A la découverte du livre numérique !

Toute l'actu du livre numérique de science-fiction, de fantastique et de fantasy

Modérateurs : Charlotte, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » lun. sept. 17, 2012 4:59 pm

Erion a écrit :
Eons a écrit :Les pires de tous ceux que j'y ai récupérés (soit environ 500, même pas un dixième de ma bibliothèque papier) restent qualitativement loin au-dessus des deux Bragelonnes achetés samedi…
T'as pas eu de bol avec ceux que tu as achetés.
Ce n'est pas une question de "pas de bol. Je toruve choquant qu'il existe ne serait-ce qu'un seul livre numérique aussi mal foutu chez un éditeur qui veut surfer sur une réputation de qualité. Et vu la taille du catalogue, la probabilité que je sois justement tombé sur les deux seuls rossignols est infime. Compte tenu des notes de "Lecteursencolère", je crois plutôt avoir eu un aperçu de l'état d'une proportion non négligeable du catalogue.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » lun. sept. 17, 2012 5:26 pm

Eons a écrit :
Erion a écrit :
Eons a écrit :Les pires de tous ceux que j'y ai récupérés (soit environ 500, même pas un dixième de ma bibliothèque papier) restent qualitativement loin au-dessus des deux Bragelonnes achetés samedi…
T'as pas eu de bol avec ceux que tu as achetés.
Ce n'est pas une question de "pas de bol. Je toruve choquant qu'il existe ne serait-ce qu'un seul livre numérique aussi mal foutu chez un éditeur qui veut surfer sur une réputation de qualité. Et vu la taille du catalogue, la probabilité que je sois justement tombé sur les deux seuls rossignols est infime.
Vu la qualité des autres éditeurs sur le marché. Je considère que le rapport qualité/prix est plus que raisonnable. (Et sur ma liseuse, je n'ai jamais eu aucun souci de rendu avec un ebook bragelonne).
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Lecteursencolere
Messages : 16
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 6:32 am

Message par Lecteursencolere » lun. sept. 17, 2012 5:31 pm

On peut dire que Bragelonne a un code pas toujours top, mais que le rendu est la plupart du temps valable, parfois parfait.
Les éditeurs ayant un rendu ET un code parfait son par trop rare, ils tentent à tout pris d'intégrer la production de l'eBook à la fin de la chaine du format papier, grosse erreur à mon sens. Ou de gérer la création en interne sans connaissance. ou sous traiter avec leur fournisseur papier habituel, nouvelle grosse erreur.

Ma crainte c'est que l'arrivée de machine qui permettent aux lecteurs de quasi tout modifier ne pousse les éditeurs à une plus grande fainéantise et économie sur la production d'eBook, mon blog en deviendrai fou, mais mon business en mourrait...

C'est maintenant qu'il faut exiger de la qualité, conscientiser les éditeurs sur ce délicat travail de création, car une fois la machine lancée, aucuns ne fera machine arrière...

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » lun. sept. 17, 2012 5:36 pm

Lecteursencolere a écrit : à une plus grande fainéantise et économie sur la production d'eBook,
J'ai du mal à imaginer que ce soit possible !

Oncle Joe, hilare

Lecteursencolere
Messages : 16
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 6:32 am

Message par Lecteursencolere » lun. sept. 17, 2012 5:40 pm

Lensman a écrit :
Lecteursencolere a écrit : à une plus grande fainéantise et économie sur la production d'eBook,
J'ai du mal à imaginer que ce soit possible !

Oncle Joe, hilare
Je viens d'analyser la version anglaise d'un eBook que je prépare (et qui plaira ici #teasing ;) ), pour comparer.
En gros, un document Word envoyer à Smashword convertit via un module Calibre, voila
Look final, un document word sur eReader quoi...

Quand InDesign produira qqc de lisible (dixit un éditeur qui s'est lancé dans le numérique) niveau rendu, les éditeurs n'iront pas plus loin, le maquestiste fera clic clic, envois au diffuseur et basta...

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » lun. sept. 17, 2012 5:49 pm

Lecteursencolere a écrit : C'est maintenant qu'il faut exiger de la qualité, conscientiser les éditeurs sur ce délicat travail de création, car une fois la machine lancée, aucuns ne fera machine arrière...
De toute manière en l'état actuel des choses, le souci est que chez la plupart des éditeurs la grosse masse du travail consiste à numériser du papier. Très peu (y compris chez les grands) ont pris conscience que toute la chaîne doit être repensée pour intégrer la version numérique en amont. (Oui, cela a un coût, mais il faut bien investir au départ pour économiser ensuite).
Après, c'est comme avec le papier, il y aura les bons professionnels et les autres. Néanmoins, même si je conçois que la question du code est importante, le lecteur n'y est pas sensible si le rendu est bon. L'objectif est d'avoir un texte à lire. Déjà dans le monde de l'imprimé, selon les éditeurs on trouve des différences énormes dans l'usage des polices, de la typographie, etc. Rien que la couleur du papier est un sujet où il n'y a pas de consensus. Ca n'a jamais empêché les lecteurs d'acheter des livres mal imprimés (heureusement pour les collections de poche dans certains cas).

Je reconnais que lorsque le travail de numérisation est bien fait, la différence est énorme dans le rendu et le plaisir de lecture (je me souviens d'un Assassin Royal de Robin Hobb, 14,99 euros, avec des erreurs à chaque fois qu'il y avait un passage en italique).
Ce qui me semble très important, c'est que Bragelonne montre qu'on peut faire un travail dont la qualité de rendu est bonne, le tout à des prix corrects. Ca laisse de la marge pour d'autres éditeurs qui voudraient faire un travail de meilleure qualité, et ça permet de huer ceux qui font un travail de qualité égale ou inférieure mais en faisant payer plus cher.
Sur ton site, tu donnes des exemples concernant d'autres éditeurs (que je ne citerai pas, mais qui sont éditeurs de SF/imaginaire) dont le résultat est mauvais, mais à des prix prohibitifs. (Sans compter que ce prix plus élevé ne signifie pas des pourcentages versés aux auteurs qui soient plus élevés). En l'état actuel, ce n'est pas de la fainéantise, c'est au mieux de l'incompétence, au pire une volonté de ne pas développer une offre numérique séduisante qui remettrait en cause les équilibres traditionnels.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Lecteursencolere
Messages : 16
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 6:32 am

Message par Lecteursencolere » lun. sept. 17, 2012 6:01 pm

Erion a écrit : Sur ton site, tu donnes des exemples concernant d'autres éditeurs (que je ne citerai pas, mais qui sont éditeurs de SF/imaginaire) dont le résultat est mauvais, mais à des prix prohibitifs. (Sans compter que ce prix plus élevé ne signifie pas des pourcentages versés aux auteurs qui soient plus élevés). En l'état actuel, ce n'est pas de la fainéantise, c'est au mieux de l'incompétence, au pire une volonté de ne pas développer une offre numérique séduisante qui remettrait en cause les équilibres traditionnels.
Tu rajoutes la politique de groupe dans tout ce mic-mac et ça donne le résultat que l'on connait.
Si ça ne tenait qu'aux responsables numérique, la plupart du temps il y aurait moyen de faire progresser, mais quand le grand chef dit "bleu" (mêem s'il comrpends rien au numérique) on fait du bleu

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mar. sept. 18, 2012 4:47 am

Lecteursencolere a écrit :On peut dire que Bragelonne a un code pas toujours top, mais que le rendu est la plupart du temps valable, parfois parfait.
Pour la cité à la fin des temps, défauts visibles par le lecteur :
- pas d'insécables devant les ponctuations hautes, donc "?", "!", ";" et ":" susceptibles de se retrouver en début de ligne.
- nombreux espaces multiples donnant des espacements irréguliers à l'affichage.

Pour Gaïa :
- problème inverse de ci-dessus, à savoir des insécables là où elles n'ont rien à faire, d'où risque d'espacements irréguliers aussi (mais pas avec tous les logiciels).

Les problèmes de rendu sont bien là. Et en général dus à des négligences, vu que (sauf les inssécables excédentaires, et encore…) ça peut être corrigé en automatique.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Lecteursencolere
Messages : 16
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 6:32 am

Message par Lecteursencolere » mar. sept. 18, 2012 5:54 am

Eons a écrit :
Lecteursencolere a écrit :On peut dire que Bragelonne a un code pas toujours top, mais que le rendu est la plupart du temps valable, parfois parfait.
Pour la cité à la fin des temps, défauts visibles par le lecteur :
- pas d'insécables devant les ponctuations hautes, donc "?", "!", ";" et ":" susceptibles de se retrouver en début de ligne.
- nombreux espaces multiples donnant des espacements irréguliers à l'affichage.

Pour Gaïa :
- problème inverse de ci-dessus, à savoir des insécables là où elles n'ont rien à faire, d'où risque d'espacements irréguliers aussi (mais pas avec tous les logiciels).

Les problèmes de rendu sont bien là. Et en général dus à des négligences, vu que (sauf les inssécables excédentaires, et encore…) ça peut être corrigé en automatique.
Il faut distinguer la période pre lecteursencolere et la période post lecteurencolre ;)
Il y a une évolution réelle du rendu, même pour les numériseurs avec du mauvais code

Corriger le catalogue existant plus créer de nouveaux ePubs est un travail monstre pour un revenu encore bien insuffisant actuellement

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » mar. sept. 18, 2012 6:12 am

Je n'y connais pas grand chose en codage de ebook, mais quand je vois la tête du site web d'Eons, je me dis qu'il vaut mieux en rire.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
Nébal
Messages : 4266
Enregistré le : ven. mai 04, 2007 5:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Nébal » mar. sept. 18, 2012 6:33 am

C'est petit, ça.

Mais c'est pas faux.

Lecteursencolere
Messages : 16
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 6:32 am

Message par Lecteursencolere » mar. sept. 18, 2012 6:34 am

Un eBook n'a rien à voir avec un site web (même s'ils sont cousins)

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. sept. 18, 2012 7:07 am

Lecteursencolere a écrit :Un eBook n'a rien à voir avec un site web (même s'ils sont cousins)
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.


Oncle Joe (heu... non...)

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » mar. sept. 18, 2012 7:39 am

Un certain nombre de choses me dérangent dans cette nouvelle occurence du Bragelonne-bashing si généralisé sur ce forum.
La première est personnelle: je ne suis pas encore équipé de liseuse et ne peux apprécier par moi-même les ebooks concernés.
La deuxième est l'absence de l'accusé: jugement par contumace?
La troisième est le fait que l'accusateur principal est un concurrent. Quant à lecteursencolere, j'ai cru comprendre qu'il n'est pas un simple lecteur, mais un créateur d'ebooks susceptible de travailler pour Bragelonne ou de se poser en rival; son pseudo est donc pour le moins fallacieux. Que tant Jean-Luc que lecteursencolere proposent de sous-traiter pour Bragelonne, mieux que les sous-traitants actuels (mais certainement plus cher) permet d'espérer une discssion qui ne se limitera pas au lynchage, mais enfin.... :?
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Eons
Messages : 6338
Enregistré le : sam. févr. 17, 2007 6:49 pm
Localisation : Le cœur de Flandre
Contact :

Message par Eons » mar. sept. 18, 2012 7:53 am

Herbefol a écrit :Je n'y connais pas grand chose en codage de ebook, mais quand je vois la tête du site web d'Eons, je me dis qu'il vaut mieux en rire.
Oh le bel amalgame entre code et apparence…

Effectivement, tu n'y connais rien, et quand on n'y connaît rien il n'existe qu'un moyen de ne pas sortir d'âneries, c'est de fermer sa g…

ePub et site web sont deux choses complètement distinctes et non comparables. C'est comme si tu comparais les styles d'un roman et d'une brochure technique…

En outre, d'un côté l'outil qui génère nos ePub est récent (et continue d'évoluer) ; de l'autre notre site est dans sa 9e année et s'il aurait effectivement besoin d'un bon lifting, son code n'est pas pourri pour autant.
Les beaux livres, c’est aussi par ici : www.eons.fr

Répondre

Retourner vers « Les infos du livre numérique »