peut être hyper jouissif de créer des oeuvres sur plusieurs supports, comme nous le faisons avec la musique et l'illustration, pourvu que cela ait un sens (pas un gadget). LA HORDE pourrait être plus interactive, avec la musique, et les signets qui indiquent (pour ceux qui le souhaitent) le locuteur. Le fichier simple existe en telechargement d'ailleurs.

En tant qu'acteur du marché, et en tant qu'entreprise, ça complique l'équilibre économique, combien percevra l'auteur, l'éditeur, le libraire ? Le fichier de LA HORDE est arbitrairement autour de 16 ou 17 euros, je ne sais plus, le lecteur s'attend certainement à 5 euros. Et à ce prix-là, si cela remplace un achat du papier, c'est une catastrophe économique.

math
Messages : 22
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:09 pm
Localisation : la Volte

Comédie Montpellier

Message par math » jeu. mars 25, 2010 2:10 pm

Julien a écrit :Etes-vous présents à certains salons ? Et plus précisément, serez vous présents à la Comédie du Livre 2010 de Montpellier ?
Je ne crois pas.

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Re: e book

Message par Virprudens » jeu. mars 25, 2010 2:14 pm

math a écrit :En tant qu'acteur du marché, et en tant qu'entreprise, ça complique l'équilibre économique, combien percevra l'auteur, l'éditeur, le libraire ? Le fichier de LA HORDE est arbitrairement autour de 16 ou 17 euros, je ne sais plus, le lecteur s'attend certainement à 5 euros. Et à ce prix-là, si cela remplace un achat du papier, c'est une catastrophe économique.
Euh ... z'êtes sérieux là ?
Pas de frais d'imprimeur, pas de frais de transport, un poche à 9,70, et le fichier à 16, 17 euros ?
Bon sang, dans ces conditions, j'espère qu'A.D touche au moins 10 euros par fichier.

edit : remplacé un putain, par un bon sang
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

Nometon
Messages : 48
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 9:58 am
Localisation : Nantes
Contact :

Message par Nometon » jeu. mars 25, 2010 2:21 pm

Virprudens a écrit :J'ai une question sur l'autre antho, celle pour la LDH, laquelle fut (et c'est remarquable) ouverte aux wannabes
(Je parle ici sous le contrôle d'Olivier Gainon qui dirige l'anthologie LDH). Donc :

D'autant plus ouverte qu'il devrait y avoir des auteurs au nom inconnu au sommaire.
Virprudens a écrit : Auriez-vous une réponse amusante afin d'expliquer pourquoi :
1) mister A.D n'est pas soumis à l'appel à texte, et voit son texte accepté d'office, même si c'est du caca ?
Aucun texte n'a été accepté d'office. Pour la petite histoire, Stéphane Beauverger a envoyé son manuscrit sous pseudonyme... Et sa nouvelle a été retenue.
Pour Alain Damasio, nous attendions de lui une nouvelle pour cette anthologie, il n'y a là aucun mystère. Le thème du recueil est en correspondance évidente avec ses propres obsessions. Son texte nous est effectivement arrivé très tard. Alain est lent, du moins dans son écriture (ce n'est pas moi qui lui jetterait la pierre). Ce projet ayant pris beaucoup de retard, sa nouvelle a finalement pu être lue et choisie. Choisie, j'insiste, car s'il nous avait donné un mauvais texte, il aurait été refusé. Mais voilà : c'est un très beau récit.
Virprudens a écrit :2) mister Thomas Day est soumis à appel à texte, l'envoie à la bourre (il l'avoue dans ces pages), et reçoit sa réponse avant tous les wannabes ?
Thomas Day nous avait prévenu qu'il enverrait son texte avec quelques jours de retard. Nous nous sommes assez vite répartis entre voltés les textes reçus pour faire une présélection. Le lecteur qui a lu la nouvelle de Thomas Day a simplement été plus rapide que ses camarades. Aucun mal à cela: la nouvelle de Thomas Day est également très belle.
Si nous étions une maison très organisée, très structurée, je comprendrais qu'on s'étonne de ces étrangetés de calendrier, mais La Volte ne fonctionne vraiment pas comme cela. Les choses sont beaucoup plus chaotiques, peut-être, du coup, invraisemblables ; ça n'en reste pas moins notre réalité.
Virprudens a écrit :(Vous noterez évidemment qu'un peu de mauvaise foi et de mauvais esprit s'est glissé dans mon post)
Vive le mauvais esprit.
(quoique, ma moitié génétique qui vient des montagnes corses m'amène souvent à d'autres penchants...)
Virprudens a écrit :Je vous aime.
Ca ne vaut que dit devant une bière.
Norbert M.

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Re: e book

Message par Sand » jeu. mars 25, 2010 2:44 pm

bonjour,

je m'excuse à double titre :
- je n'ai jamais lu aucun livre de la Volte (aucun ne me tente, c'est terrible !)
- j'interviens pour râler :lol: , et en HS par rapport au fil, en plus !

(du coup si la modération trouve la réaction déplacée, pas de souci, coupez ou supprimez)
Virprudens a écrit :
math a écrit :En tant qu'acteur du marché, et en tant qu'entreprise, ça complique l'équilibre économique, combien percevra l'auteur, l'éditeur, le libraire ? Le fichier de LA HORDE est arbitrairement autour de 16 ou 17 euros, je ne sais plus, le lecteur s'attend certainement à 5 euros. Et à ce prix-là, si cela remplace un achat du papier, c'est une catastrophe économique.
Euh ... z'êtes sérieux là ?
Pas de frais d'imprimeur, pas de frais de transport, un poche à 9,70, et le fichier à 16, 17 euros ?
Bon sang, dans ces conditions, j'espère qu'A.D touche au moins 10 euros par fichier.

edit : remplacé un putain, par un bon sang
je ne comprends pas bien non plus.

Il me semble évident que l'achat d'un fichier numérique ne "remplace" pas un achat papier. L'acheteur qui achète un livrel n'aurait pas forcément acheter le livre-papier si le livrel n'avait pas existé.
Cet achat ne devrait-il pas être considéré "en propre" ?

Il me semble tout aussi évident que la répartition des sous ne peut absolument pas être la même : il n'y a pas de frais d'impression, ni de diffusion-distribution, le libraire est optionnel (il y a je crois des plateformes de vente en ligne par libraire).

Cependant, je sais qu'il y a tout le problème de la TVA qui complique énormément les choses pour le moment, vu que 5% et 20%, c'est une différence non négligeable.

Bref, je vois bien le problème de compta que cela pose, mais absolument pas de catastrophe économique, sauf à calquer le modèle économique du livre papier sur le livre numérique, ce qui lui fait perdre tout intérêt, pour tout le monde, il me semble...


(et evidemment il y a le souci que le marché du livrel est lié au marché des liseuses, mais enfin un fabricant a compris qu'en équipant les écoliers ça va faire décoller les liseuses, il y a donc l'espoir que les autres fabricants passent de la phase "testons la curiosité des gens" à la phase "maintenant on envahit les foyers" - ça a fort bien marché pour les ordinateurs, internet et la téléphonie mobile, y'a pas de raison que ça ne marche pas pour les liseuses)

HS : de toute façon, c'est vite vu, pour 16 euros, je préfère m'acheter deux poches ou 4 fanzines, ou me payer un bon déjeuner ou une bonne bouteille.
Modifié en dernier par Sand le jeu. mars 25, 2010 2:48 pm, modifié 2 fois.

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » jeu. mars 25, 2010 2:45 pm

J'ai peut être manqué un épisode mais je ne connais pas le nom des auteurs retenus pour cette anthologie. L'info est disponible quelque part?
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Nometon
Messages : 48
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 9:58 am
Localisation : Nantes
Contact :

Message par Nometon » jeu. mars 25, 2010 2:54 pm

marypop a écrit :Une question qui n'a pas encore été posée me semble-t-il.

Quelle est votre position sur le e-book ?
Là où le bât blesse, c'est que la vente de livre sous format électronique pourrait (pas obligatoirement, mais c'est une évolution probable) se faire hors librairies ; par téléchargement.
Or, les libraires sont des relais indispensables, essentiels, vitaux pour des éditeurs comme La Volte. Sans l'opiniâtreté et la passion de certains libraires, le bouche à oreille ne pourrait s'ébaucher et des livres, tels que ceux que publient La Volte, ne trouveraient ni place, ni lecteur (mis à part auprès d'un public très alerte mais également très marginal).

A mes yeux, la relation e-book/libraire est l'un des tous premiers sujets à résoudre.
Norbert M.

math
Messages : 22
Enregistré le : mer. mars 24, 2010 12:09 pm
Localisation : la Volte

Re: e book

Message par math » jeu. mars 25, 2010 2:57 pm

Virprudens a écrit : [Pas de frais d'imprimeur, pas de frais de transport, un poche à 9,70, et le fichier à 16, 17 euros ?
Bon sang, dans ces conditions, j'espère qu'A.D touche au moins 10 euros par fichier.


Il me semble tout aussi évident que la répartition des sous ne peut absolument pas être la même : il n'y a pas de frais d'impression, ni de diffusion-distribution, le libraire est optionnel (il y a je crois des plateformes de vente en ligne par libraire).

Cependant, je sais qu'il y a tout le problème de la TVA qui complique énormément les choses pour le moment, vu que 5% et 20%, c'est une différence non négligeable.

Si tu n'achètes pas de livre de la Volte, en grand format ou en poche, de toutes manières la question du prix d'achat importe peu. Et je ne t'en veux pas, même si tu as tort. :shock:

Le coût en lui-même du livre numérique est inférieur au coût defabrication du papier, oui, il y a des coûts néanmoins (les salaires des gens notamment, cela ne concerne pas la Volte), la correction, la traduction s'il y a, la communication, la mise en page. Il y a des libraires, donc il y a des gens qui visitent les libraires, c'est la diffusion, et il y a un peu de distribution, bien inférieure à la distribution physique. En plus, ça c'est nouveau, il y a le Service Après-vente, parce que c'est compliqué, SAV chez le distributeur et chez le libraire. Et le problème de la TVA.

Bref, y'a de quoi encore réfléchir, discuter, bâtir un modèle.

Nometon
Messages : 48
Enregistré le : mer. nov. 12, 2008 9:58 am
Localisation : Nantes
Contact :

Message par Nometon » jeu. mars 25, 2010 3:01 pm

gutboy a écrit :J'ai peut être manqué un épisode mais je ne connais pas le nom des auteurs retenus pour cette anthologie. L'info est disponible quelque part?
Certains textes sont encore en phase d'échange éditeur/auteur et de réécriture. Mais dès qu'Olivier Gainon aura arrêté son sommaire définitif, la liste des titres des nouvelles et celle de leur auteur seront communiquées. Courant avril, je pense.
Norbert M.

Verrouillé

Retourner vers « La Volte »